Tom Hogarty fait acte de contrition pour Lightroom 6.2

Florian Innocente |

Le pataquès induit par la sortie d'une version planthogène et fortement remaniée de Lightroom a conduit Tom Hogarty, en son nom et en celui de ses collègues qui dirigent le développement du logiciel, à présenter ses excuses. Une contrition qui suit la sortie hier d'un correctif 6.2.1, trois jours après l'arrivée de Lightroom 6.2.

Tom Hogarty - 2012
L'équipe se soucie passionnément de notre produit et de nos clients et nous avons échoué sur plusieurs fronts avec cette version. Dans nos efforts visant à simplifier l'expérience utilisateur de l'importation, nous avons introduit une instabilité qui a abouti à un sévère bug de plantage. La portée exacte de ce bug n'était pas très claire et nous avons pris la décision malheureuse de sortir l'application avec, pendant qu'en parallèle nous essayions de trouver la manière de le reproduire afin de le supprimer. Le bug a été corrigé et la mise à jour d'hier s'occupe de la stabilité de Lightroom 6.

Le responsable des logiciels photo d'Adobe aborde ensuite le cas de la fonction d'importation qui a été largement dégraissée dans ses réglages. Certains, jugés peu utiles pour le plus grand nombre, ont été retirés et d'autres déplacés dans un panneau de préférences. Tout cela pour simplifier cette partie du logiciel à laquelle on est en premier confrontés. Mais elle a dérouté les habitués, surpris par ce qui leur était maintenant proposé et par une présentation de leurs photos en partie illisible.

La communication sur ces changements n'a pas été faite correctement ou ouvertement avant le lancement. Lightroom a été créé en 2006 à l'issue d'un bêta test public de 14 mois et d'un dialogue avec la communauté des photographes. En effectuant ces changements sans les accompagner d'un dialogue plus large, j'ai failli en regard des valeurs fondamentales du produit et de l'équipe.

Tom Hogarty n'en dit pas plus sur ce qu'Adobe entend faire à propos de cette partie décriée de la nouvelle interface mais il promet de réinstaurer un dialogue autour de Lightroom, comme c'était le cas il y a neuf ans.

La nouvelle interface d'import — via PhotoetMac.com

Tags
avatar watatb | 

Si Apple pouvait en faire autant en écoutant ses clients... Ce serait le Nirvâna ...

avatar Lopokova Lydia | 

@watatb

Tu confonds sans doute la réalité de la clientèle des clients et les excité des forums.

Les comptes d'exploitations d'Apple montrent magistralement qu'il y a une remarquable adéquation entre l'offre et le désire d'une très large clientèle.

Tu n'es sans doute représentatif que d'un microcosme comme beaucoup ici.

C'est dure je sais de se confronter au principe de réalité :-)

avatar oomu | 

@watatb

figurez vous qu'apple expliqua le meme propos avec Final cut X (écoute des professionnels, dialogue, outil moderne pour les pros de maintenant, etc)

ne vous laissez impressionner par les "excités des forums" (tel que moi) et les discours policés et entendus des entreprises.

Adobe dit avoir "failli" mais elle ne donne aucun gage et pour l'heure, l'interface va rester simpliste.

avatar mrsade | 

Et moi qui ai perdu des photos en passant de la 5 a la 6, de facon totalement inexpliquée, il va me presenter des excuses ce fanfaron ? Je faisais confiance a adobe pr ce logiciel pro, autant dire que j ai pris une claque (et ma bibliotheque photo aussi).

avatar Arkos | 

@mrsade :
Quand on est un peu "PRO" ou même un amateur avertis on importe
En aperçus dynamiques dans Lightroom, de cette façon;
on ne risque pas de perdre la moindre photos
De là à employé le terme de fanfaron, prenez sa place histoire de ??

avatar Lopokova Lydia | 

@mrsade

Un "professionnel" qui perd des données ne peut nullement en accuser un logiciel.

Un professionnel cela gère professionnellement ses actifs et commençant par avoir une stratégie sérieuse de sauvegarde.

Bref la faute professionnel est hélas de ton côté.

Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers!

avatar Lopokova Lydia | 

@mrsade

Dernier point, dans les bonnes pratiques d'un professionnelle il y a : Tu ne te jetteras pas sur une mise à jour comme la vérole sur le bas clergé breton :-)

C'est affligeant ce type de deresponsabilisation : "c'est pas ma faute c'est le logiciel qui marche pas !"

Un pro asume ses responsabilités et ses erreurs : "j'ai fais la connerie de me jeter sur une m-à-j, j'ai pas de sauvegarde ..."

avatar photoetmac | 

Je pense que tu n'as pas vraiment "perdu" des photos... Car même avec le bug, il est très difficile de perdre des photos avec Lightroom...

N'hésite pas à prendre contact avec moi pour expliquer les circonstances et le détail de cette perte. Il y a probablement moyen de les récupérer !

http://vibert.photodeck.com/contact

avatar bitonio | 

@mrsade :
Pro dis aussi backup. Et si tu n'en fait pas, voilà ce qui peut arriver.

avatar fosterj | 

euh perso .. sur El capitan, meme avec le correctif .. G ne fait pas retourner à la librairie .. c'est une catastrophe . d'autre part j'ai des photos qui semble absente .. c chaud la ..

Edit : trash the pref à l'air de rétablir un peu de stabilité ..

avatar iAnn | 

En tant que pro, vous avez des sauvegardes quand même ?

avatar Lopokova Lydia | 

@fosterj

Encore un qui ne travaille pas sérieusement :-)

Tu devrais avoir une sauvegarde de ton fichier catalogue et évidement de tes assets

Si ce n'est pas le ça pas la peine de se trouver un responsable autre que toi.

avatar occam | 

Contrition, repentir, pénitence, componction: mais dites donc, c'est le Grand Pardon chez MacG aujourd'hui !
(Bon, avec 2.5 semaines de retard, main on ne va pas chipoter là-dessus.)

Adobe se mouille; faut-il rappeler combien cet exercice est périlleux pour un adobe ?

avatar Thierry6 | 

bien vu, je voulais le signaler aussi :-)
on finit le week-end avec de la flagellation ?

avatar Yohmi | 

Surprenant, ces excuses. Mais je doute que cela soit suivi d'actes (:P) conséquents. Quand on se dit que les vignettes qui restent figées (et qui donc ne correspondent pas à la photo) est un problème connu des équipes et subi par les utilisateurs depuis plus de 2 ans…

avatar mimot13 | 

Dixit Adobe "on a voulu rendre l'importation plus simple pour les novices.." C'est une blague ou ils se paient notre tête ? D'ailleurs LR est-ce vraiment une appli pour "novices", si on la regarde dans sa globalité ?
Pardon, mais si des utilisateurs de LR6 (CC) trouvent l'I/F d'importation trop compliquée.. j'ai envie de leur dire "laissez tomber le post-traitement" de vos photos, ou utilisez "Photos" d'Apple ou encore arrêtez la photo (numérique) tout court.
Une fois la première importation faite (avant la 6.2), les autres se font quasiment toutes seules ? Ou alors que dire de l'impression de plusieurs photos sur une même page, des ajustements du module développement ou encore de la calibration de l'APN car là on peut craindre qu'ils ne sauront plus du tout ce qu'ils font.. Ce n'est pas un défaut, mais à un moment donné il faut savoir changer le fusil d'épaule. Donc j'ai un peu de mal à comprendre la raison technique/marketing donnée par Adobe vis à vis de cette couche de clientèle ?

PS : je pense plutôt qu'Adobe (qui est aujourd'hui plus motivé par ses résultats financiers et ça peut se concevoir) veut rameuter un maximum d'utilisateurs, de tous bords pour les attirer vers CC payant..! Exagéré ? Pas temps que ça en voyant les nombreux messages en utilisation de LR6 autonome, non sollicités et récurrents, pour me connecter à mon compte afin de jouer avec la fonction "mobilité" qui elle reste payante bien entendu.

avatar fosterj | 

qui arrive a exporter ?

CONNEXION UTILISATEUR