Le prix de la livraison des livres va augmenter sur Amazon

Félix Cattafesta |

Une nouvelle loi « anti-Amazon » a été adoptée mercredi soir par les députés. Celle-ci a pour but d'instaurer un tarif minimal de livraisons pour la vente en ligne de livres dans le but de pénaliser Amazon et sa livraison à 0,01 €. Elle fait suite à un premier texte publié en 2014, interdisant à l'entreprise américaine de proposer la remise de 5 % autorisée par la loi Lang en plus de la livraison gratuite. Amazon a depuis contourné le problème en facturant les envois postaux au prix d'un centime symbolique.

Image Pixabay.

La loi vise donc à rétablir une équité entre les libraires et les plateformes en ligne. Selon le Syndicat de la librairie française (SLF), l'envoi postal d'un ouvrage coûte entre 6,50 € et 7 € : ils ne peuvent pas être compétitifs face à Amazon et son énorme réseau. Quand elle sera adoptée, c'est l'Arcep et les ministères de l'Économie et de la Culture qui vont devoir définir un prix minimum pour les livraisons de livres en France. Amazon et la Fnac tablent sur 2 à 3 €, tandis que le SLF avance des tarifs allant de 3 à 5 €. Grandes enseignes et petits libraires seront alors logés à la même enseigne.

Ce texte fait évidemment débat : certains estiment que cela va pousser les Français en librairies et démocratiser le click-n-collect. En face, d'autres craignent qu'Amazon ne trouve une nouvelle pirouette. L'entreprise pourrait par exemple rendre gratuite la livraison pour l'achat d'un autre produit (des marque-pages à 0,01 € ?) et est bien mieux équipée pour livrer en 24 h. Elle gardera donc une longueur d'avance sur les libraires qui livreront pour le même prix, mais plus lentement.

En début d'année, la pandémie avait remis ce long débat sur la table et le gouvernement s'était engagé à prendre en charge les frais postaux des librairies pendant le confinement. Cela n'a pas duré, car l'État ne peut pas pérenniser ce type d'aide sans contrevenir au droit européen. De son côté, la Fnac a expliqué soutenir pleinement cette loi, qui mène vers une « consommation plus responsable et une action en faveur de l’environnement » en limitant les envois postaux.


Source
Tags
avatar daye4 | 

En Europe quand tes entreprises ne sont pas concurrentiels, tu pénalises les autres, bravo 🙂

avatar armandgz123 | 

@daye4

Bah c’est quand même mieux que de tout laisser crever, faut juste trouver l’ équilibre

avatar bonnepoire | 

@ armandgz123
T'as raison, je suis super content de payer plus cher mes livres.

avatar armandgz123 | 

@bonnepoire

C’est pas la question

avatar v1nce29 | 

Ben si un peu quand même. Pourquoi les livres ?
Pourquoi pas les dvd ? les instruments de musique ? les ballons de plage ?

Ils feraient mieux de s'occuper de la fiscalité des multinationales.

avatar JLG01 | 

@v1nce29

Effectivement.

avatar Sic transit | 

@ v1nce29 : exactement ! Dans le même esprit, je considère que les personnes qui beurrent les sandwiches vendus dans les TGV feraient mieux de filer un coup de main pour que ceux-ci arrivent moins en retard ! Y'a des priorités nom d'une pipe ! D'abord les trains à l'heure, ensuite des sandwiches au beurre ! …

avatar armandgz123 | 

@v1nce29

Peut-être car c’est une secteur + fragile que le reste, et que ça tient de la culture française, je ne sais pas.

Pour la fiscalité, je suis entièrement d’accord évidement

avatar vince29 | 

Il n'y avait déjà pas beaucoup de justifications aux c*nneries de Lang à l'époque ;
Il y en a encore moins aujourd'hui avec les embouteillages de livres à chaque rentre littéraire et le nombre de livres qui partent au pilon.

avatar oomu | 

@vince29

il y avait de nombreuses justrifications à la loi Lang

celle de lutter contre les supermarchés qui à l'époque effectivement tentaient d'écrabouiller toute l'édition.

avatar oomu | 

@v1nce29

c'est pas la question.

et justement c'est déjà le cas avec les DVD (via les taxes sur la copie privée, et les fenêtre de diffusion, la France organise le fonctionnement de l'ensemble des acteurs de la culture pour permettre sa pluralité. aux usa c'est obtenu par des négocations entre acteurs privés dans un état + ou - instable)

Les instruments demusiques vous seriez surpris des débats les concernants.

les ballons deplage tout le monde s'en fout, _tout_ le MondEUH. Pas un seul français ne se sent concernés par les ballons de plage. PAs un SEUL. Sortez dehors, attrapez un imbéc..heu je veux dire un français (ils ont un béret) et il vous le dira : il s'en fout du marché des ballons de plage.

Mais les livres, c'est important. autant culturellement (bah...) que économiquement (houla oui).

LEs ballons de plage, non.

-
je vous le répète : votre exemple de DVD est mal choisi. Car oui, sa taxation et commerce estr déjà régulé pour permettre grosso-modo d'éviter une hégémonie

comme on tente ici, mais différemment certes, avec le livre.

avatar nemrod | 

@armandgz123

T’as essayé les vacances en URSS 😜

avatar iVador | 

@daye4

Et bien moi je suis pour le démantèlement et la fin d’Amazon.

avatar Sindanárië | 

@daye4

"En Europe quand tes entreprises ne sont pas concurrentiels, tu pénalises les autres, bravo 🙂"

Les gouvernements français de droite ont toujours été fanatiques des règles aux relents de politique socialiste soviétique.
Des gauchistes frustrés planqués en somme

avatar oomu | 

@daye4

aux USA aussi. au Japon aussi, en Chine houlalallaalalalallalalala aussi

je vous encourage à vous penchez sur le détail de chaque pays. vous allez voir,c 'est passionnant de contradictions et de distance par rapport aux discours et visions fantasmatiques qu'on a du reste des abru..heu du monde.

avatar Derw | 

Font ch…er ces législateurs ! On est que des vaches à lait ! Marre de payer pour quoi que ce soit ! Gna gna gna, gna gna gna !

J’ai bon ? 😬

avatar Sic transit | 

Parfait !

avatar Derw | 

@Sic transit

Effectivement, j’ai l’impression d’être dans le ton ! 🎺

Un vrai plaisir ces commentaires qui défendent, volontairement ou non, l’idée du monopole amazonesque de la distribution de livres.

avatar marc_os | 

@ Derw

Il s'agit d'une forme de vente à perte que ne peuvent pas se permettre les petites entreprises.
C'est totalement déloyal.
Mais c'est le principe du capitalisme : Le gros fait faire faillite aux petits, les clients disent "génial" je paye pas cher, puis quand il n'y a plus de concurrence, les gros remontent les prix. C'est ce qui te pend au nez. Et quand Amazon aura un monopole parfait, ils pourront aussi interdir les livres qui ne leur plaisent pas.

avatar Derw | 

@marc_os

Oui, bien sûr.

Mais beaucoup de contributeurs ici ont une « courte vue » et/ou un rapport égoïste à la consommation.

Sans parler de ceux qui voient du communisme à chaque lois de régulation du marché (alors que Smith lui-même [le théoricien de l’économie de marché et de sa « main invisible »] préconisait la régulation par l’état pour éviter les dérives).

avatar vince29 | 

> ils pourront aussi interdire les livres qui ne leur plaisent pas.

Amazon. Du moment que ça se vend et que c'est légal...
C'est plus les lobbies de tous ordres qui font pression pour interdire les livres.

avatar BingoBob | 

C’est sûr que limiter les envois postaux, c’est génial pour l’écologie, quand tu habites en dehors du centre-ville et que tu dois faire 20 km en voiture pour aller dans une librairie qui n’a peut-être pas ce que tu veux…

avatar r e m y | 

Il n'est pas question de limiter les envois postaux, mais de faire en sorte qu'Amazon en répercute le coût à l'identique de ce que doivent faire les autres libraires.

avatar tupui | 

@r e m y

Et pourquoi cela devrait être le cas ? Amazon a du faire des investissements pour en arriver à avoir un tel système de distribution. Les petits libraires ne font rien dans se sens là 🤷‍♂️

avatar r e m y | 

Et Amazon continue d'investir en offrant la livraison à 1 centime (alors qu'elle leur coûte plus cher), dans le seul but d'asphyxier toute concurrence.

Le législateur semble vouloir faire en sorte de créer les conditions permettant à une concurrence d'exister avant que le consommateur se retrouve à devoir accepter les conditions que pourra imposer Amazon quand ils seront en situation de monopole de fait.

avatar bibi81 | 

Le législateur semble vouloir faire en sorte de créer les conditions permettant à une concurrence d'exister

Cette loi a pour but justement d'éviter la concurrence !

le consommateur se retrouve à devoir accepter les conditions que pourra imposer Amazon quand ils seront en situation de monopole de fait.

Sauf que le prix du livre est fixe, parce que justement on ne veut pas de concurrence. Un livre vendu à 10€ sur Amazon est aussi vendu à 10€ partout ailleurs en France.
Et ce prix est fixé par l'éditeur du livre. Tu achètes le livre à 7€ et l'éditeur te dit de le vendre à 10€ et tu ne peux pas faire autrement. Amazon utilise les 3€ restant pour offrir la livraison, les libraires ne veulent pas prendre sur leur 3€...

avatar IceWizard | 

@bibi81

« Et ce prix est fixé par l'éditeur du livre. Tu achètes le livre à 7€ et l'éditeur te dit de le vendre à 10€ et tu ne peux pas faire autrement. « 

En fait la loi Lang de 1981 offre la possibilité d’une remise maximale de 5% sur le prix éditeur. Le revendeur peut commercialiser l’ouvrage à 9,50 € s’il le désire !

L’idée c’était surtout d’éviter les remises sauvages dans les supermarchés, pour attirer le chaland avec des livres vendus à prix coutant.

avatar Moonwalker | 

Sauf Amazon qui doit le vendre à 10€, parce que livré (loi 2014), alors que la Fnac le proposera à 9,50€ en magasin et le libraire à 10€ (quand ce n'est pas à 10,50€).
On veut donc faire en sorte que le livre coûte bien plus de 10€ avec Amazon pour que les libraires récupèrent les clients.
Dans l'affaire, seule la Fnac est gagnante.

Il y a clairement une distorsion des règles de la libre concurrence en imposant à un acteur du marché des frais de port artificiels.

avatar Derw | 

@bibi81

« Cette loi a pour but justement d'éviter la concurrence ! »

Cette loi a pour but de permettre la concurrence (existence de concurrents) en évitant la concurrence (lutte sur les prix) déloyale (de ceux qui ont les moyens de phagocyter le marché au détriment de ceux qui ne le peuvent pas).

avatar Sic transit | 

"Et pourquoi cela devrait être le cas ? Grohypermarché™ a dû faire de gros investissements pour en arriver à avoir un tel système de distribution. Les petits commerces des centres-villes ne font rien dans se sens là 🤷‍♂️… Tant pis pour eux s'ils disparaissent"… Et 10 ans plus tard : "Rholala mais c'est honteux cette insécurité et cette insalubrité dans le centre-ville de Franchouilleville ! Que font les autorités rholala ! ".

avatar JLG01 | 

@r e m y
Et l’appliquer aussi à la presse qui de tout temps bénéficie d’un tarif ultra subventionné?

avatar IceWizard | 

@JLG01

« Et l’appliquer aussi à la presse qui de tout temps bénéficie d’un tarif ultra subventionné? »

Le tarif postal de la presse est soumis à l’approbation de la commission paritaire. Il faut respecter un certain nombre de critères strictes (contenus, ratio articles/pubs, vocabulaire, etc ..) pour y avoir droit. C’est un mécanisme mis en place à la Libération pour étouffer économiquement les revues d’extrême-droite qui existaient encore ici et là.

Les revues purement numériques n’y sont pas assujetties.

avatar ohmydog | 

@r e m y

Et donc pourquoi on aligne pas tout sur celui qui paye le plus cher ?
Pourquoi on alignerait pas le prix du nutella de leclerc sur celui de carrefour qui est plus cher ?
Ces reglementations economiques n’ont aucun sens et seront rétorquées par le conseil d’Etat

avatar Derw | 

@ohmydog

« Ces reglementations economiques n’ont aucun sens et seront rétorquées par le conseil d’Etat »

La réglementation économique par l’état fait a priori partie des bases de l’économie de marché telle que conceptualisée par Adam Smith. Quant au retoquage (et non « rétorquage »…) par le conseil d’état, vous êtes bien sûr de vous. Vous en faites partie ?

avatar Moonwalker | 

Toi, tu devrais relire Adam Smith (si tu l'as lu un jour).

avatar Adodane | 

@BingoBob

Tu as des leclerc, intermarché partout pour acheter des bouquins.

avatar BingoBob | 

@Adodane

En ce moment je suis à l’étranger donc pas de Leclerc et tous les livres vendus en libraire ne sont pas en français. Ne me reste qu’Amazon qui livre encore pas cher.
Merci de vous rappeler que votre vie n’est pas la mienne.

avatar yipikayai | 

@BingoBob

Surtout que dans les hyper tu n auras rarement le bouquin que tu recherches si il n est pas dans le top 5 des ventes.

avatar BingoBob | 

@yipikayai

Mon Leclerc en France n’a même pas les derniers Blu-ray. Et ne vend aucun produit Apple…

avatar MiRouF | 

@BingoBob

Si vous êtes à l’étranger pas de soucis la loi française ne s’y appliquera pas.

Pas la peine d’être agressif avec des gens qui commentent la situation en France et qui ne connaissent pas votre vie spécifique, et merci de vous rappeler que vous êtes sur une actualité qui concerne uniquement les livraisons en France, ça vous évitera de vous énerver pour rien :-)

avatar BingoBob | 

@MiRouF

Je suis à l’étranger pour 3 mois mais sinon en France, c’est Amazon qui me sauve la mise. Tout le monde n’est pas en centre-ville près d’une Fnac. Mes commandes sont hyper spécifiques et aucun Leclerc ou Auchan n’aurait en rayon ce que je demande.
Bref… Cette mesure pénalise le client.
Je suis triste pour les libraires mais malheureusement, après quelques déconvenues avec eux, je préfère maintenant Amazon.

avatar MiRouF | 

@BingoBob

Je vous rejoins, je suis un grand adepte d’Amazon également qui est tellement pratique, mais je ne suis pas contre un peu plus d’équité quitte à perdre en instantanéité. Même si j’apprécie le confort de tout recevoir quasi immédiatement, fondamentalement ça ne me changerait pas grand chose de payer 3€ pour une commande groupée ou d’attendre 3 jours avant de recevoir un colis.
Mais je suis d’accord avec vous que c’est un confort qui est dur à quitter une fois qu’on y a gouté.

avatar Derw | 

@MiRouF

En fait, Amazone c’est comme le crack…

avatar Moonwalker | 

Tu crois que tu vas payé 3€ pour une commande groupée ? T'as rien compris au truc.

avatar gwen | 

@Adodane

Le jour où les livres que je cherchent soient disponibles dans ces enseignes les poules sauront lires.

avatar ckermo80Dqy | 

@gwen

Et toi tu sauras écrire...

avatar ingmar92110 | 

@gwen

En même temps, 3 fautes balaises en une seule phrase, p’tet ben qu’on peut trouver un Becherelle sur Amazon quand-même…

avatar gwen | 

@ingmar92110

3 seulement. Je m’améliore. Comme quoi ça sert la lecture.

avatar JLG01 | 

@Adodane

Dit ainsi celui qui ne lit probablement pas beaucoup et que les primés.

avatar nemrod | 

@Adodane

Pas dans les grandes villes, du moins pas dans mon coin

Pages

CONNEXION UTILISATEUR