Test de la Microsoft Surface RT

Anthony Nelzin-Santos |

Les tests de la Surface RT ne manquent pas, mais la plupart ont été réalisés par des personnes utilisant au quotidien Windows et qui peuvent donc être désorientées par Windows RT, et aucun n’a le recul d’une utilisation prolongée. Que se passe-t-il quand un utilisateur Mac qui n’a jamais acheté un PC Windows utilise la Surface RT pendant un mois ? La réponse dans notre test en forme de carnet de bord.







Jour 0



Contrairement à Apple, Microsoft n’hésite pas à prêter du matériel aux testeurs. Dans le cas de la Surface, elle est même prodigue : elle envoie un colis contenant la tablette, trois Touch Cover de couleurs différentes, une Type Cover et une carte microSD.



Mais nous avons préféré acheter notre propre Surface dans le commerce, pour la tester en conditions réelles — le premier PC Windows acheté par MacGeneration ! La configuration la plus commune intègre une Touch Cover, cette sorte de protection intégrant un clavier tactile, pour 589 € en version 32 Go, 689 € en version 64 Go.



Le modèle 32 Go ne laisse en fait que 16 Go à l’utilisateur, le reste étant réservé à Windows RT lui-même, avec ses applications de base ; Microsoft Office Famille et Étudiant 2013 RT ; et enfin les outils de restauration de Windows. Sur le modèle 64 Go, 45 Go sont ainsi accessibles à l’utilisateur.



Microsoft dédie une page complète de son site à cette question, tant le poids du système fausse la perception du stockage réel (pour comparaison sur un iPad, iOS n’occupe « que » 2,6 Go). La Surface 32 Go doit donc être comparée à l’iPad 16 Go : sans accessoires, elle vaut 489 €, contre 509 € pour l’iPad, Apple n’absorbant pas la taxe sur la copie privée.



Jour 1



Les logiciels de Microsoft méritent leur réputation exécrable, mais on ne pourra sans doute jamais dire assez de bien des claviers, souris et autres accessoires de la firme de Redmond. Au premier abord, la Surface RT est prise en étau entre ces deux visages de Microsoft.



La coque en magnésium recouverte d’un revêtement noir mat déposé par phase vapeur est du plus bel effet, rappelant un certain monolithe. Les arêtes franches mais pas tranchantes et les lignes anguleuses lui ajoutent un côté presque agressif. Une personnalité assumée surprenante de la part de Microsoft et rafraîchissante dans un marché incroyablement aseptisé.





Et puis on appuie sur le bouton de démarrage, et on comprend que la révolution de Microsoft a été avortée. Il faut au maximum 15 minutes pour démarrer et paramétrer un iPad ; il en a fallu 45 pour atteindre l’écran d’accueil de la Surface. Trois heures plus tard, Windows RT essayait toujours de se mettre à jour : on verra demain pour le reste.



Jour 2



Trois ou quatre redémarrages plus tard, première visite dans le Windows Store : quel foutoir ! L’interface Modern, autrefois connue sous le nom de Metro, est parfaite pour lier une haute densité d’informations à une clarté exemplaire, mais Microsoft l’exploite particulièrement mal dans sa boutique — c’est même pire que la nouvelle présentation de l’App Store, c’est dire. Très peu d’applications sont mises en avant et la liste des catégories n’en finit plus de défiler, on a vu mieux.





Windows RT se rattrape avec son champ de recherche, duquel Apple ferait bien de s’inspirer pour un nouveau Spotlight : il est disponible dans tout le système et sait chercher des applications et des fichiers, mais aussi lancer des recherches à l’intérieur d’applications. Je tape donc « Spotify », puis sélectionne « Windows Store » : rien. Dropbox ? Encore raté. Twitter ? Quelques clients, mais aucun qui ne vaille le moins bon sur iOS.





Pour le moment donc, la jolie tablette de Microsoft va me servir de presse-papier. Mais un presse-papier qui a encore besoin de redémarrer pour une mise à jour qui va prendre une demi-heure.



Jour 4



Pas besoin de télécharger l’app du Monde ou celle de l'Équipe, que le moteur de recherche dans le Windows Store s'obstine à ne pas trouver : les apps Bing Actualités et Bing Sports sont pratiques, claires et leur publicité est discrète. Toutes les apps Bing se ressemblent, s’utilisent de la même façon, et tirent admirablement parti de l’interface Modern. Bref, elles ont été développées par une équipe indépendante.





Les autres apps de base de Windows RT mettent parfois plusieurs dizaines de secondes à se lancer et sont ensuite trèèèèès lentes. Le client mail, une toute nouvelle application qui n’est pas Outlook, est ainsi presque inutilisable. Pire encore, chaque app développée par Microsoft réinterprète à sa manière l’interface Modern, sans que ce ne soit toujours justifié.



Pour sélectionner un élément, on utilise presque partout un geste de haut en bas — mais pas dans le client mail, où il faut faire un geste de gauche à droite. On défile dans les différentes sections d’une application en défilant horizontalement — mais dans la fiche d’une app, il faut taper sur des sortes d’onglets. Un geste de bas en haut depuis le cadre inférieur de l’écran affiche le menu contextuel en bas de l’écran (logique) — quand il ne s’affiche pas en haut, ce qui oblige à traverser l’écran pour l’atteindre !



Jour 5



Internet Explorer 10 n’est pas un mauvais navigateur. Mais ce n’est pas non plus un bon navigateur. Microsoft gagnerait à permettre à Mozilla, Google et les autres de proposer leur propre navigateur dans le Windows Store.





Jour 6



Une demi-heure de plus de perdue le temps de faire des mises à jour.



Jour 7



Nouvelle mise à jour, mais cette fois la Surface est bloquée. Elle passera donc la nuit au bureau.



Jour 9



L’écran de la Surface n’est pas un écran Retina, mais n’est non plus le plus mauvais que j’ai pu croiser. Sa définition de 1366 x 768 px est parfois juste, notamment dans les situations à fort contraste où l’on peut discerner le crénelage. Mais la plupart du temps, c’est un non-problème : le laminage total et les traitements associés, désignés par la marque ClearType par Microsoft, font leur effet.



Jour 10



Un Starbucks est un bon endroit pour boire du mauvais café et tester le potentiel hipster d’un appareil électronique. Entre deux gorgées d’un latte macchiato dont les grains n’ont pas été torréfiés mais brûlés, je « clique » le clavier de la Surface en place. Personne ne se lève pour danser autour de moi : ces incultes du café et de l’informatique n’ont visiblement pas vu la pub de Microsoft.





Jour 13



Xbox Music est l’exemple même de l’adaptation de l’interface Modern à la présentation organisée de nombreuses informations, moins dense que les grilles aérées d’iTunes, moins fouillis que les listes dans tous les sens de Spotify. Dans sa version gratuite, on peut rechercher un artiste, un album ou un morceau en particulier, mais le mieux est encore de se laisser bercer par Smart DJ, une fonction qui rappelle le regretté iTunes DJ. Et qui est diaboliquement efficace.






Un morceau de Jeff Beck dans une session Smart DJ, à partir d’une recherche sur Eric Clapton.




Pour Apple, mettre de l’internet dans iTunes consiste à mettre des liens vers l’iTunes Store. Microsoft noie des liens vers sa boutique, quoique sous la forme discrète et bien sentie d’une liste des albums de l’artiste en cours, mais affiche aussi et surtout des informations biographiques rarement inintéressantes. C’est bête, mais c’est agréable, surtout lorsque l’on tombe sur un morceau sympa et inconnu avec Smart DJ.



Malheureusement, toutes les apps Xbox ne sont pas aussi réussies : Xbox Games est au moins aussi lente que le client mail, mais est en plus caractérielle. Je n’ai pas personnalisé mon avatar : l’app a interprété mes gestes comme elle le sentait, puis a décidé d’improviser pour finalement me proposer l’avatar d’un autre. La chose vire au comique lorsqu’on décide de lancer le Démineur : on a l’impression de lancer Skyrim sur un Raspberry Pi.





Jour 14



La Surface n’est pas forcément très lourde — comme l’iPad original, elle pèse 680 grammes —, mais on la repose toujours assez vite. Le format 16:9 invite à une utilisation en orientation paysage : la tablette pèse alors au bout des doigts. Toute velléité d’utiliser la Surface en orientation portrait est immédiatement sanctionnée : le système est peu adapté et presque aucune app, pas même celles développées par Microsoft, ne le sont.



On finit donc par poser la Surface et déployer sa « béquille ». L’angle formé, de 22°, n’est pas suffisant pour que l’on puisse travailler confortablement (mon MacBook Air est réglé à 35° environ). Il est néanmoins passable pour regarder une vidéo ou lire les nouvelles du jour. Sa position n’est pas réglable, alors que la Smart Cover offre deux positions à l’iPad.



Jour 15



Il n’y a pas un seul éditeur de texte potable dans le Windows Store — pas un seul ! Aucun n’est capable de s’adapter à une fonction de base de Windows RT, le snapping, qui permet d’afficher une application sur deux tiers de l’écran et une autre sur un tiers. Voilà une excellente idée qui est réduite à néant par les applications… y compris celles de Microsoft, qui n’a sans doute jamais entendu dire que le diable se cachait dans les détails.



Jour 16



Oui, encore des mises à jour. Je crois que j’ai désormais passé plus de temps à faire des mises à jour de la Surface qu’à l’utiliser.



Jour 17



Les tuiles dynamiques sont une bonne idée sur le papier, mais pas toujours en pratique. Elles fonctionnent assez bien avec certains types d’apps comme la météo, les actualités ou le courriel. Elles procurent alors plus d’informations qu’une icône agrémentée d’un badge comme sur iOS, tout en étant moins imposantes que les mini-apps que sont les widgets d’Android.





Pour le reste, elles sont assez dispensables, et même plutôt gênantes. Allociné présente son dernier article en alternant entre une image et le titre, attirant l’œil inutilement. Les jeux alternent entre leur icône et la prochaine récompense Xbox Live à réaliser, une information pas franchement absolument nécessaire. Combinez toutes les apps et l’écran d’accueil est plus agité que Times Square.



Jour 18



Dropbox est enfin disponible sur Windows RT ! Bon, l’app ne permet pas de renommer, déplacer ou supprimer des fichiers, mais Dropbox est enfin disponible sur Windows RT !



Jour 20



On finit par se faire à la Touch Cover, mais c’est elle qui n’arrive pas à se faire à l’utilisateur. Le manque de retour haptique n’est pas le plus déroutant et l’espace des lettres est convenable ; mais si l’on tape trop vite, elle finit par ne plus enregistrer les frappes, trop brèves et trop légères. Sur un MacBook Air, il n’est pas difficile d’atteindre 100 mots par minute. Sur la Surface, dépasser les 50 mots par minute est l’assurance de faire de très nombreuses erreurs.



C’est dommage, car cette couverture-clavier est pratique avec ses touches de raccourcis et son trackpad étonnamment sensible. Contrairement aux claviers pour iPad, elle ne nécessite pas de pairage Bluetooth ou de recharge : on clique, on tape. Seul son revêtement granuleux côté recto et façon feutrine murale côté verso est désagréable.





Je me prends souvent à rabattre la Touch Cover au dos de la Surface : le système détecte sa position et désactive ses touches. Le clavier virtuel est plutôt bon : il permet d’atteindre 45 mots par minute, voire plus si l’on se repose entièrement sur l’auto-correction, qui fait par ailleurs bien son boulot. Je frappe donc aussi vite sur la Touch Cover que sur le clavier virtuel de la Surface ou de l’iPad : elle est donc inutile.



Jour 21



Le rythme des mises à jour s’espace un peu, et pour cause : la Surface semble avoir énormément gagné en réactivité. Tout n’est pas encore aussi fluide que sur un iPad, mais la différence est désormais vraiment minimale. Ce n’est pas pour autant un bon point : cela aurait dû être comme ça dès le premier jour.



Jour 22



Le patron de la division Office mérite des baffes. Le Bureau de Windows RT est uniquement justifié par la présence de la suite Office Famille et Étudiant 2013 RT — Office RT dans la suite, parce qu’il ne faut pas abuser. Pour faire bonne figure, Microsoft a cru bon d’y caser une deuxième version d’Internet Explorer, complètement indépendante de celle côté Metro, et quelques utilitaires passablement inutiles.



Word, Excel, PowerPoint et OneNote se lancent rapidement, certes, mais c’est bien là leur seul point positif. Elles ne sont absolument pas adaptées à l’utilisation tactile et se transforment en véritable gag si on à la malheureuse idée d’utiliser le clavier tactile. Plutôt que de baffes, le patron de la division Office mérite en fait des coups de pompe au cul.





Parce qu’il existe aussi une version de OneNote adaptée à l’interface Modern, disponible (gratuitement !) dans le Windows Store. Elle est rapide, fluide et regorge de bonnes idées. Délicieusement minimaliste au premier abord, elle cache toutes ses fonctions dans un menu circulaire facile à utiliser au doigt. Elle est tout simplement excellente et mériterait presque à elle seule que l’on s’intéresse à Windows 8/RT.





J’aimerais bien que l’on m’explique la logique de l’esprit tordu et malade qui a eu l’idée de faire deux versions de OneNote et de ne pas adapter, même a minima, Word, Excel et PowerPoint. Sans ça, Windows 8/RT n’est qu’un ravalement de façade, le tapis sous lequel on cache la poussière, pas la démonstration éclatante de la volonté de changement de Microsoft. Il faut tuer la division Office, ou elle tuera Microsoft.



Jour 29



Résumons : je peux écouter de la musique, surfer sur le web et lire les actus sur la Surface, mais je ne peux ni l’utiliser pour traiter mes mails, ni pour écrire un article rapidement. Et je ne crois pas que ce soit demander beaucoup.



Dans la pub, la Surface a une béquille et fait clic. Dans la réalité, elle est bancale et fait plouf.




avatar pwetpwet | 
Bien joué en tout cas Macgé pour votre nouveau torchon clique-salope, suffit d'aller faire un petit tour sur les forums d'autres sites pour voir que le lien de votre "article" commence à bien circuler. Ça doit en faire du clic ! Miam miam.
avatar patrick86 | 
Merci Macg pour ce test, maintenant c'est sûr : je n'achèterai pas de Surface ! Pour moi la seule alternative viable à un iPad est une bonne tablette sous Linux (autre qu'Android si possible).
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@en ballade : "aucun intérêt d'autant que l'article est truffé de semi vérité les appli le monde et l equipe existent" mais là tu parles d'applis pour Windows Phone, n'est-ce pas ? enfin perso, je m'en fous, je n'utilise jamais les applis des sites. @ hadrien01 : "Par contre, au lieu de citer ce cas, attache toi à l'iPhone 3G sous iOS 4, le téléphone le plus lent AU MONDE. Avec ton Lumia, tu auras au moins un téléphone utilisable." avant mon Lumia j'utilisais encore un 3G sous iOS4. Il était sacrément lent mais je l'utilisais pourtant d'avantage, bizarrement. mais c'est vrai que cette mise à jour était une honte. j'ai aussi l'iPad 1 et il n'y a eu qu'une mise à jour majeure de l'O.S. . Mais il a quand même eu pas mal d'applis et il y en a eu encore bien après les nouvelles versions d'iOS (et il en sort encore maintenant). Le truc qui me choque avec WP, c'est que MS ne fait que l'O.S. (pour les téléphones, du moins). C'est ça qu'ils vendent à travers d'autres marques. C'est là-dessus qu'il faut qu'ils assurent pour, par exemple, que les développeurs n'aient pas une plate-forme non seulement ridicule en PDM, mais en plus fragmentée d'entrée de jeu. Et pourtant...
avatar Florian Innocente | 
@ davidoff " Mais il n'y a rien d'étonnant pour un site spécialisé Mac que de démolir un produit Microsoft ! Faut pas se tirer une balle dans le pied non plus, hein ?" Aaah la bonne théorie manichéenne, ça ne fera que 12500 fois qu'elle est sortie ici comme ailleurs. Tout change rien ne change. Quand on est négatif sur Apple certains s'en étonnent parce qu'on est un site Mac Quand on est positif sur Apple on se fait allumer parce qu'on est vendu à Apple Quand on… bref… Si on avait été super positifs sur cette tablette on aurait eu des "combien le chèque de Microsoft ?" Par contre dans tous les commentaires critiques à cet article, combien viennent d'utilisateur de la Surface et qui peuvent faire valoir leur propre expérience et l'opposer à celle exprimée ici ?Je n'en ai pas lu beaucoup et dans le petit lot les plus détaillées ne sont pas forcément positives non plus pour la tablette, cf lmouillart page 5 ou izoong page 6 Quand d'autres expriment un avis par procuration (mon copain en a une). Et si Defcon peut justement nous faire son compte rendu comme il le promet, ce sera intéressant de le confronter.
avatar Macmmouth | 
Et bien... Moi qui pensait que devant l'avis quasi unanime, on aurait droit à autre chose que du déni. Mais non, c'est la faute des lecteurs qui ne sont pas sur la bonne ligne et qui ne comprennent rien. Bon en ce qui me concerne, je dis adieu Macge..
avatar daito | 
"Bon en ce qui me concerne, je dis adieu Macge.." MERCIIIIIIIII MACG !!!!!! Cet article a au moins le mérite de faire partir les anti-Apple primaires/haineux qui polluaient le site. Merci à la rédaction !
avatar Florian Innocente | 
[b] Et dans la grande revue de presse, personne pour citer la conclusion du test de Clubic, ce site dont les rédacteurs sont vendus à Microsoft ? ;-) [/b] http://www.clubic.com/tablette-internet-mid/article-519825-6-surface-microsoft-test.html En définitive, malgré une réalisation pratiquement sans faille sur le plan matériel, et de vraies innovations, Surface avec Windows RT ne nous paraît aujourd'hui pas prêt pour le grand public. Les problèmes énumérés sont trop nombreux et pénalisants pour faire de Surface une tablette que l'on peut chaudement recommander, sans même évoquer la problématique complexe de l'environnement logiciel. De plus le prix semble un poil élevé : 489 euros le modèle 32 Go sans clavier, 589 euros avec clavier, c'est certes comparable au prix d'une Transformer Pad Infinity... Mais avec seulement 14 Go exploitables au final. Naturellement il sera intéressant de voir comment Windows RT évolue et si des applications font surface... Et si le système ne semble pas viable aujourd'hui, on peut espérer que Surface ouvre la voie à des tablettes Windows RT plus convaincantes. Bien sûr, nous attendons de pied ferme la variante Intel de Surface pour voir comment elle se positionne.
avatar daito | 
"Bien sûr, nous attendons de pied ferme la variante Intel de Surface pour voir comment elle se positionne." Come on.....JAMAIS, les tablettes/PC ont fonctionné. Pourquoi maintenant ?
avatar HAL-9000 | 
@ innocente Est-ce réellement du journalisme que de citer que partiellement un article ? Pour reprendre le test de Clubic, rien que sur la forme : 1/. Le test : Introduction 2. Design, caractéristiques et claviers 3. Windows RT : l'environnement, les périphériques 4. A l'usage : peu d'apps, le matériel, bugs et lenteurs 5. Autonomie et performances 6. Conclusion 2/. La conclusion : Les plus Clavier dockable / « Kick stand » [b]Port USB et lecteur SDXC[/b] [b]Autonomie[/b] [b]Office RT[/b] Les moins Windows RT Bureau inutile Performances et bugs en tout genre Y'a rien à redire quand on met dos-à-dos l'article de Clubic (méthode, forme, arguments) et le torchon d'Anthony. On voit la réelle différence, et peu importe l'avis positif/négatif qui s'en dégage. Je propose à Anthony de faire un lien direct sur les tests de Clubic la prochaine fois. Il perdra non seulement beaucoup moins de temps à essayer de faire du journalisme, mais surtout les lecteurs de MacGe gagneront en qualité. Gagnant/gagnant.
avatar daito | 
Ahhhh Clubic....Comment peut-on mettre Office RT en point positif ???
avatar Lemmings | 
@innocente : cesses d'essayer de justifier l'injustifiable. Personne ne nie les gros défauts de surface, cependant on peut tout de même rester très critique sur la forme du test non ?
avatar Lemmings | 
@daito : "Cet article a au moins le mérite de faire partir les anti-Apple primaires/haineux qui polluaient le site. " T'es un peu con ou bien ? ça te fais kiffer de raconter n'importe quoi à longueur de temps ?
avatar Un Vrai Type | 
En somme la critique sur la forme est d'avoir fait un article et pas un blog ? Bref... Sinon @daito, juste une petite remarque : "Les photos que je prends avec mon iPhone sont synchronisées sur mon iPad via Flux de Photo." Ben ça marche pas avec mon 3Gs et mon iMac de 2010 et mes MBP de 2006 et 2008... Faudrait que j'achète (et c'est la cas aussi de la plupart des lecteurs ici) pour 5k€ de matos pour faire ce que je fais depuis 10 ans avec un petit serveur... (sauf pour l'iPhone, puisqu'on a pas accès au système de fichier, merci Apple). Re Bref... PS : A une époque, le matériel acheté faisait de plus en plus de choses, c'est fini depuis bien longtemps : iWeb, iTunes DJ, ...
avatar Laurent S from Nancy | 
C'est du trollage cet article ? Jour 6 : une demi-heure pour faire les mises à jour, jour 7 : une demi-heure pour faire les mises à jour, et à part ça il ne se passe rien ? Ca me rappelle le carnet de bord qu'un pote étudiant remplissait pour justifier ses journées de recherche : "aujourd'hui je suis allé à la bibliothèque mais je n'ai rien trouvé" lol !
avatar titidundee | 
J'ai pour ma part trouvé cet article très intéressant. Que tous les aspects (autonomie, ...) ne soient pas couverts n'enlève rien à sa pertinence : une tablette pas suffisamment aboutie pour les usages qu'en a le rédacteur (et qui rejoignent les miens).
avatar prommix | 
@daito Donc pour résumer, 90 % des commentaires sont nettement orientés contre cet article, alors je te laisse imaginer si tous ces "les anti-Apple primaires/haineux" se cassent. D'ailleurs, moi qui trouve cet article pas clair, je vais vendre mes 2 MacBook, mon iPhone, mon Airport Extreme et mon iPad. Comme ça je garderai mon Windows Phone et j'achèterai une Surface. Vraiment il faut réfléchir avant de poster.
avatar melaure | 
Laurent, tu ne penses pas que pendant que la tablette essaye de faire (vainement) ses mises à jour, ces messieurs n'ont pas de travail à faire pour le site ???
avatar Laurent S from Nancy | 
Melaure Si sans aucun doute, du moins j'espère. Je remet surtout en cause la forme de l'article en lui même. Je ne vois pas trop l’intérêt d'écrire des trucs comme ça sauf si c'est censé être de l'humour (mais ça n'a pas l'air d'être le cas). Car moi j'attendais quelque chose de plus complet et croustillant qu'un "aujourd'hui j'ai rien foutu car la tablette a passé une demi heure à se mettre jour" et "demain j'essaierai de faire danser les gens au starbucks".
avatar Stanley Lubrik | 
Dans votre Revue du web, vous avez placé un article à méditer. Juste deux mots à enlever.... Et si les articles idiots sur Apple tuaient le journalisme à petit feu ? https://www.macg.co/web/voir/134498/et-si-les-articles-idiots-sur-apple-tuaient-le-journalisme-a-petit-feu
avatar stéphane83 | 
Personnellement et sans aucune prétention je vous trouve assez irrespectueux vis à vis de ceux qui rédigent des articles sur MacGe. Déjà, rien ne vous oblige à lire l'argumentation si celle ci vous déplait et deuxièmement et c'est une question d'éducation on ne s'adresse pas aux personnes de cette manière. Dans la presse, il y a le choix et les actualités sont aussi commentées d'une manière ou d'une autre : certains regardent le JT de TF1, d'autres France 2, etc... Je pense que vous dépassez certaines limites et un décadrage pour certains ne ferait pas de mal. Débattre sur le contenu de ce sujet d'accord, mais le rédacteur de ce même sujet (ou d'un autre ça changerait rien) à travailler pour cela. Ce n'est pas votre "pote" et je le trouve bien sympa de se donner du mal à répondre auprès de lecteurs aussi irrespectueux et impolis.
avatar daito | 
"Ben ça marche pas avec mon 3Gs et mon iMac de 2010 et mes MBP de 2006 et 2008..." Bien ça marche parfaitement avec mon iPhone 5, iPad 2, iMac 27 pouces (2010) et MacBook Pro Unibody (2008).
avatar bidon_essence | 
Je hais ces adeptes du "tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentil" qui viennent donner des avis péremptoires ici à la rédaction de Macgé..... ces adeptes du pacifisme "technologique" ou "tout se vaut" ... mais mais non mes amis, si tout se vaut, plus rien ne vaut ! Donc non Macgé ne mettra pas 7 / 10 à l'ensemble des matos concurrents de l'iPad juste pour vous faire plaisir.
avatar darkwolf | 
Article pour le moins étonnant. Sans partir dans des critiques interminables, je me demande quel était l'objectif de cet article, car il y en avait un.... En tout cas, je ne pense pas que l'objectivité faisait partie des critères..... Quoi qu'il en soit, je pense qu'il serait judicieux de prendre le temps de faire le point et se demander pourquoi AUTANT de monde soit contre cet article... Je ne dis pas cela pour toi Daito hein, tu estimes peut-être avec raison que ce qui compte c'est le résultat dans le publique... tu en as donc déjà fait ta conclusion et il y a des chances que je la partage.
avatar Florian Innocente | 
@HAL9000 3Est-ce réellement du journalisme que de citer que partiellement un article ? Pour reprendre le test de Clubic, rien que sur la forme" Il a été dit justement clairement en intro qu'il ne s'agissait pas de faire ce format de test. Et au bout du compte, que ce soit la manière de Clubic ou la nôtre le constat final est similaire : cette tablette n'est pas assez aboutie pour justifier qu'on y investisse un montant équivalent aux meilleurs tablettes du marché, quelles soient d'Apple ou de Google. On s'en fiche que ce soit bien qu'il y ait un port USB et un lecteur SDXC si au final le testeur met en points négatifs des éléments comme son OS, ses performances et le bureau ! Juste, tout ce qui va définir l'expérience utilisateur de ton achat à 500€. Quelqu'un avait mis la note donnée par The Verge (7/10) mais allez aussi lire la conclusion et les bons/mauvais points donnés. Je n'appelle pas ça des encouragements à l'achat. http://www.theverge.com/2012/10/23/3540550/microsoft-surface-review
avatar iPadOne | 
@ Anthony & Florian, c'est marrant mais cet article et l'exacte copie de ma tentative avec cette tablette , sauf que moi je l'ai eu en dotation et qu'elle a fini après 8 jours dans le tiroir ou traine les Archos et autre Acer iconia , j'espère qu'il va y avoir un dev qui va la hacker pour lui mettre un autre OS que cette plaisanterie de Microsoft , sinon elle finira cadeau a un kunkun qui m'aura rendu un service quelconque. Ce qui est dommage c'est que c'est un bel appareil mais juste inutilisable (mais bon c'est pas le seul produit dans ce cas) , si BB pouvais nus sortir une tablette avec BB10 ça serait assez cool comme alternative. @tous les autres quand on paye 600€ pour un produit dont on ne peux presque rien faire on a de quoi râler et être sarcastique dans son article. dans le même style que la i'M Watch que je me suis acheté et que je n'ai pas utilisé plus de 5 jours si j'avais écrit un truc dessus je l'aurai descendu en flèche encore bien pire que le test MacGé de la surface
avatar monsieurben | 
@bidon_essence : ce n'est pas sur la note qu'on râle, c'est sur la qualité du test. Il faut en effet bien comprendre que ces tests ne sont pas là que pour s'informer, ils sont là pour nous aider dans le choix de nos produits High tech (qui représentent tout de même un investissement certain, quand le ticket d'entrée d'une tablette potable est 20% d'un SMIC). A partir de là, on attend un minimum de sérieux dans le test : - des critiques justifiées (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) - un traitement identique aux autres machines (pour avoir une comparaison un tant soit peu objective). Ici ce n'est pas le cas : - Internet explorer est critiqué sans aucune (mais alors aucune) argumentation : il n'est pas mauvais, mais pas bon non plus. - on n'a pas la moitié des informations techniques qu'on obtient pour les autres tablettes (pas de résultats d'autonomie) -certaines fonctionnalités de la tablette ne sont même pas évoquées (webcam, micro, lecture de vidéos). Dans mon esprit, un article journalistique peut donner un avis (heureusement), mais doit laisser suffisamment d'informations au lecteur pour que celui-ci puisse se faire sa propre opinion. Dans ce texte, ce n'est pas le cas : la tablette n'a même pas été testée dans son ensemble. Florian va me rétorquer que c'est du aux problèmes inhérents à cette tablette, mais encore une fois, malgré ces problèmes, elle mérite le même traitement que les autres.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai arrêté de lire l'article à "Un Starbucks est un bon endroit pour boire du mauvais café".... Déjà avant c'était ridicule mais là, l'auteur s'en prend à tout ce qu'il n'aime pas. Inintéressant, on n'apprend rien, en un mot : NUL.
avatar hogo | 
@Macge Juste par curioiste, auelle est la pire note que vous ayez attribuee et a quel produit ? :)
avatar Abaxil | 
» HAL-9000 [22/01/2013 12:14] @ innocente Est-ce réellement du journalisme que de citer que partiellement un article ? Pour reprendre le test de Clubic, rien que sur la forme : […] 2/. La conclusion : Les plus Clavier dockable / « Kick stand » Port USB et lecteur SDXC Autonomie Office RT Les moins Windows RT Bureau inutile Performances et bugs en tout genre » Cela vaut la médaille d'or ! Le gus nous met en gras l'autonomie, le port USB et office RT. Or le fait que les iPad qui dominent outrageusement le marché n'ont pas de port USB (et ont un adaptateur pour qui veut vraiment l'utiliser et il y a encore mieux des DD WiFi, avec son propre réseau WiFi, donc pas besoin de connexion WFi (j'explique on ne sait jamais)) ne semble pas perturber ce gus mais il met en équivalent certains plus et certains moins comme si 1 kg d'un côté valait 1 tonne de l'autre juste parce que devant il y a 1. Ce qui fait fonctionner sa tablette, son outil principal, indispensable, obligatoire c'est son OS. Avec un OS qui est dans le moins c'est toute la tablette qui est inutilisable ou mal utilisable. Cela c'est une tonne contre un kilo pour le port USB. Ensuite quand on utilise cette tablette malgré son OS tout pourri (selon ce résumé et non selon moi) si en plus il n'y a pas de performance (cela vaut 300 kg) et qu'en plus il bugue il ne reste plus qu'à la renvoyer. Tout le reste n'est que blabla. Cet article est un compte rendu d'usage. Pour son usage cet auteur nous dit ce qu'il ressent. Et de toutes façons MacGe est majoritairement, dans ses articles, anti Apple, alors évitez le procès de fans pro Apple. Le juge suprême ce n'est ni la contestation de vos commentaires indignés, ni votre science mais les ventes. Et là ce sont les utilisateurs, dans leur globalité qui jugent et pour l'instant la note globale en regard de l'Ipad tourne plutôt autour de 1 (si on compare les ventes).
avatar Abaxil | 
Ce qui est délicieux ce sont tous les haters d'Apple patentés qui nous disent : « il faut laisser du temps pour que l'OS s'améliore malgré ses énormes bugs à son lancement. » 1- ce produit est d'un tarif équivalent à l'iPad mais Apple ne triche pas sur la réelle capacité de stockage 2- si Apple sortait un OS aussi bugué ce serait la révolution et nos gentils, si gentils aujourd'hui avec Windows auraient sorti la bombe atomique 3- revenons à Plans (qui a été particulièrement injustement décrié) les mêmes interdisaient avec des cris de colère à Apple à avoir du temps pour l'améliorer. Il devait être tout de suite, dans la seconde au top, alors qu'ils sont si gentiment tolérants pour Windows. 4- enfin le fait que ce produit soit nouveau pour Windows n'autorise pas plus l'indulgence pour deux raisons essentielles : Microsoft a des dizaines de milliers d'ingénieurs et n'est pas une jeune pousse. Ensuite ils ont eu tout le temps d'acheter des iPad et autres Nexus, d'étudier leur fonctionnement, de faire des études de marché qualitatives, d'interroger les futurs clients et donc avec trois ans de réflexion, de recherche et ayant devant les yeux les produits concurrents leur produit sorti aurait dû être pas loin de la perfection alors qu'il ne semble pas loin de la plus haute médiocrité dans sa réalisation logicielle (selon ce qui en est dit) et ce merveilleux clavier semble poser des problèmes, la finesse ne faisant pas tout et au contraire ayant des effets pervers inattendus.
avatar pwetpwet | 
@Abaxil Si je suis ton raisonnement, ça veut donc dire que les utilisateurs de Windows dans leur ensemble ne sont pas les moutons comme beaucoup le répètent en boucle ? ;)
avatar Christophe Laporte | 
les plus mauvaises notes : I'm Watch 1/10 https://www.igen.fr/test/materiel/test-de-la-montre-intelligente-i-m-watch-102582 et un téléphone archos https://www.igen.fr/test/materiel/test-du-archos-35-smart-home-phone-76792 1/10 aussi
avatar darkarkange | 
J'ai acheté un MBPR à sa sortie, j'en suis très heureux. (donc non je ne suis pas un fan boy Windows) Mais sincèrement .. c'est quoi cet article ? y'a pas que Apple dans la vie les gars...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
windows rt n'a aucun intéret : J'ai acheté hier la samsung activo avec le vrai windows 8 et c'est de la bombe : 11,6 pouces dans 700 grammes, aussi fin qu'un ipad, avec simcard, gps et toutes les autres fonctions d'une tablette. Même l'appareil photo est largement potable. en prime, le dock clavier est inclus et plus rien ne la distingue alors d'un vrai ordinateur portable. Le tout moins cher que l'ipad équivalent. Mais processeur Atom avec 2Go de ram : suffisant pour usage quotidien. J'ai aussi l'acer avec processeur i5 et 4go de ram mais il est trois fois plus épais et pas de stylet. Reste l'impressionnante autonomie de l'ipad mais à la maison je ne l'utilise quasiment plus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR