TotalFinder et TotalSpaces vont être compatibles El Capitan

Florian Innocente |

TotalFinder et TotalSpaces changent de mains, leur évolution sera assurée par un nouveau développeur qui entend améliorer la compatibilité avec El Capitan, ajouter des fonctions et lancer d’autres applications.

TotalFinder (10,90 €) peut se substituer au Finder en offrant plus d’options de personnalisation et d’organisation de son interface. Sa navigation en onglets a fini par être copiée par le Finder, mais il garde par exemple la possibilité de présenter deux fenêtres dans une seule.

Quant à TotalSpaces (10,90 €), il restaure une présentation qu’avaient les bureaux virtuels avant l’arrivée d’OS X Lion, avec un affichage et une navigation au sein d’une grille.

Antonin Hildebrand, qui a créé TotalFinder en 2010, et Stephen Sykes venu l’épauler deux ans plus tard pour TotalSpaces, vont confier leurs bébés à Steve Audette. Celui-ci a conçu plusieurs utilitaires, dont iClip (un gestionnaire de presse-papier) ainsi qu’une batterie de petites apps pour organiser la disposition des fenêtres à l’écran (comme sait le faire Windows et El Capitan dans une moindre mesure).

Audette explique que son premier objectif sera de rendre compatibles ces deux applications avec la Protection de l’intégrité du système (SIP) d’El Capitan. Et que cela se fasse sans virer au casse-tête pour l’installation.

SIP met des bâtons dans les roues aux applications qui modifient le système en restreignant leur marge de manœuvre. On peut contourner ce dispositif, mais c’est un brin fastidieux et l’on désactive au passage l’un des pans de la sécurité d’OS X. Le développeur a également pas mal d’idées pour des fonctions supplémentaires et il entend ensuite proposer de nouvelles apps sur les base de ce duo.


avatar oMc | 

Savez vous s'il faudra repasser à la caisse pour ceux qui possèdent déjà une licence ?

avatar ludobubner | 

Salut, oMC,

Il faut s'attendre à passer à la caisse. Cela dit, il est fort à parier que ceux possèdent déjà des licences auront droit à une réduction.

avatar PierreRMX | 

Très bonne nouvelle j'ai jamais voulu installer TotalFinder à cause de la désactivation de SIP mais ce soft m'intéresse bien :)

avatar Fennec72 | 

Des différences entre TotalFinder et PathFinder?

avatar hercut | 

L'un est un navigateur a part en tier, l'autre une sorte de plugin au finder.

Pour avoir les deux je prefere nettement totalfinder qui garde tout les aspects du finder.
Pathfinder lui je n'arrive pas a accrocher la présentation mais à ses plus aussi ...

avatar caissonbulle | 

Le nombre et la richesse des fonctions : PathFinder est un substitut complet et total du Finder avec des fonctions très évoluées. Total ajouter quelques fonctions au Finder... ;-)

avatar C1rc3@0rc | 

PathFinder est une alternative complète du Finder.
C'est une vraie application indpendante qui offre une expérience de ce qu'aurait du etre le Finder depuis très longtemps.
Ce soft est bourré de fonctionnalités vraiment utiles.

De son coté Total Finder n'apporte pas grand chose surtout depuis les dernières évolutions du Finder.

avatar goretexman | 

Est il possible d'avoir les mêmes options que pour super copier sur PC ? Merci

avatar C1rc3@0rc | 

Il y a une fonction de copie très évoluée (sequentielle ou groupée, mise en pause, le "panier",...) mais c'est plutôt dans PathFinder.
Faut plutôt tester ce soft pour voir s'il répond a tes attentes.

avatar dante20008 | 

Vivement cette compatibilité.
Je l'avais desintallé a cause de ça.

avatar YSO | 

S'il part en tier, il ne va plus rester grand chose ;-)

avatar Alain55 | 

Pourquoi Apple n'aide t'elle pas davantage ces brillants développeurs qui pallient l'absence d'évolution du Finder ? Apple cherche trop à faire fi des utilisateurs qui servent le maintient sur le marché des ordinateurs Apple. Leur proposer de "racheter" leur codes à bon prix et l'intégrer dans leur politique sécuritaire serait une bonne idée. C'est vraiment dommage d'avoir à se priver de telles fonctionnalités.

Je suis un fervent adepte de leur série Total sous Yosemite à tel point que je refuse de passer sous El Capitan. Espérons qu'Apple s'ouvre un peu aux remarques des utilisateurs de leurs produits.
Apple semble vouloir compenser l'obsolescence ( programmée ou non ) par des effets d'annonce sur le recyclage. Mais abandonne l'écoute de ses utilisateurs. C'est une tendance qui va les faire chuter.

avatar ludobubner | 

Salut, Alain55,

En effet, il est légitime de se poser cette question : pourquoi Apple n’aide-t-elle pas ces brillants développeurs qui pallient l’absence d’évolution du Finder ou de Mac OS en soi ? En d’autres termes, qui rendrait l’OS bien plus productif ?

Dis-toi bien qu’à chaque fois que tu vas sur l’Appstore, Apple prend 30 % de commission. Elle a donc tout intérêt à limiter le développement de ses applications natives ainsi que de l’OS en lui-même pour solliciter l’utilisateur à aller sur l’Appstore et acheter.

Tout l’effort est concentré dans le développement de l’écosystème pour garder ses utilisateurs et dans l’iPhone et l’iPad pour attirer de nouveaux clients.

La réponse à ta question : Apple ne vendra pas plus d’ordinateurs pour autant. Il n’y a donc aucun intérêt commercial.

avatar Rez2a | 

@ludobubner :
Commercialement parlant, Apple a plus à gagner en intégrant ce genre de fonctions pour prendre de l'avance sur Windows, plutôt qu'encaissser 30% de quelques centaines/milliers de ventes sur ces utilitaires, ça ne représente absolument rien pour Apple.

Je pense que tout bêtement ils ne veulent pas intégrer ce genre de fonctions à leur OS de base pour ne pas le rendre plus complexe qu'il pourrait l'être, sachant que ces fonctions n'intéresseront pas tout le monde.

Pour ma part, je serais quand même pas contre un retour à l'ancien Spaces avec ses bureaux disposés en grille plutôt qu'en vue horizontale.

Les swipe haut/bas à deux doigts ne sont pas exploités sur la Magic Mouse, si je pouvais avoir 4 bureaux à portée de swipe plutôt que 2, ça me dérangerait vraiment pas.

avatar ludobubner | 

@Rez22
En effet, on peut aussi voir les choses comme ça. Les 30 % de commission seraient négligeables face à son concurrent Windows. Cela dit, dès que l’on parle rentabilité, Apple, n’hésite-t-elle pas prête à toutes les mesquineries ?

Par ailleurs, je pense aussi qu’ils n’intègrent pas ces fonctions pour conserver un système simple et fonctionnel à la portée du néophyte.

Et puis, il y a aussi des questions de design qui font autorité sur la productivité du système - là aussi pour des questions commerciales. Je pense à certaines fonctionnalités comme le coloriage des dossiers/fichiers qui a disparu en passant sous le design Yosemite. On le retrouve avec Totalfinder ou Pathfinder...

TotalFinder et TotalSpaces permettent, en autre, de retrouver d’anciennes fonctionnalités retirées.

Je partage aussi ton avis pour un retour à l’ancien système Spaces/exposé sous SL. Ils pourraient être réintégrés, sans être activés par défaut, comme cela l’était sous SL. C’est permis de rêver.

Il y a aussi d’autres utilitaires pratiques qui pourraient être intégrés... Il semble qu’Apple préfère que l’on mette la main au porte-monnaie en consultant l’Appstore.

avatar patrick86 | 

"Je pense à certaines fonctionnalités comme le coloriage des dossiers/fichiers qui a disparu en passant sous le design Yosemite."

Les étiquettes colorées n'ont pas disparu avec Yosemite, mais a été remplacé, dans Mavericks, par des points colorés, à l'occasion de la grosse amélioration de cette fonction qui est maintenant un système de tags, largement plus souple et fonctionnel que les quelques couleurs qu'on avait précédemment.

--

Les utilitaires dont il est question ici n'intéressent qu'une minorité des utilisateurs.
Pourquoi voudriez-vous que les gens ajoutent des fonctions au Finder, quand ils ne l'utilisent déjà pas au maximum de ses possibilités ?

Si Apple voulait vraiment pousser à l'achat de ces utilitaires, ne faciliterait-elle pas leurs développements, tel que le suggère Alain55 ?

Je crois plutôt que la réalité, c'est qu'elle s'en fout.

--

Votre raisonnement est peut-être valable pour les extensions qui fonctionnent via les API mise en place par Apple, mais pas à ces extensions qui modifient le système d'une manière qui ne convient pas à la pomme.

avatar ludobubner | 

@ Patrick86
« Les étiquettes colorées n’ont pas disparu avec Yosemite, mais ont été remplacées, dans Mavericks, par des points colorés, à l’occasion de la grosse amélioration de cette fonction qui est maintenant un système de tags, largement plus souples et fonctionnels que les quelques couleurs qu’on avait précédemment. »

En effet, c’est sous Maverick que les points colorés sont apparus.

Cependant, de là à dire que ce système de Tags par des points colorés est plus souple et fonctionnel est subjectif et n’engage que vous. Il me semble — au contraire — que les jeux de couleurs proposées auparavant étaient plus fonctionnels et productifs.

Mais ici, il n’est question que de points vus…

Par contre, je suis d’accord sur le fait que ces utilitaires n’intéressent qu’une minorité. Que la masse n’exploite déjà pas au maximum les possibilités offertes par le Finder.

En revanche, de là à dire qu’Apple s’en fout...

Je crois au contraire que les dirigeants d’Apple savent ce qu’ils font. Chaque nouveau système est calculé, pesé, mesuré dans les moindres détails de façon à en tirer le meilleur parti financier.

Autrement dit, que chaque OS soit le plus rentable possible pour la compagnie. Apple sait comment soutirer le moindre dollar de ses utilisateurs. L’Appstore du Mac, l’écosystème Apple... sont avant tout rentables.

D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Apple est la compagnie la plus riche du monde.

avatar patrick86 | 

@ludobubner :

"Cependant, de là à dire que ce système de Tags par des points colorés est plus souple et fonctionnel est subjectif et n’engage que vous. Il me semble — au contraire — que les jeux de couleurs proposées auparavant étaient plus fonctionnels et productifs."

Je vais préciser mon point. :-)

Les étiquettes colorées étaient effectivement plus visuelles. En revanche, je considère les tags plus souples fonctionnels parce qu'on peut en créer beaucoup plus et la volée, ainsi qu'en attribuer plusieurs à un même fichier.

Ça donne plus d'utilité à la fonction, que seulement quelques étiquettes.

Je pense que la meilleure solution serait un juste milieux, en permettant une étiquette colorée sur tout le nom d'un fichier auquel n'est attribué qu'un seul tag, tout en maintenant la possibilité d'en avoir plusieurs [tags], colorés ou non.

--

"Je crois au contraire que les dirigeants d’Apple savent ce qu’ils font. Chaque nouveau système est calculé, pesé, mesuré dans les moindres détails de façon à en tirer le meilleur parti financier."

Vous vous focalisez sur l'aspect financier, et n'avez pas forcément tord, mais en oubliant l'aspect technique.
Il n'y a pas que des directeurs financiers et marketing pour prendre les décisions, mais aussi des ingénieurs qui mesurent l'intérêt d'une fonction au regard de ses possibles inconvénients techniques.

Faites quelques recherches sur une ancienne responsable — je n'ai plus son nom en tête — de l'équipe chargée de la sécurité du logiciel. Elle avait bonne réputation dans son rôle, notamment en exigent que la moindre nouvelle fonction soit suffisamment justifiée pour être implantée, surtout si elle risquait d'affaiblir la sécurité et la fiabilité du système.

Ce n'est pas tout de dire "hey, j'ai une idée géniale pour une nouvelle fonction à mettre dans OS X !". Derrière il faut que ce soit viable, que ça ne soit pas une trop grosse source de bugs ou failles.

avatar ludobubner | 

@Patrick86

« Je pense que la meilleure solution serait un juste milieu, en permettant une étiquette colorée sur tout le nom d’un fichier auquel n’est attribué qu’un seul tag, tout en maintenant la possibilité d’en avoir plusieurs [tags], colorée ou non. »

Entièrement d’accord. Un juste milieu serait le bienvenu.

« Il n’y a pas que des directeurs financiers et marketing pour prendre les décisions, mais aussi des ingénieurs qui mesurent l’intérêt d’une fonction au regard de ses possibles inconvénients techniques. »

En effet, je suis excessif de tout ramener à l’aspect rentabilité. C’est beaucoup plus complexe.

Implanter de nouvelles fonctions, en supprimer d’autres, doivent être l’objet de longues procédures, ainsi que de nombreuses réunions entre ingénieurs, directeurs financiers, marketing et stockholders.

Je vous rejoins aussi sur l’aspect sécurité du système.

Cela dit, il faut reconnaître que certaines décisions furent radicales — comme la suppression des Spaces/Exposés après le passage sur Lion. Ou bien encore le nouveau design de Ical...

Ces suppressions me donnent l’impression d’avoir gagné en design, mais perdue en productivité. Et ce, pour mieux vendre. Peut-être ai-je tort.

Certes, les ordinateurs sont de plus en plus puissants. Le Mac OS s’est enrichi.

Pourtant, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur le développement du Mac OS en général depuis les 7 dernières années. Il me semble que la plupart « des nouveautés » ont surtout été d’un rapprochement du Mac OS vers IOS — d’une consolidation de l’écosystème.

Et non de l’élaboration du Mac OS en soi.

Cet écosystème est pratique, certes, mais il a surtout été créé à des fins commerciales — une sorte de trappe dans laquelle on enferme l’utilisateur.

Pour en revenir à nos moutons. J’admets être excessif à tout ramener à l’aspect financier. Cela dit, ce dernier est un poids lourd dans la balance.

avatar patrick86 | 

@ludobubner :

"Cela dit, il faut reconnaître que certaines décisions furent radicales — comme la suppression des Spaces/Exposés après le passage sur Lion. Ou bien encore le nouveau design de Ical..."

Pourquoi parler de suppression ?

Il me semble qu'il s'agit plutôt d'une évolution de la fonction avec une présentation différente. Les bureaux virtuels sont toujours là, nettement plus souples depuis Mavericks. Exposé est toujours là également.

Seules 2 choses ne sont plus possibles :
- positionner les bureaux selon une grille plutôt qu'une ligne unique ;
- afficher cette grille avec les aperçus de chaque bureaux.

Autre changement qui peut dérouter : l'Exposé de toutes les fenêtres présentes sur un bureau est maintenant combiné à la vue Mission Control du bureau actif, mais depuis El Capitan, on a quasi retrouvé le même affichage qu'avant Lion, pour ceux qui le souhaitent.

Exposé des fenêtres de l'app active n'a pas changé, hormis un meilleur agencement de celles-ci (présentées moins en vrac que dans les premiers versions de cette fonction).

--

"Pourtant, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur le développement du Mac OS en général depuis les 7 dernières années. Il me semble que la plupart « des nouveautés » ont surtout été d’un rapprochement du Mac OS vers IOS — d’une consolidation de l’écosystème."

Il y a de ça oui, mais pas uniquement. Il y a aussi moult fonctions propres à OS X — comme nos fameux tags ;-).

Pour autant, ayant aussi un iPhone et un iPad, j'apprécie grandement la cohérence des fonctions qui offre une meilleure synergie à l'ensemble.

"Cet écosystème est pratique, certes, mais il a surtout été créé à des fins commerciales — une sorte de trappe dans laquelle on enferme l’utilisateur."

Oui, mais me concernant, je ne me sens pas réellement enfermé. En étant un peu attentif à ce qu'on utilise et comment, il n'est pas très compliqué de ne pas être "enfermé" dans cet écosystème.

avatar pat3 | 

@ludobubner :
Es-tu sûr sûr qu'on retrouve les dossiers colorés avec TotalFinder sur El Capitan?
Sous Yosemite, plusieurs hacks gratuits et légers le permettaient, mais le SIP est venu gâcher la fête…

avatar ludobubner | 

@Pat3 :
On retrouve les dossiers colorés avec TotalFinder. (J’ai utilisé cette application pendant des années.)

Le problème est que l’on ne peut pas faire tourner TotalFinder sous El Capitan sans suspendre le SIP.

En revanche, Pathfinder roule bien sous El Capitan et fournit, entre autres, les dossiers colorés.
En fait, PathFinder reprend le Finder de Snow Leopard — avec une multitude d’options supplémentaires.

CONNEXION UTILISATEUR