Apple va rendre possible les achats universels pour les apps iOS et macOS

Stéphane Moussie |

Apple vient d'annoncer une nouveauté attendue de longue date par les développeurs : à compter du mois de mars, ils auront la possibilité de créer un achat unique pour les différentes versions de leurs apps. Par exemple, en achetant l'application Tartempion sur iOS, l'utilisateur débloquera dans le même temps Tartempion sur macOS. Ou inversement.

Cette nouvelle possibilité, qui n'a rien d'obligatoire pour les développeurs, s'inscrit dans le rapprochement des deux plateformes majeures d'Apple. Elle convient tout particulièrement aux applications Mac créés grâce à Catalyst, la technologie facilitant les portages d'apps iPad vers le Mac. Apple activera d'ailleurs par défaut l'achat unifié pour les apps créées avec Catalyst.

Si les développeurs jouent le jeu, il n'y aura plus besoin de passer à la caisse deux fois pour acquérir une même app sur iOS et Mac. Les achats in-app pourront aussi être partagés sur les deux plateformes. Il y a néanmoins des doutes sur la facilité à créer des achats uniques pour des apps iOS et Mac déjà existantes.

Pour rendre possible ce changement, Apple va aligner les différentes catégories de l'App Store et du Mac App Store.


avatar RedMak | 

Finalement !

avatar macinoe | 

"attendue de longue date par les développeurs"

"il n'y aura plus besoin de passer à la caisse deux fois pour acquérir une même app sur iOS et Mac"

Les développeurs seraient donc de grands masochistes ?

avatar raoolito | 

@macinoe

bonne remarque :D

avatar Valred7 | 

@raoolito

Ou ils vont juste additionner les tarifs 🤷🏻‍♂️

avatar Rez2a | 

Hâte de voir ça en espérant que ça ne tire pas le prix des apps iOS vers le haut :/

Dernier paragraphe : alors on va avoir une catégorie « Développement » sur l’App Store iOS ?

avatar geooooooooffrey | 

@Rez2a

Ou la voir disparaître sur le Mac App Store ? 🤔

avatar Lolo43d | 

Malheureusement pour nous les clients, ce concept est aujourd’hui rendu « Has Been » par les éditeurs.
En effet, ils privilégient maintenant les abonnements mensuels et annuels pour lesquels il n’y a pas besoin de cette possibilité d’achat universel.

avatar macinoe | 

Petite réflexion comme ça...

Si les mêmes applications existent sur les 2 plateformes, ça veut dire que iOS et macOS ne sont pas complémentaires mais concurrents.

Et du coup, c'est un peu étrange pour un utilisateur d'utiliser la même application sur des appareils différents sachant qu'il y en a forcement une plus adaptée que l'autre.

avatar denisdp | 

@macinoe

Oui enfin sauf que tu n’utilises pas nécessairement une même application de la même façon sur les deux plateformes. Exemple : Ulysses

Sur iOS je l’utilise pour des notes rapides, des petites corrections à la volée tandis que sur Mac j’y passe des heures à créer du contenu.

Dans ce cas, c’est vraiment un usage complémentaire. Ceci dit, Ulysses étant passé à l’abonnement, l’app est « gratuite » sur ces deux plateformes.

avatar pat3 | 

@denisdp

"Ceci dit, Ulysses étant passé à l’abonnement, l’app est « gratuite » sur ces deux plateformes."

Et je suis passé à autre chose :)

avatar marenostrum | 

mon frère (qui développe depuis des années) vend déjà le même app, partout (Windows, MacOS, iOS ou iPadOS), avec un prix unique. il n'a pas attendu Apple pour le faire.

moi même j'utilise aussi depuis des années une app qui me permet de gérer mon activité professionnelle. l'app fait la même chose sur chaque appareil, y a que son interface qui s'adapte, parce que pas la même taille d'écran, mon ordinateur (iMac 5K) l'iPhone et l'iPad. ça va de soi que pour plus de confort, le développeur doit proposer des interfaces adaptées pour chaque écran. sinon tu gères la même chose. et même dans le cas où sur l'ordinateur l'app peut permettre de faire plus, ça n'a rien à voir avec le prix, qui peut être unique sans problème. le prix est une donnée subjective qui dépend uniquement du développer ou le vendeur.

avatar pat3 | 

@macinoe

"Si les mêmes applications existent sur les 2 plateformes, ça veut dire que iOS et macOS ne sont pas complémentaires mais concurrents."

Mauvais raisonnement. Je n’achète pratiquement plus que des applications compatibles macOS et iOS et permettent la synchro des données entre les deux plateformes, pour pouvoir ouvrir les fichiers indifféremment sur l’une et sur l’autre. Dans ce cas les deux sont absolument complémentaires.

avatar fte | 

Apple, spécialiste incontesté de la dévaluation du travail de développement. Des apps iOS trop chères à 5$, et bientôt des apps iOS et macOS trop chères à 5$.

Effet secondaire attendu, des apps iOS je souhaite correctes et des apps macOS au mieux médiocres.

Le Mac meurt un peu plus avec cette possibilité. J’ai espoir que les devs ne suivent pas, qu’ils ne coupent pas le fil qui retient l’épée de Damoclès sur laquelle ils sont assis.

avatar raoolito | 

@fte

tiens Lolo43d dit l’inverse juste au dessus...

avatar fte | 

@raoolito

Opinions. Elles n’ont pas à être concordantes, c’est OK. :)

avatar gardiolan | 

@fte

Assis SUR l'épée de Damoclès ? 🤔

avatar fte | 

@gardiolan

Celle qui coupe les prix et promeut les abonnements. Yep. ;)

avatar Florent Morin | 

@fte

Je ne pense pas. Je vois l’intérêt surtout pour les « items » achetés in-app. (surtout dans les jeux vidéos)
Pour l’app en elle-même, l’abonnement unifié. Avec éventuellement 2 gammes : mobile ou mobile + desktop.

avatar occam | 

@fte

"Le Mac meurt un peu plus avec cette possibilité. "

La confluence est inévitable.

Et comme c’est le cas à la confluence de deux fleuves de débits et volumes différents, tourbillons à la jonction.
En plus, quant il existe une dénivellation entre les deux courants, des cataractes s’annoncent.
Adieu, le long fleuve tranquille, bonjour le whitewater rafting. Surfer prendra alors un autre sens, plus proche de son origine.

avatar iPop | 

@fte

L’épée de Damoclès a tendance à tomber 👆

avatar Bigdidou | 

@fte

« Apple, spécialiste incontesté de la dévaluation du travail de développement. Des apps iOS trop chères à 5$, et bientôt des apps iOS et macOS trop chères à 5$. »

Je ne suis absolument pas d’accord.
S’il y a une plateforme qui a dévalué ce travail, c’est bien Android.
Sur iOS, ça fait au contraire un;certain temps qu’on commence à trouver des applications de grande qualité vendues à un prix tout à fait conséquent.
D’ailleurs, les réactions qu’on voit ici lorsque certaines y sont présentées sont souvent édifiantes.

Trouve moi des apps à 10, 20, 30€ ou plus sur Android type Fantastical, Omnigraffle pour iOS, Things, Infuse et j’en passe un paquet...

Le règne du tout gratuit, des biens culturels qui nous sont dus, de la pizza qui doit arriver chez soi encore chaude et pour pas un rond, du médecin à la maison pour un rhume non seulement qu’on paye pas mais qui en plus devrait vous donner les médocs, et j’en passe, c’est pas Apple qui l’a inventé, hein.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Je ne suis absolument pas d’accord."

OK.

L’AppStore et ses tranches de prix fixes et majoritairement basses a pourtant secoué une industrie qui, avant l’iPhone, vendait des licences plutôt coûteuses. Les prix ont en quelques années assez fortement baissé, des petits devs indépendants ou petits studios ont fermé boutique leurs sharewares ou logiciels payants ne se vendant plus au prix d’avant... c’était il y a 10 ans.

Et est arrivé l’ère des freemiums à achats intégrés, aux gems et autres consommables numériques, et est arrivé l’ère des abonnements pour tout et n’importe quoi, justifié ou non.

L’AppStore est sans doute l’un des facteurs ayant encouragé ces évolutions. Le seul ? Certes pas. Mais un facteur important, absolument.

Quant à l’intérêt d’Apple, il était évident : une plateforme chère, dont les ventes lui rapportent gros, et des logiciels bradés pour augmenter l’attractivité de la plateforme sans que cette braderie ne touche à ses caisses mais à celles de tiers... excellent plan.

Nous ne saurons cependant jamais ce qui se serait passé si Apple n’avait pas imposé des prix sur le store. Peut-être la même chose. Ou peut-être pas.

avatar Bigdidou | 

@fte

D’un part, je me souviens que les éditeurs de shareware n’ont pas attendus l’AppStore pour être massivement en difficulté. Alors c’était peut-être des connerie, mais je me rappelle de campagne de sensibilisation à l’époque, de discours « il faut sauver nos développeurs indépendants », et j’ai,très régulièrement mis la main à;la poche en plus que le prix normal des licences, parce que, encore une fois, j’ai toujours trouvé la qualité du travail de ces gens sur les plateformes Apple remarquable.
Alors, si je me souviens bien, le péril présenté était surtout le piratage massif, mais du coup moins facile par le canal de distribution Apple.
Vendre moins cher, on n’est pas forcément perdant si on vend plus parce que moins piraté, non ?

Pour moi, la catastrophe est surtout venue d’Android, tu me feras pas changer d’idée.
Et si on voit qu’un effort est fait pour relever les prix des logiciels, et revaloriser le travail;des développeurs, il me semble que c’est plutôt du côté des plateformes d’Apple.
Je trouve en cela ta remarque sinon injuste (la justice envers Apple, franchement, je m’en fous), mais pas exacte.

avatar fte | 

@Bigdidou

"tu me feras pas changer d’idée."

Je n’en ai pas l’ambition. Nous avons des opinions divergentes, voilà tout.

Injuste ? Tu peux le croire. Je ne le crois pas. Je me trompe peut-être.

Android ? Android n’avait pas le dixième de l’influence qu’avait Apple sur l’ensemble de l’industrie. Encore aujourd’hui, Apple reste un grand influenceur, sinon le plus grand, malgré des parts de marché en régression... même s’il n’est probablement plus aussi dominateur qu’il y a 10 ans.

Je ne crois pas me tromper donc. Mais ce n’est que mon avis très subjectif.

avatar Bigdidou | 

@fte

« "tu me feras pas changer d’idée."
Je n’en ai pas l’ambition »

Oui, enfin, c’est une expression ;)

avatar Ze-Arno | 

@Bigdidou

un élément à prendre en compte c'est la population cliente d'Apple. Au vu des tarifs demandés, la population à laquelle s'adresse les produits (et encore plus pour les iPhone depuis le X) est radicalement différentes de celles d'Android chez qui on peut trouver de tout, y compris du très peu cher.
De fait, on a chez Apple une clientèle qui est plus à même de dépenser un peu voir beaucoup d'argent pour des applications.

Après tout est une histoire de moyens avant une histoire de volonté de soutenir l'industrie. Ceux qui sont à 5€ près pour finir le mois et auxquels il me parait évident de permettre un accès à ces technologies voudraient probablement contribuer mais ne le peuvent simplement pas. De l'autre côté, quand on achète du Apple, on a pour la plupart plus de possibilités de rétribuer la qualité des développeurs, ce qui explique en partie pourquoi on plus d'app de grosse qualité sur l'AppStore.

Je n'occulte néanmoins en rien qu'on puisse avoir un mix des situations, mais à mon avis, pas dans d'aussi grandes proportions.

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Je ne suis absolument pas d’accord.
S’il y a une plateforme qui a dévalué ce travail, c’est bien Android.
Sur iOS, ça fait au contraire un;certain temps qu’on commence à trouver des applications de grande qualité vendues à un prix tout à fait conséquent.
D’ailleurs, les réactions qu’on voit ici lorsque certaines y sont présentées sont souvent édifiantes. "

👏👏👏👏

avatar fifounet | 

@Bigdidou

"Le règne du tout gratuit, des biens culturels qui nous sont dus, de la pizza qui doit arriver chez soi encore chaude et pour pas un rond, du médecin à la maison pour un rhume non seulement qu’on paye pas mais qui en plus devrait vous donner les médocs, et j’en passe, c’est pas Apple qui l’a inventé, hein."

👏👏👏

avatar Ze-Arno | 

A noter que l'épée de Damoclès ont l'a au-dessus de la tête, on est pas assis dessus :D

avatar fte | 

@Ze-Arno

"A noter que l'épée de Damoclès ont l'a au-dessus de la tête, on est pas assis dessus :D"

Sauf quand on veut la scier. Là, on s’assied dessus, c’est le mieux.

avatar Bigdidou | 

@Ze-Arno

« A noter que l'épée de Damoclès ont l'a au-dessus de la tête, on est pas assis dessus :D »

On s’assoie dessus parce que c’est une pâle copie chinoise.

Sinon, oui d’accord, mais donc : Apple responsable ou pas de la baisse du prix des applications ?

avatar bugman | 

Les tarifs risquent de up coté iOS (si le choix n’est pas l’abonnement, effectivement).

avatar denisdp | 

@bugman

Ou alors ça sert de canal de distribution supplémentaire aux devs qui partagent une bonne partie du code grâce à une app catalyst.
Ils disposent donc ainsi d’une app supplémentaire à moindre frais (en théorie) ce qui peut leur permettre d’attirer des utilisateurs supplémentaires sans nécessairement augmenter les prix de leurs produits.

avatar bugman | 

@denisdp

A voir. L’avenir nous le dira.

avatar Florent Morin | 

Enfin ! 👍

avatar bugman | 

Après, la pomme est maligne, cela pousse les devs à choisir l’AppStore pour le Mac.

avatar apaisant | 

C'est une application de quoi Tartempion? Je l'ai pas trouvée sur le store français.

avatar Sindanárië | 

@apaisant

C’est une app qui te permet de convertir en format :
.Bidule
.Chose
.Duchmolle
.Ducon
.Dugenoux
.Dugland
.Dushnock
.Jos Bleau (Spécial Québec)
.Machin-Brol (Belgique)
.Machin
.Machin-Chose
.Truc
.Trucmuche
.Untel

avatar apaisant | 

@Sindanárië
Machin-Brol c'est par rapport à l'album d'Angèle ?

avatar Sindanárië | 

@apaisant

C’est simplement une expression commune, on dit aussi Machin-bazar.

avatar apaisant | 

@Sindanárië

Elle a utilisé une expression commune?

avatar EBLIS | 

Un peu fort le mot "universel" non ? Encore un qui va perdre de sa splendeur.

avatar iPop | 

@EBLIS

On aura bien droit à quelques dysfonctionnements 🤔

avatar byte_order | 

Bah, on a bien eu le droit à un joli "multiplateformes d'Apple" y'a 2-3 articles, alors on est plus à un raccourci près...

avatar Xander | 

Je viens de regarder mon historique d’achat pour l’année 2019...et je constante que j’ai acheté très peu d’app iOS et tout sauf une était pour iPad.

J’ai l’impression qu’iOS est arrivé à maturité dans bien des domaines et que le marché en souffre un peu.

Ou alors c’est moi qui est passé l’âge de vouloir tout tester :/

Les clients mails, twitter, podcasts , calendriers, contact, to-do 3rd party apportent souvent plus de polish...mais avec la tendance général à l’abonnement fait réfléchir à deux fois sur le prix de revient d’apps comme Fantastical par rapport au confort que cela apporte au final.

Et clairement tous le monde ne va pas arriver à se vendre comme un service.

avatar fousfous | 

@Xander

Moi ça fait depuis quelques années que je n'ai plus rien acheté sur l'app store, peut-être que les fait de perdre inlassablement les apps à chaque MAJ + la destruction de ma bibliothèque en 32 bits...

avatar bugman | 

@fousfous

Toi va te falloir une aide psychologique le jour où Apple se séparera d’Intel. 😉

avatar marenostrum | 

son ordinateur actuel peut marcher longtemps avec le système actuel et il peut même le doubler. s'il est tenté d'aller vers avant et de suivre Apple, c'est parce que il perd surement pas grand chose de cet avancement et changement perpétuel. il n'a rien d'important à garder intact.

avatar bugman | 

@marenostrum

« son ordinateur actuel peut marcher longtemps avec le système actuel »
Oui... mais non (long terme)

« et il peut même le doubler. »
Oui... si tu me parles d’ETH... mais ce n’est ni le lieu ni le sujet. ;)

« s'il est tenté d'aller vers avant et de suivre Apple, c'est parce que il perd surement pas grand chose de cet avancement et changement perpétuel. »
32 bits, a première vue. 😉

avatar fousfous | 

@bugman

J'attend impatiemment les processeurs ARM sur Mac, de toute façon j'ai presque plus rien en app maintenant, même ce qui est 64 bits est affecté par des bugs graphique et tout...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR