Le coup de poignard de Twitter dans le dos des logiciels tiers

Mickaël Bazoge |

Twitter est bien en train de tuer les clients tiers. Le mois dernier, plusieurs des plus importants éditeurs de ces logiciels (The Iconfactory pour Twitterrific et Tapbots pour Tweetbot) s'inquiétaient du retard pris par le réseau social pour livrer une nouvelle API, Account Activity. Devant la bronca, Twitter a montré patte blanche… mais ce n'était qu'un sursis (lire : Twitter ne fait plus planer de menace sur les applications tierces).

Tout d'abord, la bonne nouvelle : l'ancienne API toujours exploitée par ces apps tierces ne sera pas fermée le 19 juin comme ce qui était prévu. La date fatidique est repoussée au 16 août… Trois mois de délai donc pour migrer vers l'API Account Activity.

Pour le reste, il y a plusieurs mauvaises nouvelles. La première est assez mineure, Twitter va abaisser le seuil de comptes qu'il est possible de connecter dans une app tierce sans que le développeur ait à payer quoi que ce soit. De 35 souscriptions durant le bêta-test, on passera à 15 seulement.

Au-delà, les éditeurs devront mettre la main à la poche pour des accès Premium (jusqu'à 250 comptes) ou Enterprise (251 comptes et au-delà). Les prix grimpent rapidement : il faut compter 2 899 $ (par mois !) pour aller jusqu'à 250 comptes. Au-delà, les développeurs doivent contacter Twitter. Au passage, cela explique aussi pourquoi les clients tiers affichent des prix significatifs…

Sean Hebber, un des développeurs de Twitterrific, n'y va pas par quatre chemins : pour lui, les coûts associés à l'API sont trop élevés et il ne sera financièrement pas possible d'y souscrire. Pour Ged Maheux, également dév pour Twitterrific, le coût par utilisateur est trop élevé pour les développeurs tiers.

La grosse difficulté avec cette nouvelle API, c'est l'absence de la fonction de streaming. Twitter explique que les outils utilisés jusqu'à aujourd'hui par les développeurs, et qui offrent cette fonction de streaming si pratique, ne concernent qu'1% des applications actives chaque mois — dont Tweetbot et Twitterrific, les deux clients les plus populaires sur macOS.

Twitter n'a pas en projet d'ajouter les capacités de streaming dans l'API Account Activity, ni de les proposer dans un service à part. Ces fonctions de streaming, qui sont bien pratiques pour les utilisateurs aguerris et les professionnels, permettent de rafraîchir automatiquement la timeline et de pousser les notifications immédiatement.

Les applications tierces ne pourront proposer à leurs utilisateurs que les fonctions basiques de Twitter, et moins encore puisque le réseau social se garde pour soi plusieurs fonctionnalités comme les sondages et les messages directs de groupe. Avec cet intérêt proche de zéro, les utilisateurs macOS auront tôt fait de se contenter du site web, puisque Twitter a enterré son logiciel officiel.

Ces nouvelles pièces versées au dossier jette un voile bien sombre sur l'avenir de nos deux clients Twitter préférés ; Tweetbot 3, disponible depuis hier, va sans aucun doute en souffrir. Tapbots expliquait que Tweetbot allait continuer à fonctionner, mais avec des fonctions en moins ou « ralenties ». L'éditeur indiquait que dans le pire des scénarios, les notifications pour les likes et les retweets ne s'afficheraient plus, et que les notifications pour les tweets, les mentions, les DM, les follows seraient retardées de une à deux minutes.


avatar robertodino | 

J’ai acheté Tweetbot 3 suite à l’article très positif de MacG hier...

avatar Rom 1 | 

Pff ! Tweetbot est pourtant bien meilleur que le client officiel sur iOS si on excepte les fonctionnalités en moins. J'avoue faire de plus en plus d'incursions sur l'app officielle à cause des manques dans Tweetbot bien malgré moi...

avatar jurisensei | 

Twitter ne veut plus des appli tierces... c’était assez clair avec l’histoire de l’API qui devait se terminer en Juin... ceux qui veulent vraiment continuer devront payer cher pour peu de fonctions.
Ite missa est

avatar C1rc3@0rc | 

@jurisensei

Et c'est pas le seul et pour de bonnes raisons: rentabilité et securité.

Une application tiers represente un danger incontrolable quand au vol de données. Elle dispose du mot de passe et donc d'un acces legitime au service... donc tout piratage via l'app tierce est non seulement massif mais il est en plus tres difficile de s'en proteger. Et vu que n'importe qui peut produire une application reposant sur une API...

Apres, il y a le probleme de conversion dans le modele economique. Si l'utilisateur accede au service via un API et non l'interface directe, le plus de controle et de benefice d'exposition a l'annonceur se fait... au niveau de l'application!

avatar Chazi | 

@C1rc3@0rc

T’es pas dev toi ?
S’ils sont basés sur l’API officielle, les clients tierces ne récupèrent pas ton mot de passe (et heureusement !)

Twitter gère ça avec un système de token

avatar C1rc3@0rc | 

@Chazi

C'est pour ça que la liste des piratage via des app tierce est longue comme le bras et que les fournisseurs de services restreignent voire annulent la possibilité de developper des clients officiels tiers...

avatar Liena | 

Les nuages s’amoncellent sur les app tierces ?

avatar misterbrown | 

L'app officielle est très bien.

avatar Almamida | 

@misterbrown
Ah ben oui, la version officielle macOS est au top. ?

avatar nicolaspatate | 

@Almamida

Le site web est parfait, je vois pas le soucis

avatar Almamida | 
avatar davyiceok3 | 

@misterbrown

Il n’y a plus d’App officielle !

avatar Logam | 

Pour moi c'est l'avenir même de Twitter qui est en jeu car si c'est pour se retrouver avec une timeline non chronologique et bourrée de pub ce sera sans moi. J'ai déjà quitté Facebook pour ces raisons :(

avatar R1x_Fr1x | 

@Logam

C’est le but, obligé de se taper leurs tweets sponsorisés. Un client tiers ce n’est pas que l’intégralité des tweets par ordre chronologique, c’est surtout pas de pub.

Le client officiel aura pour but de ressembler à FaceBook à fond sur les pubs + algorithme maison ce qui va faire chuter le reach des tweets... poussant ainsi à les sponsoriser.

En effet, c’est un tout autre Twitter qui arrive.

avatar Nesus | 

Le jour où Twitterrific ne fonctionnera plus, j’arrêterai Twitter. L’application officielle est affreuse. Les tweets arrivent d’en un ordre absurde et les conversations sont impossibles à suivre. Donc non, vraiment, après plus de dix ans, j’arrêterai simplement.

avatar Almamida | 

@Nesus

Exactement la même me concernant.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Pareil pour moi, j’aime Twitter mais pas du tout son application officielle.

Elle est juste incompréhensible à mes yeux, j’y comprends rien... il y a trop de chose dans la Timeline dans le désordre sans parler de la pub.

Mais alors pourquoi Tweetbot a sorti une nouvelle version hier ?? ?

Du coup Tweetbot 3 qui vient de sortir va devenir quoi ?
L’éditeur va forcément laisser tomber à un moment donné...

avatar misterbrown | 

@Yoskiz

Je trouve les "pubs", alias suggestions, et des mise en avant d'autres tweets, assez intéressants.
La vision linéaire/timelines est peut être pas la plus pertinente dans un flux trop dense en information aujourd'hui. ( à moins de scroller 2 heures ).
Je ne sais pas vous lisez le net par jour ou par sujet? C'est pas des hyperliens internet ?

avatar Link1993 | 

@Yoskiz

En indiquant que les pubs ne sont pas pertinent à chaque fois, Twitter commence à me les cacher maintenant ^^

avatar bubu16 | 

@Link1993

Autre solution : flèche à droite > bloquer @... et un fournisseur de pub en moins !

À force ça fait le ménage ! ?

avatar antoninGR38 | 

Ils font chier Twitter... Pourquoi avoir pondu cette nouvelle API, sincèrement ?

Tapbots voudrait pas développer un client Mastodon, du coup ?

avatar R1x_Fr1x | 

@antoninGR38

L’argent. Encore et toujours. L’argent.

avatar antoninGR38 | 

@R1x_Fr1x

Yep, bah c’est pas le moyen le plus astucieux de se faire plus d’argent.

avatar ifranz67 | 

Ça ne tiendra pas ils vont reculer ou alléger les choses !

J’ai acheté Tweetbot 3 après avoir acheté le 1 et 2 aussi donc si je n ai pas le service je poserais réclamation.

avatar bonenza | 

@ifranz67

Qu’est ce qui ne tiendra pas ? Twitter ne veut plus de client tiers. Ils vont y arriver.

avatar ifranz67 | 

@bonenza

Ils ne pourront pas se mettre toute une clientèle à dos enfin j espère ! C’est pas normal ce que fais tweeter (j y suis depuis 2009).

avatar bonenza | 

@ifranz67

En regardant sur Twitter, tu verras que beaucoup utilisent le client officiel ou le site web. Pas grand monde est prêt à payer....

avatar ifranz67 | 

@bonenza

Je vois ! Bon je verrais j’ai quand même payer au vu de ce que disais Macg !

avatar bonenza | 

@ifranz67

Pour le coup j’ai senti le vent tourné. Enfin c’est surtout que Twitter part en sucette et devient une plateforme avec trop de gens qui critiquent, du coup j’ai supprimé mon compte lundi et pourtant j’y suis aussi depuis le début. ☹️

avatar Issou la chancla | 

Twitter, cette poubelle ...

avatar alexis83 (non vérifié) | 

Font chier ? si c’est pour afficher de la pub ils n’ont qu’à l’obliger via l’api (si possible je n’ai pas de connaissance dans le domaine) car pour le reste l’app officielle est vraiment hasardeuse...

Comme de nombreux commentaires j’arrêterai Twitter en même temps que l’arrêt de l’api

avatar lmouillart | 

"Pour Ged Maheux, également dév pour Twitterrific, le coût par utilisateur est trop élevé pour les développeurs tiers." Bah non, il suffit de répercuter ce coût chez les clients.
En gros soit on passe par Twitter Vanille et c'est gratuit et avec pub, soit on paye un abonnement et le logiciel.
Il faut bien que l'argent rentre d'une manière ou d'une autre.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

Twitter me sers à m’informer et interagir un peu... en 9 ans d’utilisation j’ai Twitté 2800 fois.

Vous oubliez aussi qu’avec le client officiel on est obligé de se coltiner les « j’aime » des comptes que l’on « follow » alors qu’on a pas forcément envie des les voir...

Bref Twitter prend un autre chemin maintenant, je ne sais pas si je ferai partie du voyage ?

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Yoskiz

S’informer via Twitter.... Merveilleux...

Et avec Facebook tu fais quoi: tu orientes ton choix pour les scrutins?

Bref, les réseaux dit (a)ˋsociaux’ ont des alternatives qui existaient avant eux et qui leur survivront.

avatar NestorK | 

@0MiguelAnge0

Ta réponse est d'un mépris et d'une hauteur affolante alors que pourtant, ce qu'il te dit est simple et devrait pouvoir dispenser d'un jugement à deux balles comme le tient.

Permets moi de t'expliquer : Twitter marche comme un Flipboard selon les sources que tu choisis. Je l'utilise moi aussi pour avoir un regard rapide sur l'actualité le matin via différents organes de presse réunis sous le même "toit". Et via ces fameux clients Twitter alternatifs dont on parle ici, pas de publicités, de contenus non désirés mis en avant, etc. D'où leur intérêt.

Je n'utilise pas Facebook sinon.

Et si Twitter devait disparaître, il est évident que nous lui trouverions autre chose.

Merci pour ton commentaire brillant qui fait avancer le débat. Rigolo : tu parles d'asocialité des réseaux sociaux mais le seul asocial que j'ai lu ce matin, c'est toi.

avatar Yoskiz (non vérifié) | 

@0MiguelAnge0

Quand je dis s’informer c’est suivre des comptes sérieux comme « Numerama », France Info... pas les « # » ?

avatar Terragon | 

Twitter c’est du gros n’importe quoi...

avatar gwen | 

@Terragon

Ah enfin un message que je comprend. Parce que Twitter, je ne comprend toujours pas à quoi ça sert

avatar ChePaki | 

Pas vraiment sûr de ce que vous écrivez dans l’article, les fonctions de streaming ne vont pas disparaître.

avatar Malum | 

Twitter c'est l'organe de presse officiel de Trump, c'est tout dire.

Twitter c'est la stupide instantanéité poussée à son paroxysme, c'est le réductivisme total de la pensée et c'est, enfin, le décuplement des réactions viscérales avec toutes ses violences et son absolue irréflexion.

Que Twitter meurt et ce sera un bienfait pour l'humanité.

avatar pat3 | 

@Malum

Encore un qui n’a juste rien compris à l’usage d’une plateforme de réseaux sociaux. Twitter devient ce que tu en fais. Tu choisis les comptes auxquels tu t’abonnes, Tu bannis les comptes que tu ne veux pas, tu choisis les hashtags qui t’intéressent, tu décides de tweeter ou non. Si ton fil Twitter est n’importe quoi, tu n’as qu’à t’en prendre à toi-même. Tu peux aussi t’en servir comme canal d’information, par exemple pour faire ta revue de presse du matin. Tu peux en faire l’équivalent d’un agrégateur de flux RSS.

avatar Malum | 

Désolé mais c’est le principe même de Twitter qui est toxique et non son mauvais usage. Du reste c’est cui cui que cela veut dire et tout dire. Le cri d’une cervelle de moineau.

Quant à être un canal d’information, la nécessité de réagir dans l’immédiat avec peu de caractères court-circuite la réflexion et l’analyse. De plus si on imagine la réciprocité on veut toucher 1 000 personnes qui chacune a le droit de vouloir vous toucher soit 1 000 tweets à se farcir. Avec Twitter on n’est pas dans le processus d’un qui informe beaucoup mais tout le monde qui informe tout le monde. La même cacophonie que dans une volière. Et enfin un des aspects pervers et dangereux est le double effet de la non vérification et de l’emballement, et généralement cet emballement s’apparente à du lynchage et maintenant supprime le canal judiciaire.

avatar Pascal Funk | 

+1 avec Pat
On définit ce que l'on veut.J'y suis depuis 2009 et je ne suis que 3 comptes (IOS,Android et Lumia)
J'ai 18700 followers.
En info directe,il n'y a pas + rapide.......Suffit de savoir s'en servir ;)

CONNEXION UTILISATEUR