iA Writer se prépare à une mise à jour majeure

Nicolas Furno |

Dans le très convoité domaine des éditeurs de texte minimalistes et Markdown, iA Writer [1.5.1 – US – 9,99 € (promo à 8,99 €) – Information Architects Inc.] est peut-être celui qui a été le plus loin dans le minimalisme. Ses concepteurs ont toujours refusé d’intégrer la moindre option et l’utilisateur n’a aucun choix, ni sur la police, ni sur le fonctionnement du logiciel. Une décision qui divise naturellement les utilisateurs : soit on adhère (et adore) aux choix de l’éditeur et on utilise avec plaisir ce logiciel, soit on n’y adhère pas et on n’a alors pas d’autres choix que de voir ailleurs.

L’éditeur s’apprête à publier une mise à jour majeure de son éditeur de texte. On n’a pas encore tous les détails, mais on sait qu’il s’agira d’un nouveau logiciel et donc d’une mise à jour payante. Son nom devrait changer au passage et devenir Writer Pro : faut-il comprendre que la version actuelle restera au catalogue en tant que version allégée ? Quoi qu’il en soit, on ne connaît pas le prix de ce nouveau venu, mais on sait qu’il est en attente de validation sur le Mac App Store et qu’il pourrait ainsi sortir dans les prochains jours.

L’éditeur a levé le voile sur l’une des plus importantes nouveautés de cette version : iA Writer Pro abandonne son statut de "simple" outil à écrire, pour devenir un petit peu plus que cela. Plutôt qu’un outil unique, il entend rassembler toutes les étapes de la création d’un texte, de la prise de notes à la relecture. Concrètement, on commencera par de la prise de notes avant de passer dans la même fenêtre à la rédaction en changeant le mode. Par la suite, on pourra lire et éditer le document dans deux autres modes.

Spécialiste des polices, l’éditeur a soigneusement sélectionné des polices différentes pour chacun des modes de son logiciel. La police utilisée par la version actuelle d’iA Writer (Nitti) sera toujours de la partie pour le mode écriture. Pour les notes, ce sera une toute nouvelle police, nommée Nitti Grotesque et pour l’édition, le logiciel utilisera une police nommée Tiempos. L’utilisateur n’aura à nouveau pas le choix.

Pour l’heure, c’est à peu près tout ce que l’on sait sur ce nouveau logiciel. iA Writer va logiquement perdre en minimalisme avec une barre latérale qui permettra de changer le mode, mais aussi de sélectionner automatiquement un niveau de titre ou une liste. Sur la capture d’écran, l’éditeur a masqué une troisième fonction qui reste mystérieuse dans cette barre latérale qui pourra toutefois être masquée pour se concentrer sur le texte.


avatar alan63 | 

IA Writer payant
IA Writer Pro payant
IA Writer Pro Plus payant
IA Writer Ultimate payant
IA Writer Ultimate Pro payant

IA Writer RIP

avatar BebMac | 

@alan63 :
Commentaire gratuit.

avatar Le docteur | 

Joli.

avatar stefhan | 

J'aime :D

avatar jipeca | 

C'est pas completement faux. Quaique je ne crois pas que cela aille jusque RIP... Les comportements acquis...

Ceci dit je prefere presque ça à:
Tiens, je te sors un truc incroyablement estéthique, et fonctionnel... Il manque encore quelques petits trucs mais tu nous connais, on avance lentement parce qu'on sait ce qu'il te faut, alors on réfléchit.
Puis,
Tiens on sort une autre version... Elle supprime quelques fonctions mais en ajoute d'autres.
Tu aimais les fonctions qu'on supprime, mais crois moi il y en a peu qui les utilisaient, donc c'est pour ton bien.
Puis,
Tiens, on sort une nouvelle version, mais elle ne sera plus compatible avec l'ancienne ni avec ton matériel. Va falloir changer et en acheter un neuf. C'est cher ? Mais on te dis depuis des années que le prix est justifié.
Puis,
Tiens, on supprime le logiciel ! Mais on ne te diras pas pourquoi. Ca ne te regarde pas.

Je charge a peine, et dans les grandes lignes c'est ca !

avatar joneskind | 

Toi tu parles du "fantastique" nouveau iWork ?

J'aurai ajouté:

Tiens on fait une Maj qui vire la moitié des fonctions, mais maintenant le logiciel est gratuit pour les nouveaux clients. Sous-entendu: "Non seulement on en a rien à foutre que t'aies besoin de ses fonctions mais en plus on en a rien à foutre que t'aies payé pour les avoir".

Ouais, la pilule a encore un peu de mal à passer.

avatar jipeca | 

Tu peux pas savoir ce que j'ai eu comme admiration pour .
Et ce qu'ils me font mal aux seins depuis quelques temps...

Bah ! Ca me passera cmme le reste.

Tiens, tu as vu qu'on parle, je ne sais plus ou, d'un possible rapprochement entre  et m$oft !?
Voilà quelque chose qui pourrais avoir du sens, si on ne se borne pas a des réactions épidermiques.

Comme les deux Steve ne sont plus là, et que la baderne de Balmer est parti, des choses deviennent possibles qui étaient impensables avant...
Suspense... Et a amha il va durer quelques temps.

avatar Fremen10191 | 

"Tu peux pas savoir ce que j'ai eu comme admiration pour .
Et ce qu'ils me font mal aux seins depuis quelques temps...

Bah ! Ca me passera cmme le reste."

Je plussoie avec beaucoup de plus ! :-(

avatar Simeon | 

Je ne crois pas que ces fonctions me seront utiles. Je continuerai d'utiliser la version actuelle avec plaisir. Il est normal que le boulot effectué sur une app soit rémunéré, mais il ne faut pas non plus oublier que ce marché est ultra concurrentiel. Il faut faire évoluer le produit si on veut continuer à le vendre. Je préfère pour ma part des évolutions gratuites ou passant par des achats in app.

avatar PowerGlove | 

Je pense qu'ils font une erreur, car personnellement je l'utilise en complément de Scrivener qui est très puissant mais qui n'a pas la simplicité de writer...
Si writer devient un concurrent de scrivener, ca va être difficile pour eux... en tout cas perso je ne l'utiliserais plus... je préfère page à la limite...
Après je comprend la démarche de vouloir faire de la croissance mais c'est un peu en contradiction avec l'idée de faire un truc simple... c'est sur que question nouvelles fonctions...

avatar Le docteur | 

"Si writer devient un concurrent de scrivener, ca va être difficile pour eux... en tout cas perso je ne l'utiliserais plus... je préfère page à la limite..."
Déjà, face à Scrivener, ils n'auraient pas une chance.

avatar joneskind | 

Sinon, j'ai viré iA Writer de ma logithèque. Le non support des notes de bas de page est rédhibitoire. L'aperçu Markdown qui vire pas les balises également (pas la page de rédaction hein, la page interprétée) et puis merde je déteste la police par défaut. ByWord est 100 fois mieux, et leur équipe n'a pas le culot de sortir une deuxième version payante - tout juste un achat inapp pour débloquer des fonctions de publication.

J'aime pas iA Writer. Il ne propose rien de plus que les autres et surtout beaucoup moins.

avatar Le docteur | 

Du côté ByWord aussi. Et la version iPad d'iAWriter, je n'ai toujours pas compris : il n'y a aucune balise ???

avatar gwen | 

En faite, ce sont deux logiciels différents dans une même famille de produits.

Bonne idée, mais moi c'est le côté minimaliste qui m'a séduit. Je resterais avec la version actuelle je pense.

avatar Claude_C | 

J'ai acheté iA Writer, sur iPad et Mac, et je sais pas pourquoi... Je ne lui trouve aucune utilité.

avatar fornorst | 

Vous les utilisez pour faire quoi ces éditeurs de Markdown honnêtement ? Ce n'est pas un troll mais une vraie question. Je suis développeur et soit j'ai besoin d'écrire un courrier et alors j'utilise Office Mac 2011 soit je veux écrire une doc technique et je le fais en markdown mais je n'ai pas besoin d'éditeur pour ça. En général, le markdown, je l'utilise dans des README.MD qui partent chez Github, dans des Wiki (Gollum) ou pour notre blog (Jekyll) mais je n'ai jamais besoin d'un éditeur local avec moteur de rendu.
Je suis un grand fan de ce langage pour ces usages précis mais pour faire un vrai courrier à envoyer en externe, Word est à des années lumières quand même, non ?

avatar fornorst | 

Mais dans ce cas là, si c'est pour toi, quel intérêt à te conformer à une structure peu flexible comme le markdown ?

avatar DarkHorse | 

Personnellement, je n’ai pas encore vraiment compris quels bénéfices je pouvais tirer du Markdown (par rapport aux usages qui sont les miens), mais s’agissant de iWriter, je trouve très efficaces le plein écran et surtout le mode focus. Grande efficacité pour produire du texte en se concentrant exclusivement sur le fond.
Mon rêve, car je fais pas mal de fautes de frappe, ça serait l'intégration avec Prolexis et la possibilité de créer des notes de bas de page: je n'aurais plus besoin de quoi que ce soit d'autre pour travailler.
En tout cas, j'attends avec beaucoup d'intérêt cette version "pro".

CONNEXION UTILISATEUR