Youpi ! C'est reparti pour un tour !

Jean-Baptiste Leheup |
Youpi ! C

Allez, on ne va pas se mentir. Depuis que Bloomberg a prédit qu’Apple annoncerait la transition vers le Mac ARM à la fin du mois, on se sent un peu comme Obélix avant la bagarre : « Chic, des Romains ! ». Parce que depuis quinze ans, cette grande amicale des ordinateurs-tous-pareils, ça manque un peu de piquant. Mais enfin ! On va bientôt revoir des tests comparatifs durant les keynotes :

Et des beaux histogrammes qui prouvent à quel point les processeurs PowerPC Apple sont teeeeeellement plus forts que ceux d'en-face pour faire tourner des grosses applications :

On va revoir des processeurs Intel montés sur des escargots, en posters, en cartes postales, en fonds d’écran et en spots télévisés :

Et du PowerBook MacBook Pro qui mange des portables Intel au petit déjeuner, on en aura à nouveau, dites, sioouuuuuplaît ?

Et puis ce qui est bien, c’est qu’on se dit que dans quinze ans, le successeur de Tim Cook accueillera le PDG d’Intel, quand on reviendra sur Intel parce que le dernier processeur A25X « Bionic Altivec » n’aura pas tenu ses promesses…

avatar fousfous | 

Pas sur que dans 15 ans on revienne chez Intel vu comment ils ont raté le virage du mobile.

avatar pocketalex | 

@fousfous

Et alors ? on s'en fout du mobile

Dans 15ans, c'est pas impossible que l'essentiel de ton activité informatique soit traitée par une baie de serveurs à 5000 km d'ou tu es, et que tu n'aies qu'a gérer que les demandes et besoins traités par une IA, le tout affiché en AR via tes lunettes (c'est à dire sur un écran de 200" ... qui n'a aucune existence physique)

avatar redchou | 

@pocketalex
On s’en fou du mobile, mais il n’y a pas que le virage du mobile qu’ils ont ratés...

avatar Shepherd | 

Ah non ! Adieu la virtualisation de Windows :-((((. A moins qu’il n’y ait un moyen d’émuler un proc Intel sous ARM, ou mieux : que les futurs Mac est un proc ARM et un Intel.

avatar Paquito06 | 

@Shepherd

VMWare et Parallel peuvent s’en donner a coeur joie, si volonte il y a 🙌🏼

avatar lmouillart | 

Il n'y a pas de difficulté technique pour de l'émulation. La seule contrainte c'est la perte massive de performance de 5 à 10. Il faudrait donc que les SOC Apple soient significativement plus rapides pour émuler de vieux PC/Mac x64 dans de bonnes conditions.

avatar Paquito06 | 

@lmouillart

J’ose penser que c’est realisable. J’emule du Windows 7/10 avec des iMac/MBP de 2012 a 2019, aucun souci pour mon utilite, certes basique.

avatar F7544 | 

@Paquito06

Sauf que dans votre cas, il s’agit d’une virtualisation et non d’une émulation.

Dans le cas d’une émulation, les performances s’effondrent. C’était le cas d’un mac Power PC émulant un Windows Intel.

avatar Paquito06 | 

@F7544

Ahhhhhh oui je vois la difference à present 😁😬

avatar melaure | 

@F7544

Exactement et j’ai pas mal bossé avecVirtualPC (connectix) et win95/nt4 sur monnTiyanium en mission a Paris ... je vois donc très bien la différence.

Alors que sur mon Amiga 500 l’émulateur Mac avait les mèmes perfs qu’un Mac (normal aussi un 68000).

avatar F7544 | 

@melaure

J’ai travaillé avec VirtualPC de 1999 à 2006 pour un logiciel de santé ... quelle lenteur 🥱

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/VirtualPC

avatar Nihondjin | 

Rosetta le retour

avatar bunam | 

@Nihondjin

Rosetta ?

Attesor plutôt

avatar occam | 

@Shepherd

Pourquoi s'obstiner à vouloir virtualiser Windows sur Mac, quand il est plus simple et plus économique de faire l'opération inverse, tenant compte d'un support matériel PC généralement plus performant, à un coût nettement moindre ?

avatar lepoulpebaleine | 

@occam

Mais c’est pas con du tout !

avatar curly bear | 

@Shepherd

Il n’y a pas une version ARM de Windows (pour les Surface) ?

avatar JOHN³ | 

J’aime bien la fin.

avatar Paquito06 | 

“Et puis ce qui est bien, c’est qu’on se dit que dans quinze ans, le successeur de Tim Cook accueillera le PDG d’Intel, quand on reviendra sur Intel parce que le dernier processeur A25X « Bionic Altivec » n’aura pas tenu ses promesses…”

Dites le pour rire 😅 Ca fait cependant 10 ans qu’on sait qu’Apple taff sur de la solution maison avec ARM, donc Intel qui reste a la traine c’est voulu, et d’un autre coté on attend vraiment a ce qu’Apple sorte du lourd, ils ont eu le temps 👀

avatar BeePotato | 

Youpi ! Ça va remettre un peu d’animation dans les discussions Mac/PC devenues si mornes. :-)

avatar pocketalex | 

@BeePotato

ça fait 3j que je suis sur le PC de ma "belle-mère". Un laptop 15" entrée de gamme qui met entre ... allez ... 5 et 35 minutes pour répondre à la moindre action (clic droit, ouverture d'une fenetre Explorateur, etc)

Comme on est sur un PC sous Windows, censé être "tout pareil que MacOS, si, si", le souci est vite réglé avec un utilitaire de disque intérgé à Windows.

Je plaisante !!!

Quand j'affirme ici que Windows 10 est une version améliorée (à peine) de Windows 95, voire ... de Windows 3.1, c'est pas pour faire chier les amoureux de Windows, non, juste .. c'est vrai

Donc pour réparer un HDD qui a des soucis de secteurs rendant l'utilisation de la machine quasi impossible, il faut ... lancer l'invite de commande, et faire un CHKDSK
Et là, le PC il fait quoi, il répare ? noooon. Il invite à redémarer, et c'est là qu'il va faire son travail
8h de CHKDSK plus tard... il est censé avoir réparé. Et c'est vrai, on gagne en réactivité. Enfin ... pas tant que ça, ça rame ou ça bloque encore pas mal
J'en profite donc pour cloner le disque sur un HDD externe, mais évidement, l'opération foire en plein milieu parceque j'ai encore et toujours des secteurs foireux, et l'application me recommande .. de faire un CHKDSK

Au final j'arrive à cloner toutes les partitions du disque sur un SSD, toutes... sauf le disque C. bon, je me dis, il suffit d'intervertir les disques, booter, et avec la partition de sauvegarde je réinstalle Windows. Mais noooon, c'est pas aussi simple, on est pas sur Mac OS. Impossible d'accéder à la partition de récuparation.

Je me dirige actuellement vers la création d'une install Windows sur clé USB bootable, mais aurais-je un Windows Enregistré au final ? pas sur. Et aucune clé windows écrite nulle part sur l'ordi, bien évidemment.

Putain de matos d'informaticien boutonneux

J'ai déja eu ce souci sur Mac (HDD qui vrille suite à des ecteurs défectueux). En quelques clics j'installe un Mac Os sur un HDD ou SSd externe, en 5 minutes j'ouvre et j'intervertis les disques, et basta. Simple. Facile. Rapide.
MacOs quoi

avatar occam | 

@pocketalex

"Simple. Facile. Rapide. MacOs quoi"

Amusant. Mon expérience est symétriquement contraire.

Entre le support en ligne d'OWC/SoftRaid, DiskWarrior puis Disk Drill, je dois avoir passé environ 5 jours fin mai à sauver un RAID Mac défaillant. Puis encore une douzaine d'heures à vérifier, réparer ou reconstituer les xattrs (Extended Attributes) bousillés en cours d'une migration malencontreusement entreprise par mes collègues vers Catalina.
Sans parler de la perte de ces xattrs lors de la sauvegarde -- devenue inutilisable, en l'occurrence -- sur iCloud.
(Et de revoir, au passage, à quel point ces mêmes xattrs avaient été galvaudés dans les versions successives de macOS, alors même que leur support était un des points forts de cet OS et de son filesystem par rapport à Windows et NTFS.)

Alors que le problème que vous décrivez, sur un système W10 convenablement configuré et maintenu se résout en quelques minutes.
La condition sine qua non est mise en italiques.

D'un côté, les défaillances structurelles d'un bon OS qui a périclité, et que l'on a laissé pourrir de l'intérieur. De l'autre, les problèmes de manutention incompétente de la part d'utilisateurs d'une famille d'OS qui avait relativement mal débuté, mais qui ont évolué et pour lesquels les outils d'entretien n'ont cessé d'être améliorés, ne serait-ce qu'en vertu des contraintes inhérentes à la masse active.

Affectivement, je comprends votre réaction, et je l'ai longtemps partagée. Mais objectivement, à l'heure actuelle, en me basant sur un longue expérience multi-plateforme et malgré une préférence esthétique tout aussi longue pour le Mac, je la juge intenable.

avatar supermars | 

@occam

Bah, le problème c’est que sur Windows il faut être compétent et s’y connaître.
Ce n’est pas le cas de 90% de la population.
Perso, je suis d’une incompétence crasse et sur mac depuis 2010. 2 macs et 3 macs pour ma compagne (depuis 2009), un iMac de 2008 chez mon beau-père. Jamais nos macs n’ont eu de grand problème et pour quelques dysfonctionnements de macOS : un coup de fil au SAV apple une fois par an et problème réglé. Nos machines tournent en moyenne 6,5 heures par jour 365/an (j’ai calculé) et la moitié du temps en situation de portabilité. Une fois à l’Apple store on m’a changé gratuitement le bas du mbp pour un problème que je n’avais même pas vu (j’y suis allé pour un dépoussiérage).
Aucun de nos iPhones n’est jamais tombé en panne. Ni TC, ni AE.
Les machines qu’on a vendues sont toujours opérationnelles.
Juste un iMac chez nous (acheté début 2010) a connu des taches sur l’écran qui sont revenues après changement :-/
Ah oui, une seule clean install sur le dernier ordi de ma belle, sinon toujours installation « par dessus ».
Je n’ai pas connu ça avec les pc sous Windows qui m’ont au final coûté plus cher et argent, en temps et en nerfs.
Si, il y a un truc qui cloche : office quand il m’arrive de l’utiliser encore (pas fiable du tout par rapport à Pages et Keynote).
Je ne vais même pas mentionner le plaisir d’une interface ergonomique et la force de l’écosystème.
Pour résumer ma logorrhée décousue, pour un gars de base en informatique comme moi, Apple c’est juste la libération.

avatar DrStax | 

@supermars

Il faut comparer ce qui est comparable. Prends un PC de la même gamme que ton mac et il tiendra aussi longtemps. Le problème c’est que beaucoup de gens ont des expériences avec de pc a 400eur et puis passe sur du Apple qui dépasse au moins les 1000eur et disent du coup que les pc c’est de la merde. Clairement les pc bas de gamme y’a pas pire merde.

Et Office pas fiable... C’est bien plus complet que la suite Apple...

avatar supermars | 

@DrStax

Bah, dans la vie d’avant apple, j’étais sur le pc à un prix proche d’Apple.
Mon beau-père a cramé 3 tours pc moins chères chacune que son iMac de 2008 mais pas loin du bas de gamme.
La blague dans l’histoire, c’est que c’est son iMac qu’il utilisait le plus. Maintenant, il a n’a plus de pc depuis 2-3 ans. L’iMac de 2008 était son premier mac. Il a 81 an aujourd’hui et 3/4 h jour sur ordi avec ses logiciels.

avatar MGA | 

@pocketalex

Opération en cours sur mon imac 27 fin 2012 le DD est HS. Mais seul un Chir Viscéral, il est qualifié pour user du scalpel et soulever ce ☠️ d’écran collé 🥳.
D’un autre côté 1 ouverture en 8 ans pour un ordi qui m’apporte encore entière satisfaction pour ce que je lui demande, ne justifie pas forcément de créer un système d’ouverture complexe ou de gâcher son design. Un atelier de réparation s’en chargera pour une centaine d’euros hors pièces avec un gros dépoussiérage en plus... Il a vu passer 2 générations de pc au bureau je lui dois bien ça.

avatar en chanson | 

@pocketalex

Tu ne sais pas installer Windows directement sur le cloud de MS. Ah oui tu en es resté 15 ans en arrière.

avatar trinity1835 | 

@pocketalex

C’est très simple à faire sur un disque externe

Y a pleins de forums la dessus. Je crois que j’avais utilisé rufus : https://www.google.fr/amp/s/blog.samuelmonnier.fr/articles/2205-installe...

La recherche + l’écriture de ce msg aura prit moins de temps et d’énergie que de s’évertuer à cracher sur Windows 10
Le pb, c’est ton disque à plateau. Ol est lent et on le sait déjà.

avatar marenostrum | 

qu'est ce que c'est moche quand même. et a l'époque ça nous paraissait soigné et élégant tout ça. pour ça qu'un mec qui a du talent ne peut pas être designer en fait.

avatar deltiox | 

Ça me rappelle plutôt de très gros soucis avec beaucoup d’apps obligées de tourner en mode « Classic » (Rosetta tout ça ) avec donc des perfs moins bonnes et souvent une obligation de racheter de nouvelles versions uniquement compatibles avec les nouveaux Mac mais avec beaucoup de bugs

Moyen enthousiaste sur la transition vu les souvenirs de la dernière vécue

En espérant que celle ci soit la plus « transparente » possible

avatar redchou | 

@deltiox
Racheter de nouvelles versions? Mais l’industrie software est passée à l’abonnement... Ils vont pas faire des abos avec support x86 + ARM quand même !?

avatar simK | 

Ceux qui se réjouissent de l'arrivée d'ARM sur un MAC savent-ils seulement ce que ça veut dire?

Aucune application macOS compatible (à moins de virtualiser...)
Perte globale de performance par rapport au x64

En somme à la poubelle tous les logiciels existants, reste à réussir à forcer les développeurs à proposer leur application.... qui risque fort d'être l'app iPadOS

avatar XiliX | 

@simK

"Aucune application macOS compatible (à moins de virtualiser...)
Perte globale de performance par rapport au x64"

XCode...

avatar Rez2a | 

@simK

Ce que vous dites est faux, le code source des applications ne va pas forcément devoir être modifié, c’est le compilateur qui s’occupe de transcrire le code dans un binaire que le processeur peut interpréter, et c’est lui qui va faire le boulot de compiler pour x86 ou ARM.

Un exemple très concret : lorsqu’un développeur d’applications pour iPhone veut faire tourner l’appli qu’il développe, il utilise généralement un simulateur d’iPhone sur son Mac (c’est plus rapide que copier l’appli sur un vrai iPhone) ; ce simulateur tourne bien sur un Mac Intel, donc il est fait pour x86, la version d’iOS qui tourne sur le simulateur est faite pour x86, et l’appli iPhone va être compilée pour x86.

Lorsqu’il veut installer l’appli sur un vrai iPhone, il faut évidemment la compiler pour ARM ; c’est le compilateur qui s’en charge, il n’y a absolument rien à changer au niveau du code, c’est transparent.

Donc, dans la grande majorité des cas, il va simplement falloir recompiler l’appli et la renvoyer à Apple qui s’occupera de distribuer la version « qui va bien » à travers l’app store, selon que le Mac qui la télécharge est Intel ou ARM. Voilà. Et ça, c’est sous réserve qu’Apple ne puisse pas le faire elle-même, parce qu’on ne se contente pas d’envoyer « juste » des applis déjà compilées à l’App Store, mais c’est un peu plus complexe.

Certaines applis devront subir des modifications si elles utilisent du code bas niveau, ce qui est sans doute le cas de grosses applis pro (comme Photoshop par exemple). Pour ces cas là, on peut penser qu’Apple les a prévenus bien à l’avance comme c’est souvent le cas, et qu’ils sont déjà sur le coup pour que tout soit prêt à la sortie du premier Mac ARM.

C’est pour ces cas-là que Apple devrait se contenter d’une annonce en 2020 pour une sortie en 2021 : pour prévenir les développeurs en amont, histoire que les applis ARM soient prêtes pour la sortie du matériel, et éviter le cas que vous décrivez.

Quant à ce qu’on va y gagner en tant qu’utilisateurs, ça, c’est ce qu’on attend de voir dans 2 semaines !

avatar simK | 

Oui dans ce sens là ça fonctionne... Dans l'autre ARM qui émule x86 c'est beaucoup plus compliqué car la puissance disponible n'est pas identique.

Certains oublient vite l'échec magistral de Microsoft avec Windows RT...

avatar Rez2a | 

@simK

Pour l’instant, rien ne dit qu’il y aura une émulation des instructions x86, il vaut mieux partir du principe que plus rien de compilé pour x86 ne pourra tourner sur ces Mac (y compris Windows probablement ; quoiqu’il me semble que Windows 10 est compatible ARM, mais je pense pas que beaucoup de logiciels, notamment les jeux, le soient...)

Pour Windows RT, oui ça a été un échec, mais c’est incomparable. La proportion d’appareils ARM devant faire tourner Windows RT devait être anecdotique à côté des Mac où on peut raisonnablement penser qu’à terme, 100% du parc sera sous ARM. Les développeurs n’auront pas le choix en fait.

Aussi, on peut espérer que la transition vers ARM puisse être le début d’un mouvement de fond de toute l’industrie, un peu comme Apple avait décidé en premier de sortir des ordis sans lecteur de disquette ou DVD, ce que tout le monde a fini par faire et qui a poussé vers la dématérialisation... disons qu’Apple ne fait pas ça par plaisir de changer, ils ont dû peser le pour et le contre pendant des années et ils ont décidé d’y aller quand même.

Hypothétiquement, si demain on se retrouve avec des MacBook qui ont 2x plus d’autonomie que n’importe quel PC portable tout en gardant des performances comparables (ou une autonomie équivalente avec des performances monstrueuses) pendant qu’Intel fait toujours du surplace, on peut s’attendre à voir débarquer des PC ARM également.

Je pense que les constructeurs PC doivent être vachement plus mesurés que les personnes ici qui nous annoncent une catastrophe sur cette transition, depuis le temps ils ont dû apprendre que quand Apple prend une décision de cette importance, y a quand même pas mal de chance que le reste de l’industrie suive dans les années qui viennent...

avatar simK | 

La seule chose qui pousse Apple à le faire c'est qu'ils produisent leurs propres puces, c'est tout...

Pour le reste, le discour de l'ARM sauveur de l'informatique moderne avec 2x plus de puissance et 2x moins de consommation qu'un système x86... on attend de voir :)

avatar Rez2a | 

@simK

Oh je vais pas jusqu’à dire que l’ARM va tout changer 😁

Je n’en sais pas plus que vous, mais je me dis que pour faire un choix aussi radical, Apple ne peut pas se contenter de faire passer comme message « bah le seul intérêt, il est pour nous, on va monter nos marges » !

S’il n’y a aucun intérêt autre que celui-là, ils vont vite perdre ce qu’ils gagnent comme marges en clients qui vont se détourner du matos qui ne sera probablement même plus compatible avec Windows (c’était un gros avantage à l’époque du switch vers Intel et ça a ramené pas mal de gens sur Mac...).

Je sais pas, je les imagine pas prendre une décision comme celle-ci juste par appât du gain, ça doit forcément avoir un impact sur les produits en eux-mêmes et rendre possible un truc qui ne l’était pas avec les x86.
C’est le genre de décision qui les engage sur les dix prochaines années au minimum, il y a forcément quelque chose derrière ! Et si Apple arrive à faire un truc qui n’était pas possible avec Intel, c’est vraiment pas à exclure que le reste de l’industrie suive...

avatar simK | 

La décision on la connait déjà, c'est la fusion à terme entre iPadOS et macOS
Avoir un système totalement fermé et sous contrôle (App Store)

L'iPad Pro tend déjà à devenir un mac... l'inverse va aussi se produire, jusqu'au point de collusion.
En tout cas sur l'entrée de gamme Mac dans un premier temps.

avatar Rez2a | 

@simK

Je ne vois pas le rapport entre l’architecture des Mac et la fusion des plates-formes. L’architecture c’est un détail à côté des SDK différents pour macOS et iOS. iOS pour x86 existe depuis le début, c’est pas pour autant qu’Apple a sorti un Mac sous iOS.

Je dis pas que ce que tu dis n’arrivera pas (en fait, ils sont déjà en train de mettre certaines briques en place avec SwiftUI), mais ils pourraient tout aussi bien le faire en laissant les Mac sous Intel.

avatar simK | 

C'est surtout pcq Marzipan annonce la couleur aux développeurs depuis un moment

avatar Rez2a | 

@simK

Et je comprends toujours pas l’argument par rapport au sujet, Catalyst c’est au contraire bien la preuve qu’il y a absolument pas besoin d’avoir la même architecture processeur entre un Mac et un iPad pour passer les applis de l’un à l’autre. Et si l’iPad était x86, sans Catalyst, aucun moyen de faire tourner une appli iPad sur Mac.

avatar San_Pellegrino | 

Untel dit qu’Apple ne reviendra pas chez Intel. Faut-il le croire ? Je dis que oui, car des analyses prédisent qu’Intel va se reconvertir soit dans la production d’ananas en Équateur ou alors en fabricant de saucisses haut de gamme, selon les tendances du moment.

avatar Darkgam3rz | 

Que de souvenirs 😍 je me souviens de la demoscene et des logos détournés sur Amiga : INTEL OUTSIDE 🤪

avatar bunam | 

Vous être méchant de vous moquer comme ça d'Intel 🤣🤣🤣🤣

avatar Malouin | 

Vous êtes trop mignons ! J’ai adooooooré !

avatar krully37 | 

Quel cynisme... On peut aussi se dire qu’Apple a justement plus d’expérience que quiconque pour ce genre de transition, je suis plutôt très optimiste.

avatar occam | 

@krully37

« Anyone can rat, but it takes a certain amount of ingenuity to re-rat. »
----Winston Churchill, à propos de sa défection des Conservateurs vers les Libéraux en 1904 et de sa défection en sens inverse en 1924, qui lui permit de rejoindre à nouveau un gouvernement Conservateur.

avatar iftwst | 

C’est vrai que c’est bon ça !

Des comparatifs à n’en plus finir sur les gains/pertes/perf/conso/autonomie entre les MacX64 les MacARM et les PC dans des articles/news/reviews/test/vlog/blog/forum !! 😅

Des nuits sans sommeil à se demander en boucle « mon A14 nique t il un core i5? 😱 ?? »

Et c’est qui qui a la plus grosse ? Hein c’est quiiiiii ? 🍆

Enfin de l’animation !

(Bon ok pas sûr qu’on en sorte tous gagnants niveau productivité au taf..... adieu virtualisation de windows si pratique ....snif)

avatar fendtc | 

Et un CPU AMD avec des cœurs x86, des cœurs ARM/Apple et des unités GPU... le tout avec une puce T3 pour gérer le tout!
Pas de virtualisation pour les « vieilles app » une autonomie de malade pour un usage « optimisé ARM » et un gros pied de nez à Intel!!!
Non?

avatar Ali Baba | 

@fendtc

Peut-être sur le Mac Pro, mais sur le MacBook, j’en doute...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR