Une arnaque sur internet peut en cacher une autre

Nicolas Furno |
Club iGen 👑

C'est grâce au Club iGen que nous pouvons vous offrir cet article en accès libre. Le Club nous permet de creuser des sujets qu'on ne pourrait traiter en temps normal. En plus des contenus exclusifs, les membres du Club iGen bénéficient d'un site dédié et personnalisable à souhait, et… pas de pub. Alors n'hésitez pas à nous soutenir, et abonnez-vous !

J’ai failli me faire arnaquer en voulant acheter une voiture sur Le Bon Coin. À moins que je me sois bien fait arnaquer ? Je n’ai pas envoyé l’argent demandé par l'escroc, j’ai compris ce qui se passait avant d’atteindre ce stade et à cet égard, je m’en sors bien. Mais mon argent était-il l’objectif premier de l’arnaque ou un simple bonus ? Voici le récit d'une mésaventure personnelle qui, je l'espère, vous évitera de tomber dans le même panneau.

Il faut se méfier des arnaques partout sur internet, en particulier sur les sites de petites annonces comme Le Bon Coin (image MacGeneration).

Une arnaque bien ficelée

J’ai contacté un vendeur sur le célèbre site de petites annonces pour un véhicule qui m’intéressait, à un prix qui semblait trop beau pour être vrai. Méfiant, j’ai demandé une explication sur le tarif et des preuves sur l’existence réelle du véhicule. Le vendeur a évoqué des problèmes de santé qui l’obligeaient à vendre précipitamment, ce qui n’a pas calmé mes doutes, mais il m’a ensuite transmis de multiples éléments. J’ai reçu d’autres photos et des vidéos de la voiture, ainsi que des copies de sa pièce d’identité, la carte grise du véhicule et même le bon de commande original pour prouver qu’il s’agissait d’une première main, ainsi que la facture du dernier entretien.

Avec tous ces éléments, j’ai pu vérifier moi-même que le véhicule n’était pas gagé sur le site du gouvernement. Ayant l’adresse postale du vendeur, j’ai aussi vérifié que les photos et vidéos qu’il m’avait envoyées provenaient bien des environs de son domicile, ce qui était le cas (merci Street View). Ajoutez à cela le bon de commande et l’entretien à son nom, mes doutes étaient levés et j’étais prêt à passer à la phase suivante.

Pandémie oblige, le vendeur me propose de signer une promesse de vente pour bloquer le véhicule le temps que je puisse rassembler les fonds nécessaires et prévoir le déplacement la semaine d’après. C’est une pratique courante, j’accepte sans discuter, tout comme j’accepte d’envoyer une copie de ma carte d’identité et un justificatif de domicile. Deux éléments qu’il me demande en guise de bonne foi, pour s’assurer que je ne suis pas un arnaqueur, ce qui m’a semblé être une explication satisfaisante sur le coup.

À ce stade, je ne me doute pas encore que la personne avec qui j’échange par mail et par téléphone n’est pas le vendeur légitime du véhicule, mais un tiers qui se fait passer pour lui. J’ai découvert la vérité face à la somme demandée pour bloquer la vente — 30 % du prix d’achat, quand la règle est plutôt de 10 % — puis son ton pressant au téléphone. J’ai alors fait le tour du site et j’ai trouvé une deuxième petite annonce avec les mêmes photos de la voiture, les mêmes informations dans le descriptif, mais un vendeur différent et un prix plus proche du marché.

Contacté via la messagerie du site, le vendeur légitime de la voiture m’a confirmé qu’on lui usurpait son identité depuis trois mois. Son signalement initial au Bon Coin est resté sans réponse et les arnaques avec ses informations personnelles continuent, comme le prouve celle dans laquelle j’ai failli tomber. Mon faux vendeur venait de créer un compte juste avant de publier sa fausse annonce ; je l’ai signalé auprès du site, mais il est probable que ce compte ne soit plus utilisé désormais.

C’est une redoutable tactique d’arnaque, car elle est très simple à mettre en place. Il suffit de se faire passer pour un acheteur pour récupérer photos et documents de vendeurs légitimes. Le malandrin peut alors utiliser ces photos et documents pour publier de fausses annonces et il a deux angles d’attaque pour ses arnaques. Directement bien sûr, en obtenant de l’argent lors de la signature de promesses de vente. Indirectement, en exploitant les documents transmis par les acheteurs arnaqués.

Morale de l’histoire : vous ne serez jamais trop paranoïaque sur internet

En effet, après avoir découvert le pot aux roses, la satisfaction de ne pas avoir payé un escroc a été de courte durée. J’ai vite réalisé qu’il pouvait me faire bien plus de mal avec les deux documents que j’avais envoyés, une copie de ma carte d’identité et un justificatif de domicile. Ce sont les deux documents nécessaires pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire un crédit, par exemple. C’est assez rare que ce soit utilisé d’après le site spécialisé Signal Arnaques, mais mon faux vendeur pourrait usurper mon identité pour réaliser d’autres arnaques à l’avenir.

La photo d’une pièce d’identité est souvent suffisante pour justifier votre identité sur internet (photo jpmatth (CC BY-NC-ND 2.0)).

Avec mes documents, il peut se faire passer pour un acheteur légitime auprès de vendeurs sur Le Bon Coin ou d’autres sites de petites annonces. Cela lui permettra de collecter d’autres documents et photos et de réaliser d’autres arnaques par la suite. Malheureusement, il n’y a rien que je puisse faire contre cela. Je pourrais détruire ma carte d’identité et en demander une nouvelle, mais cela n’empêcherait en rien l’usurpation d’identité. Quant au justificatif de domicile, il sera considéré périmé dans quelques mois, mais dans l’intervalle il sera accepté par tous ceux qui le demandent, y compris une banque.

Si, comme moi, vous vous faites avoir avec une arnaque de la sorte, sachez qu’il y a une chose à faire au plus vite quand vous réalisez la supercherie. Vous ne pouvez pas porter plainte sans une preuve que votre identité a été usurpée, mais vous pouvez déposer une main courante. Cela se fait obligatoirement dans un commissariat de police ou une gendarmerie — il n’est pas possible de le faire en ligne, hélas — et c’est l’équivalent d’un dépôt de plainte, mais en préventif. Vous notifiez les autorités que vos documents d’identité ont été récupérés par une personne malveillante et vous suspectez une usurpation d’identité à venir.

La main courante ne fera rien de plus, mais cette information est alors enregistrée officiellement dans les fichiers des forces de l'ordre. Si un jour vous devez porter plainte pour usurpation d’identité, la main courante s’ajoutera à votre dossier. Elle pourra aussi vous permettre de prouver votre bonne foi, si vous deviez vous défendre suite à un fait qui vous serait reproché à tort.

La morale de cette histoire, c’est que vous ne serez jamais trop paranoïaque sur internet. J’ai été naïf de penser qu’une voiture vendue sous les prix du marché pouvait être une bonne affaire et non une arnaque. Et surtout, j’ai été naïf d’envoyer des documents personnels à une personne que je ne connaissais pas, sans penser aux préjudices que je pourrais subir avec ces éléments.

Je pensais être méfiant. Je sais bien que les arnaques sont la norme dans l’univers des petites annonces automobiles et c’est pour cette raison que j’ai demandé des explications et des preuves. Mais j’étais loin d’être assez méfiant. J’ai cru naïvement que seul le vendeur légitime du véhicule pouvait m’envoyer la carte grise, le contrat de vente et de multiples photos. Rétrospectivement, c’était idiot de ne pas envisager que je pouvais avoir une autre personne que le vrai vendeur au téléphone et par mail, mais sur le coup, je me suis fait berner.

Si vous voulez acheter une voiture, ne donnez strictement aucun document et n’envoyez pas un centime sans voir le véhicule avec le vendeur à ses côtés. C’est une règle qui ne souffre d'aucune exception, même en plein cœur d’une pandémie où l’on pourrait trouver raisonnable de fonctionner à distance. Mieux vaut passer à côté de l’affaire du siècle que de transiger sur cette règle.

Comment prévenir et réagir ?

Suite à cet article, j’ai reçu de nombreux témoignages et conseils à la fois pour éviter les escroqueries de ce type, et pour limiter la casse si cela arrive. J’ai compilé ces recommandations dans un autre article :


avatar hledu | 

Quand on doit donner une copie d’un justificatif quelconque, toujours le barrer en écrivant la date et la nature de la transaction (ex dossier locataire, caution,...) pour éviter sa réutilisation.

avatar jcp25 | 

@hledu

Excellente idée

avatar Pico | 

@hledu

« Quand on doit donner une copie d’un justificatif quelconque, toujours le barrer en écrivant la date et la nature de la transaction (ex dossier locataire, caution,...) pour éviter sa réutilisation. »
Voilà qui répond a mon précédent message. Tout simplement, merci pr le conseil

avatar kertruc | 

Il faudrait mettre le conseil de @hledu dans l’article !

avatar gyomg | 

à priori, il est devenu indispensable de communiquer en visio avec le vendeur avant toutes démarches. Préférer WhatsApp ou Signal qui vérifie + ou - l'identité...

avatar DG33 | 

@gyomg

"Préférer WhatsApp ou Signal qui vérifie + ou - l'identité.."

🤣🤣🤣🤣

avatar Sindanárië | 

@DG33

Soyez sympa d’éviter la répétition des emojis, ça vous évitera de les subir quand vous utilisez la dictée vocale

avatar DG33 | 

@Sindanárië

😱

avatar chels75 | 

Un jour j’ai lu qu’il était conseillé de faire une double barre sur les copies de papiers d’identité avec la mention de type « usage uniquement pour ... »

Édit: mauvais refresh de l’appli, évoqué au dessus

avatar smog | 

@chels75 : merci, très bon à savoir.

avatar smog | 

La question est aussi, "faut-il passer par LBC pour acheter des objets de grande valeur pécuniaire". Passer par un pro c'est plus cher certes mais bon... Chaque fois que j'ai mis des objets relativement chers (vélo ou ordinateur) on m'a contacté de manière très louche (OK, c'était une autre façon d'arnaquer moins évoluée, mais ça montre combien les gens malsains sont à l'affût sur ce site et sur les sites équivalents).
Merci en tous les cas de nous avoir sensibilisés !

avatar jrmy21 | 

Idem si vous êtes vendeur n’envoyez aucun papier ! La tu expliques la partie acheteur, mais au final le vrai vendeur c’est lui aussi faut usurper son identité !
Le bon coin c’est le repère des arnaques ...

avatar Sindanárië | 

@nicolasf

Avoue, c’est celle-là ! 😬

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https://perles-du-bon-coin.fr/system...

avatar Nicolas Furno | 

@Sindanárië

👌

avatar kertruc | 

J’ai failli me faire avoir pour l’achat d’une guitare.
Modèle assez rare.
Mais ce qui était fort dans cette arnaque, c’est que l’arnaqueur la vendait au prix du marché. Il a été assez malin pour se dire que la rareté était suffisante pour être attirante.
C’est en faisant des recherches supplémentaires que j’ai trouvé l’annonce d’origine sur un site spécialisé de vente d’instruments de musique.
J’ai signalé l’annonce au boncoin mais je n’ai eu aucun retour.

avatar concretebubbles | 

Question naïve: on peut vraiment ouvrir un compte en banque avec une copie/photo de carte d’identité ? Il ne faut pas l’original pour ça ?

avatar MJ passe | 

@concretebubbles

Oui, c'est possible pour les banques en ligne. :)

avatar concretebubbles | 

@MJ passe

"Oui, c'est possible pour les banques en ligne. :) "

Ah ok au temps pour moi... Je pensais naïvement que ce n’était pas possible mais c’est vrai que pour les banques en ligne difficile de faire autrement. Ca me parait dingue quand même car il est très très facile par exemple de prendre en photo une carte d’identité dans plein de situations où on nous demande notre CI (retrait de colis etc) Après une fois en possession de la CI , pour le justificatif de domicile, ça doit pas être bien difficile à falsifier... La pratique de l’usurpation d’identité se répandant de plus en plus, il me semble que c’est aux banques de trouver un process d’ouverture de compte plus sécurisé parce que là c’est la fête pour les arnaqueurs en tout genre :s

avatar MJ passe | 

@Nicolas Furno

J'ai travaillé quelques années en banque en ligne. Certaines sont très vigilantes sur les pièces d'identité et justificatifs et décèlent l'usurpation d'identité, d'autres non.

Je vous conseille d'appeler TOUTES les banques chez lesquels vous êtes sûrs de ne jamais souscrire et vérifier si aucun compte n'a été ouvert à votre nom et signaler votre possible usurpation d'identité. Normalement, après quelques vérifications avec un service spécifique ils pourront créer une alerte.

N'étant pas à l'abri d'une interdiction bancaire à cause de ce malfaiteur, s'il va jusqu'au bout, je vous conseille d'avoir deux comptes dans 2 banques différentes (au moins une où on vous connaît bien) car les procédures diffèrent selon les banques et certaines peuvent mettre en place des mesures très handicapantes pour la vie courante (blocage carte bancaire). Aussi, si cela arrive TOUS vos comptes courants sont impactés y compris les comptes-joints (ce qui affectera donc forcément votre co-titulaire).

Ceci étant dit, c'est le pire des cas que je ne vous souhaite pas, même si l'interdiction bancaire n'est jamais définitive.

Pour un crédit, il faut justifier de revenus. Il devra donc falsifier des fiches de paie et/ou Avis d'imposition. Si c'est un débutant, il n'ira pas loin.

Merci d'avoir partagé votre expérience pour que nous puissions tous rester vigilants.

avatar Nicolas Furno | 

@MJ passe

Merci pour le message. 🙂

Appeler toutes les banques me semble une tâche impossible. Il y en a beaucoup trop surtout en comptant les neobanques. Il suffit d’en oublier une et…

Mais cela dit, je vais peut être faire le tour des principales.

avatar MJ passe | 

@Nicolas Furno

Oui, ça fait beaucoup de banques ! ^^Visez plus les petites qui n'ont pas trop de procédures à l'entrée type N26, orange bank... Si ça peut vous rassurer pour ouvrir un compte chez des banques type Boursorama, ou Fortuneo, il faut déjà avoir un compte à votre nom pour faire le premier virement (et ces banques-là n'acceptent pas de premier virement de N26 et consort probablement à cause des standards de sécurité à l'entrée). Donc, il sera bloqué. Faute de versement, le compte est annulé automatiquement.

avatar Dri2s.b | 

J'ai vécu la même situation pour mon macpro 2013.
Une série de demandes d'infos, d'images. J'ai stoppé net pour tout ce qui était données perso.

J'ai contacté aussi Leboncoin. Aucune réponse.
ALORS QU'UNE SOLUTION EST POSSIBLE.
Elle consiste à ce que ce type de fichiers soient envoyés depuis leboncoin et qu'ils soient watermarqué avec en filigranne "biengrosbiengras" : "la marque Leboncoin, le compte utilisateur de l'émetteur, le compte utilisateur du destinataire, la date de dépot".
En option : suppression automatique du document après un délai fixé par l'envoyeur et alerte impression écran dans l'appli.

Bon, cette idée, simple, facilement réalisable, encadrable juridiquement d'un point de vu RGPD, Leboncoin doit soit l'avoir dans ses cartons, soit... soit ils avaient qu'à répondre à leur email les en informants.

Depuis, j'utilise gensdeconfiance et ça a changé ma manière de vendre. Je suis plus serein.

avatar joinman | 

un ami m’avait parlé de cette arnaque il y a un an !
ça peut même marcher dans l’autre sens !
je n’ai pas trop envie d’en dire plus pour éviter d’engendrer de « bonnes idées », mais on peut « acheter » un véhicule avec ce procédé.

En conclusion, rien ne vaut d’être devant le vendeur et le véhicule et vérifier ainsi que tous les justificatifs reçus en amont soient cohérents.

avatar esclandre77 | 

Nicolas, à votre place j'irai refaire une carte d'identité. C'est une démarche très rapide et au moins ça rendrait obsolète celle qui a été transmise. En fin de compte ceux qui perdent leur ID dans la nature ne sont jamais à l'abri.

avatar esclandre77 | 

Et je pense que vous pouvez porter plainte contre LBC, ça les forcerait à remonter le gars qui a fait ça. Il y a toujours une différence entre ce qu'on vous dit de possible de faire (porter plainte ? Ah non il faut attendre que vous soyez dans la merde monsieur) et ce qui est réellement possible (porter plainte contre LBC car ils ne protègent rien).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR