Les clients mail gratuits se financent souvent grâce à vos données

Nicolas Furno |

Motherboard a publié un article qui illustre encore une fois l’adage selon lequel « si un produit est gratuit, vous êtes le produit ». Le site a analysé les modèles économiques de trois clients mail gratuits, qui financent leur activité en vendant les données de leurs utilisateurs. Ils ne s’en cachent pas techniquement, mais ne s’en vantent pas pour autant, si bien que ces utilisateurs ignorent en général tout de ces pratiques.

« Il est temps de changer l’email », sur le site officiel d’Edison.

Le client mail Edison a trouvé un large public sur l’App Store et le Mac App Store. Cette app est totalement gratuite et comme son site l’affiche fièrement, elle n’est pas financée par la publicité. Mais en contrepartie, la firme « accède » et « traite » les mails pour offrir des fonctions à ses utilisateurs et aussi pour vendre des informations à des tiers. C’est marqué assez clairement dans la politique en matière de vie privée du service, mais ce n’est pas explicite quand vous installez l’app.

Edison justifie cet accès aux mails avec des fonctions utiles, comme la possibilité de suivre les paquets à partir des numéros de suivi reçus dans un message. Une fonction de suivi des prix permet aussi de savoir qu’un produit qui vous intéresse est vendu moins cher. Mais cette couche visible pour l’utilisateur cache toute une activité qui lui échappe. Edison vend à ses clients des données collectées à partir de tous ses utilisateurs, sur leurs habitudes de consommation, leur fidélité à une marque et d’autres données qui peuvent s’avérer précieuses.

Dans sa réponse à l’enquête, Edison ne se cache pas derrière son petit doigt : la revente des données permet effectivement de financer le logiciel et son développement, tout en rejetant le modèle basé sur l’affichage publicitaire dans l’app. « Notre technologie a été conçue pour ignorer les e-mails personnels et de travail, qui ne nous aident pas à mesurer les tendances du marché ». Il est d’ailleurs possible de désactiver la collecte de données dans les réglages de l’app.

L’éditeur assure de sa transparence au sujet de l’exploitation des données collectées auprès de ses utilisateurs, que ce soit sur son site web et dans sa communication au sens général. « Nous ne participons à aucun ciblage publicitaire de nos utilisateurs et nous ne permettons à personne de cibler nos utilisateurs ».

Ce client mail est loin d’être le seul à le faire, et Motherboard cite le nom de deux autres apps qui ont exactement la même pratique. Slice de Rakuten n’est plus disponible en Europe depuis l’entrée en vigueur du RGPD, et ce n’est pas un hasard. Cette app analyse les mails de ses utilisateurs pour offrir plusieurs fonctions, comme un suivi de colis, une liste de factures ou encore un service qui propose de rembourser la différence si un produit est proposé moins cher après un achat.

Contacté par le site, Rakuten n’a pas nié qu’il vendait les données collectées par la même occasion. Motherboard a consulté des documents qui évoquent des transactions à hauteur de 100 000 $ pour accéder aux données d’une catégorie de produits, mais l’entreprise s’est refusé de commenter cette valeur.

Le dernier exemple donné par le journaliste est français, comme son nom ne le suggère pas. Cleanfox est une app qui, ironiquement, se présente comme un anti-spam capable de supprimer toutes les publicités de votre boîte de mail. Pour y parvenir, le service doit analyser vos messages et cette information sert aussi à vendre des données collectées à partir de tous ses utilisateurs. Parmi les clients de Foxintelligence, l’entreprise qui a créé Cleanfox, on trouve PayPal et des grosses entreprises de consultants qui travaillent pour d’autres entreprises. En France, le service de VTC Bolt a utilisé ces données pour connaître la part de marché de ses concurrents, par exemple.

Ces pratiques sont courantes et ces trois exemples sont certainement loin d’être les seuls que l’on pourrait trouver. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que Basecamp va lancer Hey, un nouveau service qui devrait nous faire aimer à nouveau le mail. Les détails sont encore assez flous, si ce n’est que le service sera lancé en avril, avec une version web et des apps iOS et Android. Et on sait que ce service sera très agressif en matière de respect de la vie privée de ses utilisateurs. On imagine donc que Hey sera un service payant…

Capture d’écran du site de Hey.

avatar oMc | 

Wow ! Quelle surprise !

avatar frankm | 

@oMc

Bah c’est dingue oui

avatar ClownWorld 🤡 | 

Lol 😂
Vous aussi!

avatar Tetaroide Bleu | 

Et spark ? Aussi j'imagine... Il y avait eu mini polémique il y a quelques années il me semble, mais je n'ai rien lu de récent.

avatar nespresso92 | 

@Tetaroide Bleu

La polémique n'a rien à voir avec ce sujet. C'était un faux débat autour des tokens

avatar mmenfin | 

@Tetaroide Bleu

Spark a une version premium pour le financement.

avatar Iteken | 

Je m’attendais à voir Spark ou Airmail que j’utilise. Quid de ces 2 applications? (Même si Airmail est payant)

avatar eldison | 

@Iteken

J’utilise Airmail aussi, la fonction notification en temps réel fait transiter tt tes e-mails sur leur serveurs.
Faudrait lire les petites lignes, mais dans le doute je n’active pas cette fonction (de tte façon c’est pour ma gmail, alors on est plus à ça près..)

avatar Iteken | 

@eldison

Merci pour cette précision.
La question est de savoir est-ce le fait de faire transiter les mails vers leurs servers veut forcément dire qu’ils seront vendus à des tiers?
Ce transit est parfois nécessaire pour faire fonctionner certains services tels que les rappels, les envois différés etc....

avatar eldison | 

@Iteken

Je comprends la technicité, mais après c’est une question de confiance et vue leur dernier tour force (passage à l’abonnement à la communication plutôt bien foireuse) bas j’ai du mal .. après ils sont sûrement de bonne fois!

avatar Ralph_ | 

Bien pour ça que je n'ai jamais utilisé Spark.

Je me contente de Mail sur iPhone et Mac.

Sur mac spotlight est un vrai plus pour retrouver des mails. Sur iPhone par contre c'est un peu plus limité malheureusement.

avatar raoolito | 

apres ya bêtement Appl
e MAIL, mais j’ose à peine de suggérer vu que je vais sans doute me prendre une volée de bois vert
(par definition ceux qui s’orientent vers un autre client mail n’en veulent pas)

avatar Merkoriko 2 | 

@raoolito

Faut avouer que Mail App version iOS n'est pas au sommet, de loin...recevoir les mails 1/2 heure après, pour bosser avec, c'est pas terrible...
Sur Mac, autant elle fonctionne bien, autant la façon, presque systématique, de surgir sur l'écran, est très irritant...

avatar Sgt. Pepper | 

@Merkoriko 2

Le problème est entre l’écran et la chaise ...

avatar Merkoriko 2 | 

@Sgt. Pepper

Plus précisément, entre les deux oreilles, même bouchées...

avatar quentinf33 | 

@Sgt. Pepper

L’app mail de MacOS a effectivement tendance à s’afficher, parfois sur le bureau principal, donc activité interrompue, parfois en split screen.

avatar AirForceThree | 

Le problème vient de votre boite mail. Apple Mail iOS supporte évidemment le push et les mails arrivent bien instantanément, sans le moindre retard.

avatar Merkoriko 2 | 

@AirForceThree

C'est un compte gmail...Mail iOS est la seule à ne pas recevoir le push instantanément, à l'instar d'autres apps...à moins que je ne l'ai pas bien réglée correctement.

avatar scanmb (non vérifié) | 

@raoolito

Pas compris
Je n’utilise que le gestionnaire de courriels de base d’Apple.
Avant j’utilisais thunderbird (parallèlement ou « courrieleur » (c’est bon comme terme ?) d’Apple), mais je l’ai laissé depuis 5 ou 6 ans.

avatar showmehowtolive | 

Le vrai problème de Mail c’est la gestion du spam nulle 😕

avatar Sindanárië | 

@showmehowtolive

Carrément Moi les spams ils les laisse passer même quand tu les qualifies en ce sens, il n’apprends pas ! Les mails que je consulte et dont j’enregistre les adresses sur contacts, il les fout dans les spams quand ça lui chante de temps à autres !

avatar AirForceThree | 

Le problème ne vient pas d'Apple Mail. Le spam doit être traité sur le serveur mail directement, et c'est au serveur d'effacer ou de placer le spam dans le dossier approprié.
S'appuyer sur le filtre de reconnaissance de spam du logiciel de courriel est une erreur, à une époque où l'on reçoit ses mails simultanément sur toute sorte de support.

avatar switch | 

Autant Mail sous macOS est une bouse (depuis toujours) et mérite un remplaçant, autant sous iOS il fait le job (sans compter l'appli GMail sous iOS qui fonctionne également bien)
Les adeptes du gratuit vont être aux anges, c'est encore et toujours vous le produit…

avatar razerblade | 

J’aime beaucoup la promesse de ce service Hey. J’ai du mal à trouver une bonne app mail, même payante (sans abuser). Pourquoi pas ce service quand il sera dispo.

avatar Sindanárië | 

Même payantes certaines apps revendent vos données à des tiers parfois ! Alors...

avatar socotran77 | 

Qui peut conseiller un bon client mail multiplateforme qui sache être efficace contre les spams ? Même payant s'il le faut !

avatar Phiphi | 

@socotran77

Dans le temps quand je travaillais sous unix on utilisait deux logiciels distincts. Un pour qualifier et trier les mails et un autre pour les lire. Je ne sais pas te conseiller plus que ça mais avec le protocole imap c’est encore plus simple, tu peux utiliser autant de logiciels que tu veux pour accéder à une même boîte aux lettres, donc aucun n’a vraiment besoin d’être multiplateforme. Tu peux donc chercher ce qui te satisfait le mieux sur chaque plateforme pour les lire, et installer sur un seul pseudo serveur un outil qui qualifie les spams et les déplace ou les jette.

avatar socotran77 | 

@Phiphi

Merci pour ta réponse
En fait, j'aurais du être plus précis sur ma recherche
Sur mon macintosh, j'utilise les dossiers dans lesquels je classe les mails que j'ai besoin de consulter régulièrement et cela me convient plutôt bien mais j'ai beau avoir un logiciel tiers pour gérer les spams ça reste très compliqué à gérer car j'en reçois véritablement des tonnes chaque jour :(
Sur mon iPhone, c'est Spark qui a ma préférence car mail n'est pas comme sur le macintosh mais j'aimerais changer pour qql chose de plus fiable et qui me permettrais d'accéder à mes dossiers de mail. D'ailleurs, Spark le le permet mais j'aimerais plus de sécurité dans tout ça

avatar Phiphi | 

@socotran77

Comme LSZ j’ai très longtemps utilisé Thunderbird mais j’ai arrêté quand ils avaient cessé de le maintenir. C’était vraiment top mais ayant changé je n’y suis pas retourné ensuite.
De toute façon il n’y avait pas de Thunderbird iOS quand j’ai cherché.
Je suis arrivé à faire un truc qui me suffit avec les filtres de mail. Ne restent visible sur l’iPhone que les messages d’utilisateurs référencés, tout le reste attends que j’ouvre mon MacBook. Le Mac mini a la maison fait le tri. La présentation qui va bien sur mail Mac me permets de faire les delete très très rapidement et il ne me reste que quelques spams potentiels à regarder plus de 4 secondes pièce.
Mais bon, je ne reçoit pas plus de 500 spams jours au départ, donc ça me prends quelques 3 minutes le soir à y retrouver le rarissime faux négatif.

avatar LS Zaitsev | 

Thunderbird : gratuit, n'exploite pas les données personnelles, pas de tracking, etc., personnalisable à souhait (plugins, skins), léger (même avec plusieurs boites et des milliers d'emails), apprentissage des spams.

avatar socotran77 | 

@LS Zaitsev

Je vais essayer merci
Je l'avais d'ailleurs déjà installé

avatar LS Zaitsev | 

Par contre, il faut penser à virer l'agenda Lightning (qui est un plugin) installé d'office, si on ne s'en sert pas.
Ensuite, configurer les colonnes pour l'affichage des emails (ça marche très bien comme ça, mais on peut être perfectionniste). Par ex. je préfère les messages les plus récents en haut.

J'ai essayé beaucoup de clients, depuis des années, Thunderbird me parait le meilleur (sauf pour le look...). J'aime l'ergonomie de Apple Mail, mais j'eu trop de problèmes de pièces jointes avec mes correspondants, jamais résolus : soit la pièce jointe apparaissait comme un icône dans le corps du mail, ou bien elle s'affichait énorme dans le corps du mail (malgré le réglage correspondant bien configuré). Et, surtout, je ne supporte pas les clients mail qui regroupent tous les messages dans une seule boite de réception, sans tenir compte de l'adresse réceptrice (mails pro/perso mélangés à l'arrivée, etc.).

avatar socotran77 | 

@LS Zaitsev

Merci je vais tester tout cela
Même pb que toi dans mail me concernant :(

avatar Phiphi | 

@LS Zaitsev

"je ne supporte pas les clients mail qui regroupent tous les messages dans une seule boite de réception"

L’utilisation de la vue d’arrivée commune dans mail reste facultative. Chaque adresse garde sa propre boîte de réception qui est visible séparément.

Sinon je ne pense pas perdre des pièces jointes mais j’avoue que la vue parfois en icône, parfois en image, des pièces selon leur type et leur taille est particulièrement merdique. Quand il y a dix pdf dans un mail, ceux d’une page en clair, les autres en icônes, c’est bien bordélique.

avatar Phiphi | 

@socotran77

PS : Thunderbird étant « libre » tu peux trouver de l’aide dans la communauté qui le maintient, et si un de tes désirs semble intéressant, parfois même un bidouilleur pour te programmer la fonction ou le plugin qui va bien.

avatar AirForceThree | 

Je vous réécris ma réponse de ci-dessus.
Le spam doit être traité sur le serveur mail directement, et c'est au serveur d'effacer ou de placer le spam dans le dossier approprié.
S'appuyer sur le filtre de reconnaissance de spam du logiciel de courriel est une erreur, à une époque où l'on reçoit ses mails simultanément sur toute sorte de support.

avatar SimR69 | 

« si un produit est gratuit, vous êtes le produit »
« On imagine donc que Hey sera un service payant… »

Ouais mais non en fait. Rappel que VLC existe, que GNU/Linux existe, que Firefox existe.
Il faut arrêter de voir comme une fatalité une récente tendance de notre époque.

Évidemment que les logiciels qui soient à la fois bons, gratuits et sans business-model peu avouable derrière, il y en a peu. Qu’ils sont difficiles à maintenir sur la durée. Et qu’il ne faut pas les considérer comme un dû. On est d’accord là-dessus.
Mais ils existent.

avatar Phiphi | 

@SimR69

Il y a les produits « libres », et les autres.
Il faut toujours commencer par chercher son bonheur sur framasoft ; on y trouve énormément de choses.
Mais dans ce cas précis il est question d’un service, pas d’un logiciel, le libre ET gratuit est déjà moins fréquent. Et comme il est question de Basecamp, il faudra très certainement prendre un abonnement.

avatar Sgt. Pepper | 

@SimR69

Car ce sont des produits sans infras

avatar SimR69 | 

C’est également le cas pour un client mail.

avatar jrmy21 | 

Oh ceux-là vont être rachetés par la pomme 🍏...

avatar mouahahaha | 

Les fameux stores qui assurent la sécurité des clients en laissant les développeurs faire ce qu'ils veulent des données des clients des stores. :)

Tellement de malware dispo qu'on se demande si ya encore une équipe de vérification chez apple. :)

avatar Krysten2001 | 

@mouahahaha

Hors sujet. On ne parle pas de malware

avatar mouahahaha | 

Le belge qui affiche encore son ignorance crasse. :)

Du point de vue de l'utilisateur, ce faire de l'argent sur des données privées récupérer sans en avertir la personne à qui elles appartiennent est un acte malveillant. Et apple ne fait absolument rien du tout contre ça :)

avatar Krysten2001 | 

@mouahahaha

Ce n’est pas un virus ou ce qui y ressemble. Faut lire la politique de confidentialité qu’Apple dit de lire et les appli te le disent aussi

avatar shaba | 

Donc si on utilise à la fois un client mail gratuit et gmail par exemple, c’est un vrai gang-bang avec nos données...

avatar smog | 

Et pour aller un peu plus loin, quid des adresses e-mail ? Ce sont (en général) des services gratuits, si elles ne sont pas issues des FAI. Un gmail.com ça paraît maintenant évident, mais laposte.net, netc, yahoo.com etc., c'est pas le même problème ? Ils ne se servent pas sur notre dos ?

avatar memy | 

Un peu HS, mais depuis Catalina, Apple Mail sur Mac a énormément de mal avec la recherche de mail. Vous avez une solution ?

avatar scanmb (non vérifié) | 

Une petite question sur les données:
Juste un exemple:
J’ai voulu regarder « yahoo » (actualité je crois ), et il y a une fenêtre demandant l’autorisation d’accéder au site.
Impossible de demander à ce que rien ne soit « tracké » ou « suivi »
J’ai cliqué sur tout pour désactiver ça , avant de valider un quelconque accord de ma part, et n’a pas trouvé.
Donc, je ne suis pas allé sur ce site.
Certains sites font tout pour que l’on ne puisse pas empêcher un quelconque suivi.
C’est un peu malhonnête ... ou peut-être ne suis-je pas doué.
Ou bien les 2
Cordialement

avatar julnaref | 

Si c’est gratuit, c’est toi le produit !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR