Netflix : l’ARCEP n’a rien à reprocher à Free

Nicolas Furno |

Les abonnés Free en paient les conséquences depuis plusieurs mois et même années : le lien entre le fournisseur d’accès de Xavier Niel et Netflix est mauvais et il s’aggrave encore régulièrement. Chaque mois, le débit moyen sur le service de streaming vidéo est en chute libre, au point même qu’il commence à atteindre le fond du panier dans le monde entier. Résultat, les abonnés ne peuvent plus bénéficier d’une bonne qualité et certains n’ont plus accès du tout au service, même en fibre optique. Et même si certains obtiennent de meilleurs résultats en bricolant, il faut globalement se résigner : chez Free, Netflix n’est pas vraiment disponible.

Courbe des débits moyens constatés proposée par Netflix. Free est en bas du tableau depuis l’arrivée du service en France, mais en chute libre depuis quelques mois.

Le problème est technique, et il pourrait être résolu moyennant finance. Pour faire simple, les liens physiques entre le réseau de Free et les serveurs de Netflix sont trop petits pour encaisser la charge demandée et il faudrait en créer de nouveaux ou agrandir ceux qui existent. Sauf que le FAI refuse de payer, considérant que c’est à Netflix de le faire, et vice-versa. Cela dure depuis plusieurs années, et pas seulement avec Netflix : tous les services américains majeurs sont bloqués ou dégradés pour les mêmes raisons, que ce soit YouTube ou Facebook.

Plusieurs abonnés se sont plaints de cette situation auprès de l’ARCEP et le gendarme des télécoms français est en train de mener son enquête. Elle est toujours en cours, mais le président de l’autorité a donné ses premières conclusions au site 01Net et elles ne rassureront pas les abonnés. L’ARCEP estime que Free respecte ses engagements et que la solution doit aussi venir de Netflix :

Nous avons commencé à enquêter et les premiers résultats montrent qu'il n'y a pas d'irrégularités de la part de Free. Il semble fort probable donc que ce soit un problème d'interconnexion à résoudre entre Free et Netflix. Il serait donc injuste de rejeter la faute uniquement sur Free. La balle est aussi dans le camp de Netflix pour mettre fin à cette situation.

En clair, Free ne bride pas volontairement les débits vers Netflix, ce qui serait en effet une entorse au principe de neutralité que tous les FAI doivent respecter. L’ARCEP ne peut pas forcer Free ou Netflix à payer pour résoudre ce problème d’interconnexion, c’est aux deux entreprises privées de trouver un accord.

De son côté, Netflix propose à tous les FAI d’installer ses propres serveurs sur leur réseau pour améliorer les débits. En France, Orange, SFR et Bouygues Telecom ont accepté ce programme, mais pas Free. On ne sait pas exactement pourquoi cela bloque, mais 01Net glisse que la difficulté viendrait de l’intégration de Netflix sur la Freebox. En attendant, la solution ne viendra manifestement pas de l’ARCEP, même si les conclusions de l’enquête ne seront pas fournies avant la fin du printemps.


Tags
avatar lekos1 | 

J'envisage très très très sérieusement de partir de Free. Une honte !

avatar frankm | 

@lekos1

OVH est neutre à 100% aucun bridage.
J'ai 7 méga c'est pas énorme mais c'est 7 méga ultra fiables.
Netflix démarre instantanément

avatar Pipes Chapman | 

de même que Free donc... aucun bridage. Par contre ils refusent de payer pour faire une porte plus grande pour la vidéo que les autres émetteurs de contenu.

avatar frankm | 

@Pipes Chapman

Wehe de « David Choffnes »https://itunes.apple.com/fr/app/wehe/id1309242023?mt=8
Test à faire vers 18:30 sur le réseau Free

avatar C1rc3@0rc | 

@Pipes Chapman

Effectivement, c'est exactement ce que j'expliquais par rapport au précédent article: Free est bien dans la légalité et plus encore dans le respect du Net.

Le problème ne vient d'ailleurs ni de Free ni même de Netflix, mais de l'incompatibilité fondamentale entre le modèle de l'internet (p2p) et celui du streaming (broacasting)
Et il n'y a pas de solution!!!

Le seul système de distribution par Internet c'est: le téléchargement!

Netflix d'ailleurs, comme Amazon, permettent un prechargement (certes a durée de consultation limitée) qui résout en grande partie le problème, sans coûter plus cher, sans menacer l’intégrité de l'Internet, sans remettre en cause la neutralité du Net.
Faut juste que l'utilisateur télécharge ce qu'il veut consulter...

Donc au lieu de raconter n'importe quoi sur Free ou Netflix, les utilisateurs doivent faire pression sur les vrais coupables dans cette histoire: les editeurs de contenus qui imposent aux distributeurs des contraintes qui ne respectent aucune loi!

Car ce sont bien les editeurs qui empechent Netflix d'offrir le telechargement pour leurs produits, c'est pas Netflix.

Free se positionne de maniere intelligente et totalement coherente.
Si les consommateurs veulent du pur broadcasting pour se faire lessiver le cerveau ils peuvent toujours souscrire a un abonnement cable et des chaines TV ...

L'internet donne le pouvoir a l'utilisateur, mais cela veut aussi dire la responsabilité.

avatar pechtoc | 

@C1rc3@0rc

Ok, donc c'est parce que fondamentalement internet n'est pas fait pour que ça fonctionne chez les autres fournisseurs et pas chez free. Free n'est pas en tort si on veut, mais c'est totalement volontaire de leur part de ne pas dépenser 1 centime dans le peering. C'est un peu le serpent qui se mord la queue. Proposer des connexions aux débits énormes, mais un peering minable qui ne permet pas aux services qui justifie ce genre de connexion de fonctionner correctement.

avatar C1rc3@0rc | 

@ pechtoc

« Free n'est pas en tort si on veut, mais c'est totalement volontaire de leur part de ne pas dépenser 1 centime dans le peering. »

Bien sur que c'est volontaire de vouloir respecter la neutraliter du net, c'est meme un choix morale et ideologique aujourd'hui, voire un choix politique.

Que d'autres acteurs, qui sont eux memes filiales de groupes de divertissement, pervertissent le fonctionnement de l'Internet en alterant la neutralité et en faisant payer cela sournoisement a leur clients c'est leurs responsabilité. Leurs clients sont content de payer la deconstruction du Net... ok, faut il encore qu'il le sachent.

Free ne fait rien, Free achemine les contenus quels qu'ils soient a l'identique. Y a pas de preference, pas de censure (enfin au-dela des obligations legales bien sur). Et c'est ça que tu reproches a Free!

Mais nom de nom, si on est pas content tu trajet d'une route, tu en prend une autre... tant que tu as le choix bien sur...

Je le repete l'internet c'est pas fait pour du streaming et du broadcasting, c'est fait pour echanger des données entre pair.
T'as que des bidouilles pour assurer une diffusion synchro, y a rien dans le protocole qui permet d'etablir quand les données arriveront et par quel chemin elles passeront!!! C"est ça qui permet de garantir que les données arriveront meme si le reseau est detruit / coupe / censuré / ... a 80%!!!

avatar LoossSS | 

Fais le. Je suis passé chez Sosh (pour moins cher en plus !) et je redécouvre enfin Netflix.
J'avais la fibre Gb chez Free et je n'arrivais même pas à avoir les séries Netflix en 480p. Ridicule...

avatar C1rc3@0rc | 

@LoossSS

Il faut que tu comprennes un truc: tu te réjouis de la disparition d'Internet dans le futur et de son remplacement par un système ou tu sera juste un canard que se fera gaver et dont les échanges de données seront contrôlés et limités par l'industrie du divertissement.

Tu contribue ainsi a remplacer le principe fondateur de l'internet - chaque client peut être serveur avec les mêmes droits que n'importe quel autre membre du réseau - par celui d'un système centralisé et hiérarchique ou seules les grosses sociétés commerciales ont le droit de diffuser leurs contenus.

Tu te garantie a l'avenir etre exposé a toujours plus de publicité pour finir dans la situation des radio FM et TV par cable ou tu as des contenus saucissonnés de toutes part de publicité de plus en plus agressives.

Dans ce modele, la censure est integré, la disponibilité d'un contenu depend de la volonté d'un seul editeur. Cela assure les modele de type organisation en cartel et disparition de la diversité de production pour injecter uniquement la meme bouillie pour gaver la masse...

avatar jackhal | 

"Tu te garantie a l'avenir etre exposé a toujours plus de publicité pour finir dans la situation des radio FM et TV par cable ou tu as des contenus saucissonnés de toutes part de publicité de plus en plus agressives."

Ouais, bon alors ton problème c'est que tu ne connais pas bien les technologies. Parce qu'en fait, sur Molotov, par exemple, tu peux avancer dans le temps pour passer les pubs. Dans les podcasts aussi. Mais bon, il faut savoir où cliquer, c'est pas facile.
Au passage, sur Netflix il n'y a pas de coupures pub. En général, tu peux payer pour échapper aux pubs sur les plate-formes de diffusion de contenu. Avec la télé ou la radio "à l'ancienne", ça n'a jamais été possible.

"Dans ce modele, la censure est integré, la disponibilité d'un contenu depend de la volonté d'un seul editeur. Cela assure les modele de type organisation en cartel et disparition de la diversité de production pour injecter uniquement la meme bouillie pour gaver la masse..."

Commençons par citer un passage d'OSS 117 :
"— Et comment vous appelez un pays qui a comme président un militaire avec les pleins pouvoirs, une police secrète, une seule chaîne de télévision et dont toute l'information est contrôlée par l'État ?
— J'appelle ça la France, mademoiselle. Et pas n'importe laquelle ; la France du général de Gaulle."

Car la télé, c'est bel et bien réglementé, et c'était encore pire quand tout était contrôlé par l'état. Il y a eu une période sans radios libres. Aujourd'hui les podcasts permettent encore bien, bien bien plus de liberté que ces radios. Diffusion mondiale par défaut. Matos nécessaire à la portée de tout le monde. Idem pour filmer ou créer de la musique, c'est bien plus facile maintenant. Et tu peux diffuser toi-même, ou via SoundCloud, ou Mixcloud, ou Youtube, ou Dailymotion, ou Vimeo, etc, etc.
Avant il fallait passer par une chaine de distribution : être accepté par une maison de disque (première censure), que celui-ci soit acheté par les distributeurs (seconde censure), pour qu'enfin les consommateurs puissent éventuellement acheter l'objet : vinyle, CD, vidéocassette.

Je laisse la conclusion à Steve Jobs : “When you’re young, you look at television and think, There’s a conspiracy. The networks have conspired to dumb us down. But when you get a little older, you realize that’s not true. The networks are in business to give people exactly what they want. That’s a far more depressing thought. Conspiracy is optimistic! You can shoot the bastards! We can have a revolution! But the networks are really in business to give people what they want. It’s the truth.”

avatar C1rc3@0rc | 

@ jackhal

«Ouais, bon alors ton problème c'est que tu ne connais pas bien les technologies. Parce qu'en fait, sur Molotov, par exemple, tu peux avancer dans le temps pour passer les pubs. Dans les podcasts aussi.»

Je crains que tu ne comprenne pas le fonctionnement de la technologie.
Avec Molotov tu filtre le flux qui t'es envoyé, ça n'en change pas la principe que c'est du broadcasting. Molotov c'est un service qui se place entre toi et l'editeur TV, une sorte de proxy si tu veux...
La TV câblé a développé le même principe, il a ete ajouté un ligne "tres legere" pour la connexion montante histoire d'ajouter un peu d'interactivité apparente.
Mais on est pas sur un reseau de type Internet, on est sur du broadcast.

Merci de citer OSS117, cette oeuvre a le gout de mettre en lumiere certaines verités qu'un modèle de fanatique veut reecrire.
«Car la télé, c'est bel et bien réglementé, et c'était encore pire quand tout était contrôlé par l'état. Il y a eu une période sans radios libres. »

C'est bien ce que je dis: tout système de broadcasting est porteur intrinsèque de censure. Comme tout système centralisé.

Pour rappel il y a eu une courte période de radio "pirates", seules vraies radio libres totalement illégales et reposant sur la compétence de "fondus" de technologie et adeptes du mouvement anarchiste... Et puis elles ont disparu, remplacées par les radio libres, nom fallacieux designant des radio commerciales qui au final etaient sous le contrôle de l’état et de l’armée (oui, c'est l’armée qui régule les radio-frequences....)

«Aujourd'hui les podcasts permettent encore bien, bien bien plus de liberté que ces radios. Diffusion mondiale par défaut. »
Aujourd'hui l'internet existe encore, mais il est menacé par le streaming et la disparition de la neutralité du Net, cette notion mal connue qui garantie que tous les acteurs du net sont équivalent en droits et devoirs...

Mais regardes le dernier paquet de loi passé aux USA - celui qui justement annule la neutralité du Net - ou celui passe a l'automne en France qui institue ni plus ni moins que le devoir de censure des FAI (on va plus loin que les boites noire de Kazeneuv) et le droit de consultation de donnée sur requête administrative pour les administration (donc hors d'une enquête judiciaire sous le contrôle d'un juge)

Ok, le conseil constitutionnel a annulé le délit de consultation de site Internet, enfant chéri de Val et Kazeneuv, mais ça va revenir sous une autre forme, la Macronie poursuivant cette œuvre de déconstruction de la democratie.

Dans un réseau P2P - comme l'est fondamentalement le modèle de l'Internet - la censure est impossible, chaque membre etant a la fois lecteur, editeur et relai.

Dans un réseau centralisé, adapté au broadcasting, la censure est intrinsèque et inévitable.

Ce que fait Free c'est s'opposer a cette transformation mortifère.

avatar LoossSS | 

@c1@xxxx il faut que tu comprennes quelque chose (pour reprendre le petit ton supérieur que tu utilises) :
- tes commentaires sont trop longs (mais ça c'est hors sujet)
- je paie Netflix pour qu'ils m'envoient un contenu (et ils le font)
- je paie un fournisseur d'accès Internet pour qu'il me fournisse des contenus (n'importe lesquels)

Oranger SFR et Bouygues y arrivent à peu près.
Free n'y arrive pas : je change de fournisseur.

J'en ai rien à battre du débat "c'est lui qu'à raison. C'est pas moi monsieur"

Si je paie pour un service qui n'est pas rendu, je ne suis pas content et je change de fournisseur.

avatar Wilthek | 

ça fait 1 mois que j'ai quitté Free après de très nombreuses années de fidélité ! ras le bol de ne pas pouvoir profiter de Netflix, même avec la fibre ! sur SFR fibre, une apple tv 4k: un régal ... quelque soit l'heure ou le jour de la semaine. bye bye Free

avatar BooBoo | 

Je n'utilisai pas Netflix, mais j'avais le problème avec Apple Music ou iTunes pour les vidéos !
En journée, cela fonctionnait plutôt bien, mais en soirée, le débit était divisé par 10 d'un coup !!

Passé chez orange depuis presque 2 mois, et plus aucun problèmes !

avatar seblen | 

Idem. Je suis en train de me tater pour partir chez orange.

Apple music ou de la loc de film sur apple TV fonctionnent parfaitement en journée (démarrage immédiat du film), mais le soir, c'est la catastrophe : même un flux musical ne passe pas sans interruption. Je ne parle même pas de vidéo qui mettent + de 15/20 minutes avant de se lancer et qui parfois se bloquent en plein milieu du film parce que pas assez de débit.

Depuis une semaine, j'ai changé les réglages de la freebox en passant d'ipv6 à ipv4 : je ne sais pas si c'est placébo, mais j'ai l'impression de ne plus avoir de problème sur apple music, quel que soit l'heure d'écoute. Pour la loc de film sur apple TV, je n'ai pas encore fait le test.

J'attends d'avoir un peu plus de recul pour me décider à quitter free ou pas.

avatar BleuRooster | 

@seblen

Orange leurs box ? toute les options gratuite chez Free son payante

Livebox Play 42,99€/Mois

-Disque dur 5€/Mois + 10€ activation
-Pas de navigateur.
-Jeux 10€/Mois pas de jeux gratuit.
-Fibre 200 Mbit/s en émission 3€/Mois.
-Renvois d’appel 2€/Mois.
-Le bouquet TV Canal comme Free indisponible en ADSL, plus quelque chaîne en moins par rapport à Free.

Donc total 62,99€/Mois si tu souhaite une box qui ce rapproche de la Freebox et encore elle a largement moins de possibilité! Bref la révolution tien encore largement la route face à la concurrence vivement la V7

avatar SLV17000 | 

@BleuRooster

Il suffit de prendre l’abonnement Livebox Jet a 52€99 et il n’y a aucune option payante en plus.

Et pour les films loués ou achetés sur ATV c’est de l’instantané 4K pas 30 minutes de mise en cache avant de pouvoir éventuellement lire le film...

avatar pagaupa | 

@SLV17000

Effectivement! À 600€/an, encore heureux!

avatar sachouba | 

@BleuRooster :
Entre une box qui sert de box et me donne un accès correct à tous les services Internet, et une autre box qui fait le café mais n'est pas capable de charger un flux vidéo SD, mon choix est vite fait.

Mais je comprends que d'autres ne fassent pas le même choix que moi.

avatar pga78 | 

Si on n’est pas content alors on s’en va : la concurrence n’est pas plus chère ...si un grand nombre d’abonnés s’en va Free réagira sinon ils resteront sur la même ligne...

avatar greggorynque | 

Moi je continue mes rapports à l’ARCEP, mais ce genre de nouvelles me désespère.

Je suis chez Free car leur box est la meilleure mais leur service internet est déplorable.

J’ai des lenteurs sur Facebook, Twitter (les images prennent plusieurs secondes a se charger) l’appstore, Netflix et bien sur YouTube ou la HD est impossible à voir.

Précisons que j’ai la fibre à 600mbs

Dès que j’active mon VPN, mon débit descend de 600 à moins de 100 et pourtant TOUS ces soucis disparaissent...

Si même l’arcep Est incapable de les faire bouger, je pense que je vais juste partir et conseiller à tous mes proches de faire de même, ce genre de bridages est incompatible avec l’idee que je me fait d’un FAI.

avatar tomC92 | 

@greggorynque

Comment fais tu ? Je n’arrive pas à faire fonctionner Netflix via VPN ( pourtant solution pro chez goldenfrog- VyprVPN).

Netflix bloque la diffusion même si je passe par un serveur en france.

avatar Zara2stra | 

C'est un peu malsain vos articles toujours en faveur de Free...
Nul doute que cette publi-information soit une de vos sources de revenus (je crois que vous aviez même un community manager en commun fut un temps), mais dans ce cas précisez que vous faites cela pour des revenus additionnels et pas par pure objectivité.

avatar Nicolas Furno | 

@ Zara2stra :

Toujours en faveur de Free ??? ?

avatar remids | 

@Zara2stra

Tu trouves que cet article est en faveur de free ? Tu devrais relire.

avatar pumk1n | 

@Zara2stra

Là en gros l’article dit quand même « Free on l’aime ou on le quitte » car rien ne changera avant un moment.
Je vois pas vraiment à quel moment c’est pour Free... Sans parler des nombreux articles « à charge » sur Free Mobile.

Non pour moi macG ne prend vraiment pas parti, mais y a toujours des gens pour affirmer le contraire. Sur les articles où ils attaquent Free Mobile on dit qu’ils sont vendus aux 3 autres opérateurs... Je ne comprendrai jamais comment on peut être vendu à tout le monde.

avatar gregelhombre | 

@Zara2stra

Il faut arrêter de lire en diagonale!!
C’est tout le contraire...
Et le coup du community manager est à mourir de rire ?

avatar matthew3321 | 

@Zara2stra

Pas réveillé ? Bois un café et mets tes lunettes...

avatar death_denied | 

@Zara2stra

Au contraire: raz le bol des community manegers comme toi, qui à chaque article sur Free viennent faire leur propagande anti-free. T’es payé par qui toi?

avatar iBaby | 

Si quelqu’autre autorité que l’ARCEP pouvait dire à Free de débrider non seulement YouTube, iTunesStore (le cas que j’ai connu lorsque j’étais abonné Freebox dans une vie antérieure), de nos jours Netflix (que je n’ai pas), mais aussi leur réseau 3G déplorable, à cause duquel je vais me désabonner bientôt, c’est une certitude... Rdv dans quelques années, quand Free devra débrider l’Internet mondial. Alors Free récoltera les fruits de sa politique, qui fait déjà de lui le dernier des opérateurs Internet français.

avatar Crkm | 

lol nan mais quelle bande de vendus sérieusement

avatar valentinnb | 

Je dois donc être le seul à n’avoir aucun problème avec netflix, YouTube et compagnie avec Free, quelque soit l’heure de la journée !

Je croise les doigts pour que cela continue qd je lis les différentes réactions...

avatar xblade42 | 

@valentin

Aucun souci avec netflix AppStore YouTube ou autre et pourtant j’ai pas une super ligne adsl 8mega

avatar Florian Innocente | 

Tu utilises beaucoup Netflix ?

Je pose la question parce qu'entre quelqu'un qui s'en servira tous les soirs (je suis dans ce cas mais je suis chez Orange) et quelqu'un qui regarde de temps en temps il peut y avoir une différence d'appréciation.

avatar Pollux92 | 

Problème résolu pour ma part.
Je suis parti chez Orange.
Quelle plaisir de redécouvrir Netflix en HD.

avatar AppleBZH | 

Je suis abonné Freebox révolution et je commence aussi à en avoir marre, quasi impossible de charger la page Facebook, difficile d’avoir la HD sur YouTube ( et la 4K), j’hésite a passer chez orange ! Quelqu’un sait s’il y a des frais de résiliation ??

avatar Pollux92 | 

@AppleBZH

Oui frais de résiliation mais remboursé par Orange.

avatar AppleBZH | 

@Pollux92

Ah ok je vais m’y intéresser de plus près merci

avatar ArtMacGedon | 

Quand on n'est pas content d'un service et qu'on a le choix (pas comme à certains endroits), le plus simple est de changer de fournisseur plutôt que de pleurer à longueur de journée. Ça n'a jamais été aussi simple qu'aujourd'hui.

En même temps je ne vois pas pourquoi ce serait à Free de supporter tous les frais d'infrastructures alors que NETFLIX touche le montant des abonnements et que c'est entre autre ce service qui apporte une surcharge de datas... Quant à installer des ses propores serveurs sur le réseau FREE il y a peut être des clauses qu'on ne connait pas et que FREE n'est pas ok à accepter.

Je précise que je ne suis pas chez eux pour l'Internet puisque l'ADSL pas dispo ici, mais on est en train de nous poser la fibre, donc si ils pouvaient venir ce serait pas mal.

avatar machou | 

@ArtMacGedon

Parce que Free est une fournisseur d’accès peut-être ? C’est à lui de s’assurer que l’accès aux sites et services se fassent de façon correcte et ne pas laisser ses clients à l’abandon...

avatar ArtMacGedon | 

A mon avis ce n'est pas que à FREE de supporter cela.

Maintenant, on n'est plus au temps de la TSF et plutôt que de toujours se plaindre pour 1 service de loisir pas vital pour tout le monde,il suffit de choisir son fai en fonction de ses besoins

Surtout que le problème est connu depuis longtemps et donc on souscrit l'abonnement (sans engagement) en connaissance de cause. Et que les autres fai remboursent souvent les frais de résiliation.

Chaque Fai a ses avantages et ses inconvénients suivant les besoins et les localisations. On a le droit de choisir alors faisons le au lieu d'être passifs et de toujours se plaindre

Je connais des personnes chez FREE fonctionne bien, chez d'autres c'est Bouygues, d'autre SFR, etc et bien ils prennent l'abonnement qui va le mieux.

avatar Captain Bumper | 

@ArtMacGedon : Ah?! Parce que Free ne touche pas d'abonnement comme Netflix?! Première nouvelle! Le métier de Free c'est de vendre un accès au réseau Internet et à tous les services qui s'y trouvent de manière neutre. Qu'il n'y parvienne pas et qu'il veuille que tout le monde paye (un comble quand on s'appelle "Free"), de tous les côtés des tuyaux (même quand il ne s'en charge pas) n'est pas le problème ni de Netflix, ni des internautes. Free doit revoir son business-plan et ses conditions.
Et ne t'inquiète pas Netflix doit aussi payer son accès à internet, soit directement soit via un fournisseur.

avatar pagaupa | 

A part faire le buzz, Free est une vraie mascarade.
Chez Orange, et Dieu sait que je ne suis pas pro-orange, tout fonctionne à merveille. Même au fin fond de la campagne.

avatar nono123 | 

Il faut juste être réaliste avec Free : ils ne veulent pas payer pour le peering. Avant ils avaient le traffic vers leur pages perso pour ne rien payer mais maintenant que cela n'intéresse plus personnes c'est a eux de devoir passer à la caisse. C'est ce pour quoi ont paye son opérateur pas pour avoir un LAN entre clients du même opérateur.... L'avantage de la concurrence dans ce domaine c'est qu'on peut aller avoir ailleurs.

avatar HellXIoNS | 

La seule chose qui fera bouger Free est la perte d’abonnés. Personnellement ça fait depuis 2013 que j’ai quitté Free pour justement ces problèmes de débit en soirée et le week-end (YouTube et l’AppStore entre autre à l’époque).
Je vois que c’est toujours pareil avec ce FAI ça donne pas envi que s’abonner.

avatar vlsf1 | 

C’est honteux, Free exploite un vide juridique et ça pourrait faire cas d’école.

C’est interdit de brider ? Alors il suffit de se contenter d’un petit moteur, et techniquement, même si c’est aussi lent, il n’est pas bridé.

Ce sont les consommateurs qui en paient les conséquences...

avatar ArtMacGedon | 

Est ce de la faute de FREE si maintenant dans une même famille plusieurs personnes sur tél, télé, tablettes, ordi etc... veulent regarder en même temps plusieurs flux en 4K tout en téléchargeant ou jouant en ligne. On a déjà oublié comment c'était avant l'adsl. Bientôt la fibre à 1gb sera trop lente

Après Netflix qui veut imposer ses serveurs, si FEE accepte, ce sera donc à chaque fournisseur de contenu de le faire et de se lancer dans la surenchère (Amazon, google, apple, Youtube...) et au final il ne restera que les + gros et fini la neutralité du net.

Au rythme actuel, on va revenir au bons vieux quotas mensuels et fini l'illimité, comme Bouygues avec sa 4G box

Pourquoi ne pas faire payer une taxe (on est si fort pour cela) à chaque fournisseur en fonction du volume de données échangées pour améliorer les réseaux partout, comme ça c'est équilibré entre les petits et les gros

avatar pommedor | 

Pour 5€/mois t'as une option réseaux sociaux, pour 10€ de plus t'as accès aux sites de vidéos en HD et 20€ pour de la 4k.

Vivement que les marketeux commencent à nous vendre l'incroyable et exceptionnel qualité des vidéos en 8 ou 16k pour rendre encore plus tout mieux le monde qui nous est offert par cette incroyable révolution visuelle.

avatar iBaby | 

@ArtMacGedon

Il n’est pas question de « faute » en tout cas du côté des usagers d’Internet. Et même un foyer de deux personnes ou un célibataire peuvent rencontrer des problèmes avec Free. Qui touche nos abonnements à Free, sinon Free ? C’est leur business. Pour un FAI, c’est limite. Je suppose que Netflix et consorts, de leur côté, rémunèrent producteurs et acteurs, etc. Free ne faisant pas que des tuyaux, mais aussi une box, des services, c’est leur marché. S’ils sont pris en étau entre les gros du Net et leurs abonnés, qu’ils augmentent leurs tarifs, et non pas en imposant une taxe, une de plus ! Ça irait complètement à l’encontre de la liberté que tu défends justement, celle de changer de FAI en fonction de ce qui convient à chacun.
Un accès confortable à Internet est primordial de nos jours, sinon ça ajoute du tracas au quotidien. Free ne va clairement pas dans le bon sens. Faut qu’ils arrêtent leurs forfaits gratuits pour commencer, ça leur apportera des finances.

avatar ArtMacGedon | 

Qui touche Netflix, sinon Netflix ? Netflix doit surtout se rémunérer et les actionnaires sinon le business ne serait pas si juteux et ils ne se battraient pas tous pour s'imposer.

Et non la taxe ne serait pas injuste puisque proportionnelle aux besoins demandés. plutôt que d'augmenter pour tous et même ceux qui n'en veulent pas. C'est à ceux qui veulent un service de payer pas à la communauté, surtout on le rappelle pour un besoin aussi peu vital que de la VOD

Un simple accès confortable n'est même pas envisageable pour beaucoup et ce n'est pas de la faute de Free mais d'un réseau mal et non entretenu par l'opérateur historique en charge et qui ponctionne tous les autres opérateurs. Et pourtant maintenant pour une simple carte grise on est obligé de passer par leur site avec les résultats qu'on connait...

C'est aussi de la faute à FREE si les jours de déclarations d'impôts les sites sont parfois down car trop d'affluence ?

Pour ceux là Netflix n'est même pas le cadet de leurs soucis

Personnellement ça ne me gênerait pas que Netflix devienne une option payant pour ceux qui la veulent et basta

Pages

CONNEXION UTILISATEUR