Des documents rares signés Steve Jobs mis aux enchères

Mickaël Bazoge |

Il y aura de bien jolies choses à acheter pour les amateurs fortunés de raretés, durant la prochaine vente aux enchères organisée par la maison RR Auction. Quatre incunables seront ainsi proposés : la reproduction du tout premier logo d'Apple (Newton sous son arbre) signée de la main de Ronald Wayne, le troisième cofondateur oublié de l'entreprise. Ce lot est estimé à 200 $.

Plus intéressants sont les trois autres objets signés cette fois par Steve Jobs. On y trouve un questionnaire de recherche d'emploi de 1973, dans lequel le futur fondateur d'Apple — il est alors âgé de 18 ans — indique qu'il est doué avec les technologies électroniques et dans le design industriel. L'année suivante, il trouvait un job chez Atari où il fit la connaissance de Steve Wozniak. Le reste, c'est la grande histoire… Ce document est estimé à 50 000 $, mais il pourrait générer bien plus d'argent.

L'enchère comporte également un manuel d'utilisation pour Mac OS X datant de 2001 autographié « All the best, Steve Jobs » (estimation à 25 000 $). Il y a enfin cet extrait de journal daté de juin 2008, dans lequel on apprend que le nouvel iPhone plus rapide (le 3G) sera vendu 199 $ (l'appareil était subventionné par l'opérateur). Il est signé non seulement par Steve Jobs mais aussi par Tony Fadell.

L'histoire de cet autographe est mignonne. Le propriétaire du document était à l'époque âgé de dix ans, et alors qu'il dégustait une glace dans un restaurant, sa mère a reconnu le patron d'Apple qui venait de présenter l'iPhone 3G. Pour obtenir les précieux paraphes, elle a dû faire preuve de persuasion, Steve Jobs ne voulant pas signer seul. « Steve a décliné poliment à plusieurs reprises », explique-t-il, « en disant que tout ce qui se faisait chez Apple était un travail en commun. Il ne voulait pas signer et garder le crédit pour lui seul ».

Le patron n'a finalement accepté de signer que si la personne assise à côté de lui en faisait autant. Coup de bol, c'était Tony Fadell… Ce document est estimé à 15 000 $. L'encan débute le 8 mars et se terminera le 15 du même mois.

avatar iDanny | 

C’est mes yeux ou bien à la question « Access to transportation », il a répondu « Possible, but not probobable » !? 🤔

Il savait pas écrire ou quoi 😬

avatar Maclowic | 

@iDanny

Je ne comprend pas trop non plus en effet... 😅

avatar JOHN³ | 

Pour moi ces autographes ne valent rien une fois passer la main à un acquéreur.

Je sais pas j’ai du mal avec l’idée de vendre une signature 15,000$, mais en France on dira que c’est de la jalousie.

avatar igaijin | 

@JOHN³

Jaloux! :)

avatar macinoe | 

Oh non.

Je viens de me rendre compte que non seulement je suis né le même jour que Steve Jobs, mais que j'ai en plus j'ai pratiquement la même écriture..

J'ai peur de me faire diagnostiqué par un numérologue ou un graphologue, ills vont me décréter psychopathe.

avatar SidFik | 

tu devrais faire une fausse note du genre "après ma mort, merci de ne surtout pas donner ma place à tim cook, il est très mauvais"

qui sait, ça peut marcher

avatar LolYangccool | 

J'ai ris. ^^
Merci !

avatar niclet | 

Hé! Mais c’est l’anniversaire de Jobs dans deux jours!!

avatar Pobla Picossa | 

J'ai une photo de l'Apple 1 dédicacée à mon nom par Steve Wozniak :-)

avatar femurgauche | 

Un incunable est, par convention, un livre imprimé en Europe avant le 1er janvier 1501.
Cette appellation est donc totalement inappropriée !

avatar Issou la chancla | 

Steve Jobs ne voulant pas signer seul. « Steve a décliné poliment à plusieurs reprises », explique-t-il, « en disant que tout ce qui se faisait chez Apple était un travail en commun. Il ne voulait pas signer et garder le crédit pour lui seul ».

Quel type détestable. Le pire c'est qu'il aurait vraiment refusé s'il avait été seul.

avatar SugarWater | 

@Issou la chancla

Moi je trouve ça plutôt noble à moins que ce ne soit un faux prétexte. Perso, ça ne me choquerait pas qu'il ne signe pas. Son idole, Dylan ne signe pas non plus. Dans une séquence de "dont look back" Dylan dit à une admiratrice : tu n'as pas besoin de mon autographe, si tu en avait besoin je te le signerais. Bien sûr, cette dernière ne comprenant pas fini par l'insulter. Il y a des gens qui ne font pas de fan service, c'est leur droit.

avatar Mourtou | 

@SugarWater

👏👏👏👌

avatar Issou la chancla | 

C’est un enfant de dix ans...
Le niveau de stupidité est le même que Federer à Roland Garos qui avait refusé un selfie à un jeune entré sur le court

avatar Espcustom | 

Un peu du n’importe quoi qd même...

avatar CaptainBinouz | 

Alors qu’il a 18 ans, en 1973, on lui demande sur un questionnaire de compétences s’il sait taper à la machine, utiliser un ordinateur etc... 🤔

Comme s’il était courant en 73 d’avoir un ordi à la maison. Bizarre non ?
Ou alors j’ai mal compris ?

avatar powergeek | 

Sur son CV, « phone : none ». J’adore.

avatar jerome74 | 

Afligeant. Des documents sans la moindre valeur en eux-mêmes, seule la signature en a une (si tant est qu'on veut bien lui en donner)

avatar renan35 | 

Wikipédia : "Un incunable est, par convention, un livre imprimé en Europe avant le 1 janvier 1501."

avatar r e m y | 

@renan35
Dans son sens habituel et conventionnel, ce terme désigne effectivement un livre datant du début de l'imprimerie.
Mais il peut être utilisé au sens "figuré" pour désigner des documents datant d'une période marquant les débuts de toute autre chose.
Les documents dont il est question ici marquent tout à la fois le début de l'informatique personnelle et/où les debut d'Apple Computer.
Le terme incunable n'est donc absolument pas impropre.

avatar Bigdidou | 

@r e m y

Tu as une définition très extensive d'incunable, que je ne retrouve nulle part.
A la rigueur pour qualifier des photos, lithographies, films issus datant du début de ces techniques de reproduction (cnrtl). Ou encore, pourquoi pas, de toutes premières fiches perforées, disquettes, des bandes magnétiques.
Mais pour qualifier un document qui évoque le début d'une technique dont il n'est pas issu (un papier qui parle d'ordinateur, une photo de locomotive à vapeur), assurément, non. Incunable est complètement inapproprié ici.

avatar renan35 | 

on ne va pas de fâcher pour si peu. L'important était d'expliquer un peu à quoi correspond "incunable".

avatar Bigdidou | 

@renan35

Il s'agit pas du tout de se fâcher (et surtout pas avec remy) ;)

avatar renan35 | 

OK. ;) ;)
J'avais un peu mis la définition de "incunable" car sur macgé un ou des auteurs ont tendance à sortir des mots peu usités (voire désuets), pour étaler leur connaissance sans expliquer le mot.
En journalisme, on dit qu'ils "écrivent pour se faire plaisir".

avatar alan1bangkok | 

je préfère un tableau signé Monet

Pages

CONNEXION UTILISATEUR