Fermer le menu
 

Firefox pousse le codec AV1 contre le HEVC soutenu par Apple

Stéphane Moussie | | 13:30 |  43

Les codecs vidéo évoluent, les dissensions restent. Alors qu’Apple pousse l’adoption du HEVC/H.265 avec iOS 11 et High Sierra, le codec concurrent AV1 vient de faire un premier (petit) pas en avant. Firefox Nightly, la version expérimentale du navigateur de Mozilla, le prend désormais en charge.

Vous pouvez regarder en streaming une vidéo encodée en AV1 sur cette page avec Nightly. Mozilla et Bitmovin, qui s’est chargé de l’encodage, assurent qu’AV1 est de 25 à 35 % plus optimisé que HEVC, qui est lui-même 40 % plus optimisé que le H.264 majoritairement répandu actuellement.

Concrètement, ces nouveaux codecs permettent de regarder des vidéos de qualité constante avec moins de bande passante, ou de meilleure qualité à bande passante constante, voire inférieure.

L’AV1, qui est soutenu par un consortium rassemblant des grands noms de l’industrie (Amazon, Netflix, Microsoft, Google…), a aussi l’avantage d’être libre et gratuit, contrairement au HEVC qui est soumis à des royalties. Mais alors pourquoi Apple ne l’adopte-t-elle pas ?

D’une part, les spécifications de ce codec ne sont pas encore finalisées, et d’autre part (et c’est lié), il ne bénéficie pas encore de l’accélération matérielle, ce qui signifie qu’il demande beaucoup de ressources pour être encodé et décodé. Mozilla reconnait cette lacune :

En l’état actuel des choses, l’encodeur AV1 est encore loin de fournir des temps d’encodage raisonnables sans une optimisation poussée. Par exemple, il faut environ 150 secondes sur un ordinateur standard pour encoder une seconde de vidéo.

Sur les appareils Apple, le HEVC tire parti de l’accélération matérielle à partir d’un processeur A9 ou d’un Core ix de sixième génération. Intel, ARM, Nvidia et AMD faisant partie du consortium Alliance for Open Media, Mozilla espère que l’AV1 profitera du même avantage bientôt.

Pendant plusieurs années Firefox a fait de la résistance contre H.264, avant finalement de le prendre en charge sur Mac en 2014 (en se basant sur son intégration au système) en raison de son caractère incontournable. L’histoire se répétera-t-elle avec le HEVC ?

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


43 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar totoguile 30/11/2017 - 13:39

HEVC a été retenu par l'industrie du broadcast (TV, BluRay...).
Les futures STB 4K et les TV actuelles 4K supportent déjà HEVC.
C'est bien d'avoir le choix, mais je ne pense pas que mozilla pourra "remplacer" HEVC au profit de l'AV1. Les 2 vont cohabiter.

avatar vince29 30/11/2017 - 13:57

HEVC est déjà présent dans les équipements terminaux certes.
Mais AV1 a pour lui les fondeurs (Intel,AMD, nvidia,broadcom...) les producteurs de contenu (Amazon,Netflix,Hulu, Youtube...) les équipementiers réseau (Cisco) et quelques petites entreprises (Microsoft, Google, Facebook)

Et si les équipementiers peuvent te revendre le même produit en margeant plus (car codec gratuit) je crois qu'ils seront d'accord.

avatar frankm 30/11/2017 - 16:11

Tellement soutenu par Intel que leurs processeurs ne le gèrent pas matériellement.



avatar vince29 30/11/2017 - 18:52 (edité)

Faut attendre que le bitstream soit freezé à la fin de l'année.

avatar C1rc3@0rc 30/11/2017 - 21:07

@frankm

Certes mais l'article explique le pourquoi: «D’une part, les spécifications de ce codec ne sont pas encore finalisées, et d’autre part (et c’est lié), il ne bénéficie pas encore de l’accélération matérielle,»

Integrer un circuit specialisé dans ce type de traitement demande que le format soit finalisé et qu'on puisse lancer des etudes de cas pour pousser au maximum l'optimisation a la fois en usage et fréquence de de contenus...
L'objectif c'est d'avoir un circuit qui soit beaucoup plus rapide en terme de traitement mais aussi qui consomme le minimum...

Et Intel se bat comme un diable avec toute les astuces et la mauvaise foi possible pour reduire la consommation electrique de ces puces... c'est pas pour integerer un circuit de plus qui ne soit pas sur-optimisé...

L'autre probleme vient du poids des utilisateurs industriels.

D'un coté on a les vendeurs de materiel et les producteurs/ diffuseurs de fichiers media, qui ont interet a avoir un truc un peu plus lourd qui leur permet de renforcer l'obsolescence programmée et de reduire les cycles de renouvellement (gagner 10% d'efficacite dans une version x+1 de HEVC dans 3-4 ans alors que c'est deja possible ça permet de motiver l'utilisateur a racheter le matos et le contenu...).

De l'autre on a les streamer qui ont besoin du moindre octet gagné en bande passante mais qui ne sont pas rentables... et dont la survie a moyen terme est plus qu'hypothetique, et qui sont en plus l'epine dans le pied des rentiers de l'industrie du divertissement.

Donc, on a des acteurs ultra-rentables installés dans le long terme qui ont interet a ce que le HEVC soit le format stantdard et de l'autre on a des streamer ephemeres et sans le sous qui ont interet a ce que le AV1 s'installe...

avatar Mrleblanc101 30/11/2017 - 17:31 via iGeneration pour iOS

@vince29

Ah oui... les meme qui soutiennent aussi le HEVC

avatar vince29 30/11/2017 - 18:58

Ils l'implémentent ; ce qui n'est pas la même chose que de le soutenir.
Ils ne sont pas au board du HEVC et ne s'impliquent pas dans le dev.

avatar reborn 30/11/2017 - 13:59 via iGeneration pour iOS

Il est où l'intérêt de Mozilla de pousser un format plus qu'un autre ?

avatar SkeletonGamer 30/11/2017 - 14:03 via iGeneration pour iOS

@reborn

Mozilla soutient un format libre, c’est justement dans son ADN le libre.

avatar jackhal 30/11/2017 - 20:41

Et puis c'est gratuit.

avatar C1rc3@0rc 30/11/2017 - 21:24

@reborn

Mozilla considere les besoins de l'utilisateur final, l'efficacité technologique et l'impact environnemental.

L'industrie du divertissent considère l’intérêt commercial industriel, l'efficacité de la mise en captivité et tracking du consommateur et se contrefout de l'impact environnemental tant que ça lui coute rien...

Mozilla va donc pousser un format libre, plus efficace énergétiquement et qui offre une pérennité pour l'archivage des donnees contenues.

L'industrie du divertissement va favoriser un format opaque permettant de mettre en place une strategie de controle de la consommation, optimiser l'efficacite de l'obsolescence programmée, simplifier le tracking de l'utilisateur et la mise en place de paiement a l'acte et offrant un systeme de DRM qui tend a rendre le numerique aussi degradable que l'analogique (le graal etant le fichier qui s'use meme si on ne s'en sert pas et qui ne peut pas etre dupliqué a l'identique)

avatar RyDroid 04/12/2017 - 23:39

> tracking du consommateur

Ce n'est pas un codec qui va permettre de faire du pistage.

> plus efficace énergétiquement

Source(s) que AV1 est plus efficace énergétiquement que H265 ou pourrait le devenir ?

> L'industrie du divertissement va favoriser un format opaque

De ce que j'en sais, H265 n'est pas un format "opaque", il est même standardisé (ISO/IEC 23008–2 et ITU-T H.265 d'après Wikipédia).

> mettre en place une stratégie de contrôle de la consommation

Par les brevets et les DRMs, mais à priori pas par le codec.

> offrant un systeme de DRM

On peut très bien mettre des DRM sur des codecs libres.

avatar Berechit 30/11/2017 - 14:10 via iGeneration pour iOS

Mozilla ? Firefox existe encore ? Les commentaires sont calamiteux... Leur choix (logique du fait de leur histoire) n’aura pas beaucoup d’impact.

avatar occam 30/11/2017 - 16:04

@Berechit

« Mozilla ? Firefox existe encore ? Les commentaires sont calamiteux...»

Calamiteux, le vôtre l'est certainement.
Regardons les chiffres d'octobre 2017 : https://goo.gl/qL4G9D
Firefox, tous systèmes confondus : 13.14 %
Safari, 4.4 %

On peut très bien se ficher d'un septième des utilisateurs d'internet, mais alors, il est permis de retourner le compliment : Safari, avec moins d'un utilisateur sur 20, ça existe encore ? Et ça vaut encore la peine ?

avatar frankm 30/11/2017 - 16:13

Il manque Chrome dans les chiffres...

avatar manu666 30/11/2017 - 17:44 via iGeneration pour iOS

@frankm

Regarde bien de nouveau en te concentrant bien sur la partie du camembert la plus important et au milieu il y a un petit trait qui indique le nom du navigateur. Tu vas y arriver tu vas voir.

avatar Wolf 30/11/2017 - 19:42 via iGeneration pour iOS

@occam Safari avec l’iPhone compris ?

avatar jackhal 30/11/2017 - 21:34

Non. Les chiffres mobiles (de la même source) : 31,6% Safari, 0,7% Firefox.

StatCounter donne pour sa part Safari à 14,6% et Firefox à 6,1% toutes plates-formes confondues.

Akamai classe Safari encore plus haut et Firefox plus bas :
https://www.akamai.com/us/en/solutions/intelligent-platform/visualizing-...

avatar Berechit 30/11/2017 - 20:44 via iGeneration pour iOS

@occam

J’ai été longtemps un (très) gros utilisateur de Firefox (je connaissais d’ailleurs le président de la fondation)... Sauf qu’avec le temps, les performances o t baissé, les extensions s n’étaient pas stables dans le temps, etc
Du coup, comme beaucoup, j’ai opté pour Chrome la majorité du temps.
Je n’ai pas fait l’effort de tester la dernière version, c’est vrai et j’ai peut-être tord : si j’ai un peu de temps, je l’installerai pour voir.
Je suis un peu surpris de la statistique de Safari : c’est le navigateur majoritaire sur les iPhone et iPad ce qui fait un paquet d’unité quand même...

avatar C1rc3@0rc 30/11/2017 - 21:36

@Berechit

Le probleme que tu cites est commun aux 4 navigateurs principaux du marché. Celui qui tient le pompon avec une version verra le concurrent le lui prendre sur la suivante...

Le probleme de fond c'est que les navigateurs WEB sont devenus des machines virtuelles sur lesquelles doivent tourner des applications deportées toujours plus lourdes et complexes tout ça en assurant que le maximum de puissance soit assuré pour faire tourner les scories de la publicité...

bref il faut etre coherent, on ne peut pas avoir un PC virtuel complexe (moteur HTML et moteur Javascript) qui tourne sur une machine virtuelle (Java/Switf/.NET) qui elle tourne sur un PC reel (Mac/PC), qui lui meme fait appel a un processeur virtuel (x86) qui au final execute les instructions sur un core ou un ASIC qui n'a aucun lien avec l'application finale... et que tout ça soit leger, rapide, et avec une bonne efficacite energetique... sans parle de securité.

«Je suis un peu surpris de la statistique de Safari : c’est le navigateur majoritaire sur les iPhone et iPad ce qui fait un paquet d’unité quand même...»

Qui tourne sur 20% des machines mobile et 5% des PC...
Le Mac c'est 15 a 19 millions de machines par an dans un marché de plus de 300 millions, sans parler du parc existant.
L'iOS c'est 250 millions de machines par ans dans un marche de 1.4 milliard...

avatar RyDroid 04/12/2017 - 23:46

> PC virtuel complexe (moteur HTML et moteur Javascript)

Tu as oublié le CSS, SVG, XSLT, et il en manque peut être encore.

> qui tourne sur une machine virtuelle (Java/Switf/.NET)

À ma connaissance, les moteurs des navigateurs web sont écrits en C, C++ et/ou Rust, mais pas dans les langages que tu cites.

> elle tourne sur un PC réel (Mac/PC)

Un Mac est un PC (Personal Computer).
http://www.nicola-spanti.info/fr/documents/articles/computing/mine/stupi...

avatar C1rc3@0rc 30/11/2017 - 21:25

@occam

Tu aurrais pu rajouter que Webkit, le moteur de Safari, est recordman toutes categories du nombre de failles pour les navigateurs...

avatar RyDroid 04/12/2017 - 23:46

Source(s) ?

avatar mmmathieu 01/12/2017 - 21:05 via iGeneration pour iOS (edité)

@occam

Tu t’es tromper je crois... j’ai suivit ton liens, et quand tu mets tout les "devices" safari passe à un peut plus de 15% contre un peut plus de 7% pour Firefox ...

Pages