Consommation de données mobiles et internet : bientôt le calcul de l'empreinte carbone sur la facture ?

Mickaël Bazoge |

Ah, c'est bien sympathique de consommer des tonnes de données pour voir des vidéos de lolcat sur son Apple TV ou l'intégrale de Mad Men sur son iPhone entre chez soi et le bureau. Mais ces usages représentent une certaine empreinte carbone. D'ici 2022, les opérateurs mobiles et les fournisseurs d'accès pourraient bien être obligés, par la loi, d'indiquer à leurs clients « les équivalents d’émissions de gaz à effet de serre correspondant à la consommation de données ».

Cette nouvelle règle est inscrite dans un amendement à la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire. Il vise à informer les consommateurs de l'empreinte carbone générée par leur consommation de données mobiles et d'internet fixe. Le texte ne précise pas de quelle manière cette information devra être présentée aux consommateurs, néanmoins on peut imaginer une mention sur la facture mensuelle.

Pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre, les FAI et opérateurs devront s'appuyer sur une méthodologie définie par l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. L'Arcep a mâché une partie du travail dans un rapport basé sur une consommation annuelle moyenne de 6,7 Go de données par mois : cela revient à dépenser 50 kWh en 4G, 19 kWh pour une connexion RTC, 16 kWh en ADSL et 5 kWh en fibre optique (via NextInpact).

L'objectif est de « mieux prendre en compte l'impact du numérique sur l'environnement », selon l'amendement. Reste à savoir si le calcul des émissions de gaz à effet de serre produit par les utilisations de la box internet et du smartphone aura un effet à la baisse sur le volume de consommation des données par les utilisateurs.

Si l'ajout au projet de loi a été voté par l'Assemblée nationale, il lui reste encore à franchir quelques obstacles avant d'être définitivement adopté. Notamment pendant la commission mixte paritaire, dernière étape avant la validation du texte (la loi, votée par le Sénat fin septembre, est actuellement en deuxième lecture à l'Assemblée). Brune Poirson, la secrétaire d'État à la Transition écologique, a approuvé l'amendement au nom du gouvernement.

avatar frankm | 

Bah faut savoir je croyais qu’il fallait oublier le papier et tout dématérialiser.

avatar geooooooooffrey | 

J'ai pas compris le rapport avec le sujet.

avatar Sindanárië | 

@geooooooooffrey

🤦🏽‍♂️ tu veux un rébus ?

avatar geooooooooffrey | 

@Sindanárië

Allez !

avatar Khrys | 

@geooooooooffrey

C'est parti!

- en montagne, il répète à tue-tête ce que l'on crie.
- endroit où l'on habite

Alors? 😁

avatar mapiolca | 

@Khrys

Echo-Logis
Écologie !!

avatar Khrys | 

@mapiolca

On a un gagnant! 😄

avatar mapiolca | 

@Khrys

🙏 Merci ! Merci !

avatar 2b | 

Mieux comprendre ou mieux taxer??

avatar Hugualliaz | 

@2b

On a tout de suite compris la même chose haha !

avatar clem1074 | 

@2b

Mieux taxer, l’écologie est le prétexte parfait

avatar jackhal | 

« Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l'argent ne se mange pas.»

avatar raoolito | 

@jackhal

ca mettra longtemps avant de passer malheureusement. Ceci dit, sur d'autres sujet, apres les premières grognes, c'est passé et apres une dizaine d'année,s plus personne ne songe à revenir dessus.
Traduction  : la prochaine génération sera plus sensibilisée que les boomers, eux ils ont tout eu, les suivants (moi) on a eu tout l'inverse. Nos petits enfants profiteront peut-être d'un monde moins difficile que nous ?

avatar debione | 

@raoolito:
" Nos petits enfants profiteront peut-être d'un monde moins difficile que nous ?"

Avec 5 degré de plus, 2 mètre de plus sur les océans, une raréfaction réelle des matière première, des réfugiés par dizaines de millions?
C'est là aujourd'hui que l'on a tout, qu'on se la coule douce... Nos petits enfants vont la prendre sévère dans la gueule, et les principaux responsable ce sera nous maintenant...
...
D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un œil
En plein milieu do front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as deux tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début do printemps, les oiseaux revenaient
Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, cent pour cent misérables
Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli, et je connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin...

avatar jackhal | 

"Nos petits enfants profiteront peut-être d'un monde moins difficile que nous ?"

Ça c'est sûr et certain que non - et même que ça va être beaucoup plus dur pour eux que pour nous.
Voilà une conférence de Jancovici qui est une très bonne entrée en matière pour comprendre ce qui va se passer :
www.youtube.com/watch?v=2JH6TwaDYW4

Elle est particulièrement bien parce qu'elle fait le lien entre plein de choses, et pourtant ça n'est qu'une partie des problèmes qui arrivent.

avatar bhelden | 

Réduire son empreinte carbone sur Internet :

- Se désabonner des newsletter inutiles (cleanfox.io par ex)
- Supprimer ses mails inutiles (personnellement je ne garde que les mails de l'année en cours)
- Accéder à vos sites directement en tapant l'adresse (ça évite les recherches par Google et les multiples requêtes serveurs...)
- Moins de streaming, téléchargez plus (!). Un ex, Spotify. Téléchargez vos playlists en local si vous les écoutez souvent.
- Moteur de recherche : dites au revoir à Google et bonjour à Lilo ou Ecosia. Ces navigateurs entreprennent des actions en faveur du développement durable.
- Priviligier les stockages en local plutôt que via les clouds... mais ça on est d'accord ça peut être tendu.

avatar MrJamesAdams99 | 

@bhelden

J'ajouterai que si on télécharge des gros fichiers, appli, films etc ... privilégier le Wifi plutôt que la 4g (sauf si on a pas le choix) ;)

avatar bhelden | 

@MrJamesAdams99

Bien vu en effet

avatar Link1993 | 

@bhelden

Aucune idée pour Lilo, mais la solution des plantes d'écosia n'est que temporaire. Construire une forêt ne capture pas une quantité importante de CO2, de par la vie d'un arbre, qui pourrit à la fin.
Sans compter les quelques pseudos tentatives à leur consommation électrique plus verte avec des panneaux solaires en Allemagne...

Il aurait été plus intelligent pour eux d'avoir hébergé leurs serveurs dans les pays nordiques ou en France avec une électricité très peu carboné.

avatar Khrys | 

@Link1993

"Construire une forêt ne capture pas une quantité importante de CO2, de par la vie d'un arbre, qui pourrit à la fin."

Les forêts sont d'excellents puits de carbone! Et le bois d'oeuvre permet de conserver le bois des arbres abattus pendant une très longue période et de planter de nouveaux arbres de remplacement qui captureront à leur tour le CO2 dans l'atmosphère.

Ce n'est pas une solution unique, mais c'est un maillon important et efficace de la chaîne écologique.

avatar debione | 

Surtout que les constructions en bois on bien évolué et nombre de chose en béton (énorme le rejet co2 de cette merde) pourrait être faite en bois... Bois qui peut garder si il est bien entretenu pendant des centaines d'années le co2 capté...

On pourrait même simplement stocker le bois produit sur du long terme... On a jamais rien fait mieux que la nature...

avatar Khrys | 

@debione

Tout à fait.

En Amérique du Nord, l'essentiel des constructions résidentielles est fait en bois d'œuvre (structure) et la gestion des forêts y est assez rigoureuse. C'est définitivement une solution (sans être LA seule et unique solution, bien évidemment).

avatar jackhal | 

Dans l’App Store iOS, tapez sur votre photo de profil en haut à droite.
Admirez la longue liste d’applis mises à jour récemment que vous n’avez pas lancées depuis une éternité.
Après, vous avez le choix :
- désactiver les mises à jour automatiques (préférences > iTunes Store et App Store),
- gérer les applis dans Préférences > Général > Stockage iPhone (ou Stockage iPad) pour voir les applis avec leur date de dernière utilisation. Vous pouvez choisir une option globale qui supprime automatiquement les applis non utilisées mais conserve l’icône sur le Dashboard et les documents de cette appli, ou en tapant sur les applis de cette liste, choisir ou bien ce principe de conservation icône/document, ou bien désinstaller vraiment.
Note : pour les iPhone 4”, les dates de dernière utilisation ne sont pas visibles car tronquées. Un passage temporaire d’iOS en anglais permet de voir les dates le temps de se gérer les applis.

avatar debione | 

@behlden
On pourrait rajouter désactiver les notifications push et autres...

avatar bhelden | 

@debione

Oui tout à fait. Ma petite liste résume de simples actions générales à intégrer dans sa liste de processus sur support informatique.

Sur téléphone on peut aussi activer en continue le Mode économie d’énergie, réduire sa luminosité, désactiver les mises à jour automatiques, désactiver les taches en arrière plan, etc etc etc 😊

Pages

CONNEXION UTILISATEUR