Windows 10 peut aussi faire tourner les apps graphiques de Linux

Nicolas Furno |

Microsoft continue d’intégrer Linux à Windows 10 et l’entreprise annonce une nouvelle étape importante, au moins pour le symbole. Il est désormais possible d’exécuter une app Linux graphique dans Windows 10, avec une intégration parfaite au système comme on peut en juger sur cette démonstration. Les apps disposent de l’accélération graphique fournie par Windows et même d’une gestion complète de l’audio, point toujours difficile dans l’univers GNU/Linux.

Depuis 2016, Microsoft a changé son fusil d’épaule et choisi d’ouvrir pleinement son système d’exploitation à Linux. Cela a commencé timidement avec l’intégration du Bash d’Ubuntu dans Windows 10, mais l’entreprise est vite passée à la vitesse supérieure en intégrant le noyau Linux dans son système. Cette meilleure intégration laissait entrevoir la possibilité d’utiliser toutes les apps Linux, y compris celles qui reposent sur une interface graphique et c’est le cas officiellement en bêta depuis quelques jours.

Windows 10 s’ouvre ainsi à un catalogue d’apps qui n’existent pas forcément sur le système de Redmond, mais c’est aussi utile pour des tests, comme la vidéo le montre avec le test automatisé sur Edge Linux. Par rapport aux solutions de virtualisation qui proposaient déjà une intégration similaire, cette prise en charge plus bas niveau devrait offrir de meilleures performances.

Comme tout ce qui touche à Linux chez Microsoft, le code source de cette extension du Windows Subsystem for Linux est ouvert sur GitHub. Si vous êtes intéressé, vous y trouverez aussi les instructions complètes, notamment pour installer les pilotes des cartes graphique qui sont nécessaires pour l’accélération matérielle.


avatar raoolito | 

Merci Occam !
je ne peux pas imaginer que ce soit un hasard ;)

reste maintenant à essayer de comprendre pourquoi cette implantation linux dans le premier systeme d’exploitation du monde ? Je continue de penser que les admins, les devs et les geeks eclairés ne suffisent pas à l’expliquer.

avatar Jeckill13 | 

@raoolito

"implantation linux dans le premier systeme d’exploitation du monde"

Si on prend en compte les serveurs, et les téléphones Android ... ça n’est pas Windows le premier système d’exploitation du monde.

avatar YetOneOtherGit | 

@Jeckill13

"ça n’est pas Windows le premier système d’exploitation du monde."

En CA : oui 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"je ne peux pas imaginer que ce soit un hasard ;) "

Avec tout le respect que j’ai pour notre cher Occam nous ne sommes pas sur une information difficile à débusquer 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"Je continue de penser que les admins, les devs et les geeks eclairés ne suffisent pas à l’expliquer."

Et pourtant, la part de la communauté des développeurs (particulièrement autours des technologies web et internet) sur MacOS est une source profonde d’exaspérations pour MS et une source relativement conséquente de revenus leur échappant.

Il est assez amusant de voir le nb de Mac dans les audiences des conférences et événements organisés par MS dédié au Dev

Il est assez amusant de voir le nb de Mac dans les audiences des conférences et événements organisés par diverses communautés dédié au Dev

Il est amusant de de voir le nb de Mac utilisés par des Dev dans la Silicon Valley et ses environs.

Les plus grands comptes professionnels d’Apple sont des acteurs de la tech.

C’est un réel élément de stratégie commerciale, nullement le signe avant-coureur d’un abandon du noyau de Windows au profit de Linux.

avatar Gwynpl@ine | 

@YetOneOtherGit

Tu sais Windows (dans sa forme actuelle) est un boulet pour Microsoft qui aimerait bien se tourner vers des services (au sens large) plus rentables. Dans moins de 10 ans, il est possible que Windows soit un Linux comme RedHat.

avatar raoolito | 

@Gwynpl@ine

oula, celle-là je ne l’aurais pas osé.
Mais s’ils font cela ce sera dommage quand on pense au travail à terminer sur windows ARM pour en faire un Os comme il pourrait l’etre...

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"oula, celle-là je ne l’aurais pas osé. "

Le fait de tout oser n’est parait-il pas un bon signe 😎

avatar iChris015 | 

@raoolito

Je viens de vérifier pour Windows 10 ARM sur un M1 via Parallels Desktop.
La fonctionnalité WSL est bien disponible avec je suppose les versions ARM64 des distributions Linux.
Jamais testée sur un W10 x86-64.

avatar raoolito | 

@iChris015

intéressant
donc microsoft tient bel et bien windows arm à jour !

avatar iChris015 | 

@raoolito

Je précise bien que je n’ai pas testé à ce jour cette fonctionnalité sur un M1 via Parallels Desktop, et que j’ai simplement vérifié qu’elle est bien présente dans la liste des fonctionnalités de Windows 10 ARM
(M1/macOS/Parallels Desktop/VM W10ARM/WSL)

Je suppose qu’elle fonctionne correctement ; à voir cependant si elle permet de lancer les interfaces graphiques des applications comme c’est donc désormais le cas pour Windows 10 x86-64 et bien sur si elle est aussi performante.

Si j’ai bien compris, cette fonctionnalité propose d’ouvrir un terminal d’une distribution Linux et de lancer désormais les applications avec leur GUI sous Windows.

Il n’y a donc pas de bureau (Gnome, Kde, xfce, ...) comme on peut l’avoir par exemple en virtualisation d’une distribution Linux.
Je suppose que cela n’aurait pas d’intérêt sous Windows.

avatar koko256 | 

@iChris015

Du coup WSL2 ne marchera pas car c'est de la virtualisation (d'après ce que je comprends de ce que raconte MS). Mais WSL1 pourrait marcher. À voir si le système de fenêtre fonctionne.
Sinon on peut mettre linux dans parallel aussi mais le mode coherence (sans fond pour le système invité) n'est pas de la partie.

avatar YetOneOtherGit | 

@Gwynpl@ine

"est un boulet pour Microsoft"

Dans tes rêves sans doute, ça me fait penser à ceux qui ici même prétendaient que le Mac était un boulet pour Apple sous prétexte que la croissance n’était plus là.

Des boulets qui rapportent quasi mécaniquement des profits de ce niveau tout CEO en rêve 🤑

W10 c’est en 2019 un CA de 22B$ une paille sans intérêt avec quand même une croissance de 4%

Je ne cesse d’être surpris par ce que certains sont capable d’affirmer sur des bases foireuses.

https://youtu.be/f89WVeqWe-M

avatar Ginger bread | 

@Gwynpl@ine

Tu veux dire leur poule aux œufs d or
Tous les services pro sont sur Windows et leur font gagner une fortune.

avatar oomu | 

@Gwynpl@ine

"il est possible que Windows soit un Linux comme RedHat."

Non.

et non le noyau windows n'est aps un "boulet".

Vous pouvez vérifier par vous meme tout ce que noyau a permis à Microsoft d'intégrer et ajouter en technologie et tout en améliorant stabilité et performance.

-
Il n'y a nul part un signe par Microsoft de changer sa stratégie. L'anomalie était le refus dogmatique de participer à Linux (Sous Ballmer) quand Historiquement Microsoft a toujours travaillé avec TOUT (toute approche, toute technologie, tout protocole, toute initiative par qui que ce soit) pour se rendre _central_ et _indispensable_

Sur Linux, c'est très net. L'ambition de Microsoft est de devenir la plateforme privilégiée de Linux (oui, Windows en tant que plateforme de système, + ou - virtualisés, à la demande) ET des développements opensource/libre.

avatar occam | 

@oomu

"Sur Linux, c'est très net. L'ambition de Microsoft est de devenir la plateforme privilégiée de Linux (oui, Windows en tant que plateforme de système, + ou - virtualisés, à la demande) ET des développements opensource/libre."

Merci pour le remarquable effort de pédagogie que vous déployez ici à ce sujet. Depuis longtemps, mais surtout ces derniers jours.

Il ne faut pas aimer Windows — je crois avoir compris que vous ne lui vouez pas une affection sans bornes — pour comprendre l’importance de ce qui se passe chez Microsoft, et de ce que devient Windows. On peut être rebuté par la laideur de certains de ses traits — je le suis chaque jour — et néanmoins apprécier le côté « tuyauterie industrielle ».

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"et non le noyau windows n'est aps un "boulet"."

Il est même aujourd’hui une très intéressante pièce de technologies 😉

avatar Un Type Vrai | 

Je suppose que tu ne as laissé pas mégarde "aujourd'hui" dans ta réponse. Puisse les trolls ne pas déformer ton message.

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"mégarde"

Absolument pas.

Avant NT les offres de MS en terme d’OS étaient des plaisanteries de mauvais goût 😄

Et au fil des années les fondations des offres OS n’ont cessé de s’améliorer.

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « Et pourtant, la part de la communauté des développeurs (particulièrement autours des technologies web et internet) sur MacOS est une source profonde d’exaspérations pour MS et une source relativement conséquente de revenus leur échappant. »

Je ne sais pas si c’est une source d’exaspération si importante pour MS, mais je ne pense pas que ce soit la cible principale de cet effort de développement de WSL.
En effet, beaucoup de ceux qui étaient passés sur Mac il y a quinze ans (après la transition vers Intel) en le voyant juste comme « un Unix avec une bonne interface graphique et qui fonctionne sans se prendre la tête » ont eu l’occasion depuis de repasser sur PC avec des Linux qui ont sérieusement amélioré la qualité de leur interface graphique et de leur facilité d’installation durant cette période, tournant sur des PC portables qui ont aussi eu l’occasion de nettement s'améliorer. Ceux qui restent sur Mac le font donc parce qu’ils y trouvent plus que ce que leur apporterait un Ubuntu sur un bon PC — et il sera donc difficile de convaincre ceux-là qu’un Windows faisant tourner des applications Linux serait une meilleure solution pour eux.

De mon point de vue, la cible est plutôt le public (développeurs, administrateurs systèmes, chercheurs, etc.) qui achète un PC pour y mettre juste un Linux, sans acheter une licence Windows — et surtout le public ne fait pas encore ça mais pourrait être tenté de le faire.
D’une part, parce qu’ils irritent probablement plus Microsoft (un PC étant fait pour être acheté avec une licence Windows, non mais !), et l’inquiètent sans doute aussi plus (c’est une transition plus facile que de passer au Mac, et donc plus de monde peut se mettre à suivre cet exemple).
D’autre part, parce que c’est une cible bien plus facile. Il s’agit juste de convaincre des utilisateurs de PC de revenir sur Windows, mais surtout d’en convaincre beaucoup d’autres qu’il n’y a plus de raison pour eux de lâcher Windows. En comparaison, convaincre des utilisateurs de Mac de (re)passer à un PC sous Windows est une tâche dont le succès est bien moins garanti.

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

C’est ton avis et je suis très loin de le partager 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"En effet, beaucoup de ceux qui étaient passés sur Mac il y a quinze ans (après la transition vers Intel) en le voyant juste comme « un Unix avec une bonne interface graphique et qui fonctionne sans se prendre la tête » ont eu l’occasion depuis de repasser sur PC avec des Linux qui ont sérieusement amélioré la qualité de leur interface graphique et de leur facilité d’installation durant cette période, tournant sur des PC portables qui ont aussi eu l’occasion de nettement s'améliorer. Ceux qui restent sur Mac le font donc parce qu’ils y trouvent plus que ce que leur apporterait un Ubuntu sur un bon PC — et il sera donc difficile de convaincre ceux-là qu’un Windows faisant tourner des applications Linux serait une meilleure solution pour eux."

Rien que ça 😳

Tu as une vision statique des choses comme ce qui faisait le marché sont ceux qui y étaient il y a 15 ans 🤔

La dynamique du marché sur le développement Web & Internet a était colossale depuis 15 ans et je peux te garantir que MacOS en a tiré une part très conséquente des profits.

Quand à ta vision d’une prépondérance de GNU\ Linux sur ces usages elle relève du fantasme.

Mais nous sommes dans une confrontation d’opinions impossibles à arbitrer 😉🖖

avatar BeePotato | 

@ YetOneOtherGit : « Rien que ça »

Ben oui. C’est pas grand chose, remarque bien (on se demande d’où vient ce « rien que ça », du coup).
Mais ça a le mérite d’être bien logique en plus d’être soutenu par de nombreuses observations. 😉

« Tu as une vision statique des choses comme ce qui faisait le marché sont ceux qui y étaient il y a 15 ans 🤔 »

Non.
J’ai d’ailleurs bien expliqué la différence avec il y a quinze ans.

« La dynamique du marché sur le développement Web & Internet a était colossale depuis 15 ans et je peux te garantir que MacOS en a tiré une part très conséquente des profits. »

Oui, mais ça n’en fait pas pour autant forcément la cible principale de ce développement de WSL.

« Quand à ta vision d’une prépondérance de GNU\ Linux sur ces usages elle relève du fantasme. »

Vu que je n’ai à aucun moment parlé d’une quelconque prépondérance de quoi que ce soit, le fantasme n’est pas là où tu l’imagines. 😛

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"Non.
J’ai d’ailleurs bien expliqué la différence avec il y a quinze ans."

Tu ne vois pas ce que je te reproche tu parles d’une dynamique, discutable d’ailleurs, de ceux qui étaient là il y a quinze an et qui aurait depuis migré.

Quand bien même ce serait le cas, cela n’a aucun intérêt.

En quinze an la croissance de ce secteur a été exponentielle et ceux qui étaient là il y a quinze an représentent aujourd’hui une goutte d’eau dans se marché tant ils y sont dilués 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@BeePotato

"Mais ça a le mérite d’être bien logique en plus d’être soutenu par de nombreuses observations. 😉"

ca resume très bien mon jugement sur ton propos et tu sais bien que sur ce type d’opinion l’argumentation est vaine, même si je m’y suis risqué un rien en suite.

C’est ta vision, je ma pense totalement fausse et fantasmatique, mais nous n’évoluerons pas sur nos positions, vraiment pas gênant 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR