Elon Musk : le billet pour voyager dans les tunnels de la Boring Company coûtera 1 $

Mickaël Bazoge |

Toujours au four et au moulin, Elon Musk a répondu à une série de questions/réponses concernant son dernier hobby, la Boring Company. L'entreprise ennuyeuse de creusement de tunnel, imaginée un peu à la blague alors que le patron de Tesla et de SpaceX poireautait dans les embouteillages, a commencé à faire son œuvre : un premier tunnel long d'une centaine de mètres a été creusé non loin des locaux de SpaceX, à Hawthorne (Los Angeles).

Elon Musk a d'ailleurs récemment partagé la vidéo ci-dessus, en indiquant que le grand public pourra voyager gratuitement dans ce tunnel d'ici quelques mois. Bien sûr, il en a aussi profité pour circuler à l'intérieur à bord d'une Tesla, parce que pourquoi pas.

La Boring Company veut maintenant s'attaquer sérieusement au sous-sol de Los Angeles pour y développer un système de transport collectif. Coût du billet : 1 $ seulement ! Ce sont jusqu'à 16 voyageurs qui seront transportés dans des pods baptisés Loop : ils fileront sous terre à 240 km/h, sans émettre le moindre gaz à effet de serre (les moteurs sont électriques). L'ambition est de relier le centre-ville de LA à son aéroport en 8 minutes.

Ce système de transport ressemble beaucoup au métro, mais Elon Musk met en avant deux différences majeures : d'une part, plusieurs Loop pourront circuler en parallèle et à différents niveaux, rapprochant ce réseau d'une autoroute (mais sous-terre, et sans bouchons). Et d'autre part, le réseau Loop bénéficiera de beaucoup plus de stations pour entrer et sortir des navettes : elles seront plus petites que les bouches de métro.

Tout cela c'est bien sympathique, mais avant de faire des plans sur la comète, il faut encore… creuser ces fichus tunnels. En dehors des autorisations à obtenir auprès de l'administration, il se pose un problème de taille : il faut absolument réduire les coûts de creusement.

Cette technologie a peu évolué ces dernières années, a expliqué Musk, ce qui explique son coût très élevé. Musk a mis sur le coup quelques uns de ses ingénieurs les plus brillants, qui ont la tâche de mettre au point des solutions plus économiques et plus efficaces. La Boring Company a construit son premier tunnelier, et deux autres sont en développement.

L'ambition est d'accélérer le creusement des tunnels et d'atteindre la vitesse… d'un escargot, c'est à dire 0,048 km/h. Un véritable challenge, sachant que creuser n'est pas tout : il faut également fortifier les fondations et dégager la poussière générée par ces machines ; une opération qui représente, mine de rien, 15% des coûts d'un tunnel.

Les briques de la Boring Company.

L'entreprise ne manque pas d'imagination : avec cette poussière, elle fabrique sur site des briques qui peuvent tout à fait servir à construire des maisons ! Elon Musk, qui s'est amusé de l'aspect « Lego » de ces briques, explique qu'il pourrait les vendre 10 cents l'unité.


avatar Gillesgilles2 | 

Mais nous ce qu’on attends aujourd’hui c’est le prix du 4 roue motrice de la modele 3

avatar 0lf | 

@ForzaDesmo
C’est abordé

avatar 0lf | 

@ForzaDesmo
Ce qu’ils disent sur les séismes : que se sont des ondes de surfaces et que dans un tunnel il ne se passe rien. Donc à priori il ne font rien de spécial sur ce point.
Si c’est au sujet des briques, ils n’on rien dit la dessus en lien avec les séismes

avatar iRobot 5S | 

@0lf

Des ondes de surface ? Mais c'est complètement faux !

Alors oui il y a des ondes de surface, mais les ondes dites P et S sont des ondes de corps ! C'est à dire qu'elles se déplacent dans toutes les directions ! Il n'y a que les S qui sont arrivés par les milieux liquides, les P vont absolument partout.

avatar 0lf | 

@iRobot 5S
vu que le foyer est en profondeur, j’imagine qu’en effet c’est faux.

avatar C1rc3@0rc | 

@ForzaDesmo

«Quid des techniques antisismiques de construction et du coût dans cette région du monde ?»

A la reponse d'@0lf je rajouterai un element: Musk est un egocentrique total qui ne trouve de solution qu'a des problemes qu'ils experimentent lui meme. Et comme il n'est pas suicidaire, la solution prend en compte la reduction des risques auxquels il pourrait etre exposé...

L'exemple ici est un cas d'ecole: il doit se deplacer en Californie et notamment a Los Angeles, et souffre comme tout le monde des embouteillages et des restrictions de vitesse qui handicapent l'economie, l'activité et font perdre du temps et "minent" le moral.

Alors au lieu de se plaindre de sa situation et d'attendre que l'Etat ou une société change cela, il imagine une solution a SON probleme et trouve un moyen de generaliser cette solution pour en faire beneficier la communaute et en repartir le financement.

Et comme au fond c'est typiquement un ingenieur, il trouve des solutions techniques plutot que politiques et reglementaires.
Et il sait surtout tres bien poser les problemes et en voir la dimension environnementale (pas ecologique, mais son implication avec l'environnement) et dispose d'une pensee systemique.

Si on pose le probleme il y a composantes suivantes:
- la distance a parcourir regulierement
- les technologies permettant de se deplacer sur ces distances a vitesse maximum
- les entraves a l'atteinte de la vitesse maximum

Les ingenieurs ont developpés des technologies permettant de se deplacer sur le sol a plus de 1000 km/h. Les voitures peuvent atteindre usuellement plus de 200km/h.

Les voies de circulations etablies ainsi que la masse de populations se deplaçant en même temps contraint de limiter cette vitesse de déplacement de 1km/h (embouteillage) a 120 km/h au maximum (question de securité)

Alors, l'ingenieur trouve une solution technologique face aux contraintes: augmenter la vitesse d'un vehicule commence par reduire le nombre de vehicules devant lui. Donc au lieu d'avoir une file, il faut avoir des voies parallèles... Le principe est le meme partout, le paralellisme est plus efficace que la file (systeme en serie).

Le probleme c'est qu'en surface ce parallelisme est limité et concurrencé par les batiments qui sont developpés en largeur et en hauteur.
On peut voler au-dessus des batiments, mais ça coute cher, ça demande beaucoup d'energie, ça augmente les risques d'accidents (possible dans les 3D), ça demande des infrastructures complexes et couteuses a l'usage et l'immobilité est impossible (sans consommation d'energie.

Reste donc a passe en dessous des batiments, et la les limites sont les technologies de creusements.

L'autre probleme c'est l'incapacité humaine a gerer des deplacements aussi rapides (temps de reaction, distraction, etc). Donc faut automatiser le systeme. C'est l'idee universelle du wagon/navette.

...

Au final si Musk developpe la Boring Compagny c'est d'abord pour pouvoir se deplacer lui-meme le plus rapidement et en securité en Californie. Ça veut dire de maniere implicite qu'il va bien évidemment prendre en compte les contraintes et dangers du milieu...
Il ne développe que des solutions pragmatiques face a des problèmes qui le concernent immédiatement...

avatar marc_os | 

« Et il sait surtout tres bien poser les problemes et en voir la dimension environnementale »

Sauf les tremblements de terre trop rares en Californie, mais bon. :/

avatar hrurussia | 

Quelle tristesse cette entreprise.
100 ans de retard.
Le mec "réinvente le métro" et balance des conneries du genre "um le transport de demain c'est la voiture"
Puis le "all electric no emissions" M-D-R, elle vient d'où l'électricité?
Tesla c'est juste une marque pour riches pseudo-ecolos qui veulent briller en société grâce à leurs choix discutables.
Encore un mec de la génération précédente qui pige pas le monde dans lequel il vit, c'est symptomatique avec les quadras/quinquas, mais dieu merci ils sont en voie de disparition...

avatar House M.D. | 

@hrurussia

On vous attend pour votre vision d’avenir. J’en ris d’avance.

avatar hrurussia | 

Um je sais pas, la démocratisation du transport de masse gratuit, public?

Qui peut AUJOURD'HUI affirmer que le véhicule individuel, électrique ou non, est un moyen de transport efficace et d'avenir? Quel intérêt aujourd'hui de développer ces moyens de transport individuels quand clairement l'avenir c'est le transport de masse.

Ceux qui osent dire que l'électrique rechargeable individuel est écologique et durable sont justes complètement en désillusion.

C'est passéiste de vouloir une voiture par foyer.

avatar Malum | 

Voilà le raisonnement de pur technocrate idéologue. Un raisonnement simpliste qui ne tient compte que d’une donnée : en commun. Oubliées toutes les autres données : coût d’infrastructure et de son entretien tant financier qu’écologique, coût désastreux écologiquement parlant des lignes avec trois tondus et un pelé, souplesse nulle, complètement inadapté pour les services d’urgences, les familles nombreuses avec des enfants en bas âges ou dans des écoles différentes, inégalité totale devant l’impôt car subventionné à mort et payé en partie par ceux qui ne l’utilisent pas (et pas seulement qui utilisent une voiture) : SNCF 47 milliards de dettes 4 milliards par an pour payer les retraites plus des milliards dont on ne parle jamais venant des régions, et enfin il faudra trouver quelques dizaines de milliards de ressources financières annuelles qui viennent de ce que rapportent les voitures : première ressource budgétaire.

En gros raisonnement d’un simplisme confondant mais d’une rigueur idéologique et dogmatique de premier de la classe.

avatar hrurussia | 

@Malum

J'y peux rien si t'es de droite

avatar Malum | 

modéré FI

avatar NerdForever | 

@Malum

Bravo tout est dit...

avatar Un Type Vrai | 

"C'est passéiste de vouloir une voiture par foyer."
Tiens, un parisien.

Bref.

avatar hrurussia | 

@Un Type Vrai

Dommage pour toi, vraiment pas. J'habite en zone rurale en Écosse, et j'ai grandi dans l'Ouest rural de la France :)

avatar AppleDomoAdepte | 

@hrurussia

Le moyen de transport individuel(disons familial) mutualisé tient la corde pour l’avenir sur des courtes distances.
Une IA embarquée pour la conduite autonome, 4-6 places, une gestion centralisée des demandes et tu as un bla-bla car pour les transports quotidiens

La solution de Musk, c’est d’en fournir les moyens en démocratisant les teslas et son hyperloop vise les transports longue distance.

Ce gars a vraiment une vision.
Qui d’autre pour penser brancher directement l’Afrique au solaire sans passer par un réseau d’énergie ?
Qui a bûché sur ses modèles Space X devant pouvoir être réutilisé 100 fois ?

avatar jazz678 | 

@AppleDomoAdepte

« Qui d’autre pour penser brancher directement l’Afrique au solaire sans passer par un réseau d’énergie ? »

Vision très simpliste...et fausse. Il est impossible d’exploiter l’énergie solaire sans passer par...un réseau de transformation et de stockage.

Sur ce sujet Musk était dans le pur effet d’annonce. Son idée était plus d’améliorer l’esthétique des panneaux solaires classiques (frein à l’adoption de masse) en proposant des « tuiles » solaires qui serviraient à faire les toits en entier.
Le principe reste le même.

Son objectif était de valoriser Solarcity (si c’est bien de ça qu’on parle) pour un rachat par Tesla.

Sa vision ? Des maisons avec des panneaux solaires, des batteries dans les murs...et une Tesla dans le garage.

Sauf que ses tuiles solaires (et même ses Tesla) ont des résultats mitigés

avatar C1rc3@0rc | 

@hrurussia

«Qui peut AUJOURD'HUI affirmer que le véhicule individuel, électrique ou non, est un moyen de transport efficace et d'avenir? Quel intérêt aujourd'hui de développer ces moyens de transport individuels quand clairement l'avenir c'est le transport de masse.»

En fait le transport de masse est une contrainte de réalisation qui constitue une limitation de l'efficacité a plusieurs niveaux.

Le transport de masse a été très développé afin d'amener les ouvriers rapidement sur les lieux de production de manière quotidienne, ou les troupes sur les champs de bataille.

Un discours écologiste primaire énonce qu'un transport publique est plus économe et respectueux de l'environnement qu'un transport individuel. C'est vrai dans le cas ou le véhicule est chargé au maximum.
Mais quand tu vois un bus qui transporte 3 personnes, dont chacun ne va utiliser le bus que sur une fraction du parcours total, c'est bien pire que 3 vehicules legers qui ne parcourent que la distance necessaire...

Un effet pervers des transports de masse c'est qu'ils concentrent les périodes de déplacement. Fatalement le transport en commun se fait sur des plages horaires decretees. Ça veut dire que les gens doivent adapter leurs deplacements par rapport aux plage de transport. Ça empêche de repartir la charge de transport... et conduit a un rythme de vie artificiel.

L'avenir n'est pas aux transport de masse, ni a la bagnole individuelle, mais a un developpement de type de transports les plus efficaces et non polluant possible.
Avoir de bagnoles electrique supprime 99% de la pollution a l'usage, c'est incontestable. avoir des vehicules individuels capables de s'auto-piloter offre une optimisation des besoins de deplacements dans beaucoup de cas.
Apres, il y a la multitude de cas de deplacements. En intra-urbain sur courte distance le velo (ou similaires) est ce qu'il y a de plus adapté... si les conditions climatiques le permettent.
Les tram ou metro sont aussi des systemes intra-urbains efficaces, mais il faut qu'ils fonctionnent 24/24.
En inter-cité le vehicule individuel est le plus adapté dans le cas de deplacements n'impliquant pas de masse (usines, bureaux, ecoles,..) ou la le bus et le train sont plus adaptés mais sur des plages horaires limitées (faire circuler un train pour 10 personnes est une absurdité)

Sur les déplacements sur plus longues distance, le probleme est encore different. Le train est le plus efficace pour des acheminements reguliers. Il est clair que le transport par camions est dans quasi tous les cas absurde. Apres, il y a le fluviale et le maritime. L’aérien est aussi une solution a condition qu'il soit justifié et adapté (y a pas que l'avion...)

L'avenir c'est pas un mode de transport, de masse ou individuel, c'est une mixité des modes basée sur la performance energetique et la fonctionnalité. Mais surtout l'avenir c'est le zero rejet et au niveau des systemes de propulsion, l'electrique est le plus efficace et simple.

avatar MarcMame | 

@hrurussia

Tu pourrais clouer le bec de ce vieillard avec tes idées géniales !
Car tu as des idées de d'jeuns géniales n'est-ce pas ?

avatar xDave | 

Laisse tomber on est des vieux cons

avatar cosmoboy34 | 

@hrurussia

Ah oui en voilà une idée arrêter l’électrique, continuer sur la combustion, arrêter toutes les éoliennes solaires maritimes pour produire plus de pétrole. Ça c’est une idée de génie qui a de l’avenir !!

avatar Eltigrou | 

@hrurussia

?????
Au moins tu as le mérite de me faire rire (57 ans).

C’est sûr que vous les jeunes.... Ah non il ne faut pas commencer comme ça ! On pourrait croire que je t’imite !

Allez, à la revoyure !

Bon courage quand même pour tes futurs 50 ans !

????? J’arrive pas à m’arrêter de rigoler ?, Ça doit être une farce !

avatar YAZombie | 

@hrurussia, "Qui peut AUJOURD'HUI affirmer que le véhicule individuel, électrique ou non, est un moyen de transport efficace et d'avenir?"
Tiré du texte de l'article:
"Ce sont jusqu'à 16 voyageurs qui seront transportés"
Donc apparemment être jeune ça veut dire ne vraiment pas savoir lire, du tout? On est mal partis…

avatar MarcMame | 

J'espère que sa prochaine idée ne lui viendra pas en étant aux toilettes, j'aurais peur d'imaginer ce qu'il voudrait nous vendre...

avatar YAZombie | 

En même temps, les toilettes c'est un sujet capital! C'est d'ailleurs un des grands sujets d'investissement de la fondation Gates!

avatar Paquito06 | 

Je pensais que la Boring Company avait deja commence a creuser aussi sur la cote Est entre Washington et Baltimore/NYC? Commencer par LA, forcement ils ont les plus important problemes se traffic aux US. Faudrait pouvoir creuser plusieurs dizaines de metres lar jour pour que ca commence a devenir interessant et qu’on puisse voir le bout du tunnel un jour ?

avatar iBaby | 

Si en sortant les poubelles il pouvait avoir l’idée de creuser des canalisations qui pulsent les déchets entre les domiciles et une centrale de traitement ça ferait un métier discutable et non hygiénique en moins tout en réduisant les bouchons dûs aux camions-poubelles.

avatar Paquito06 | 

@iBaby

J’ai eu la meme idee pour NYC. Ca serait grandement utile de placer ca sur chaque avenue ?? Plus de camion, plus de detritus, plus d’attente, ??

avatar iBaby | 

@Paquito06

Ça viendra, après 2222, quand Tesla aura colonisé Mars. En attendant, préférez les poubelles 50L aux 30L.

avatar marc_os | 

@ iBaby
C'est ce qui est fait à Monte-Carlo. (cf. documentaire récent).
Tous les déchets sont aspirés par des tuyaux qui les collectent sous terre. Ceux-ci sont intégralement brûlés sous terre ce qui alimente une petite centrale électrique. Et la vapeur d'eau chaude restant est utilisée pour le chauffage et la climatisation.
Du coup, il n'y a quasiment plus de ramassage de poubelles en surface.

avatar iBaby | 

@marc_os

Je l’ignorais. Je vais chercher cette information. Merci.

avatar marc_os | 

« sans émettre le moindre gaz à effet de serre (les moteurs sont électriques) »

Si vous le dites.
Elle est produite comment l'électricité ?
Il est produit comment le cuivre pour fabriquer les moteurs ?
Pas d'entretien non plus ?

Et sinon, ça y est, les moteurs électriques ne génèrent plus d'ozone ?
Ozone, toxicité:
« L'ozone est extrêmement nocif pour les poumons, les reins, le cerveau et les yeux. »

avatar Malum | 

Pace qu’il n’y a pas de métal dans un moteur à explosion ? L’avantage d’un moteur électrique indépassable c’est : un million de km, aucun entretien ou très faible, beaucoup beaucoup plus simple qu’un moteur à explosion, bien moins de pièces, pas besoin de boîte de vitesses, pas d’huile et donc pas de vidange. Aujourd’hui les constructeurs font des voitures électriques très complexes pour les vendre chères. On pourrait faire la Dacia de l’électrique avec un petit moteur dans chacune des deux roues arrière ou avant (7kg tout mouillé comme l’Active Wheel de Michelin) une petite gestion électronique du différentiel. Le même moteur en freinant et inversant la polarité non seulement freine en usant moins les freins mais en plus recharge la batterie. Une voiture légère comme pas de moteur sous le capot, on peut réduire la taille pour avoir le même volume de coffre.

avatar marc_os | 

@ Malum
Où ai-je dit que le moteur électrique était pire que le moteur à explosion ?
Non.
J'ai juste dit que, sauf cas particuliers, il est FAUX de prétendre que dans l'absolu les moteurs électriques ne produisent pas « le moindre gaz à effet de serre ».

Pourquoi en 2018 Audi est-il encore inquiété pour tromperie sur leurs moteurs diesel qui ont encore un mode dédié au contrôles ?
Parce que la priorité des constructeurs automobiles n'est pas l'honnêteté mais la maximisation de leurs bénéfices, quitte à mentir, quitte à frauder.

Donc dans ce contexte, il faut AMHA zéro tolérance et ne laisser passer aucune affirmation mensongère quant à l'impact réel sur l'environnement de telle ou telle nouvelle technologie, fût-elle meilleure que les anciennes.

avatar YAZombie | 

@marc_os, "Parce que la priorité des constructeurs automobiles n'est pas l'honnêteté mais la maximisation de leurs bénéfices": aaaaah, le fil à couper l'eau tiède épistémologique! Il est encore promis à un bel avenir celui-là…

avatar marc_os | 

@YAZombie
Vous rigolez pour masquer le fait que vous êtes incapable de démontrer le contraire. Pas vous seulement d'ailleurs, vous auriez autant de mal à me contredire si j'affirmais que la terre est ronde en m'appuyant sur des données reconnues. Car nous vivons dans un système économique appelé capitalisme, et que c'est la base de son fonctionnement, reconnue par tous (des milieux universitaires - Marx, à la bourse rue Cambon et le CAC 40) sauf dans leurs discours par les vendeurs de rêves ou plutôt d'illusions qui refilent par exemple des prêts toxiques aux gogos aboutissant là la crise des subprimes en 2008.

avatar YAZombie | 

@marc_os: je t'invite à essayer de comprendre avant de commenter. Ta réponse est entièrement dénuée de sens au vu de ma remarque.

avatar marc_os | 

@YAZombie
Ah bon, les actionnaires des entreprises du CAC 40 n'exigent pas de bénéfices ?
Ils investissent sans espérer aucun "retour sur investissement" ?
(Quant à ta réponse, sache qu'affirmer n'est pas prouver.)

avatar YAZombie | 

@marc_os: et toujours strictement rien à voir avec ma remarque. Ou alors il faut que tu me montres où j'ai dit que les actionnaires des entreprises (on se demande ce que vient faire le CAC 40 dans l'histoire) n'attendaient pas de bénéfices ou qu'ils investissaient en vain.
Je ne sais pas, tu pourrais essayer par une petite recherche sur "épistémologie", ça pourrait t'aider à ne pas répondre totalement à côté de la plaque… par exemple ton petit truc entre parenthèses, dont on se demande bien ce qu'il veut dire et vient faire là… ?️ Peut-être que si je dis "porte ouverte épistémologique" ça t'aurait paru plus clair, mais comme tu n'as manifestement même pas fait l'effort de chercher, je doute.

avatar Seb du 95 | 

@Malum
Je vous arrête tout de suite, les constructeurs de véhicules électriques se sont rendus compte... qu'un moteur électrique avait un régime nominal... où il est le plus efficace. Cela ferait hérisser les cheveux sur la tête de tout physicien que ce 'détail' ai pu être oublié.
Donc les boites de vitesse ont fait leur grand retour sur les véhicules électriques car c'est la seule solution aujourd'hui pour diminuer la consommation électrique en roulage.
Penser que le zéro entretien existe c'est croire que le viaduc de Gennevilliers dans le 92 est installé à vie... au bout d'un certain temps il y a des surprises et pas les pus belles (ça s'écroule doucement mais sûrement).
Le métro est électrique... et pourtant que de pollution(s)... due(s) au système de freinage, au contact avec les rails (ou les pneumatiques selon), à l'usure du frotteur...
A bien y regarder une voiture, même diesel, ne pollue pas que par son moteur (bien loin de là, et depuis fort longtemps cher monsieur).
Celui qui réussira a déplacer les personnes avec un véhicule sécurisé et sécurisant pesant deux fois rien aura compris ce qu'est l'écologie, même si son véhicule se déplace au gazole ou même au fuel lourd.
Mettre des centaines de kilos de batteries hautement polluantes sur 4 roues est une idiotie sans nom, totalement contre productive.

avatar Malum | 

Je parlais d’une voiture de base, une citadine.

avatar Arcetnathon | 

@marc_os

L avantage de l electrique, c est que si ca pollue aujourdhui, on a une marge de progression enorme. Il est pas impossible qu on trouve comment en produire sans aucune pollution dans le futur. Le petrole... ben c est mort.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR