iA Writer liste la table des matières

Nicolas Furno |

iA Writer [3.1.2 – US – 19,99 € (promo à 9,99 €) – OS X 10.11 - iA Labs GmbH] a été mis à jour avec une petite nouveauté appréciable, surtout si vous utilisez cet éditeur de texte spécialisé dans le Markdown pour de longs documents. La dernière version du logiciel prend en charge l’une des fonctions du MultiMarkdown, la variante enrichie du langage imaginée par John Gruber. Cette variante est exploitée par iA Writer et il était logique de retrouver cette fonction qui liste tous les en-têtes à l’intérieur du document.

Exemple de table des matières dans iA Writer : le bouton en bas (encadré orange) permet d’insérer le code (gauche) qui génère la table des matières (à droite). Cliquer pour agrandir
Exemple de table des matières dans iA Writer : le bouton en bas (encadré orange) permet d’insérer le code (gauche) qui génère la table des matières (à droite). Cliquer pour agrandir

Si vous ne connaissez rien au (Multi)Markdown, pas d’inquiétude toutefois. Vous pouvez insérer les différents intertitres en utilisant la syntaxe à base de #, mais vous pouvez également vous contenter de passer par le menu de mise en forme, affiché en bas de la fenêtre. Il est en anglais, mais cliquez sur « Heading 1 » et choisissez le niveau souhaité pour imbriquer les différentes parties.

Quand votre document est prêt, il suffit d’insérer le code spécifique à la table des matières ({{TOC}}) ou plus simplement de cliquer sur le bouton « TOC » dans cette même barre de format. Le logiciel se charge alors de lister tous les en-tête, de créer une liste et surtout des liens vers chaque élément. Pour cela, un identifiant unique est également associé à chaque titre et en sortie HTML, iA Writer génère des liens vers des ancres.

Deux contraintes à noter par rapport à un traitement de texte complet : vous ne pouvez pas restreindre la table des matières à un ou deux niveaux, tous les titres s’y trouveront forcément. Par ailleurs, vous devez absolument utiliser des niveaux en continu : vous ne pouvez pas passer d’un titre de premier niveau à un titre de troisième niveau, sans passer par le deuxième. Enfin, iA Writer se contente de générer une liste en HTML et pour avoir mieux, il faudra se tourner vers un Pages ou un Word.

Néanmoins, c’est une aide bien pratique quand on publie de longs articles sur internet et nous avons eu l’occasion d’en utiliser dans certaines publications. La mise à jour est gratuite, si vous ne possédez pas le logiciel, iA Writer est vendu temporairement à moitié prix, soit 10 € au lieu de 20 €. Le Mac App Store est obligatoire et il faut OS X El Capitan pour l’installer.


avatar marc_os | 

Mais toujours pas de markdown pour les commentaires de Mac/i/WatchGen...

avatar Grug | 

Du markdown
du markdown, du markdown !!!

(Ma solution : avec une extension PopClip for Mac on peut convertir son commentaire écrit en markdown en html… mais bon, les balises html sont très limitées dans les commentaires.)

avatar RonDex | 

L'extension en question pour popclip dans cette liste.
http://pilotmoon.com/popclip/extensions/

CONNEXION UTILISATEUR