Des matériaux recyclés dans tous les appareils de Google d'ici 2022

Mickaël Bazoge |

D'ici 2022, tous les appareils fabriqués par Google contiendront des matériaux recyclés. Et à compter de l'année prochaine, les livraisons de ces mêmes produits seront carboneutres. Ces deux engagements partagés par le moteur de recherche au site FastCompany, sont le fruit d'un changement de mentalité au sein de la division chargée de la conception des smartphones et enceintes de Google.

Les designers vont désormais se demander de quelle manière améliorer la longévité de leurs appareils, en faciliter le démontage pour mieux recycler les matériaux, et utiliser le plus possible de matériaux recyclés. Voilà des efforts qui ne sont pas sans rappeler ce qu'Apple tente de mettre en place depuis quelques années : fabriquer de nouveaux appareils en circuit fermé, c'est à dire avec des pièces et des composants provenant d'anciens terminaux (lire : Environnement, Apple veut fabriquer ses produits en cycle fermé).

Google, qui produit bien moins d'appareils qu'Apple, ne veut pas aller aussi loin que la Pomme qui est allée jusqu'à concevoir des robots spécialisés dans le démontage d'iPhone. En revanche, le moteur de recherche veut faire sa part et contribuer au développement d'une économie circulaire. D'autres annonces sont d'ailleurs attendues sur ce plan.

Google, qui est un constructeur tout jeune, privilégie déjà le transport maritime aux avions, ce qui lui a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses livraisons de 40%. Mais évidemment, utiliser des bateaux-cargo implique de modifier l'échéancier : il faut finir de développer et de produire les produits plus tôt pour que tout le monde soit servi en même temps au moment du lancement. Toute l'entreprise doit mettre la main à la pâte pour compresser les cycles de développement afin de laisser plus de temps pour le transport.

avatar NEWIPHONE76 | 

Un seul mot : bravo !!!

avatar macfredx | 

@NEWIPHONE76

Ne pas s'emballer trop vite. "Les appareils fabriqués par Google contiendront des matériaux recyclés". Combien ? 1% ? 20% ? 95% ? C'est pas tout à fait la même pareil. Attendons de voir la réalité des choses...

avatar NEWIPHONE76 | 

@macfredx

C’est déjà mieux que 0% non ? C’est un bon début après effectivement on verra combien 😉

avatar macfredx | 

@NEWIPHONE76

Oui, tout est bon à prendre. Mais je me méfie beaucoup du "greenwashing"... 😉

avatar NEWIPHONE76 | 

@macfredx

Qui vivra verra

avatar totoguile | 

Triste que ça n’arrive que maintenant : on a tout écrit depuis des lustres ici https://www.ademe.fr/ecoconception-electronique-l
.
Avec un exemple concret français : la NB6 de SFR qui a été pensée dès le début pour répondre à toute la problématique du cycle de vie d’un produit électronique.

avatar Osei Tutu | 

Donc les smartphones Android auront un plus long suivi?

avatar armandgz123 | 

@Osei Tutu

Pourquoi ? Ça n’a pas de rapport... C’est pas comme iOS où on ne peut même plus voir les emojis si on n’a pas la dernière version...

avatar Osei Tutu | 

Il y a un rapport. Au bout d'un moment, les applications ne sont plus trop bien optimisées pour les versions précédentes. Dès lors le téléphone ralentit et les applications également. Alors ce serait bien de faire les mises à jour.

avatar DDivo | 

À voir sur quelle proportion mais cette news fait plaisir : Tech for good 👍🏻

avatar elliatedm | 

C'est vraiment écrit comme un communiqué.

avatar Hideyasu | 

Effectivement tout est bon à prendre

avatar Reblochon | 

Je suis étonné de lire qu’Apple est vertueux en la matière. En termes
d’impact sur le climat, le point le plus important est sans aucun doute la fréquence de renouvellement que nous faisons de nos portables.

Or, outre la « pression » de la nouveauté qui pousse à racheter un appareil récent, le fait qu’il soit peu réparable et peu évolutif est, à mon avis, un frein majeur.

Je pense notamment à ces produits dont on ne peut pas changer la batterie (ex.: ipod touch) ou dont on ne peut pas
étendre la mémoire (sauf erreur, cela n’est faisable sur aucun smartphone).

Concernant Apple, je pense aussi et surtout aux Mac dont les composants sont volontairement soudés depuis plusieurs années, empêchant de ce fait toute amélioration. Alors qu’il est tout aussi simple et bien plus vertueux de visser.

Question de choix... Mais pour le coup, je ne dirais pas qu’Apple est un exemple en la matière.

Cela étant, l’initiative de Google est évidemment une très bonne chose.

avatar Reblochon | 

Je suis étonné de lire qu’Apple est vertueux en la matière. En termes
d’impact sur le climat, le point le plus important est sans aucun doute la fréquence de renouvellement que nous faisons de nos portables.

Or, outre la « pression » de la nouveauté qui pousse à racheter un appareil récent, le fait qu’il soit peu réparable et peu évolutif est, à mon avis, un frein majeur.

Je pense notamment à ces produits dont on ne peut pas changer la batterie (ex.: ipod touch) ou dont on ne peut pas
étendre la mémoire (sauf erreur, cela n’est faisable sur aucun smartphone).

Concernant Apple, je pense aussi et surtout aux Mac dont les composants sont volontairement soudés depuis plusieurs années, empêchant de ce fait toute amélioration. Alors qu’il est tout aussi simple et bien plus vertueux de visser.

Question de choix... Mais pour le coup, je ne dirais pas qu’Apple est un exemple en la matière.

Cela étant, l’initiative de Google est évidemment une très bonne chose.

CONNEXION UTILISATEUR