Printworks : un nouveau venu pour créer des documents à imprimer

Nicolas Furno |

Printworks [1.0 / Démo – Français – 44,99 € (promotion à 26,99 €) – 172 Mo - Belight Software, ltd] vient s’ajouter à la liste de logiciels de PAO proposés sur le Mac App Store. Ce nouvel outil de publication assistée par ordinateur permet, comme tous ses concurrents, de créer des calendriers, des brochures, des menus de restaurant, des posters, ou encore des enveloppes, des cartes de visite ou même une étiquette à poser sur un CD ou un DVD gravé par vos soins.

Si vous avez besoin d’imprimer l’un de ces éléments, Printworks est un outil complet, mais qui reste assez simple à prendre en main. L’interface respecte les standards d’OS X, avec une fenêtre unique qui rassemble le document au centre et deux barres latérales de part et d’autre, l’une dédiée au contenu à ajouter au document, l’autre étant un inspecteur pour modifier l’élément sélectionné. Vous pouvez accéder à vos photos, mais le logiciel est également fourni avec un millier de clipart prêts à l’emploi. Et si cela ne vous suffit pas, vous pourrez en obtenir 40 000 de plus avec un achat in-app supplémentaire.

Par rapport aux outils similaires, à commencer par Pages qui propose quelques fonctions de mise en page évoluées, cet utilitaire intègre notamment un module qui permet d’éditer les photos. Celui-ci est étonnamment complet et permet de changer la colorimétrie d’une photo, mais aussi de modifier sa taille ou de la découper sans quitter Printworks. Côté texte, on apprécie les outils avancés, notamment ceux qui gèrent le passage du texte d’un bloc à l’autre.

Printworks intègre aussi des fonctions d’automatisation, par exemple pour créer une carte de visite avec les informations du carnet d’adresses d’OS X, ou bien pour créer une série d’étiquettes. On peut aussi intégrer un code barre ou un code QR à ses réalisations et le logiciel sait contrôler un grand nombre d’imprimantes sur CD. Entièrement traduit en français, le logiciel nécessite Snow Leopard ou mieux et il peut être essayé gratuitement avec la version de démonstration proposée sur le site. Pendant une semaine, la version du Mac App Store est proposée à petit prix, mais on peut aussi acheter le logiciel sur le site de l’éditeur, sans iCloud.


Tags
avatar r e m y | 

pourquoi cette référence à iCloud tout à la fin??? je n'ai pas compris.

avatar Nicolas Furno | 
@ r e m y : l'accès à iCloud est réservé aux logiciels vendus sur le Mac App Store. Si tu l'achètes sur le site de l'éditeur, tu ne peux pas utiliser iCloud pour stocker les fichiers.
avatar iAnn | 

Est-ce que ces logiciels (PAO) gèrent tous le CMJN (et différents profil couleur) pour travailler avec un imprimeur ?

Sinon je n'en vois pas l'intérêt par rapport à Page qui est gratuit...

Aucune indication sur le site de l'éditeur... pour un aspect primordial, ça laisse songeur !

avatar MacClub06 | 

Il eu été interressant de nous faire part des différences entre Swift Publisher (du même éditeur) et PrintWork.

Quand iCloud uniquement accessible pour les applications du MacAppStore ce ne sera plus tout à fait vrai d'ici peu. Cf. http://www.mac4ever.com/actu/90458_icloud-drive-est-accessible-pour-les-apps-hors-mac-appstore

[EDIT] En fait l'éditeur propose un comparatif sur son site : http://www.belightsoft.com/products/printworks/comparison.php

avatar JJBee | 

Printworks nécessite OS X 10.8 et non le 10.6 (une erreur dans la documentation française).

@iAnn : Pour le support du CMYK, si je me base sur Swift Publisher, toute couleur définie dans un document en utilisant ce modèle de couleurs est exportée telle quelle en PDF… sauf pour les ombres converties en RGB.
Il y a de nombreux messages sur ce sujet dans leur forum (en anglais).
Tout ça reste à vérifier, tout de même, car je n'ai testé Printworks.

@MacClub06 : Printworks réunit les fonctionnalités de :
Swift Publisher, Disc Cover, BCC et Labels & Address, plus Image Tricks et Art Text (certainement sous forme de plugins et non d'applications séparées).

Il y a une démo sur leur site.

CONNEXION UTILISATEUR