Shadow : le PC dans le nuage ouvert à tous le 29 novembre à partir de 29,95 €/mois

Stéphane Moussie |

Après plus d’un an de bêta-test, tout un chacun pourra s’abonner au Shadow à partir du 29 novembre. Le Shadow, c’est ce PC dans le nuage conçu par la start-up française Blade.

En vous abonnant, vous disposerez d’un ordinateur Windows 10 hébergé sur les serveurs de Blade et accessible depuis n’importe où grâce à des clients Windows, macOS et Android (des clients Linux et iOS sont prévus).

Autrement dit, Shadow fait disparaître la grosse tour dans le bureau en déportant toute la puissance de calcul et le stockage sur un serveur distant. « Grosse tour », car Blade vise en particulier les joueurs avec une configuration musclée : processeur Intel Xeon 8 cœurs (E5–2620 v4), carte graphique Nvidia Quadro P5000 (équivalent d’une GeForce GTX 1080 avec 16 Go de RAM au lieu de 8 Go) et 12 Go de RAM DDR4.

Seule « anomalie » dans la configuration, le stockage limité à 256 Go, ce qui risque d’être vite juste avec des jeux prenant plusieurs dizaines de Go. Des options pour augmenter le stockage seront dévoilées ultérieurement.

Shadow exploite un centre de données d’Equinix.

L’abonnement coûtera 29,95 €/mois avec un engagement d’un an. Si vous voulez essayer le service pendant un mois seulement, il vous en coûtera 44,95 €. Avec engagement de trois mois, l’abonnement sera à 34,95 €/mois.

Blade a revu son offre depuis la première présentation : le boîtier Shadow n’est plus indispensable, il sera proposé en option à 7,90 €/mois en location ou 119,90 € en achat unique. Mais pourquoi payer un boîtier supplémentaire si le PC est intégralement hébergé à distance ?

Le boîtier Shadow apporte plusieurs avantages, à commencer par l’optimisation des performances en s’occupant du décodage au niveau hardware du flux provenant du serveur. Il permet aussi de démarrer plus rapidement la machine distante et évite quelques réglages matériels (pas besoin de configuration pour décider quels périphériques USB sont vus par l’ordinateur distant et ceux par l’ordinateur local).

Le boîtier Shadow optionnel.

Ce petit boîtier, qui tient sur un bureau, dispose des ports nécessaires pour brancher les périphériques habituels : 2x USB, 2x USB 3.0, prise jack micro, prise jack casque, 2X Display Port et Ethernet 1Gb/s.

Outre le matériel côté serveur, ce qui détermine la fluidité de l’utilisation, c’est la qualité de la connexion internet. Blade annonce qu’une connexion ADSL à 15 Mb/s (une excellente connexion ADSL, donc) est suffisante. 15 millions de foyers sont ainsi éligibles. Évidemment, plus la connexion est rapide et la latence réduite, meilleure sera la qualité du service, le mieux étant une ligne fibre. Pour profiter de la 4K, il faut au moins 30 Mb/s.

La start-up compte optimiser sa technologie réseau jusqu’à permettre un usage correct dès 5 Mb/s. Les clients proposent des options pour régler l’utilisation de la bande passante et le type d’affichage. Par défaut, l’utilisation de la bande passante est ajustée dynamiquement en fonction de la connexion.

Le client sur Windows et Mac.

Next INpact rapporte que plusieurs mesures temporaires ont été mises en place pour limiter des abus constatés durant le bêta test. Pour éviter que les Shadow ne soient transformés en seedbox (des machines dédiées au téléchargement P2P) avec la dégradation des performances que cela peut impliquer pour les autres utilisateurs, Blade a limité la vitesse de téléchargement à 1 Gb/s en download et 100 Mb/s en upload (le datacenter a des lignes à 100 Gb/s). Il y aussi une mise en hibernation automatique au bout de 1 h 30 d’inactivité.

Ces restrictions mises à part, Blade ne bride aucunement les Shadow. Vous êtes libre d’utiliser comme bon vous semble votre machine distante sous Windows 10, y compris pour du téléchargement P2P (Blade précise condamner toute utilisation illégale). Cela va sans dire que l’abonnement au service ne comprend pas les logiciels additionnels : si vous voulez exécuter Office, Photoshop ou jouer, les licences de ces logiciels seront à vos frais.

Le client Android.

Sur le plan de la sécurité, les données sont stockées dans un centre de données en Île-de-France. La start-up assure que chaque utilisateur de Shadow a « son propre environnement, isolé des autres utilisateurs par des composants reconnus, avec des éléments de hardware qui lui sont dédiés. »

Shadow compte d’ores et déjà 5 000 clients, et plus de 12 000 personnes inscrites sur liste d’attente. Après le lancement officiel en France le 29 novembre, Blade va déployer son service au début de l’année prochaine au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis. La start-up, qui a levé 51 millions d’euros en juin dernier, vise 100 000 clients d’ici fin 2018.


Tags
avatar imatoumi | 

Windows ???

avatar Indecence | 

Je dirais plutôt macOS.

avatar shaba | 

Mouais... je préfère quand même tout avoir en local chez moi et être sûr de la sécurité de mes données et de leur accès même en cas de panne réseau.

avatar nemrod | 

@shaba

On parle de jeux la ...

avatar shaba | 

@nemrod

Ce n'est pas limité aux jeux pour autant.

avatar RyDroid | 

Quand quelqu'un se connecte et se déconnecte, sa manière d'utiliser les périphériques d'entrée (temps entre l'appui de 2 touches), etc : ce sont des données personnelles et elles peuvent servir à identifier quelqu'un, avec certes une marge d'erreur.

avatar SIMOMAX1512 | 

@shaba

Tu crois que tes données sont en sécurité parce qu’elles sont sur ton disque dur ? Y a encore des personnes qui croient ça ??

avatar shaba | 

@SIMOMAX1512

Oui je préfère les savoir chez moi que sur un serveur quelconque. Je me sers du cloud mais je n'externaliserais pas tout pour autant. Les serveurs, ça plante.

avatar pim | 

Chiche de s’abonner pour installer un hackintosh ?!!!

avatar PierrePio | 

@pim

T’es de la rédaction ? (Je me demande ça, à cause du logo sur le côté de ton pseudo)

Si oui, vous avez mit le boîtier à l’envers sur la photo ^^
(les leds rouge en bas et les ports usb vers le haut)

avatar Stéphane Moussie | 
@PierrePio : le logo c'est pour les abonnés au Club MacG.
avatar macam | 

...

avatar PierrePio | 

Pour être chez shadow depuis le début c’est vrai que c’est prometteur
Surtout qu’ils sont entrain de bosser sur une interface sans windows, à la manière de naviguer comme sur une Apple TV, et l’application IOS à vraiment l’air prometteuse également ?

Pour ceux qui sont intéressés, voici mon code de parrainage i9x5i

Renseignez vous, c’est vraiment intéressant
Et si vous avez des questions n’hésitez pas

avatar BetterCallTim | 

Emmanuel Freund, le Steve Jobs français...

avatar Jef-67 | 

Ordi en ligne et en location, voiture en LLD, musique en Streaming, etc ... A quand l'intelligence en ligne ? A force de tout mettre en ligne on finira vraiment con-so-matteur

avatar LisbethSalander | 

C’est vraiment bluffant, dans l’équipe un de nos collègues tester Skyrim en ultra sur son Galaxy S7. C’est assez amusant au final et très intéressant.

avatar kitetrip | 

Est-ce que le bilan écologique de cette solution est concluant par rapport à posseder sa propre machine ?

avatar RyDroid | 

Probablement pas, puisque ça fait tourner 2 machines au lieu d'une. De plus, il faut aussi compter toutes les machines et câbles nécessaires pour la connexion à Internet. On peut aussi émettre l'hypothèse que les consommateurs de ce genre de solutions vont vouloir les graphismes à fond, alors qu'au moins une partie se serait contentée de ceux que pouvait offrir sa carte graphique.

avatar hirtrey | 

J’ai l’impression de retourné 30 ans en arrière, c’est super !!!!!

avatar pocketalex | 

@hirtrey

Le serveur centralisé, c'est le passé ... et c'est l'avenir

J'ai bossé pendant les 5 dernières années avec un laptop puissant, au prix d'un certain poids à transporter tous les jours, les datas qu'il faut aussi balader avec soi (et quand il manque des fichiers... youpi tralala), l'autonomie à gérer, et au final une solution informatique qui reste modeste en confort par rapport à une station desktop

Du coup j'ai revu mon "setup" (comme on dit aujourd'hui) et depuis 2 ans, j'ai comme machine principale à mon boulot une station desktop bien puissante (pour l'époque, je la remplace d'ici 1 mois) et je m'y connecte à distance depuis chez moi via un mac mini ou, plus souvent, depuis mon Macbook 12" également chez moi (canapé, lit, etc) mais également de n'importe ou.

Avec une bonne connexion (fibre à la maison, 4G Orange en déplacement) j'ai un framerate moyen entre 30 et 60fps pour un écran 1920x1080. Dans les meilleures conditions, à part la compression du signal, j'ai quasiment la même machine que si j'étais devant.

Et pour bosser c'est le pieds, j'ai ma station de travail, donc toute la puissance possible, le serveur réseau avec tous les projets dessus et les fichiers, et ce depuis n'importe ou, pour peu que j'ai une liaison pas trop préhistorique

Par contre, que ma machine principale soit un truc loué dans un datacenter, c'est pas pour demain.

avatar KidZebr | 

Ça peut être vraiment sympa pour les gens qui n’on pas les moyens de débourser une certaine somme pour un ordinateur ! Après il faut encore avoir la connexion qui suit derrière :’)

avatar RyDroid | 

Il y a aussi plein de jeux qui ne nécessitent pas un ordinateur cher. Avec un Raspberry Pi, tu peux par exemple jouer à certain nombre de jeux disponibles nativement sous GNU/Linux et à plein de jeux émulés (NES, SNES, GB, GBC, GBA, MegaDrive, PS1, etc), le tout pour très peu cher. Bien entendu, le Raspberry Pi est un cas "extrême" en terme de prix, mais ça montre que même avec peu financièrement, il y a de quoi faire pour jouer à des jeux vidéos.

avatar anti2703 | 

Je suis le seul a trouver la config étrange pour jouer ?!

Les gamers préfèrent des Core i7 ou i5 pour jouer. Les jeux ne tirent que très rarement parti de plus de 4 cœurs, vaut donc mieux (juste) 4 coeurs mais avec une grosse fréquence qu'un Xeon avec plein de cœurs mais avec une fréquence pourrie.

Puis même la P500 n'est pas une carte gaming... c'est une carte dédiée au monde professionnel, elle se fait poutrée en jeu par des cartes d'entrées de gamme même si en puissance brute elle cartonne. Les calculs sont différents pour du jeux que ceux qu'on effectues en montage vidéo ou retouche photos...

Fin bref, ils ont voulu jouer à qui a la plus grosse et je ne suis pas sur que ça fonctionnera leur truc ^^

avatar EBLIS | 

@abti2703
"Quadro P5000 (équivalent d’une GeForce GTX 1080 avec 16 Go de RAM au lieu de 8 Go)".
Je n'ai moi non plus pas compris, la gamme Quadro, comme le stipule l'article, n'a rien à voir avec une GeForce. Je 'e comprends pas non plus le choix du Xeon. Est-ce en rapport avec l'encodage en temps réel utilisé ?

avatar Ghaleon111 | 

Une quadro c’est une GeForce optimiser Pro

avatar pocketalex | 

@Eblis

J'avoue ne pas comprendre non plus ni avoir de réponse fiable, mais j'imagine que quand on parle de PC à distance, il s'agit de machine virtuelles lancées depuis un gros serveur, donc des composants de serveurs : xeon et CG Quadro

Mais je suis pas sur de mon coup

avatar lecureuil | 

Ahhh la vie en leasing
On va bientôt finir par bosser uniquement pour payer des abonnements
Dans le futur on ne possèdera plus rien

avatar Trumpenstein | 

@lecureuil

Avoue que ça permet pas mal de flexibilité!

avatar Domsware | 

@lecureuil

Ça tombe bien on ne possède déjà rien !

avatar Hoooti | 

@lecureuil

La propriété privée c’est un truc de capitaliste
[/troll]

avatar debione | 

Ben ça fait plaisir de voir une boite européenne proposer un bon service sur le papier...
Si le service suit bien (j'ai un peu peur pour la latence comparé à un poste fixe) alors des gamers pourraient vraiment être intéressé (ou les parents de gamers, finalement entre acheter un ordi pour le jeu à son enfant comme cadeau de Noel ou lui offrir un abonnement du genre pour une année, la question se pose sincèrement.)

avatar Sic transit | 

1977 : Steve Jobs et Steve Wozniak fondent Apple Computer afin de commercialiser leur invention, un micro-ordinateur autonome indépendant de tout serveur centralisé. C'est le début de la révolution informatique, un phénomène qui va transformer le monde.

2017 : La ferme de serveurs, le cloud et l'abonnement à 29,95€/mois, c'est le bien. La "grosse tour dans le bureau", c'est le mal !

avatar Dri2s.b | 

Shadow Marsiens comme ils disent, je vois plusieurs avantages à l'usage.
1. Je paye 30€ par mois... soit 360 par an, j'ai une sorte de machine puissante quand j'en ai besoin, toujours mis à jour... pour moins cher qu'un ordi de base avec un crédit à 0%

2. Je peux l'utiliser sur mon macbook air. Ce qui signifie que ma machine n'est plus qu'un écran et que j'utilise ma Shadow pour les soft Adobe... qui n'ont pas d'impact entre PC et MAC sinon le clavier.

3. Je ne vais pas acheter de macpro, mais un macbook... je vais me faire une belle petite économie avec la puissance que je veux quand je veux si je veux.

4. J'ai entendu parlé d'une version iOS de Shadow ... et là, je me dis que mon iPhone 6s avec une GTX 1080 (comme ils viennent de me mettre gratos) bah... ça déchirera n'importe quel iPhone X (ok, pas sur la photo... mais je fais de la photo et mes objs et mes boitiers éclatent (non comparable) les deux petits trucs dans le dos du X

5. On m'a montré une version adapté pour ma télé connecté... et voilà que ma télé devient un ordi avec mes jeux...

6. Il y a une petite communauté. Et oui, j'ai essuyé comme certains, beaucoup, des platres. Mais l'équipe est réactive, sympa, volontaire, dispo, franchement, ça me fait plaisir de les aider

7. Ma carte graphique est compatible VR... ce qui signifie que "potentiellement", je vais pouvoir jouer à des jeux VR... sur un écran sans avoir une connerie de sac à dos avec un PC portable et des fils dedans.

8... Les mecs boss, ils règles les soucis que j'ai pu leur décrire assez vite. (mon NAS n'était pas reconnu)

Je ne vais pas vous laisser de lien de parrainage... ça ferai trop pub.

Je continue donc à utiliser ma machine sous mac OS, et dès que j'ai besoin de puissance sur premiere, after effect, photoshop je passe sur Shadow (pour lightroom, je reste sous MacOS... peu gourmand, pas la peine)

avatar pocketalex | 

@Dri2s.b

Je continue ton histoire :

J'ai chopé un client pour un montage vidéo. Je repars du RDV avec un devis signé et un disque dur de rushes

J'arrive chez moi, je connecte le disque et j'upload les rushes sur ma machine distante. 90Go de fichiers, la machine m'indique que dans 3j, les données seront sur la machine distante et je pourrai commencer à travailler

Problème, je dois rentre le montage demain soir ...

Edit : je suis pas la pour, contrairement à d'autres, cracher sur cette solution, mais j'y vois un bon moyen de jouer aux jeux vidéo, et pas plus. Pour bosser, il y a pas que les logiciels, il y a aussi le workflow, et la gestion des données sur une machine distance, excusez moi, je vois pas comment faire

avatar Dri2s.b | 

Je n'ai pas toutes les solutions, mon usage vidéo n'est avec tes contraintes.
Et si c'est pour monter un film pour le cinéma, je n'y irai pas, ou pas encore.

Perso, je brancherai mon disque à la box shadow pour bosser sur Premiere. (Bien que j'ai de la fibre et 90 Go ce n'est pas en 3 jours que je les pousse).

Par nécessité, je prépare une copie de secours que tu places dans mon NAS.
J'essayerai
Soit de monter directement sur la box Shadow branchée sur ton NAS (avec SSD) en RJ45.
Soit de monter sur mon mac via l'app Shadow et un accès de Shadow sur mon NAS.
Ca fonctionne sur AE et Première, mais pas possible pour le moment pour Lightroom.

Note : Adobe et sa dernière version CC propose bien une version de coworking qui n'utilise pas la totalité de la résolution de tes fichiers. Je pense donc qu'à terme cette solution peut être grandement utile et tout aussi efficace.

avatar pocketalex | 

@Dris.b

Sans aller jusqu'a monter des films de cinéma, juste du montage classique (720p, FullHD, 4K), la recommandation conseillée est d'utiliser un SSD pour l'OS, un SSD pour le cache, et un support pour les rushes type DD interne, SSD interne ou DAS TB2 ou TB3 ... ou NAS en 10GbE, bref d'assurer à minima du 500Mo/s et, idéalement, le double ou le triple

Au vu de ce que tu nous racontes, il est bien évident que tu n'y connais rien de rien, d'ou mon premier commentaire.

Vu que tu insistes, j'aimerais que tu nous expliques le cas suivant :

"monter directement sur la box Shadow branchée sur ton NAS (avec SSD) en RJ45."

La shadow box, c'est pas une station de montage. Sinon, à 100€ la boite, j'en achète 10 de suite :)
C'est même pas un PC, c'est juste un boitier de connection distant, donc la machine qui va bosser sur le montage, c'est ta VM sur le serveur du data center de Blade
Les données font quoi ? Elles quittent ton NAS pour aller avez la Shadow Bos à la vitesse de 1GbE soit 120Mo/s au mieux du mieux, mai somme j'imagine que t'as pas un NAS de compétition, on va plutôt partir sur 80Mo/s, ensuite de la shadow box elle vont chez Balde en passant par ta connection internet qui, si c'est une fibre 300mb, monteront la bas à la vitesse de ... 37Mo/s, mais ça c'est quand t'as une fibre 300mb et que toute la ligne est dispo et full vitesse sur tout le chemin, mais dans la vie réelle, c'est jamais le cas, donc on part plutôt sur 20Mo/s, ce qui va brider toute la chaine des datas à cette vitesse

Voila ... station de montage, on recommande un accès aux fichier de 300 à 1500/2000 Mo/s pour monter confortablement. Et avec ta solution magique, tu feras au mieux du 20Mo/s, soit les performances des ordinateurs de 1998 (ATA-4 ... souvenez-vous). Pas gagné ton histoire.

Sinon tu as la solution d'uploader toutes tes rushes sur la station distante, chose évoquée dans mon premier commentaire.

Toi, tu crois qu'en te connectant à ta machine distante, tu as la puissance de la machine distante disponible dans ta machine locale. En gros, ton Macbook Air, ça devient un gros PC Xeon / P6000.
C'est malheureusement ... totalement faux

Ton macbook Air ne fait qu'afficher (et ça bouffe zéro ressources) un flux vidéo compressé envoyé par Blade qui représente l'écran de la station de travail distante, sur ton écran, mais ça ne fait pas de ton Macbook Air une station de travail ... juste, tu pilotes une machine à 400km d'ou tu es, et tu as le retour vidéo.

Si tu as des datas à traiter, il faut d'abord les envoyer sur la machine distante, et après, seulement après, tu les traites à la vitesse de la lumière du xeon magnifique. Et, ensuite, il faut rapatrier le résultat.

on va arrêter le montage vidéo et partir sur un exemple plus simple : une photo RAW à retoucher.
Il faut donc envoyer le fichier RAW via ta connexion Internet (à 20Mo/sec ... dans le cas d'une fibre 300mb, sinon, en ADSL, c'est 0,1Mo/sec) sur ta machine distante. Ensuite et seulement ensuite, tu peux ouvrir et traiter le fichier, avec toute la puissance du couple Xeon/P6000, et quand c'est fini, tu enregistres le résultat, et ensuite tu la rapatrie sur ta machine locale (ou sur ton NAS, ou autre)

Moi bosser comme ça je suis pas client

Et toi... toi tu as rien compris de ce qu'était une machine distante. tu crois que Blade va transformer ton i5 de portable en Xeon surpuissant ... ben non

avatar Dri2s.b | 

Sur le point 1, 2, 3, 4, 5 et 6... T'as rien à redire.
Bon, t'as été blessé par le 7ème et tu t'es fait un film.

Sur le 7, je te précise que je n'ai pas ton usage, avec humilité, bienveillance.
Tu peux aussi voir sur YOUTUBE une démo par un monteur sur son besoin sur AE loin d'être des plus mauvais https://www.youtube.com/watch?v=I2ELd0xT_Yg

Humilité...
Ne te méprends pas, le sujet de la vidéo et du montage est pour toi technique, pour moi artistique. Fier que tu es de ton jolie workflow de belles scènes dictées par ton client, que dis-je imposées par sa vision artistique (il paye, tu montes)... Je maintiens mes propos, je n'ai pas ton usage, pas tes besoins. Et je ne t'envie pas, pas plus que je te plains. Garde ton WF s'il te convient. Je garde le miens.

HUMILITÉ... Dans les forums, tu as toujours le donneur de leçons. Je n'en suis pas amateur.

Tu ne m'apprends pas non plus que le Shadow via l'appli sur mon Macbook air n'utilise rien sinon mon écran de portable... ma box étant branchée sur mon EIZO... qui n'est qu'un écran... hein, calibré, ok, mais qu'un écran. Par contre, il ne te viendrai pas de monter et bosser la colorimétrie sur un macbook air non calibré (de toute façon, ça ne se calibre pas) ? Moi non plus.

Humilité.
Bossant et sur Photoshop et sur Lightroom mes RAW ?? Lightroom n'autorisant pas d'hébergement distant de son catalogue, je pousse bien mes RAW mais un par un quand je veux les retoucher sur Shadow (mais à vrai dire, c'est inutile, mon MBA de 2012 gère très bien Lightroom et ses catalogues).
J'upload de temps en temps un gros fichier RAW du Canon 5DMIV avec Dual Pixel pleine résolution, direction ma Shadow via fibre Orange quali, bah c'est moins de 3 secondes. Le download, moins d'une seconde.
Et en attendant, bah comme toi, je profite de ce temps pour réfléchir à ce que je vais manger ce soir.

Enfin, je perds du temps à Uploader une vidéo... mais 20 minutes en 4K à transcoder en HD c'est 24heures avec presque rien en rendus sur mon MBA 2012... Et si je me plante, ou si ça plante, je recommence.
Par contre, uploader un fichier, c'est con, et fait une seule fois.
Le Dowloader idem.
Et entre temps, je peux bosser avec une puissance de dingue, sans commune mesure avec son coût annuel.

Pour conclure, je préfère continuer à les alimenter, eux, les mecs et les filles qui bossent sur la Shadow, ces petits frenchy qui osent et me font des retours, des débugs, et je suis heureux de participer à ces corrections en me disant que ça aidera un peu.
Toi, file chez DARTY te prendre la bécane qui te va bien, ha nan ! Donne toi l'illusion de la préparer à ta sauce sur Apple.com.
Oulla... je crois que je perds ma bienveillance

avatar Stardustxxx | 

@Dri2s.b
"7. Ma carte graphique est compatible VR... ce qui signifie que "potentiellement", je vais pouvoir jouer à des jeux VR... sur un écran sans avoir une connerie de sac à dos avec un PC portable et des fils dedans."

Et le lag, tu en fait quoi ? Pour jouer sur une tv a la rigueur, pour de la VR impossible.

C'est bien l'architecture client-server, a condition que le lien entre les 2 soit solide.

Tu fais comment pour bosser dans un avion ou le train ?

avatar Dri2s.b | 

A propos de la VR. J'ai bien précisé avec des guillemets "Potentiellement". Ce que j'ai lu sur les forums et les questions que j'ai posé au CM c'est qu'ils le testent bien. Ils le testent. Prions pour que ça marche. Et je ne pense pas qu'il y ai un avenir à la VR si l'on est coincé avec des pc collé dans un sac à dos.

Quant à la question sur l'avion/le train.
Shadow n'est pas mon ordi, mais l'accès à MA PUISSANCE ;)
Au lieu de me payer un macpro, j'utilise mon macbook air 2012 et son app et je bosse via mon shadow pour la puissance.
Donc, dans l'avion, c'est film, mail. Et dès que j'ai besoin et du réseau, ma puissance avec moi.

avatar Stardustxxx | 

@Dri2s.b
"A propos de la VR. J'ai bien précisé avec des guillemets "Potentiellement". Ce que j'ai lu sur les forums et les questions que j'ai posé au CM c'est qu'ils le testent bien. Ils le testent. Prions pour que ça marche. Et je ne pense pas qu'il y ai un avenir à la VR si l'on est coincé avec des pc collé dans un sac à dos."
Ils peuvent tester, mais leur solution n'est pas compatible avec la VR, ca rajoute de la latence, ce qui est le plus critique en VR.
Et regardes les proto chez Oculus ou Vive pour les prochains modeles, il n'y a plus de cable entre le casque et le PC.

"Shadow n'est pas mon ordi, mais l'accès à MA PUISSANCE ;)
Au lieu de me payer un macpro, j'utilise mon macbook air 2012 et son app et je bosse via mon shadow pour la puissance.
Donc, dans l'avion, c'est film, mail. Et dès que j'ai besoin et du réseau, ma puissance avec moi."

Répondre a un mail, j'appelle pas ca bosser ;)
Je ne dis pas que ce n'est une solution viable, mais comme toutes les solutions ca vient avec des contraintes, et que donc ce n'est pas adapté pour tout.

Sans compter que la solution d'avoir une grosse machine dans le cloud existe depuis un moment : Amazon, Google et Apple proposent deja des machines dans le cloud.

avatar Dri2s.b | 

Je suis de ton avis, comme toutes les solutions, elle a ses contraintes.
Mon MBA 2012... bah il est moins puissant que mon précédent iMac.
Mais mon iMac, je ne pouvais pas l'apporter non plus en avion... Enfin, si, mais nan en fait.

A date, cette Virtual Machine version 2017 n'a qu'un an. Je leur souhaite de réussir et de créer tout plein de belles solutions qui réduira les contraintes et améliorera les usages.

avatar MaTMaC | 

360€/an c'est étonnament pas cher !

Rien que la carte graphique coute 2000€...
Si elle est réellement dédiée et que le processeur et la RAM sont dédiés aussi, on a un PC a 3000€ pour 360€ par an.
Il faudrait 10 ans pour être rentable rien que sur la partie matériel !
Si on ajoute les coûts d'infra et de personnel...

Je suis curieux de voir le business model !

avatar EBLIS | 

C'est la question que je me pose, s'agit-il de serveurs dédiés ou y-a-t-il certains composants partagés, voir le tout. Ou un choix de gamme dédié/partagé.

avatar pocketalex | 

@Eblis

Soit c'est des VMs, soit ils perdent du fric

Au choix

avatar coink | 

@pocketalex

C’est des VM évidemment. Plus Personne ne construit de service cloud en mode barebone depuis 5ans.

avatar pocketalex | 

euh .... oui ?

avatar coink | 

@MaTMaC

Facile, leur infra est mutualisee entre tous leurs client et donc est vendue plusieurs fois. Modèle classique des télécoms ou du cloud computing.

Exemple identique : comment un opérateur fait pour le vendre 1Gbps à 45€/mois, il ne rentabilisera jamais ses infrastructures. Ben en fait l’infra est overbookee 1000x alors c’est rentable .

avatar MaTMaC | 

Et non ce n'est pas si facile comme réponse !

Ils précisent bien que le matériel est dédié (CPU et CG ) !
https://shadow.tech/faq

Si c'était mutualisé je ne me poserais même pas la question ;)

Les opérateurs télécoms, pour le grand public, ne garantissent pas les débits.
Ils te garantissent uniquement des seuils max...

avatar coink | 

Ton compte est une instance déployée quand tu te connectes sur du matériel par un contrôleur à la openstack. Quand tu te déconnectes, ton environnement est sauvegardé et ton instance libérée du matériel.

Donc les CPU/GPU sont bien mutualisés entre leurs clients, même si dédiés le temps de leur utilisation unitaire. Leur problématique serait que tous leurs clients jouent en même temps. Ils doivent avoir des problèmes le weekend et le soir à 18H d'ailleurs.

Si ce n'est pas fait par un mécanisme de ce genre, alors je te rejoins dans l'incompréhension du business model.
Ou alors ils minent de la crypto monnaie quand il y a des ressources libres ;-)

avatar dvsn | 

On voit tout de suite que ce service est à destination de monsieur tout l'monde au vu de l'OS utilisé, Windows quoi ! Pour l'instant, ils ne pourront pas compter sur les utilisateurs avertis hormis pour le lancement peut-être, par simple curiosité et tester ce que vaut le service.

L'idée est bonne, mais si on vire tous nos postes à domicile pour bosser exclusivement sur cette VM, c'est compliqué si la connexion Internet venait à tomber en panne. Là, on peut s'dire de garder un poste physique pour bosser localement au cas où.

Perso, pour rien au monde je ne me séparerai de ma tour physique, comme bon nombre d'entre vous. Ce service ne m'intéresse pas du tout.

En tous cas, le projet à d'la gueule sur le papier, souhaitons leur de la réussite, et made in France en plus !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR