Test de la Webcam Macally IceCam2

Sylvain ALLAIN |
Avant et Après…

En matière de visioconférence et de chat vidéo, il y a eu l’avant et l’après iSight. Il est vrai que la majorité des périphériques vidéo qui étaient alors disponibles sur le marché s’appuyaient, pour la plupart, sur de petites caméras connectées soit en vidéo composite ou en USB pour les plus récentes. Malheureusement, toutes ces solutions, pour certaines très onéreuses, nécessitaient un pilote logiciel pour fonctionner. Notre plateforme a très longtemps été boudée par les fabricants de webcams jusqu’à ce que Cupertino décide de commercialiser sa propre solution, en 2003, l’iSight.

Un périphérique au format FireWire – cher à Apple -, qui a longtemps été la seule webcam pour Mac. Pourtant, malgré le succès rencontré par les deux premières générations, le produit a été retiré du marché, remplacé petit à petit par des solutions embarquées qui équipent aujourd’hui les portables de la gamme et les iMac. Malheureusement depuis sa disparition les possesseurs de PowerBook, d’iBook, Power Mac puis de Mac Pro se sont retrouvés sans alternative jusqu’à ces derniers mois où quelques webcams (lire ici et ) dont la IceCam2, conçues spécifiquement pour Mac, ont fini par pointer le bout de leurs capteurs…




Fixé au sommet de l’écran ou posée aux côtés d’un iBook ou d’un PowerBook, l’IceCam2 s’oriente aussi bien verticalement qu’horizontalement...



IceCam2, revue de détails

Très compacte et modulable à souhait, la webcam peut être, si nécessaire, désolidarisée de son socle. C’est d’ailleurs un des points très positifs de sa conception, car si l’on peut apprécier l’étendue des réglages du positionnement (360° horizontalement et 180° environ verticalement), c’est le système même de fixation qui est à remettre totalement en cause.



Sous le bloc optique se trouve une petite visse sur une rotule en caoutchouc. Quelques tours et la IceCam2 peut être fixée sur un autre support même improvisé ou de conception maison.



En effet, durant nos tests nous avons essayé de la fixer sur différents moniteurs 22, 23 et 24’’ de marques : Apple, Samsung, HP, ACER et LG et sur un iBook 12’’. En définitive, si sur les écrans 24’’ HP, ACER et 23’’ Apple, dont la section rectangulaire du rebord permet une excellente prise au système à coulisse et à pince crantée de la webcam…

Il en est tout autre dès que l’on essaie de la fixer sur les modèles Samsung (2232BW) et LG (W2452T-PF) de notre labo dont la section arrondie du dos de la coque empêche une parfaite stabilité du support.


Idéalement, il aurait fallu que le système cranté de la pince (à l’arrière) puisse compenser la force appliquée par le ressort à coulisse (sur le devant).




Sur plusieurs modèles de moniteurs dont le Samsung 2232 BW (sur la droite), la pince ne verrouille pas ! La stabilité de la Webcam n’est pas totalement assurée. Une traction sur le câble et l’IceCam2 tombe.



Mais lorsque l’on y regarde de plus prêt, on s’aperçoit que ce problème redondant tient au fait que la section plane sur laquelle la IceCam2 devrait prendre appui est trop courte (29 mm). Macally ayant opté pour un profil avec une section dotée d’un angle d’environ 43° afin que le produit, une fois la pince repliée, puisse être posé sur un bureau en offrant d’emblée un angle d’environ 23° d’inclinaison (sans modification de l’angle de l’optique via la rotule).


Attention aux marques !

Il est vrai que simplement posée sur un plan de travail, il suffit de régler l’inclinaison, la caméra remplit parfaitement son rôle de même qu’on l’utilise avec un portable (un iBook 12’’). Mais une fois encore, le procédé de fixation pêche. Les gommes, qui se trouvent respectivement sur l’avant de la coulisse et – surtout - sur la pince, ne sont pas suffisamment épaisses. Il est alors facile de rayer la coque du capot d’un portable en positionnant le périphérique.



Simple à mettre en œuvre…

Généralement qui dit périphérique, dit pilote logiciel même sous Mac OS X. Pourtant, l’installation de l’iCeCam2 sur n’importe quel Mac ne nécessite aucunement la présence d’un « driver ». Au contraire, le produit mise sur la technologie UVC qui lui permet de fonctionner immédiatement et d’être reconnu par automatiquement par le système d’exploitation et les applications telles que iChat AV, Skype, Yahoo Messenger et bientôt Adium, ou encore tout autre logiciel qui prend en compte la vidéo. Réaliser des photos amusantes avec Photo Booth, pas de souci…



… Mais qualité optique médiocre

Bien que la résolution native du produit soit de 640 x 480 pixels (VGA) en 30 images/s, la webcam ne dispose pas de système autofocus ni d’une optique grand angle. La netteté se règle manuellement et il faut particulièrement bien cadrer la zone du sujet. Et lorsque l’on compare la webcam aux iSight intégrées aux iMac 24’’ et MacBook (Rev 2) de notre labo (lire notre comparatif), le constat est évident.

L’IceCam2 est bien loin de rivaliser tant sur le plan de la netteté que celle de la qualité. L’image est plus ou moins bruitée en fonction de la luminosité, même si sur ce point elle corrige très rapidement les variations. Le champ de vidéo plus étroit et le rendu des couleurs, parfois approximatif.


L’angle de vision légèrement décalé est lié au positionnement de l’IceCam2 juste à côté de l’iSight du MacBook. Sous Tiger 10.4.11, la webcam (à gauche) affiche une image moins chaude moins lumineuse que l’iSight et pourtant plus proche de la réalité. Mais le champ est nettement plus étroit.






Plus fidèle, l’iSight de l’iMac 24’’ (2006) à droite, ici sous Leopard 10.5.4, offre un meilleur rendu des couleurs et assure une meilleure gestion du contraste.



Pourtant, nous avons soumis le capteur au test d’un sujet dans une zone à fort contraste avec un réflecteur afin d’obtenir des blancs brûlés. Et nous avons été agréablement surpris. Le sujet apparaît parfaitement contrasté et les zones qui auraient dû quelque peu illisible restent d’un niveau tout à fait acceptable…


Placé derrière le sujet (un peu figé), le réflecteur accentue aussi bien le contraste et force les hautes lumières à pénétrer dans le capteur qui, ici, s’en sort mieux que prévu.




Enfin, côté son, sans surprise, l’IceCam2 s’assure une qualité d’écoute de bon aloi, mais aurait mérité la présence d’un filtre numérique afin d’atténuer certains bruits parasites. Une solution logicielle eut été la bienvenue. Car selon l’orientation du micro, un très léger, mais vraiment très léger effet de souffle peut être restitué sur l’ordinateur à destination.


En résumé

Si l’on peut reprocher au produit d’intégrer un capteur de médiocre qualité, un système de fixation pas si bien pensé que cela et l’absence d’un autofocus. Il ne faut pas perdre de vue que cette webcam se positionne très clairement comme un produit d’entrée de gamme. Certes, il existe d’autres solutions plus performantes comme la QuickCam Vision Pro de Logitech qui sauront répondre, éventuellement, aux besoins des plus exigeants d’entre nous. Mais à quel prix ? La caméra Logitech coûte trois plus chère et les autres modèles concurrents, pas mieux dotés pour certains, affichent des tarifs un peu plus élevés.

Reste que l’IceCam2 bénéficie d’une qualité de fabrication honorable, d’une prise en charge universelle par nombreuses applications (iChat AV, Skype, Yahoo Messenger etc.) et l’avantage indéniable de sa petite taille pour qui voyage léger et souhaite se connecté en mode vidéo. D’autant que les utilisateurs de PowerBook et iBook sont encore nombreux. Enfin, à 29,95 euros, cette webcam affiche un prix tout à fait en adéquation. N’oublions pas qu’à l’époque de l’iSight il fallait débourser 149 € et quelque 79 €, environ, pour une simple caméra USB compatible…

Tags
avatar magicmerlin | 
mais où est cette merveilleuse webcam spécial MAC de LOGITECH ???? ;-)
avatar josephsardin | 
Macgé se serait il acheté un studio photo, un cage à lumière ou autre ? Les photos du produits sont belles par rapports à d'habitude.
avatar lechneric | 
Et comparé à celle de Macway qui est au même tarif ? http://www.macway.com/fr/product/11212/webcam-macway-hrcam-pro-13-m-pixels-blanc-usb-mac-os-x-et-pc.html
avatar melaure | 
Oui il me semble bien que la dernière Logitech pour Mac supplante tout ce qu'Apple propose y compris les WebCam intégrée dans les iMacs ...
avatar Frenchie | 
Marrant, ça, de lire que la iSight, webcam firewire, a toujours été la seule webcam pour Mac. Ma webcam USB fonctionne encore sur tous mes Macs.
avatar IsacWhite | 
@ Frenchie Il a pas écrit "...[b]a toujours été la seule webcam[/b]...", mais qu'elle l'a été un certain temps. Dixit l'auteur "[i]Un périphérique au format FireWire – cher à Apple -, qui a longtemps été la seule webcam pour Mac.[/i]" Tu veux lui faire dire un truc qu'il n'a pas écrit en somme... C'est çà qui est plutôt MARRANT ;) Isac
avatar lemail2mi | 
@IsacWhite je comprend pas ta remarque? il existait des webcam qui fonctionnaient sur mac bien avant l'isight (je sais j'avais une philips qqchose sos macos9) Je veux bien que ca soit la première vendue par apple après le passage à osX...
avatar IsacWhite | 
@ lemail2mi Je te retourne le compliment. Je comprends pas ton propos. Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas eu d'autres webcam avant l'iSigth. Je faisais simplement remarqué à Frenchie que l'auteur lui-même n'a pas écrit qu'il n'y a pas eu d'autres webcam avant l'iSight. Suffit de lire son labo en entier pour constater qu'il fait référence à d'autres solutions que la webcam d'Apple. Je constate que sur les forums il y a des "champions du monde" pour faire dire aux autres ce qu'ils n'ont même pas penser. Perso, en 1995 je bossais pour une maison de prod qui avait déjà investit dans une solution de visioconférence du nom de "Meetme" qui fonctionnait sous OS 7.X sur un PPC 7100/80 équipé d'une carte d'acquisition et de restitution vidéo sur le port NuBus. Cette solution coûtait 22 000 Fr. Alors, quant à faire réference à des Webcam USB, je sais aussi de quoi je parle. A moins que lemail2mi ne soit autre que Frenchie Sans rancune ;) Isac

CONNEXION UTILISATEUR