Dropbox va abandonner trois versions d'OS X

Florian Innocente |

Dropbox prépare l'abandon de quatre systèmes d'exploitation d'ici le début 2018. Les utilisateurs d'OS X 10.6 (Snow Leopard), 10.7 (Lion) et 10.8 (Mountain Lion), ainsi que Vista sur PC, ne pourront plus faire fonctionner l'application Dropbox sur leur machine. Celle-ci ne se connectera plus à votre compte et n'en synchronisera plus les données.

Dropbox y marchera à nouveau si vous mettez à jour votre système, au minimum vers Mavericks (10.9). Dans le cas contraire, il faudra se contenter de l'interface web ou opter pour un concurrent. Hubic, par exemple, est compatible encore avec le 10.6. Google Drive l'est avec le 10.7, mais OneDrive, à l'inverse, a besoin du 10.9 minimum.

Le service va procéder en deux temps. Le 3 novembre prochain, l'application ne sera plus téléchargeable ni installable sur ces OS. Puis le 16 janvier 2018 l'application se déconnectera des comptes. Ce faisant, Dropbox se cale sur le planning d'Apple qui ne distribue plus de mises à jour de sécurité en dessous du 10.9. Il y a deux ans, ce sont Tiger et Leopard qui avaient été exclus de la compatibilité avec Dropbox.


Tags
avatar la.fouine | 

C'est bien fini le temps où certains d'entre nous pouvaient survivre avec un "vieux" Mac.

Aujourd'hui c'est ou tu consommes Sierra où tu crève Mountain Lion.

avatar Fennec72 | 

Pour Vista ce n'est pas étonnant vu qu'il n'y a plus de patch de sécurité par Windows Update.

avatar Bigdidou | 

Pour les anciennes versions de macOS, on continue à dire OS X ?
C’est un peu compliqué, cette affaire.

avatar philiipe | 

Obsolescence programmée, voilà qui tu es !
Tu es cette somme de service rendue indisponible par le choix technique d'éditeurs.
Et te voilà réduit tantôt à ne plus accéder à tel ou tel fonctionnalité.
RIP les vieux MAC parfaitement fonctionnel....
:-(

avatar Mark Twang | 

Mes vieilles machines sont sous Linux. Client Dropbox dispo sous Debian/Ubuntu.

avatar djgreg13 | 

Rclone c'est la vie :D

avatar MixUnix | 

"rsync" sur un NAS, avec un "cron" éventuellement

Simple
par exemple;

rsync --ignore-existing --progress -vr --rsh='ssh -p50' "/Volumes/Data/PHOTOs/xxxx/" utilisateur@192.168.x.xxx:"/volume1/photo/ARCHIVES_PHOTOs_NE_PAS_EFFACER/xxx/"

avatar MaksOuw | 

Oui enfin ça pour les non tech c'est impensable à mettre en place. Il vaut mieux mettre ownCloud sur son NAS à la rigueur

avatar patrick86 | 

"Oui enfin ça pour les non tech c'est impensable à mettre en place. Il vaut mieux mettre ownCloud sur son NAS à la rigueur"

?

C'est l'éternel problème avec les geeks et libristes trop focalisés technique : ils oublient que tout le monde n'est pas informaticien, que tout le monde n'est pas passionné d'informatique, que tout le monde n'en fait pas son métier. Bref. Ils oublient, voire ne veulent pas comprendre, que pour beaucoup d'utilisateurs, l'informatique est un OUTIL. Pas une passion, ni un hobby, ni le métier.

Les outils libres ne peuvent se démocratiser s'ils ne sont utilisables que par une élite de sachants de la technique.

avatar byte_order | 

> Ils oublient, voire ne veulent pas comprendre, que pour beaucoup d'utilisateurs,
> l'informatique est un OUTIL. Pas une passion, ni un hobby, ni le métier.

Et les utilisateurs oublient, voire ne veulent pas comprendre, que la maitrise d'un outil S'APPREND.

Madame Michu n'est pas forcément très à l'aise même avec un outil aussi simple qu'un marteau face à un clou. Et pourtant, il ne viendrait à l'idée de personne d'accuser le fabricant ni l'inventeur du marteau de cette situation.

Un outil qui ne demande aucun, absolument aucun apprentissage, cela n'existe pas.
Qu'il soit le plus court et rapide possible, certes, mais l'utilisateur à *toujours* un chemin à parcourir.

Et ne parlons pas de la *recherche* du bon outil pour son besoin.

Il y a multiple variantes de marteaux, chacun adapté à des besoins particuliers. Croire qu'on pourrait fabriquer un marteau unique adapté à tous les besoins est une hérésie pour toute personne ayant une vague expérience en bricolage. Savoir utiliser un outil ne suffit pas. Savoir *identifier* le bon outil aussi est nécessaire.

Et ça aussi, identifier l'outil adapté à son besoin, et donc identifier son besoin, cela s'apprend.

Les "libristes" comme vous dites ne sont pas dans l'assistanat. A un moment, l'utilisateur ne peut pas espérer à chaque fois le beurre (outil gratuit), l'argent du beurre (assistance gratuite, qu'elle soit pro-active via une conception dumb-friendly ou une communauté très aidante) et le... sourire (?) de la crémière (adaptation gratuite au besoin spécifique de chaque utilisateur).

Le concept du libre est pourtant simple : si un outil ne vous convient pas, soit vous contribuer des améliorations, soit vous en chercher un autre soit vous vous faites votre propre outil à partir d'un autre.

Le monde de l'open source n'est pas du biberonnage. Si bon nombre d'outils libres ont une ergonomie douteuse ou trop technique, c'est d'abord et avant tout parce que les utilisateurs qui auraient voulu une autre ergonomie ont fait tout simplement leur fainéant : ils ont rien proposé, pas fait le moindre effort pour lister à minima leurs propositions. La plupart se contentent de ne rien dire, ou de dire "trop nul, je préfère tel soft plus facile" ou, au mieux, de dire "c'est dommage, yakafokon et hop je pourrais alors utiliser votre soft". Bref, aucun esprit de *contribution*.

Chacun sa responsabilité. Un utilisateur d'outil libre non satisfait *contribue* ou alors il reste qu'un utilisateur lambda, avec son droit de râler mais surement pas de pointer un doigt accusateur sans en voir d'autres le pointer à son tour.

avatar Jacti | 

@MixUnix Ah oui, bravo. Simplicité de mise en œuvre. C'est parfait pour que Mme. Michu mette cette commande en application. Le plus dur, pour elle, sera de trouver où écrire cette commande :-)
J'espère au moins que vous vous rendez compte de l'énormité de votre message pour les non geeks.

avatar MixUnix | 

Bah, allez, soyons cool, il y a quelques Mme Michu qui savent que leur Mac possède un terminal et que ça sert à donner/écrire des ordres(pour être simple).
Maintenant, rien n'empêche de se servir d'outils commerciaux existants.
En tout cas, la solution NAS est celle que je conseille/j'installe chez tous mes proches.
Et ils sont tous surpris des avantages!

avatar byte_order | 

Y'a SyncThing qui est multiplateforme, ne nécessite pas obligatoirement un NAS et dont l'ergonomie n'est pas trop mal foutue (ya des clients natifs et sinon une WebUI assez propre)
C'est du sync en Peer2Peer.

Mais, pour les utilisateurs qui trouvent que les solutions alternatives permettant de reprendre le contrôle sur leurs données sont trop compliqués, la solution est toute trouvée : continuer d'accepter de l'avoir perdue, payer des tiers pour le faire à leur place et, le cas échéant comme ici, suivre les contraintes logicielles ou/et matérielles imposées par les évolutions de ces solutions tierces.

Que chacun prenne ses responsabilités. D'autres choix existent. Mais aucun ne fera tout le boulot pour vous gratuitement, soit vous mettez un peu la main à la tâche pour vous prendre en main (et, allez savoir, vous pourriez même apprendre des trucs intéressants au passage - ou est-ce mal d'apprendre des trucs de nos jours !?) soit vous mettez un peu la main à la poche pour payer ceux qui ont les mains à la tâche à votre place.

Le monde des bisounours n'existe pas.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR