Mozilla va réintroduire de la pub dans Firefox

Stéphane Moussie |

Mozilla n’a pas abandonné l’idée de diversifier ses sources de revenus grâce à la publicité. La fondation a annoncé que les utilisateurs des versions bêta et Nightly de Firefox allaient maintenant voir apparaître des contenus sponsorisés sur la page de nouvel onglet. Tous les utilisateurs américains y auront ensuite droit avec la sortie de Firefox 60 le 9 mai — on ne connait pas le plan pour les autres pays.

Les contenus sponsorisés apparaîtront dans la section « Recommandés par Pocket », Pocket étant le service de lecture différé acquis par Mozilla en 2017.

Mozilla se replace dans la position ambigüe où d’un côté elle s’emploie à préserver la confidentialité des internautes (dernièrement avec la protection contre le pistage activée par défaut et une extension pour cloisonner Facebook), et de l’autre elle affiche de la publicité ciblée.

La fondation veut rassurer en donnant des gages de confiance. La personnalisation est effectuée uniquement côté client, sans aspirer de données personnelles. Les seules informations collectées sont celles sur l’affichage des contenus sponsorisés et les éventuelles interactions avec eux. De plus, il sera possible de désactiver les pubs.

La case à décocher pour masquer les pubs.

Mozilla avait déjà expérimenté l’intégration de publicités avec un système similaire en 2014, mais l’essai n’avait pas été mené jusqu’au bout. « La publicité dans Firefox pourrait être un super business, mais ce n’est pas le bon business pour nous en ce moment », avait déclaré alors le responsable du projet, Darren Herman, qui a depuis quitté l'organisation.

Tags
avatar jb18v | 

Nouvel onglet vierge et puis c’est tout

avatar C1rc3@0rc | 

@jb18v

Evidement mais a ce moment l'annonceur va pas remunerer Mozilla.
Le probleme de Mozilla c'est le financement. Se financer par la publicité fait que Mozilla travaille pour le publicitaire et donc realise ses besoins et n'est donc plus independant dans ses priorités et objectifs.

L'exemple le plus evident c'est l'integration des DRM... d'un point de vu du protocole Web, la DRM est antagoniste avec les fondements du Web. Si tous les navigateurs reposent sur des objectifs commerciaux, inevitablement la DRM sera acceptée dans le fondement du protocole.

En fait la seule solution vraiment viable serait que les protocoles du Web soit sous licence GPL 2, ce qui serait aujourd'hui suicidaire et pousserait l'abandon du Web pour une generalisation de Facebook. Bref, le seul modele qui reste pour lutter contre la Facebookisation de l'Internet, c'est le don a Mozilla ou le passage de masse sur Linux.
Donc y a pas de quoi etre optimiste

avatar Serdinant | 

Où va le monde 🙄

avatar Yohmi | 

Tant que le choix est laissé, facilement accessible et durable…

avatar pagaupa | 

Un coup je te vois, un coup je ne te vois plus...
Le lobbying a encore frappé!

avatar MarcMame | 

Les publicités s'appellent désormais des "stories" ?
La bonne blague.
C'est une excellente idée, comme ça on embrouille bien l'utilisateur qui passera facilement à côté sans trop se douter...

avatar Moonwalker | 

Mozilla… pfff…

« Nos valeurs » comme ils disent.

avatar Lucas | 

@Moonwalker

Tu fais un don régulier leur permettant de vivre sans la publicité pour dire ça ?

avatar Moonwalker | 

Oh! Le prosélyte. Va prêcher quelqu’un d’autre.

Je ne suis pas le rédacteur de leur manifeste. Personne ne leur a mis un couteau sous la gorge pour le composer. Au contraire, ils aiment à le mettre en avant à toute occasion pour donner des leçons aux autres.

Mettre de la publicité dans le navigateur c’est vendre les utilisateurs. Utiliser Firefox n’inclut pas que je doive devenir la propriété de Mozilla.

Jusqu’ici ils vivaient très bien sans la publicité. Ils n’ont pas eu besoin de vendre des yaourts ou des automobiles pour créer et développer un navigateur moderne.

Seulement, il s’agit aujourd'hui pour eux moins de maintenir un navigateur que de devenir un machin à la Google.

The Mozilla Information Trust Initiative: Building a movement to fight misinformation online

À partir du moment où tu décides ce que les gens doivent lire et ce qu’ils doivent croire, tu n’es plus dans la liberté mais dans la censure. Le résultat ce n’est plus de l’information mais de la propagande.

Comment dès lors peux-tu prétendre garantir la neutralité du net ? En étant juge et partie ?

La publicité pour financer la censure et la propagande. Un juste retour des choses.

Sans parler des différents projets fumeux en cours chez Mozilla, de la promotion des femmes en Afrique (ah! cette condescendance occidentale) – à Nairobi et au Cap, hein ! pas chez les autres ploucs, restons entre gens de bonne compagnie – où des trucs qui semblent développés parce que dans l’air du temps (reconnaissance vocale et réalité virtuelle). Les autres le font, ou plutôt en parlent beaucoup, on va le faire aussi !

Ils avaient déjà fait le coup avec le téléphone et la tablette façon Mozilla. Un grand succès...

On peut vouloir utiliser un navigateur internet sans se faire embrigader dans ces conneries « progressistes » et sans se transformer en « internaute sandwich ».

Quant aux promesses sur le tracking… elles n’engagent que ceux qui y croient.

Et Mozilla a déjà montré combien elle savait changer son discours et ses pratiques sur le sujet pourvu qu’on lui fasse miroiter un beau pécule.

avatar firefoxUser | 

@Moonwalker
Donc :
- tu ne fais pas de dons
- tu te plains d'une futur hypothétique dépendance de Mozilla à la publicité et d'un potentiel futur tracking alors qu'ils disent clairement le contraire et le cas échéant ils prendraient un énorme risque pour leur image

- "Mettre de la publicité dans le navigateur c’est vendre les utilisateurs" : si ce n'est pas ciblé, je ne vois pas le rapport
- "Utiliser Firefox n’inclut pas que je doive devenir la propriété de Mozilla" : rien n'est imposé, tout est désactivable, c'est gratuit et open-source (tout est visible)

- "Jusqu’ici ils vivaient très bien sans la publicité" : tu ne semble pas être au courant de la dépendance actuelle de Mozilla à Google
- "devenir un machin à la Google" : c'est pourtant le seul navigateur qui développe lui-même ses propres moteurs css et js, tout en étant open source. Tous les autres utilisent ceux de google (chrome, OPERA qui se dit open source, vivaldi, etc), apple (safari) ou microsoft (edge, ie)

- à partir de "The Mozilla Information Trust Initiative: Building a movement to fight misinformation online", tu pars totalement en couilles

avatar alan1bangkok | 

Firebof ...( pas taper ce n'est qu'un avis personnel )

avatar zeveto | 

Safari n’est pas votre navigateur par défaut. Voulez vous qu’il le soit ?

Réponse: Oui

avatar rua negundo | 

Et pourtant ces modestes publicités facultatives sont un moindre mal en comparaison au profilage personnel de Google dont Chrome.

Mais les utilisateurs de Firefox étant plus exigeants et ayant un esprit critique plus affirmé que la moyenne, l’accueil ne sera sans doute pas très bon.

avatar zoubi2 | 

@rua negundo : +1

avatar Moonwalker | 

In fine, tu auras quand même du profilage.

On a déjà vu ça avec Mozilla :
1 - annonce publicités non ciblées dites « sponsorisées »
2 - sous pression des annonceurs, en fin de compte publicités « personnalisées » basées sur l’analyse de l’historique de navigation
3 - tracking soi-disant éthique

De part sa nature même, la publicité veut du tracking et Mozilla va leur servir du temps de cerveau disponible, le votre.

Ce débat a déjà eu lieu. Il semblait tranché. Preuve que les partisans de la mercantilisation n’ont pas désarmé chez Mozilla. Il suffit de voir les discours qu’ils tiennent dans la presse web.

http://www.zdnet.fr/actualites/mozilla-firefox-revenez-a-nous-internaute...

Ils n’ont toujours par compris que les utilisateurs de Firefox – désignés maintenant comme des consommateurs – ne leur appartenaient pas. Ils ne semblent pas voir la contradiction avec le discours officiel qui prétend que l’utilisateur doit pouvoir « contrôler ses données ».

Dommage. Techniquement Firefox revenait bien. Les geeks doivent une fois de plus s’incliner devant l’appétit de lucre des dirigeants.

avatar Nesus | 

S’ils trouvent réellement un moyen pour que tout soit fait depuis mon ordi dans transmission à tiers, pourquoi pas. Mais je vois mal comment cela serait possible.

avatar Cyrano de Bergemac | 

Pour ma part j'essaye Brave afin de remplacer progressivement Firefox. Ça fonctionne parfaitement sur mon iPhone, et est relativement fiable sur macOS. À la tête de ce navigateur qui respecte la vie privée, Brendan Eich, le père de JavaScript.

avatar rua negundo | 

@Cyrano de Bergemac

Dans la description de l’app store, ils parlent d’un chargement des pages plus rapide (y a-t-il un proxy comme chez Opera ?) et de révolutionner l’écosystème de la publicité en ligne grâce au micro paiement. Qu’est-ce que cela signifie ?

avatar legallou | 

Merci, je viens de découvrir Brave grace à vous, très rapide, marche bien pour moi. Par contre, je cherche un addon de Firefox "Copy plain text" pour Brave. J'ai pas trouvé. J'aurai mal cherché ?

CONNEXION UTILISATEUR