Une arnaque sur internet peut en cacher une autre

Nicolas Furno |
Club iGen 👑

C'est grâce au Club iGen que nous pouvons vous offrir cet article en accès libre. Le Club nous permet de creuser des sujets qu'on ne pourrait traiter en temps normal. En plus des contenus exclusifs, les membres du Club iGen bénéficient d'un site dédié et personnalisable à souhait, et… pas de pub. Alors n'hésitez pas à nous soutenir, et abonnez-vous !

J’ai failli me faire arnaquer en voulant acheter une voiture sur Le Bon Coin. À moins que je me sois bien fait arnaquer ? Je n’ai pas envoyé l’argent demandé par l'escroc, j’ai compris ce qui se passait avant d’atteindre ce stade et à cet égard, je m’en sors bien. Mais mon argent était-il l’objectif premier de l’arnaque ou un simple bonus ? Voici le récit d'une mésaventure personnelle qui, je l'espère, vous évitera de tomber dans le même panneau.

Il faut se méfier des arnaques partout sur internet, en particulier sur les sites de petites annonces comme Le Bon Coin (image MacGeneration).

Une arnaque bien ficelée

J’ai contacté un vendeur sur le célèbre site de petites annonces pour un véhicule qui m’intéressait, à un prix qui semblait trop beau pour être vrai. Méfiant, j’ai demandé une explication sur le tarif et des preuves sur l’existence réelle du véhicule. Le vendeur a évoqué des problèmes de santé qui l’obligeaient à vendre précipitamment, ce qui n’a pas calmé mes doutes, mais il m’a ensuite transmis de multiples éléments. J’ai reçu d’autres photos et des vidéos de la voiture, ainsi que des copies de sa pièce d’identité, la carte grise du véhicule et même le bon de commande original pour prouver qu’il s’agissait d’une première main, ainsi que la facture du dernier entretien.

Avec tous ces éléments, j’ai pu vérifier moi-même que le véhicule n’était pas gagé sur le site du gouvernement. Ayant l’adresse postale du vendeur, j’ai aussi vérifié que les photos et vidéos qu’il m’avait envoyées provenaient bien des environs de son domicile, ce qui était le cas (merci Street View). Ajoutez à cela le bon de commande et l’entretien à son nom, mes doutes étaient levés et j’étais prêt à passer à la phase suivante.

Pandémie oblige, le vendeur me propose de signer une promesse de vente pour bloquer le véhicule le temps que je puisse rassembler les fonds nécessaires et prévoir le déplacement la semaine d’après. C’est une pratique courante, j’accepte sans discuter, tout comme j’accepte d’envoyer une copie de ma carte d’identité et un justificatif de domicile. Deux éléments qu’il me demande en guise de bonne foi, pour s’assurer que je ne suis pas un arnaqueur, ce qui m’a semblé être une explication satisfaisante sur le coup.

À ce stade, je ne me doute pas encore que la personne avec qui j’échange par mail et par téléphone n’est pas le vendeur légitime du véhicule, mais un tiers qui se fait passer pour lui. J’ai découvert la vérité face à la somme demandée pour bloquer la vente — 30 % du prix d’achat, quand la règle est plutôt de 10 % — puis son ton pressant au téléphone. J’ai alors fait le tour du site et j’ai trouvé une deuxième petite annonce avec les mêmes photos de la voiture, les mêmes informations dans le descriptif, mais un vendeur différent et un prix plus proche du marché.

Contacté via la messagerie du site, le vendeur légitime de la voiture m’a confirmé qu’on lui usurpait son identité depuis trois mois. Son signalement initial au Bon Coin est resté sans réponse et les arnaques avec ses informations personnelles continuent, comme le prouve celle dans laquelle j’ai failli tomber. Mon faux vendeur venait de créer un compte juste avant de publier sa fausse annonce ; je l’ai signalé auprès du site, mais il est probable que ce compte ne soit plus utilisé désormais.

C’est une redoutable tactique d’arnaque, car elle est très simple à mettre en place. Il suffit de se faire passer pour un acheteur pour récupérer photos et documents de vendeurs légitimes. Le malandrin peut alors utiliser ces photos et documents pour publier de fausses annonces et il a deux angles d’attaque pour ses arnaques. Directement bien sûr, en obtenant de l’argent lors de la signature de promesses de vente. Indirectement, en exploitant les documents transmis par les acheteurs arnaqués.

Morale de l’histoire : vous ne serez jamais trop paranoïaque sur internet

En effet, après avoir découvert le pot aux roses, la satisfaction de ne pas avoir payé un escroc a été de courte durée. J’ai vite réalisé qu’il pouvait me faire bien plus de mal avec les deux documents que j’avais envoyés, une copie de ma carte d’identité et un justificatif de domicile. Ce sont les deux documents nécessaires pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire un crédit, par exemple. C’est assez rare que ce soit utilisé d’après le site spécialisé Signal Arnaques, mais mon faux vendeur pourrait usurper mon identité pour réaliser d’autres arnaques à l’avenir.

La photo d’une pièce d’identité est souvent suffisante pour justifier votre identité sur internet (photo jpmatth (CC BY-NC-ND 2.0)).

Avec mes documents, il peut se faire passer pour un acheteur légitime auprès de vendeurs sur Le Bon Coin ou d’autres sites de petites annonces. Cela lui permettra de collecter d’autres documents et photos et de réaliser d’autres arnaques par la suite. Malheureusement, il n’y a rien que je puisse faire contre cela. Je pourrais détruire ma carte d’identité et en demander une nouvelle, mais cela n’empêcherait en rien l’usurpation d’identité. Quant au justificatif de domicile, il sera considéré périmé dans quelques mois, mais dans l’intervalle il sera accepté par tous ceux qui le demandent, y compris une banque.

Si, comme moi, vous vous faites avoir avec une arnaque de la sorte, sachez qu’il y a une chose à faire au plus vite quand vous réalisez la supercherie. Vous ne pouvez pas porter plainte sans une preuve que votre identité a été usurpée, mais vous pouvez déposer une main courante. Cela se fait obligatoirement dans un commissariat de police ou une gendarmerie — il n’est pas possible de le faire en ligne, hélas — et c’est l’équivalent d’un dépôt de plainte, mais en préventif. Vous notifiez les autorités que vos documents d’identité ont été récupérés par une personne malveillante et vous suspectez une usurpation d’identité à venir.

La main courante ne fera rien de plus, mais cette information est alors enregistrée officiellement dans les fichiers des forces de l'ordre. Si un jour vous devez porter plainte pour usurpation d’identité, la main courante s’ajoutera à votre dossier. Elle pourra aussi vous permettre de prouver votre bonne foi, si vous deviez vous défendre suite à un fait qui vous serait reproché à tort.

La morale de cette histoire, c’est que vous ne serez jamais trop paranoïaque sur internet. J’ai été naïf de penser qu’une voiture vendue sous les prix du marché pouvait être une bonne affaire et non une arnaque. Et surtout, j’ai été naïf d’envoyer des documents personnels à une personne que je ne connaissais pas, sans penser aux préjudices que je pourrais subir avec ces éléments.

Je pensais être méfiant. Je sais bien que les arnaques sont la norme dans l’univers des petites annonces automobiles et c’est pour cette raison que j’ai demandé des explications et des preuves. Mais j’étais loin d’être assez méfiant. J’ai cru naïvement que seul le vendeur légitime du véhicule pouvait m’envoyer la carte grise, le contrat de vente et de multiples photos. Rétrospectivement, c’était idiot de ne pas envisager que je pouvais avoir une autre personne que le vrai vendeur au téléphone et par mail, mais sur le coup, je me suis fait berner.

Si vous voulez acheter une voiture, ne donnez strictement aucun document et n’envoyez pas un centime sans voir le véhicule avec le vendeur à ses côtés. C’est une règle qui ne souffre d'aucune exception, même en plein cœur d’une pandémie où l’on pourrait trouver raisonnable de fonctionner à distance. Mieux vaut passer à côté de l’affaire du siècle que de transiger sur cette règle.

Comment prévenir et réagir ?

Suite à cet article, j’ai reçu de nombreux témoignages et conseils à la fois pour éviter les escroqueries de ce type, et pour limiter la casse si cela arrive. J’ai compilé ces recommandations dans un autre article :


avatar geo44270 | 

@nicolasf

C’est au mieux un abus de confiance et encore c’est à peine juste pour qualifier l’infraction.
C’est donner à qqun quelquechose dans un but défini et la personne en fait autre chose : donner ses papiers dans le but de prouver son identité et la personne les utilise d’une autre manière ensuite. Et on passe sur de l’usurpation d’identité si la personne les utilise.
Je suis relativement bien placé pour connaître le sujet et pour savoir que les seuls escrocs qui se font pincé ne sont pas les plus intelligents.
Internet avec les VPN et les neobanques ont remplacé la méthode de western union à l’époque des mandat cash.
La seule chose qui pourrait faire bouger les choses c’est une action publique contre ces neobanques pour le manque de contrôle sur les identités des titulaires de comptes comme pour western union qui a été fortement condamnée pour ça.

Je sais que c’est effrayant de savoir que ses papiers d’identité sont dans la nature mais si vous saviez ce que certaines personnes font pour un petit gain miraculeux (fantôme) vous ne me croiriez même pas. Internet a décuplé les capacités des escrocs et la naïveté des gens.

avatar Nicolas Furno | 

@geo44270

J’entends bien mais je ne parle même pas de mes papiers en fait. L’escroquerie contre laquelle je voudrais porter plainte, c’est la vente de la voiture par un tiers qui a usurpé l’identité du vendeur.

En théorie cette plainte est tout à fait acceptable. En pratique…

avatar geo44270 | 

@nicolasf

Cette plainte est tout à fait recevable mais elle doit être faite par le vendeur d’origine de la voiture et non par une personne intéressée par l’achat. Il est victime de s’être fait usurpé son annonce et du préjudice qu’il aura du mal à vendre sa voiture à un potentiel acheteur intéressé qui pensera à une arnaque si il l’a vu avec d’autres annonceurs illégitimes.

avatar Gwynpl@ine | 

@jcp25

J'avoue elle est bien bonne. ^_^ Mais tellement triste ta réponse ! Mais franchement Nicolas doit déposer plainte ou faire le pied de grue.

En même temps les mecs ils ont des tonnes de paperasses, pas forcément les moyens pour traiter tout ça. Le service-public c'est hard, je sais de quoi je parle. Le pire c'est que c'est valable partout.

Mais j'ai noté une amélioration des accessoires dans les manifs, c'est pour la note d'humour !

avatar vicento | 

@nicolasf

Merci pour cet article très utile. On peut tous tomber dans les pièges des escrocs. De ce que j’entends le bon coin est devenu assez mal fréquenté ces derniers temps. Je ne sais pas si c’est spécifique à cette plateforme ou ci le phénomène est général.

avatar ipfix8 | 

Le soucis vient aussi des sites comme leboncoin ou les sites de crowdfunding qui n'offrent aucune protection (vraiment aucune).
Je me souviens de tous les sites qui aussi se déchargeaient de toutes responsabilités des contenus éditoriaux et commentaires. Soit disant pour laisser le marché réguler...
Un individu qui ne veut pas assumer les conséquences cela s'appelle un enfant, internet doit grandir...

avatar bibi81 | 

Un individu qui ne veut pas assumer les conséquences cela s'appelle un enfant, internet doit grandir...

Ce n'est pas à des sociétés privées de faire respecter la loi. Si les hébergeurs étaient responsables de chaque commentaires, petites annonces ou autres, il n'y aurait tout simplement plus de liberté d'expression.

avatar gwen | 

@bibi81

La on ne parle pas de liberté d’expression mais d’arnaque. Les sites de crowdfunding en sont remplis. Un faux concepteur te vend du rêve et tu attends, tu attends, tu attends. Au final, il a disparu dans la nature en ayant empoché une somme considérable (j’ai vu des arnaques à 150 000 $) et le site qui t’a mis en relation avec l’arnaqueur et qui a gérer ton argent ne veut rien faire. Pour le site, la transaction est finie. Ils ont récupéré leur commission et ça s’arrête là.

avatar marenostrum | 

ça fait partie de la vie. si t'es bête de te faire arnaquer tant pis pour toi. c'est mieux pour tout le monde qu'un brigand arnaque des gens naifs et plein d'argent, que de attaquer la nuit n'importe quelle personne qui croise dans la rue.

avatar klouk1 | 

@marenostrum

Il y a aussi des gens naïfs et pas riches du tout....

avatar MSpock | 

@marenostrum

T’as l’air malin toi 😙

avatar codeX | 

J'aurais utilisé un autre terme.

avatar MSpock | 

@codeX

Il y’a bien des mots qui me sont venus mais je suis resté soft...

avatar bonnepoire | 

Personnellement j’ai du mal à comprendre qu’on donne une copie de sa carte d’identité ou passeport sur internet.

Après, je suis peut-être trop méfiant mais ça évite les mauvaises surprises. Je préfère un achat chez un vendeur de la marque. Payer un peu plus et avoir des garanties.

Ce monde est devenu fou. Il faut être vigilant à chaque instant...

avatar Nicolas Furno | 

@bonnepoire

C’était clairement la dernière fois pour moi…

avatar Derw | 

@bonnepoire

« Ce monde est devenu fou. Il faut être vigilant à chaque instant »

Non, il l’était déjà avant. C’est juste qu’avec le numérique cela se voit plus et que c’est aussi encore plus facile d’arnaquer…

avatar marenostrum | 

c'est plus facile de vendre et d'acheter, ça va de soi aussi pour l'arnaque qui ne fait qu'accompagner la chose.

avatar themasck | 

Nicolas Furno,Je vous conseille de renouveler votre carte d’identité avec biométrie pour plus de sécurité

avatar Nicolas Furno | 

@themasck

J’y ai pensé mais ça ne changerait rien s’ils veulent exploiter la copie de ma carte que j’ai envoyée.

avatar TheRV | 

@nicolasf

Totalement. Et tu risques de ne jamais savoir qu’ils usurpent (ou non!) ton identité pour commettre des méfaits.

avatar themasck | 

.

avatar themasck | 

en renouvelant votre carte d'identité les numéros vont changer et la vielle ne pourra plus etre utilisée .elle sera déclarée volée/perdue

avatar DG33 | 

@nicolasf

Il a donc ta pièce d’identité et ton justificatif de domicile.
Il a ton pseudo LBC.
Si tu vends des articles sur LBC il peut se faire passer pour toi à présent...
Change ton pseudo LBC !

avatar Sindanárië | 

@tempest

"j’ai failli me faire fourrer comme une dinde à Noël"

C’est pas à thanksgiving plutôt ?

avatar Freitag | 

@Sindanárië

En France, la dinde c’est à Noël. 🦃

Pages

CONNEXION UTILISATEUR