Yahoo Messenger fermera le 17 juillet

Stéphane Moussie |

Après AIM l’année dernière, une autre messagerie instantanée historique va bientôt fermer. À partir du 17 juillet, Yahoo Messenger ne fonctionnera plus.

Yahoo justifie cet abandon par les « changements du paysage des communications » et par sa volonté de bâtir de nouveaux outils qui répondent mieux au besoin des consommateurs. L’entreprise a plusieurs projets sur le feu, dont Yahoo Squirrel, une messagerie de groupes.

Yahoo Messenger avait été lancé sous le nom Yahoo Pager en 1998, soit un an après AIM. L’un comme l’autre n’ont pas réussi à prendre le virage des smartphones et se sont fait dépasser par WhatsApp et Facebook Messenger, pour ne citer qu’eux. C’est donc assez logiquement que l’opérateur américain Verizon, propriétaire d’AOL et Yahoo, met un terme à ces deux messageries.

Première version de Yahoo Messenger sur iPhone, en 2009.

Les valeureux utilisateurs de Yahoo Messenger peuvent télécharger l’historique de leurs conversations en se rendant sur cette page.

avatar onclebobby | 

Encore un qui nous quitte, même s'il n'avait pas l'importance de MSN Messenger ou AIM. Je m'en étais un peu servi en cas de panne des serveurs Microsoft, mais même les personnes de mon entourage qui avaient un email yahoo utilisaient Skype ou MSN.

avatar C1rc3@0rc | 

@onclebobby

On peut surtout se poser la question de la coherence de choisir un syteme de messagerie aujourd'hui.

Yahoo c'est plus d'1 milliard de comptes, et pourtant la messagerie va fermer apres 20 ans d'existence.

On est sur des solutions propriétaires qui disparaissent d'un coup laissant des millions de personnes sur le carreau.

Certes pour certains ce n'est pas un probleme, beaucoup de leurs correspondants étaient éphémères, sporadiques, beaucoup étaient du genre "amis Facebook", donc ça fait plutot du ménage...
Mais il y a des populations qui ont des relations a long terme et qui ne sont pas "volatiles" ni n'ont d'habiletés a changer souvent de media. Et pour tous ceux la ces systèmes propriétaires voués a disparaître pour satisfaire les actionnaires, sont un problèmes majeur!

La solution serait bien sur de passer par des protocoles libres, mais encore faut il qu'ils soient supportés correctement par des applications a jours dans les OS commerciaux... et on le voit avec Apple et ses applications de messagerie: c'est de plus en plus fermé.

avatar vlsf1 | 

Assez dingue quand même.

MSN et Yahoo étaient sur le marché avant tout le monde, les usages ont explosé et ils ont régressé.

Ils n’ont pas su faire évoluer leurs services alors qu’il y avait une fonctionnalité simple: être connecté en permanence. S’ils avaient su faire ça, ils seraient toujours leader

avatar azer0147 | 

@vlsf1

C’est vrai que c’est quand même étonnant quand on y pense... Je me souviens que je guettais chaque petite avancée qui aurait permis de rendre MSN utilisable à tout moment sur mon téléphone en me disant que ça serait vraiment super utile, et j’ai toujours été déçu...
Arriver si bas alors qu’on avait de l’or dans les mains c’est assez fou. Ça m’intéresserait que quelqu’un qui sait comment tout ça s’est produit m’explique exactement comment ça a pu arriver.

avatar vlsf1 | 

@azer0147

Exactement pareil, aux débuts de l’iPhone je rêvais d’avoir MSN dans mon téléphone. Mais comme pour Skype, quand c’est arrivé y’a eu ce truc long et idiot de la connexion/déconnexion, et pas d’intégration avec l’appareil photo etc.

C’était pas si dingue de faire ce que WhatsApp ou Messenger ont fait, surtout avec les moyens de Microsoft.

avatar azer0147 | 

@vlsf1

Oui, et les notifications push qui n’étaient pas intégrées, et l’interface qui était inutilisable... et le temps infini que ça a pris pour pondre ça !
Tout était pourtant en place du côté de l’iPhone ! Je me souviens que j’avais la sensation que l’iPhone avait été fait pour ça tellement ça aurait pu coller, et finalement rien.
Il doit certainement y avoir des raisons techniques qui m’ont échappé à l’époque (et m’échappent toujours) qui expliquent ça, parce que me dire que c’est juste des erreurs politiques des dirigeants ça me désespère trop !^^ C’est pour ça que ça me plairait bien de savoir un peu comment tout ça s’est passé

avatar fousfous | 

@vlsf1

Avec msn il y avait possibilité d'être connecté en permanence.
Mais j'avoue que la fonctionnalité ou on voyait qui était en ligne incitait à aller discuter.
Vraiment dommage que Microsoft ai torpillé msn au profil de Skype.

avatar Olympio Barthélemy | 

@vlsf1

Je me rappelle, à l’époque de mon iPod Touch de première génération, alors adolescent, me connectant tous les jours à la web app de BeeJive pour pouvoir converser sur MSN Messenger et rêver d’applications natives justement pour ce besoin… Et puis iPhone OS 2 est arrivé,... et rien. J’ai dû payer 7,99€ ou quelque chose du genre pour acheter l’app de BeeJive, et avoir une intégration au rabais.

Quel gâchis pour Microsoft (et Yahoo, puisque c’est le sujet de l’article), de n’avoir rien vu venir, alors que l’application Messages de l’iPhone leur montrait la voie.

Mais je pense qu’il faut y voir le manque de vista de ce cher Steve Ballmer dans l’informatique grand public, qui riait à gorge déployée du premier iPhone, ne comprenant rien à ce qui se passait. Des dinosaures du fameux ”ancien monde”.

Si quelqu’un connaît des livres ou des articles revenant sur ces accidents industriels absolus, je serais intéressé !

CONNEXION UTILISATEUR