IA : Apple envisagerait d’inclure Gemini et non son propre modèle de langage dans iOS 18 🆕

Nicolas Furno |

Mise à jour le 19/03 à 20h50 : La rumeur semble se confirmer. Le New York Times affirme aujourd’hui avoir eu écho de discussions entre Apple et Google par l’intermédiaire de trois personnes proches du dossier. Deux des sources du journal expliquent que les efforts d'Apple pour développer son propre modèle de langage « ont pris du retard » par rapport aux technologies de Google et d’OpenAI. Elles confirment l’idée qu’Apple aurait approché d’autres entreprises d’IA à ce sujet.

Article original : D’après Mark Gurman, Apple discuterait actuellement avec Google pour inclure Gemini dans iOS 18 et les autres systèmes d’exploitation qui sortiront cette année. Lancé en fin d’année dernière, Gemini est un modèle de langage qui concurrence directement GPT-4 d’OpenAI et qui sert de base aux fonctionnalités que l’on qualifie d’intelligence artificielle, essentiellement les IA génératives capables de répondre à des questions ou produire des textes et images. Si la rumeur du jour est avérée, cela voudrait dire que le propre modèle d’Apple annoncé par les rumeurs n’est pas prêt pour un lancement à l’automne.

Montage MacGeneration.

Faute de mieux, Apple pourrait signer un accord avec Google qui prolongerait celui sur le moteur de recherche par défaut de Safari. Le journaliste de Bloomberg indique que les négociations en cours n’auraient pas encore défini les modalités précises de l’accord. On imagine bien qu’Apple voudrait cacher au maximum les marques de Google, tandis que ce dernier ne serait sans doute pas contre une mise en avant de Gemini sur les deux milliards d’appareils pommés en circulation dans le monde.

Apple chercherait à se passer de serveurs pour ses fonctions basées sur les IA, tout devrait être effectué sur les appareils eux-mêmes. Dans l’idée de tout faire en interne, l’entreprise aurait créé son propre modèle de langage nommé Ajax, mais il serait à un stade nettement moins avancé que ceux de la concurrence. D’où le plan B qui consisterait à signer un accord avec un partenaire pour fournir le modèle sous-jacent.

« Apple GPT » : Apple aurait un équivalent maison de ChatGPT mais ne saurait pas quoi faire avec

« Apple GPT » : Apple aurait un équivalent maison de ChatGPT mais ne saurait pas quoi faire avec

Mark Gurman indique d’ailleurs que celui de Google ne serait pas le seul envisagé, OpenAI aurait aussi été approché par Apple et il se pourrait même que l’entreprise échange avec d’autres acteurs, comme Anthropic à l’origine du modèle Claude. Les Français de Mistral ne sont pas cités par le journaliste, même si on peut imaginer que la firme de Cupertino a testé au minimum leur modèle. Si un accord aboutissait, Apple proposerait des fonctionnalités liées aux IA génératives en utilisant un moteur tiers, au moins en attendant que le sien soit prêt.

Le message serait indéniablement plus compliqué à passer, sans compter qu’Apple et Google sont actuellement sous le coup d’un procès du Département de la justice américain pour pratiques anticoncurrentielles à cause de leur accord sur le moteur de recherche de Safari. Autant dire qu’un accord pour exploiter Gemini ne serait sans doute pas la meilleure option dans ce contexte…

avatar Fredouille14 | 

@debione

Non le deuxième avec la 3G dans un marché sans produit réellement concurrentiel

avatar debione | 

@Fredouille14:

Faux, il est arrivé avec la version 3.0 d'iOs, qui elle était compatible avec les modèles 2G/3G/3GS.
Et à cette époque la concurrence était déjà là (omnia II, pre, N97, Milestone, HD2...).

avatar Fredouille14 | 

@debione

si vous pensez que le copier coller est LA fonctionnalité, qui a fait basculé le marché sur l'iphone alors pourquoi pas

avatar debione | 

@Fredouille14:
Votre manipulation ne marchera pas. Vous prétendiez qu'Apple cherche à faire des produits aboutis sans search and learn. Ce qui est faux. l'iPhone n'était qu'une démonstration, tout comme les nombreux bugs à chaque sortie d'Os (et encore dans les derniers) montrent le contraire, Apple est exactement dans le même cas que Tesla. On sort et on attend que les bugs soient remonté pour améliorer.

avatar armandgz123 | 

On s’est tapé un Siri avec connexion obligatoire mais pr contre pour de l’IA aussi avancé ça sera en local ?

avatar Brice21 | 

@armandgz123

Le but d’Apple est d’utiliser un modèle de LLM en local.

ChatGPT est un monstre qui nécessite des fermes de serveurs pour vous répondre.

Gemini existe dans une version nano qui tourne en local avec 8 giga de RAM, sans connection internet, et est le candidat le plus abouti.

avatar armandgz123 | 

@Brice21

Oui je sais haha, mais je ne comprends pas pourquoi tout d’un coup il faudrait que ça tourner en local alors qu’on se tape Siri en ligne depuis 2011

avatar olgluk | 

J'aurai préféré GPT ... (il est assez fou de se dire qu'on a plus confiance en une société inféodée à Microsoft que Google, mais Microsoft est devenue plus fréquentable même pour un Apple user qui a connu la guerre avec Microsoft)

avatar MachuPicchu | 

Vu le manque flagrant d’expertise chez Apple, en témoigne le nombre de projets annulés (y compris l’AirPower que des concurrents ont réussi à développer), on comprend que ce projet de développer un LLM en interne est voué à l’échec, et que les dirigeants d’Apple en sont parfaitement conscients.

avatar Brice21 | 

@MachuPicchu

"ce projet de développer un LLM en interne"

Quel projet de développer un LLM en interne ? Apple développe plein de modèles révolutionnaires (par exemple capables d’éditer une image ou de reconnaître des images) mais développer un LLM de plus alors qu’il y en a pléthore (Anthropic, Meta, Google, OpenAI) n’a aucun intérêt.

Apple a plutôt intérêt à intégrer un LLM (celui qui a les spécifications techniques optimales pour tourner en local, on s’en fou de qui l’a pondu) dans iOS avec des fonction innovative pour créer la prochaine génération d’expérience utilisateur.

https://x.com/mckbrando/status/1768658016600305903?s=61&t=BYwgsohiYnD_B_woGkCzGA

https://github.com/apple/ml-ferret

avatar redchou | 

@Brice21

Pourquoi le projet Ajax alors?

avatar Brice21 | 

@redchou

R&D par une petite équipe, pour appendre et découvrir leur limites. Selon le Monde Informatique, Ajax repose sur le framework de machine learning Jax de Google et fonctionne sur Google Cloud. Apple n’ayant pas plus de sources de données que Google, ils ont préféré prendre le modèle de Google qui est le plus performant.

Gemini, Claude 3, GPT4, Llama2, Mistral, Llava, Ferret, MM1, Sora, Dall-e, StableDiffusion, … ce n’est que le début d’un déferlement de modèles, chacun plus meilleur que le précédent… jusqu’à devenir une commodité. Comme les DB relationnelles, les blockchains … ou les LLMs.

Je pense que futur n’appartient pas au créateurs de modèles mais à ceux qui vont les utiliser intelligemment pour révolutionner notre monde digital en créant des applications et des fonctions utiles et universellement adoptée.

Apple n’a pas inventé les puces mais l’Apple II, ils n’ont pas inventé la GUI mais le Mac, ils n’ont pas inventé le réseau GSM, mais l’iPhone, ils n’ont pas inventé le wifi mais l’Airport, ils n’ont pas inventé le mp3 mais l’iPod, ... Ce sont à chaque fois des “expériences utilisateurs digitales” nouvelles basées sur une plate-forme technologique nouvelle.

Je suis plus curieux de découvrir ce qu’Apple va pondre dans iOS avec Gemini que de lire le benchmark bidule du nouveau modèle plus meilleur machin-chose qui passe de 87,7 à 91,3 sur le test truc-muche. C’est aussi inintéressant que l’était la course aux mégahertz des processeurs.

avatar iJoke | 

C’est moi ou la R&D de Aplle foire tout en ce moment?

avatar smog | 

Il ya peut-être ce qui est dit et ce qui est vraiment.
Que sait-on par ailleurs sur leurs projets ?
La voiture, ils ont vu que ce ne serait pas une réussite, ils ont arrêté : est-ce que c'est "foirer" ou simplement éviter une catastrophe et faire preuve justement de cohérence et de bon sens ? (oui, je sais, les milliards injectés c'est pas très reluisant ; mais quand on en a autant, c'est anecdotique !)
Je pose juste la question parce que même si je suis bien loin de connaître les détails de tout ça, je serais surpris d'une "décadence" de l'empire Apple. Je trouve surprenant cette assurance avec laquelle beaucoup ici considèrent Apple "à la rue" en ce moment.
Mais je dis aussi que je me trompe peut-être et qu'Apple perd les pédales, hein !

avatar zearno | 

@iJoke

On ne peut pas dire que les SoC Apple Sillicon sont un échec.
Mais là, si les rumeurs se confirment, c’est un coup d’arrêt pour la pomme, en effet.

avatar ataredg | 

Les experts mondiaux de l'IA sont tellement nombreux sur Mac Gé ! Quelle chance nous avons.

avatar Dr. Kifelkloun | 

+1 @ataredg
C'est fascinant ! Le MIT devrait proposer un semestre "AI with MacG forum", en complément de "Computer Science with MacBidouille" 🤣. Il faut vraiment que la Startup Nation apprenne à faire connaître tous ses talents cachés !

avatar mat16963 | 

Heureusement que les sachants nous bassinent qu’Apple ne serait pas en retard sur l’IA 😂

Ils ont totalement raté le virage de l’IA, obnubilés qu’ils étaient par leur Vision Pro et toutes les dernières décisions/déclarations et rumeurs semblent indiquer qu’il y a panique en la demeure…

avatar Dr. Kifelkloun | 

Heureusement que dans la Silicon Valley à la Française nous avons des sachants comme @mat16963 🐓🐓🐓

avatar mat16963 | 

Vous avez beau me tourner en dérision, quand à trois mois de la présentation d'iOS 18 (pour lequel ils ont annoncé, ce qui est très rare chez Apple, qu'on aurait de nombreuses fonctions liées à l'IA), ils en sont encore à réfléchir à quel modèle ils vont utiliser, alors qu'ils devraient plutôt en être à l'étape de finalisation des interactions et de l'implémentation entre back-end/front-end, ça fait souci et est symptomatique d'un gros retard ou en tout cas d'une forme de panique interne... Et cette rumeur ne provient pas de n'importe qui, donc on peut l'estimer assez fiable...

avatar Dr. Kifelkloun | 

@mat16963
🤡🤡🤡
"Et cette rumeur ne provient pas de n'importe qui, donc on peut l'estimer assez fiable..."
Analyse:
1- cette rumeur (donc on ne sait rien)
2- ne provient pas de n'importe qui ("pas n'importe qui", c'est typiquement comme ça qu'on décrit une source fiable 😆)
3- donc on peut (ce qui signifie que... c'est possible, mais on ne devrait pas forcément)
4- l'estimer (une estimation c'est jamais certain)
5- assez fiable (donc... assez pas fiable aussi)

Vous êtes une parodie de vous même... En une phrase vous symbolisez toute la vacuité de cette époque. Mais ce qui compte c'est que ça fasse cliquer et voir des pubs.

avatar mat16963 | 

@Dr. Kifelkloun

Mais oui c’est ça… vous êtes d’une mauvaise foi déconcertante. Mark Gurman n’est effectivement pas n’importe qui puisque c’est le leaker le plus fiable concernant les activités corporate d’Apple. J’ai par honnêteté en effet utilisé le conditionnel car en 3 mois les choses ont largement le temps de changer. Mais il est indiscutable que cette rumeur n’est pas vide et qu’Apple discute effectivement avec Google comme Gurman le dit. Maintenant est-ce que nous aurons vraiment Genini dans iOS 18 ? Rien n’est moins sûr. Ce qui est sûr par contre c’est que si Apple était aussi avancée sur l’IA que certains le rabâchent ici, elle n’aurait absolument aucune raison d’approcher Google ou OpenAI pour utiliser leur moteur puisqu’elle aurait le sien…

Certains sont tellement aveuglés quand on parle d’Apple, c’est incroyable (ou vous êtes un troll, et je préférerais ça… sinon pour reprendre votre formulation un brin condescendante, ça me semble très symptomatique de l’absence d’esprit critique caractérisant cette époque)

avatar mrlupin | 

Gemini ca dépend quel modèle mais perso je préférais Claude . Tout dépend du type d’exécution si c’est en local ou clous , tout dépend aussi du type de spécialisation du modèle aussi . Bref tant qu’on est pas à la wwdc c’est un peu flou de spéculer sur quel modèle surtout à la vitesse où vont les news sur l’IA

avatar debione | 

-On te file notre ia et c'est gratis le moteur de recherche ça roule ?
-ça roule ma poule, et embrasse bien tes enfants, on se fait une bouffe à pâques ?
- ben oui comme dhab, on pourra ergoter sur nos utilisateurs qui pensent qu'on est pas copain comme cochon...
-ouais en plus on parle que de nous, publicité gratos...
- exact gagnant gagnant pour nous, quelle bande de bolets quand même !

avatar ratz | 

Je parie qu'ils ont un super prix plus utiliser tout ce qui a trait à Google . Ya une.histoire de fric derrwire

avatar debione | 

Ils peuvent lier cela avec le moteur de recherche....
la vie privée s'arrête au nombre de 0 sur un chèque

avatar jopaone | 

Désolé de tous vous casser dans vos broyage de pomme , Apple vient de publier un paper sur son futur modèle « MM1 » multimodale de 30 milliards de paramètres avec tous les détails et pour une société qui base ses innovations sur le secret eh bien on a une FOULE de détails c’est dingue.

avatar debione | 

Pas dingue, juste la preuve qu'ils doivent rassurer, ce qui est rare chez apple

avatar hugome | 

@debione

Exactement, et c’est pas si rassurant.

avatar mat16963 | 

@jopaone

30 mia quand rien que GPT-3 en a 175 mia et GPT-4 1.5 trillions, donc oui Apple est bien en retard…

avatar jopaone | 

@mat16963

GPT3 et ses 175 milliards de paramètres se fait maintenant au moins égaler sinon dépasser par des modèles à 7 milliards (par exemple Mistral ou Llama2 ). La taille n’est plus le seul critère de qualité depuis facile une paire d’années.

avatar hugome | 

@jopaone

T’en sais rien. Personne ne connaît la validité des tests.

avatar debione | 

@hugome:

Non mais t'as pas compris c'est comme la Ram... 30 mia en valent 300 de la concurrence.

avatar Vyggo | 

C’est quand même un aveux qu’ils sont (Apple) à l’ouest niveau IA.

avatar zearno | 

Quand je vois un article qui, dans le titre emploie le conditionnel, je ne perds pas mon temps à le lire. Je viendrais quand il y aura de la vraie information et pas de la rumeur basée sur radio moquette ( moquette de luxe pour Bloomberg).

Personnellement je suis sceptique, j’attends de voir ce qu’il en sera vraiment et de voir l’implémentation définitive d’une probable IA dans iOS 18 et surtout, la manière dont Apple va gérer la protection de nos données.

avatar yod75 | 

"Apple a raté le virage de l'IA"

Apple n'a pas son propre outil de recherche sur le web et utilise Google. En quoi le fait d'utiliser le modèle de langage d'Alphabet serait une régression par rapport à utiliser son moteur de recherche ?
Quelle est la pertinence d'une IA générative dans le business modèle d'Apple ? Quel service serait monétisable ? Auprès de qui (ou de quoi ?) ? Cela ferait vendre plus quoi ?

avatar debione | 

@yod75:

"Cela ferait vendre plus quoi ?"

Vous posez exactement la bonne question. Surtout que si on regarde ce qui se passe pour Apple sur les modems par exemple. Suffit pas d'avoir un département et développer que cela assure:
-une meilleur expérience
-une meilleur rentabilité

Ils ont une pertinence à le développer (pas forcément sortir le produit) pour ne pas se retrouvé tout à coup largué.
Je suis persuadé qu'Apple a en interne un moteur de recherche web, tout comme ils vont développer de l'IA. La raison en est simple: Imaginons que Copilote ou Gemini ou Mistral deviennent vraiment L' IA "hors norme", irremplaçable. Apple perdrait un gros levier... Si Apple se permet de demander 20 milliards à Google pour son moteur de recherche, c'est bien parce qu'à 15 ils mettraient Bing (ou un autre). Mais si il n'y avait pas d'alternative viable, alors Google payerait nettement moins cher. Et que'en cas de non accord avoir une solution de repli, peut-être nettement moins bonne, mais alternative quand même.

L'intérêt c'est vraiment qu'au pire il faut savoir de quoi on parle exactement, de ce que l'on pourrait perdre.
L'IA peut faire vendre, mais son absence pourrait péjorer les ventes.

avatar smog | 

@Yod75 : bien d'accord avec vous. La question a du sens. À lire beaucoup ici, Apple DOIT produire un chatGPT-like, DOIT créer une voiture, DOIT ci, DOIT ça... Mais ils ne devraient pas, aussi, faire un concurrent à Photoshop, à Solid Works, refaire des imprimantes laser, ou des appareils photo instantanés ?
S'ils se sont effectivement perdus dans des technologies sans intérêt, je peux comprendre les remarques acides ; mais après tout, ils vendent des téléphones davantage que les autres, leurs ordinateurs sont les meilleurs en termes de puissance/consommation, etc. etc. Donc, a priori, ils ne sont pas si largués que ça quand-même. Enfin je n'ai pas la science infuse, on verra bien.

avatar fte | 

@smog

"Donc, a priori, ils ne sont pas si largués que ça quand-même."

Une question reste toutefois en suspends : quel sera le prochain relai de croissance d’Apple ?

Si on considère les sociétés en croissance actuellement telles que Microsoft ou Nvidia, le relai de croissance est assez teinté de cloud et d’IA, matériel ou logiciel.

Mais Apple ?

Ce que tu cites sont les relais de croissance du passé. C’est mort aujourd’hui. Donc… largués ou pas ?

avatar smog | 

@fte : oui, c'est pour cela que je précise bien ( à la fin de chacun de mes commentaires) que je n'en sais rien. Mais je trouve - dans le même temps - assez surprenant le discours de ceux qui disent qu'Apple est larguée dans plein de domaines alors que ce ne sont pas forcément ceux qui sont son fond de commerce.
De l'IA à ras-bord d'un smartphone, ça va vraiment influencer l'utilisation de la plupart des utilisateurs qui s'en servent pour les réseaux sociaux essentiellement (je sais, certains ici l'utilisent pour autre chose, OK, mais je regarde autour de moi et me fais mes propres statistiques ;-)

avatar yod75 | 

@ fte

A partir d'une certaine taille, la notion de relais de croissance change de nature : il devient illusoire d'espérer maintenir ad vitam des taux à 2 chiffres. Parce que cela suppose d'attaquer un marché où l'on ne connait rien alors que des concurrents sont sérieusement installé (donc il est plus difficile de percer), et parce que les autorités de concurrences finissent un jour ou l'autre par siffler la fin de la récrée.
Plus le CA d'Apple croit, plus on se rapproche de ce moment. Et si c'est le cas, le problème d'Apple est plutôt de garder sa place plutôt que de chercher des relais de croissance. Et pour garder sa place, le plus important est de veiller à ce qu'une techno de rupture ne vienne pas ringardiser ses produits.
L'IA générative est-elle cette techno de rupture ? S'il s'agit simplement de l'utiliser pour répondre à une question, ça l'est pour un moteur de recherche, absolument pas pour un fabriquant de produit. Donc si on s'arrête à ce que le grand public imagine de Chat Gpt, pour Apple c'est risque 0. Siri est une plaisanterie depuis longtemps, ça n'empêche pas les iPhones de se vendre.
La révolution de l'IA pour un fabricant , on va la retrouver dans l'IHM ; et l'évolution de l'Ihm peut remettre en cause en profondeur le produit. C'est ce qu'explore Apple avec son concept d'informatique spatiale, qui va bien au delà d'un casque trop lourd sur la tète. Est-ce la bonne voie, l'avenir le dira. Mais la survie à moyen terme de l'entreprise se joue sur sa capacité à trouver avant les autres ce qui sera la techno de rupture. Et bien sûr il y a de l'IA dedans.
La comparaison avec Nvidia et Microsoft me paraît inadaptée : le premier fabrique des composants, l'autre des logiciels. Apple est fondamentalement un fabriquant de produits physiques. Le logiciel est un moyen, de faire tourner les produits, de générer des marges supplémentaires, mais cela reste un fabriquant de produits.
Mettre en priorité l'IA générative, ce serait faire la même bascule qu'IBM à la fin des années 80. C'est une possibilité, mais on ne la voit pas poindre pour l'instant.
Dernière chose : Cook n'est ni un comptable, ni un financier contrairement au reproche qu'on lui fait souvent. C'est un logisticien (plutôt de génie) : il est arrivé en haut car il a monté une chaine logistique qui est devenu une référence absolue. On verra si le successeur est également tourné vers la production, ou vers le logiciel
Bonne journée

avatar debione | 

@Yod75:
"Apple est fondamentalement un fabriquant de produits physiques."
Alors c'est le fond de commerce de base c'est sur. Tout comme le fond de commerce de Google est la publicité.
Cependant, si on suit les discours de Cook, clairement Apple veut un relais de croissance sur les services. C'est d'ailleurs ses principales sorties et sa plus grosse croissance, ils en ont sorti tout plein. Lors de la présentation des résultats, les services ont pris le relais quand le matériel cale un peu.
Hors, le plus gros relais dans les services pour l'avenir proche est réellement l'IA, de fait Apple loupe son principal relais de croissance actuel.
L'autre effet, ben c'est de vendre une fois de plus l'utilisateur Apple à quelqu'un d'autre.
Apple c'est un peu trop retranché dans son mirador en expliquant qu'ailleurs, c'est la mort assurée, la sécurité est complètement absente (lol).
Sauf que, un simple chèque de Google et hop Apple met Google (l'anti-thèse de ce que promeut Apple) en moteur de recherche par défaut.
Et ici ce sera pire, c'est Apple qui va faire un chèque pour vendre ses clients à Google.
Le discours d'Apple sur les données est complètement abscons, voir paradoxal. Mêmes les plus gros fans vont finir par le voir le double discours.

"La comparaison avec Nvidia et Microsoft me paraît inadaptée : le premier fabrique des composants, l'autre des logiciels."
Les deux fabriquent du soft et du matériel. Tout comme Google. C'est pas leurs plus grand revenu mais ils sont sur le marché.
GoogleAmazonMetaMicrosost.
Gafam c'est transformé en gamm... Il manque une voyelle, la seule entreprise qui n'a pas vu venir le truc parmi les gros. Et c'est quand même très symptomatique du virage loupé. Ce qui ne veut pas dire qu'Apple va avoir beaucoup de peine à survivre hein! Ils se sont planté, n'ont pas pris les bons virages au bon moment.

avatar fte | 

@yod75

"A partir d'une certaine taille, la notion de relais de croissance change de nature"

Le capitalisme sans croissance devient du crapitalisme.

avatar hugome | 

Bon, ben j’invite tout le monde à lire mes anciens messages où je disais qu’Apple avait lancé Apple Vision Pro pour faire un rideau de fumée sur leur retard injustifiable dans l’IA.

La bonne nouvelle c’est qu’il semblent avoir compris que ça pouvait pas durer éternellement comme pipeau, et qu’ils commencent à ravaler un peu leur arrogance et à comprendre la gravité du problème

avatar smog | 

Peut-être, mais il n'y a pas pour autant autant d'IA (génératives) que de constructeurs/fabricants non plus...
Et inversement, que ferait Google et son IA sans les machines conçues par les autres, par exemple ? Et OpenAI ? Ça marche un peu dans les deux sens je crois.

avatar hugome | 

@smog

Les autres fabricants ne pratiquent pas les prix d’Apple.
Si Apple veut pouvoir conserver sa valorisation, elle va devoir s’y mettre.

avatar debione | 

@hugome:

Et j'ai l'impression, mais Apple peut toujours surprendre, que cela fera comme pour Plan/iCloud... Apple restera en arrière de ce qui se fait de mieux dans le domaine... Sera-ce suffisant pour faire croire que et continuer de justifier des prix stratosphérique? Peut-être, on voit bien ici au combien Apple représente un life style et une identification pour certain.

avatar debione | 

@smog:
"Et inversement, que ferait Google et son IA sans les machines conçues par les autres, par exemple ? Et OpenAI ? Ça marche un peu dans les deux sens je crois."
Non, une IA n'est pas forcément lié à un matériel. De plus Google à ses Pixels, Chromebook, enceinte, OkGoogle... Microsoft ces surfaces...
Google n'a pas besoin de matériel à lui pour que GoogleSearch fonctionne, la même pour Microsoft au travers de windows...
Ca ne marche au contraire que dans un sens. Beaucoup de solutions Microsoft et Google sont crossplateformes, de fait ne dépende pas de la marque de matériel.
Apple fait cavalier seul, cela peut avoir ses avantages, mais aussi ces inconvénients.

avatar smog | 

@debione : c'est vrai, mais les Pixel ne se vendent pas comme les iPhone (par exemple). Et qu'apporte vraiment l'IA "qui serait en avance sur Apple" du Pixel pour la plupart des utilisateurs ? Je ne sais pas, donc peut-être beaucoup, mais a priori pas suffisamment pour faire basculer du monde de l'iPhone vers le Pixel, à la vue des chiffres de vente...
Il est vrai que je suis le premier à dire que beaucoup d'acheteurs de l'iPhone (ceux que je connais) l'ont acheté par simple "plaisir d'être dans la mouvance" et pas pour ses qualités, encore moins pour une pseudo raison d'eco-système Apple (ce que je conçois, je suis passé à un Pixel parce que j'en avais assez de ne pouvoir faire les choses simplement entre mon Mac et mon iPhone... Un comble).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR