Outlook 2016 bientôt compatible avec Google Calendar & Contacts

Florian Innocente |

Outlook 2016 pour Mac va gérer les informations de Google Calendar et Google Contacts. Cette prise en charge vient compléter celle déjà effective depuis longtemps de Gmail. Les versions mobiles d'Outlook sur iOS et Android avaient déjà fait le saut.

Les utilisateurs des services de Google pourront créer des événements, les modifier, préciser des lieux de rendez-vous et avoir toute cela synchronisé entre les différentes plateformes.

Cliquer pour agrandir

Les comptes Gmail dans Outlook vont également bénéficier de fonctions propres à Outlook, comme la répartition automatique des mail dans la boite d'arrivée dans deux sections : les courriers prioritaires et les autres (le déploiement de cette nouvelle présentation se fera progressivement, jusqu'en avril).

Les bêta-testeurs d'Office vont, les premiers, accéder à la compatibilité avec Google Calendar et Contacts. Cependant, même au sein de ce groupe (dit "Fast") le déploiement va se faire doucement. Les clients Office 365 en disposeront plus tard dans l'année.

Pour changer de statut et obtenir les versions d'essai, allez dans le menu Aide d'Outlook et sélectionnez la commande de recherche des mises à jour.


avatar Madalvée | 

Personnellement je n'attends que la prise en compte des informations calendrier mail et contacts de iCloud…

avatar sc10u | 

Mail iCloud, ça marche déjà. Mais toujours pas de compatibilité caldav et cardav -> pas de calendrier et contacts iCloud. Une honte...

avatar deltiox | 

Bon résumons
Google espionne mes recherches sur internet
Google surveille mon thermostat (merci nest) et sait quand je suis chez moi ou pas
Google est mon calendrier et connaît mon emploi du temps
Google est ma messagerie et lit donc mes messages
Google regarde mes vidéos YouTube

Euh, sérieux, vraiment ? Ça dérange personne ?

avatar Indecence | 

Et en quoi ça devrait dérangé? Ton opérateur te surveille. ta banque te surveille via ta CB, Apple te surveille via Siri par exemple, etc... Google ne fait pas plus que les autres mais eux disent : un petit robot passe pour lire vos données qui va nous permettrent de cibler nos publicités.

Lire les données par mots-clés ne veut pas dire on télécharge vos mails et on les garde en double pour se les approprier.

Je vois pas où est donc le problème avec Google. Si Apple vait un moteur de recherche, tu crois que la société ne ferait pas pareil à savoir ce que les gens vont chercher sur le Web??

avatar deltiox | 

@Indecence

Ça doit être moi
Un truc interne qui fait que ...ben non

avatar steinway59 | 

@Indecence

Ah oui rien ne vous dérange vous!!

avatar iPop | 

@Indecence
télécharge vos mails et on les garde en double pour se les approprier.

C'est justement se qu'ils font. Toutes activités sur Facebook , Google ne vous appartient pas. Sauf si vous payez.

avatar zellerda | 

Les e-mails ne sont pas considérer comme privé, si tu veux du privé tu fais des lettres postale comme avant.

Et juste pour info avant de raconter n'importe quoi, renseigne toi, les informations que tu as sur Facebook et Google peuvent être téléchargée quand tu veux sans payer !

avatar patrick86 | 

"Les e-mails ne sont pas considérer comme privé, si tu veux du privé tu fais des lettres postale comme avant."

Ou vous chiffrez vos mails de bout en bout, hein.

avatar Bigdidou | 

@zellerda
"Les e-mails ne sont pas considérer comme privé"
N'importe quoi. Bien sûr que si.

"Et juste pour info avant de raconter n'importe quoi"
Comment dire... La paille, la poutre, tout ça…

avatar patrick86 | 

"Google ne fait pas plus que les autres"

Dire que Google ne fait rien de plus ou de différent des autres, ce serait, pour reprendre la métaphore de l'article que je cite juste après, comme affirmer qu'Henry Ford n'a jamais mis au point un modèle de production industriel plus évolué et performant que ce qui se pratiquait jusqu'alors.

Je ne m'étalerai pas ici sur la chose parce que ce n'est pas vraiment le sujet, mais vous conseille fortement la lecture de cet article (et bien d'autres encore que vous trouverez en fouillant un peu tout ce que l'on trouve de qualité sur le sujet) : http://www.faz.net/aktuell/feuilleton/debatten/the-digital-debate/shoshana-zuboff-secrets-of-surveillance-capitalism-14103616-p9.html?printPagedArticle=true#pageIndex_9.

On ne peut véritablement pas prétendre être honnête et dire la vérité, en prétendant que Google ou Facebook entretiennent le même business qu'un Apple ou un Microsoft — pour ne ceux citer que ces quatre là, régulièrement mis, souvent à tord, dans le même panier, autant pas les pour que les contres, d'ailleurs.

Le sujet dépasse de loin les "basiques" questions de vie privée et de confidentialité. Elle dépassent même les questions élémentaires autour de la publicité. Il est question de liberté d'agir, de libre arbitre, d'autonomie, de souveraineté, de dignité, de maitrise et manipulation des comportements humains, de politique, etc.

Google fabrique et vend de la prédiction et de la manipulation comportementale, dont les utilisateurs de ses services sont la manière première. A côté de ça, un TF1 qui vend du "temps de cerveau disponible" apparait comme un amateur.

Que vous soyez ok ou non avec ce modèle économique et industriel — et chacun ayant ses propres ressentis, considérations et choix de vie, je dirais pas ici si le business de Google et bien ou mal —, vous ne pouvez honnêtement affirmer que "Google fait juste la même chose que les autres".

avatar pat3 | 

@Indecence

"Google ne fait pas plus que les autres mais eux disent : un petit robot passe pour lire vos données qui va nous permettrent de cibler nos publicités. "

Google fait à lui tout seul autant que tous les autres cumulés. Si tu ne le vois pas, c'est que tu ne VEUX PAS le voir.

Je ne comprends pas qu'on donne allègrement à Google tout ce qu'il ne nous a pas déjà pris, le tout en mettant pudiquement la main devant les yeux.

avatar en ballade | 

Tu as un compte Facebook?

avatar zellerda | 

Parce que tu crois qu’Apple le fait pas avec iCloud ?

avatar deltiox | 

@zellerda

Juste qu'une Societe comme Apple a des revenus autres que l'espionnage de la vie Privee (96% du CA de Google lui dépend uniquement de ca) et que je ne constate pas une telle omniprésence d'Apple partout

Et oui je pense qu'Apple est nettement moins intrusive que Google par exemple pour la messagerie ou le calendrier
Et je n'utilise pas les services iCloud pour les usages pro

Plus généralement, ce n'est pas parce que d'autres ont des usages que je déplore (Facebook par exemple) que voir Google partout ne me dérange pas...

avatar patrick86 | 

"Parce que tu crois qu’Apple le fait pas avec iCloud ?"

Apple ne vend pas de manipulation comportementale massive, ni même n'utilise le contenu des emails dans le but de vendre une prestation de publicité ciblée à des annonceurs. C'est un fait, vérifiable.

Maintenant, si vous voulez savoir si des algorithmes analyses les mails qui arrivent dans vos boites iCloud, la réponse est oui. Ne serait-ce que les algorithmes anti-spam (filtrage bayésien, etc.), qui rejettent les courrier supposément indésirable sur des critères de contenus, en plus des vérifications d'identités des serveurs expéditeurs (SPF, reverse DNS, etc.).

Ne voyez-vous pas la différence, entre un "bête" algorithme anti-spam — qui pose également certaines questions intéressantes, telles que la transparence et la possibilité, notamment, pour l'utilisateur de savoir si un mail qu'il attendait n'a pas été rejeté à tort par cet algorithme —, et l'analyse comportementale avancée pour en vendre la prédiction et manipulation ?

avatar dragonofmercy | 

Ah non ? et les propositions des applications sur l'Apple Store, tu m'explique ?

avatar patrick86 | 

"et les propositions des applications sur l'Apple Store, tu m'explique ?"

Elle ne sont pas déterminées par le contenus de vos emails.

Voici l'explication d'Apple, que vous trouverez directement via vos réglages "Publicité" dans la section "Confidentialité" d'iOS.

"Les publicités proposées par la plateforme publicitaire d’Apple peuvent apparaître dans Apple News et dans l’App Store.

Les informations contextuelles suivantes peuvent être utilisées pour vous proposer des publicités :

les informations sur votre appareil : vos réglages de langue pour le clavier, votre appareil et votre type de connexion ;
la position géographique de votre appareil : si le service système de publicités Apple selon le lieu est activé, votre position géographique peut être utilisée pour vous offrir des publicités en relation avec votre lieu. La position géographique de votre appareil n’est pas conservée par la plateforme publicitaire d’Apple et aucun profil n’est établi à partir de ces informations.
vos recherches dans l’App Store : lorsque vous effectuez une recherche dans l’App Store, votre requête peut être utilisée pour vous proposer une publicité pertinente par rapport à votre recherche.
Apple News : le type d’article que vous consultez est utilisé pour déterminer les publicités Apple News pertinentes.
En outre, pour s’assurer que les publicités sont pertinentes, la plateforme publicitaire d’Apple crée des groupes de personnes rassemblant des caractéristiques similaires et utilise ces groupes pour cibler les publicités. Les données vous concernant sont utilisées pour déterminer à quel groupe vous appartenez et de fait, quelles publicités vous recevez. Pour protéger votre confidentialité, vos données sont utilisées pour vous placer dans un groupe d’au moins 5 000 personnes.

Dans Apple News, les rubriques et les publications que vous suivez et les publications pour lesquelles vous autorisez l’envoi de notifications, sont utilisées pour vous placer dans des groupes cibles. Aucun groupe cible n’est établi à partir d’une recherche de termes dans l’App Store.

Dans Apple News et dans l’App Store, les informations suivantes peuvent aussi être utilisées pour vous placer dans un groupe cible :

vos données de compte : votre nom, votre adresse, votre âge et vos appareils font partie de vos données de compte. Les données telles que votre prénom sur votre page de création d’un identifiant Apple ou la formule de salutation dans votre compte iTunes peuvent être utilisées pour déterminer votre sexe ;
vos téléchargements : la musique, les films, les livres, les séries TV et les apps que vous téléchargez ;
votre activité dans d’autres apps : les développeurs d’app possédant votre autorisation peuvent fournir des données concernant vos achats intégrés et votre activité, telles que votre avancée dans un jeu ;
La publicité : votre interaction avec les publicités offertes par la plateforme publicitaire d’Apple ;
D’autres segments : pour certaines campagnes publicitaires, les parties tierces peuvent partager des informations sur des groupes de personnes tant qu’aucune information individuelle n’est partagée. La plateforme publicitaire d’Apple peut recouper ces segments grâce aux codes postaux ou en comparant les identifiants hachés pour empêcher que des données pouvant vous identifier personnellement ne soient divulguées. Ceci permet aux publicitaires possédant votre autorisation de cibler des publicités selon votre relation avec eux, et permet à Apple de mesurer l’efficacité des campagnes publicitaires.
Apple ne connaît pas ni ne rend disponibles auprès des publicitaires des données concernant votre orientation sexuelle, vos croyances ou vos affiliations politiques.

Aucune transaction Apple Pay ou donnée de l’app Santé n’est accessible à la plateforme publicitaire d’Apple, ou n’est utilisée à des fins de publicité."

Alors bien sur, peut-être Apple ne dit pas toute la vérité. Peut-être qu'elle en fait un peu plus que ce qu'elle dit. Il y a cependant un fait qui ne trompe pas et est largement vérifiable : l'écrasante majorité de ses revenus provient de la vente de produits matériels (iPhone, Mac, iPad…), et de services (iCloud, Apple Music, commission sur les ventes de contenus via ses boutiques, etc.), aux utilisateurs des produits matériels précédemment cité.
Dans le domaine publicitaire, Apple est un réel amateur à côté de Google ou Facebook. Au point qu'elle ferma sa régie iAds, massivement boudée et critiquée par les annonceurs.

Je ne suis pas en train de vous dire que Apple fait tout bien, ni même que j'approuve toutes ses pratiques commerciales, publicitaires, ni toutes les fonctions incluses dans ses produits. Ce que je vous dis, c'est qu'il est faux d'affirmer que Apple et Google "font juste la même chose" ; qu'il est malhonnête de nier les différences fondamentales et évidentes entre leurs modèles économiques et moyens de productions respectifs.

avatar Bigdidou | 

@deltiox
"Euh, sérieux, vraiment ? Ça dérange personne ?"

Ben si.
Pas de bidules Google chez moi.

avatar pat3 | 

@Bigdidou

"@deltiox
"Euh, sérieux, vraiment ? Ça dérange personne ?"

Ben si.
Pas de bidules Google chez moi."

Et un usage récurrent des outils de "dégooglisation" d'Internet: https://degooglisons-internet.org/

avatar mrtn34 | 

Espérons que ça soit un support global du CalDAV/CardDAV et pas uniquement pour Gmail !

avatar patrick86 | 

"Espérons que ça soit un support global du CalDAV/CardDAV et pas uniquement pour Gmail !"

Google utilise depuis plusieurs années ses propres protocoles pour le calendrier et le carnet d'adresses.

avatar huexley | 

*Google regarde mes vidéos YouTube*

Le plus dur c'est le gars de chez Alphabet qui met la cassette que tu veux voir à chaque fois. En tout cas y'en a qui ont vraiment bien compris comment fonctionne le big data.

Tu as pas peur de surfer sur le web et pas le darknet ?

avatar deltiox | 

@huexley

En plus, il a du mal à trouver les connectiques pour son magnétoscope

Mais je m'en fous, je continuerai à le forcer à regarder les cassettes VHS de Tex Avery

Le plus dur pour lui ensuite est de dactylographier un rapport différent du précédent (pour le 100eme visionnage) avec de belles enluminures (ce n'est pas pour rien si la Boite s'appelle alphabet)

Son supérieur chez Google lui a déjà rappelé par mémo (avec accusé réception) que son résumé était à deux doigts de la copie

avatar alan1bangkok | 

Confier ses infos sur iCloud et penser que le tout est anonyme ...
les fanboys sont en forme ....

avatar patrick86 | 

"Confier ses infos sur iCloud et penser que le tout est anonyme ..."

Qui ici prétend qu'iCoud serait anonyme ?

Problème de lecture, ou mauvaise foi crasse ? ?

avatar alan1bangkok | 

@patrick86

En parlant de mauvaise foi ...
Hein ?

avatar patrick86 | 

Sont relous ces putains de services providers et éditeurs de softs, à ne pas prendre en charge, correctement, les standards en la matière ! ?

#coupDeGueuleDuJour.

avatar en ballade | 

Google est le méchant et Appl€ le gentil....en tout cas le vrai danger est le patriot act, creer pour espionner par le pays de ces mêmes world companies.

CONNEXION UTILISATEUR