Parler revient sur l’App Store en masquant les contenus problématiques seulement sur iOS

Nicolas Furno |

L’app iOS de Parler est de retour aujourd’hui sur l’App Store. Le réseau social s’est fait connaître pour son absence de modération qui a attiré de multiples utilisateurs d’extrême-droite aux États-Unis. Après la tentative d’invasion du Capitole américain, il avait été supprimé des boutiques d’apps gérées par Apple et Google, mais son retour était envisagé si une modération était mise en place. Courant avril, Apple avait même annoncé que l’app avait été validée et pouvait revenir quand elle le souhaitait sur l’App Store.

Message promotionnel de l’app Parler sur l’App Store.

Le dirigeant intérimaire de Parler a indiqué à The Verge que la modération ne concerne que la version iOS de l’app. Le réseau social a travaillé avec Apple pour mettre en place un filtre qui masque certains messages et commentaires dans l’app mobile fournie sur l’App Store. Ces contenus interdits devraient toutefois rester visibles sur le site web et même dans l’app Android… même si le Play Store de Google continue de la bannir à ce stade.

Cette modération exclusive à une app iOS n’est pas nouvelle, c’est une politique qu’Apple a imposée à plusieurs reprises au fil des années. Cela concernait jusque-là surtout le contenu pornographique et on peut évoquer les cas de 500px ou de Vine il y a quelques années ou encore celui de Discord, beaucoup plus récemment. C’est, à notre connaissance, la première fois que cette politique concerne du contenu violent, haineux ou complotiste.


avatar pilipe | 

Vive la liberté d’expression.

avatar Eyquem | 

@pilipe

La censure, c’est tendance !

avatar Sokö | 

@Eyquem

C’est pour notre bien :))

avatar Almux | 

Notre "liberté" s'arrête où commence celle d'autrui.
Autrement, on peut tout laisser faire... et tout le monde reste "tranquillement" derrière ses fortifications, mitrailleuse au poing.
Une "liberté" mal interprétée peut générer les pires conflits.

avatar pilipe | 

@Almux

Est ce à Apple de déterminer où commence et où s’arrête cette liberté ?

avatar pocketalex | 

Apple ne fait qu'appliquer les petites lignes qu'il y a dans le contrat que tu valides avec eux quand tu publies une application

La liberté, c'est aussi d'accepter les règles que l'on signe, ou de refuser de les appliquer et de publier son app chez Android par exemple

Ou est le problème ?

avatar reborn | 

Et Telegram aussi il me semble pour la moderation iOS

avatar debione | 

Cool, on attend maintenant la modération pour Safari...

Ne permettre que de voir la pointe de l'Iceberg pour protéger le bon peuple, le monde selon Apple commence sérieusement à puer de la gueule... autant que ce qu'il cherche a censurer...

Le monde des bisounours... Bientôt, les infos négatives sont bannies, car c'est bien connu que les infos négatives freinent les gens dans leurs volonté d'achat et de consommation.

avatar pocketalex | 

@debione

"Cool, on attend maintenant la modération pour Safari..."

J'allais écrire exactement le même commentaire, il est tout aussi facile d'afficher des contenus pornographiques avec Safari qu'avec une app

avatar debione | 

@pocketalex
Faux, c'est plus facile avec safari vu que tu n'as même pas besoinn de le télécharger 😋 et que tu as a ces par la sorte a tous les sites...
Apple offre le porno et les propos haineux eux même...

avatar freestef | 

J’aime bien. Ils mettent le cul, la violence, le racisme et… complotiste 😂 C’est quoi complotiste ? Les propos qui vont à l’encontre de ce qu’essaient de nous fourguer les gouvernements ? Comment peut-on donner du crédit à ces multinationales qui censurent à tout va pour limiter les remises en question et la liberté d’expression ?

avatar pocketalex | 

@freestef

"C’est quoi complotiste ? Les propos qui vont à l’encontre de ce qu’essaient de nous fourguer les gouvernements ?"

Ton commentaire est nourri d'inculture ou de bêtise, ou ... des deux
Personne n'empêche de critiquer le gouvernement et de nombreux médias le font 24/24, sans compter les nombreuses chaines personnelles sur Youtube, sur les réseaux sociaux, etc

Il suffit de lire ou d'écouter les discours complotistes pour se rendre compte, mais il faut un minimum d'intelligence, de culture, d'éducation et de réflexion pour ça, que ce ne sont que des mensonges, de la négation pure de fait établis, menant à des actions dangereuses : tentatives de prises de pouvoir, négation de la démocratie et de la république, anti-vaccins, etc, etc

Tu confonds liberté d'expression et propagande haineuse. On a le droit de critiquer, de s'exprimer, de contester, mais à un moment prendre des faits établis et les remettre en cause à coup de flot d'informations "fake" dans un but de prise du pouvoir illégitime, cela dépasse le cadre de la liberté d'expression et même celui de la loi

Pour ton information : la terre n'est pas plate mais ronde, on a bien marché sur la lune (et cette dernière n'est pas creuse), le vaccin contre la Covid n'est qu'un simple vaccin, plutot efficace par ailleurs, la 5G ne sert pas à manipuler les foules mais à transmettre des datas comme la 4G et la 3G, Trump a perdu les élections, vraiment, et personne ne boit le sang de petits enfants.

avatar debione | 

@ pocketalex
Me suis deja fait traiter de complotiste juste parce que j'ai osé dire: les pharmas et les gafam s'en mettent plein les poches avec cette situation...

avatar pocketalex | 

@debione

c'est la mode aujourd'hui, de traiter de raciste, antisémite ou complotiste quand on est face à des extrémistes (tu ne soutiens pas la politique impérialiste du gouvernement Israélien ? tu es antisémite !)

Fais pas gaffe, ces mots ont un sens et sont parfois utilisés avec facilité par des imbéciles

Pour en revenir à @freestef, on peut tout à fait critiquer le gouvernement et c'est même un devoir (et il y a matière à dire), mais critiquer n'est pas délirer. Si on part d'une base intellectuelle solide, et de fait, on appelle ça un débat.
Si on part sur le fait que le gouvernement nous manipule, nous censure, et on peut aller loin comme ça : fausse pandémie, vaccins inutiles, censure des puissants et Cie, on plonge dans le complot

Et on peut y plonger vite, très vite

avatar DamienLT | 

@pocketalex
Merde personne ne boit le sang des petits enfants ????? Mon monde s’effondre 🤣

avatar pocketalex | 

@DamienLT

Le jour ou Joe Biden a été officiellement investi président des USA, et que Trump est parti la queue entre les jambes, alors que des "centaines de milliers" (millions) d'adeptes de qAnon attendait l'arrestation (de Biden) et les grandes "révélations"... le monde s'est effondré 🤣

Enfin il y a des durs comme fer qui sont encore et toujours persuadés que "l'armée" est en train d'agir et que leur sauveur de l'humanité (Trump) va revenir au premier plan et changer le monde (pour plus d'humanité, de fraternité, etc)

Pour ceux là, l'effondrement de leur monde est programmé à plus tard 🤣

CONNEXION UTILISATEUR