Chris Lattner quitte Google pour SiFive, spécialiste des puces personnalisées

Nicolas Furno |

Après 12 ans passés chez Apple où il a créé le langage de développement Swift, après quelques mois chez Tesla et après deux ans et demi chez Google, Chris Lattner a encore changé d’employeur. Il annonce sur Twitter son arrivée chez SiFive, une firme californienne qui se spécialise dans la création de processeurs RISC-V et de systèmes-sur-puce personnalisés.

En quelques clics, le site de SiFive vous propose de créer « votre » processeur basé sur l’architecture RISC-V.

Chris Lattner détaille son rôle dans un article de blog. Celui qui a été embauché comme SVP de l’ingénierie plateforme espère changer le monde en aidant SiFive à réaliser son rêve d’offrir à n’importe qui l’opportunité de créer ses propres puces personnalisées. Cette tâche était jusque-là réservée à de gros acteurs, comme Apple avec ses puces ARM, mais cette start-up ambitionne d’en faire autant pour n’importe qui. Et de le faire en se basant au maximum sur de l’open-source plutôt que des ressources propriétaires.

SiFive propose actuellement un outil de conception de processeurs personnalisés, son outil de conception de SoC personnalisés doit suivre. Des micro-ordinateurs similaires au Raspberry Pi sont aussi listés sur son site et la firme peut aussi créer un SoC complètement original pour les entreprises qui le souhaitent. La startup a été créée par trois chercheurs de Berkeley qui ont aussi inventé RISC-V, l’architecture processeur utilisée par tous ses produits.


avatar raoolito | 

visiblement c pas simple de trouver des projets sympa quand on quitte apple...
en tous cas, ça a du lui faire bizarre coté salaire, impossible qu'il soit payé autant, peut-être des parts dans la société ?

avatar jerome74 | 

@raoolito: je pense qu'après avoir eu un bon job chez Apple ou ce genre de boîte, à moins d'être obnubilé par le fric, il doit déjà être à l'abri du besoin pour plusieurs générations, et doit avoir d'autre priorités dans sa vie que le salaire…

avatar raoolito | 

@jerome74

on est aux USA, pas en France. et la vie en Californie du coté de la silicon Valley est tout sauf bon marché. Et bien sur on peut parler des caisses sociales que l'on doit se remplir plus ou moins soit-meme.
bref, ici "fric" et "salaire" ne sont pas des mots vulgaires mais des tenants et aboutissants. Qu'il ait mis des tunes de côtés c'est possible, placés c'est possible aussi, mais tout le monde ne sort pas de chez apple avec les poches remplies de stock option (quoi que lui c'est possible aussi)

avatar debione | 

@raoolito
Demande à Sir Ive, si le salaire est le plus important, ou si a un moment, d’autre choses entre en ligne de compte... Genre remarquer que le pognon ben il te rend pas spécialement plus content d’aller bosser... Au mieux tu te dis: bon au moins je gagne bien ma vie...
Après évidement qu’il y a aussi nombre de rapace pour qui le pognon est au dessus de tout autre considération, mais c’est pas réservé au US par contre...

avatar fte | 

@raoolito

"visiblement c pas simple de trouver des projets sympa quand on quitte apple..."

Ou au contraire, c’est très facile. Un truc sympa chez Tesla, encore plus sympa chez Google, et monstrueusement sympa maintenant.

Il y a les pessimistes et les optimistes. Tu n’es pas optimiste.

avatar nicolas | 

Chouette pour SiFive,
Vivement de ordi commerciaux RISC-V sous Debian!

CONNEXION UTILISATEUR