Gmail permet d’envoyer un autre mail comme pièce-jointe

Nicolas Furno |

Gmail permet désormais d’insérer un autre mail dans le message en cours de rédaction, comme une pièce-jointe. Jusque-là, ce n’était pas possible en utilisant l’interface web du service de Google, même si certains clients mail le permettaient déjà. L’envoi se fera en utilisant le format standard .eml, le même qui est utilisé par l’app Mail d’Apple, entre autres.

Google précise que vous pouvez attacher autant de mails que vous le souhaitez par message. Et que depuis l’interface de Gmail, cliquer sur un mail en pièce-jointe l’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Vous pourrez les ajouter pendant la rédaction par glisser/déposer, comme sur la vidéo précédente, ou bien sélectionner des mails dans la liste, cliquer l’icône avec trois points en haut et sélectionner l’option « Envoyer comme pièce-jointe ».

La présence de cette option vous permettra d’ailleurs de savoir que la nouveauté a été activée sur votre compte. Comme toutes les modifications apportées à Gmail, celle-ci sera déployée progressivement au fil des prochaines semaines.

En attendant, vous pouvez déjà faire la même chose avec Mail sur macOS et iPadOS, en glissant un mail dans une fenêtre de rédaction. La fonction n’est en revanche pas proposée sur iOS, où il reste toujours l'option du transfert.

avatar soccarfr | 

Le jour où on pourra aller cher une pièce jointe dans iCloud…

avatar Olivier S | 

Enfin !
C’est déjà ça !

Je l’attendais depuis longtemps
Manque plus que sur IOS la même chose

avatar levert74 | 

Avec 10 années de retard ....

avatar falemaster | 

Sur Polymail on peut copier un mail et obtenir un url. Bien plus pratique qu’une PJ

avatar Pas-un-philosophe | 

et on peut envoyer un email contenant en pièce jointe un email qui contient lui même en pièce jointe un email contenant lui même en pièce jointe un email contenant lui même en pièce jointe un email...

avatar JLG01 | 

Mail le fait depuis...

avatar Sanid35 | 

@JLG01

Tous les clients mails le font depuis...
Là on parle d’une interface web...

CONNEXION UTILISATEUR