Linux 4.0 : la numérotation redémarre mais pas l'ordinateur

Stéphane Moussie |

Un débat a récemment animé la communauté du logiciel libre : faut-il numéroter « 4.0 » ou « 3.20 » la prochaine version de Linux ? La plupart des navigateurs ne s'embarrassent plus de cette question depuis plusieurs années, mais historiquement la numérotation de Linux avance à petits pas et elle n'est pas toujours facile à suivre avec ses branches à trois ou quatre chiffres.

La majorité des utilisateurs qui ont répondu au sondage de Linus Torvalds ont voté pour « 4.0 », et c'est ainsi que Linux 4.0 est sorti cette semaine.

francois schnell CC BY

Bien que le numéro de version fasse un bond en avant, cette mouture n'apporte pas grand-chose en matière de fonctionnalités, explique Linus Torvalds. « Nous avons eu des changements plus importants dans d'autres versions. »

Il y a tout de même une nouveauté particulièrement intéressante, le kernel patch, qui permet d'appliquer des mises à jour système sans forcément redémarrer la machine. À l'origine de cette nouveauté, un programme appelé Ksplice qui est passé dans les mains de plusieurs éditeurs au fil des ans (Oracle, Red Hat...) et qui a fini par être intégré au système.


avatar oomu | 

rZZzz...rzzz....

avatar TotOOntHeMooN | 

Si ça n'apporte pas grand chose... Fallait l'appeler 3.11... :D

avatar le ratiocineur masqué | 

Longue vie et propsérité aux pingouins de tous bords :-)

avatar thierry37 | 

ça fait bizarre qu'il accepte de la nommer 4.0 et derrière "oh bah y'a pas de grandes nouveautés".
Fallait garder ça pour du lourd.

avatar ErGo_404 | 

C'est peut-être plus pour marquer le coup en disant "on n'a pas grand chose mais on a atteint un niveau de stabilité digne d'une nouvelle version majeure".
C'est une façon de penser différente de la plupart des éditeurs, qui font plutôt une version majeure qui contient des bugs, et des versions mineures pour corriger lesdits bugs.

avatar Wolf | 

@ErGo_404 : version majeure et Linux. Qu'est ce qui ne vas pas ensemble ?

avatar YAZombie | 

Ben dis donc… avoir (apparemment?) un tel mépris pour l'OS le plus important de l'histoire de l'informatique… faut oser quand même!

avatar joneskind | 

@Ergo_404

Suivez mon regard ? ^_^

Sinon on peut quand même considérer que le Kernel Patch constitue une énorme avancée pour les serveurs (qui n'auront normalement plus besoin de rebooter pour être mis à jour)

On peut aussi dire que le vote de la communauté est représentatif d'une envie de renouveau.

avatar rimshot | 

On est bien passé de 10.9 à 10.10 sans nouveautés majeurs alors que le kernel parce est un réel progrès... En tout plus constructif que le flat design...

avatar lmouillart | 

Pour les grincheux, il fallait voter.

Sinon entre chaque version même mineur du noyau, il y a tellement de nouveautés (n'en déplaise à notre ami Wolf), qu'il faut des pages entière pour les décrire.

avatar Apollo11 | 

C'est sûr que des versions de logiciels qui commencent par un 0, ça donne pas très confiance au produit. Je pense entre autres à Elementary OS et son Freya 0.3

avatar Le docteur | 

Ce que c'est de faire des votes à tout bout de champ en suivant les désirs l'utilisateur final : mettre un 4.0 pour une mise jour mineure du noyau (en endettant que ça en soit une, parce que l'histoire des pilotes, c'est sympa)

avatar ssyllec | 

Vive Elementary OS!!!

avatar Mac Hiavel | 

Ma photothèque de 4900 photos / 16 Go migrée de iPhoto vers Photos avance vers iCloud au rythme effarant de 20 photos par jour ! C'est normal me direz-vous car en ce moment tout le monde synchronise...
Mais bon quand même, on n'est pas rendu avant 2016 !

avatar Philactere | 

@Mac Hiavel :
Patience, à ce taux tu en as pour 245 jours ce qui devrait t'amener au 17 décembre. Tu vous, c'est même avant 2016 :-)

avatar cecemf | 

Cette article laisse un coup de pas finit

avatar Mark Twang | 

Linux est un système incroyablement gratifiant pour celui qui se donne la peine de le comprendre. Aller en trifouiller les entrailles sur un Raspberry Pi est vraiment très fun. J'envisage de plus en plus de me monter un ordinateur productif sérieux sous Debian.

avatar lmouillart | 

C'est une très bonne idée ! Fedora est aussi très sympathique et c'est bonifiée avec le temps (ce n'est plus un sous produit de Redhat, mais quelque chose d’intéressant proposant toutes les dernières nouveauté que l'on trouve/trouvera un peu partout).

avatar Mark Twang | 

@lmouillart :
Je vais essayer Pidora pour me faire une idée. Ce qui compte avant tout, c'est la fiabilité et la richesse du système de paquets.

avatar YAZombie | 

Avec tout le respect que j'ai pour Linux, on a l'impression qu'il ne se passe pas grand-chose de vraiment décapant sur le front des OS. J'aimerais bien savoir s'il y a dans des labs des projets vraiment décoiffants, des trucs qui cassent tout, l'avenir de l'informatique quoi! J'ai cherché un peu, mais rien trouvé de vraiment concluant. Des idées, des articles, des sources (pas au sens informatique, au sens recherche ou journalisme)?

avatar Mark Twang | 

@YAZombie :
Ça change pourtant... mais essentiellement sous le capot.

avatar YAZombie | 

Bien sûr, mais je parle de choses plus fondamentales. Pour donner un exemple, j'imagine qu'il y a des recherches sur la programmation des ordinateurs quantiques, et ça ne peut clairement pas fonctionner de la même manière. Mais ce n'est qu'un exemple, je présume que même avec les systèmes actuels on doit pouvoir faire des choses tout à fait différentes. Je pense à Midori ou Singularity.

Edit: un meilleur exemple est certainement Phantom OS. Pas de système de fichiers, là, oui, on est sur tout à fait autre chose! J'aime!

CONNEXION UTILISATEUR