Cinq ans après, on a ressorti le premier Chromebook

Nicolas Furno |

Il y a cinq ans, Google présentait le premier Chromebook, un ordinateur portable d’un nouveau genre. En partenariat avec Samsung, cet ordinateur de 12 pouces n’était vendu que 400 €, le même prix que les netbooks de l’époque qui ont totalement disparu. À l’époque, nous n’avions pas été tendres avec ce Series 5, handicapé par les premières versions de Chrome OS : le système de Google n’était pas encore au point, il ne permettait pas de faire grand-chose et plus rien du tout quand on perdait la connexion.

Mais contrairement aux netbooks qui ont totalement disparu des radars de la nouvelle technologie, les Chromebook sont encore là. Plus fort encore, ils se portent de mieux en mieux, au point de gêner Apple dans les écoles, un domaine où le constructeur était traditionnellement puissant. À l’automne, ces ordinateurs pas chers devraient même être encore plus intéressants avec l’ajout des applications Android. En attendant de pouvoir essayer le catalogue d’applications mobiles, j’ai sorti de son placard l’antique Samsung Series 5 pour tenter de voir ce qu’il valait aujourd’hui.

Un coup de chiffon pour le dépoussiérer, le temps de fouiller à nouveau les tiroirs pour retrouver son adaptateur secteur, je branche, j’allume… et dix secondes plus tard, l’écran s’éclaire. Au départ, l’ordinateur me signale un problème, je rallume et pas beaucoup plus tard, Chrome OS démarre cette fois normalement. Je me connecte avec mon compte Google, j’attends à peine et j’ai un Chromebook prêt à l’emploi !

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’espérais bien quand même au moins pouvoir l’allumer et retrouver un Chrome OS équivalent à celui que l’on avait à l’époque. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que ce vieux Chromebook n’était pas du tout dépassé : non seulement il fonctionnait encore très bien, mais Google n’a laissé aucune machine derrière. Le temps de télécharger et installer la mise à jour, et j’avais la toute dernière version de Chrome OS. Et toutes ses fonctions, comme la possibilité d’activer “OK Google” pour les recherches vocales, ou encore d’activer un mode fenêtré, plus pratique pour du multitâche. Tentez de rallumer un iPad de première génération pour voir la différence…

[MàJ 27/06/2016 21h07] : malheureusement, notre vieux Chromebook ne va pas être mis à jour bien longtemps… Dès le mois prochain, Google devrait arrêter de lui fournir les nouveautés. Snif.

Chromebook à jour, avec plusieurs fenêtres, ce qui n’était pas possible au départ. — Cliquer pour agrandir
Chromebook à jour, avec plusieurs fenêtres, ce qui n’était pas possible au départ. — Cliquer pour agrandir

En 2011, le Series 5 était un ordinateur relativement bien doté pour Chrome OS, mais cet appareil n’a jamais été rapide. Son processeur Intel Atom à deux cœurs et ses 2 Go de RAM suffisaient alors, mais aujourd’hui, on sent bien qu’il n’est plus à la hauteur. C’est une machine qui fonctionne encore étonnamment bien quand on pense qu’on l’a achetée 400 € il y a cinq ans, mais au quotidien, les ralentissements permanents sont vite pénibles. Sans parler des saccades quand on fait défiler n’importe quelle page un petit peu lourde… et ce n’est pas ce qui manque aujourd’hui. Aucun problème pour lire un article sur Wikipédia par exemple, en revanche la plupart des sites d’actualité modernes, qui exploitent souvent la puce graphique, laisseront l’ordinateur sur le bord de la route.

Et puis le plus gros défaut que l’on soulevait dans notre test, à savoir un écran de très mauvaise qualité, ne s’est pas arrangé avec l’âge. La dalle TN de 1 200 x 800 pixels choisie par Samsung est encore plus désagréable pour nos yeux habitués au Retina. Sans compter que c’est difficile de travailler confortablement avec une telle définition. En revanche, le clavier et le trackpad sont assez agréables et sans être au niveau d’Apple, cela va de soi, ils sont tout à fait corrects au tarif demandé.

Au départ, c’est surtout la curiosité qui m’a poussé à rouvrir ce Chromebook, pour voir s’il fonctionnait encore. Mais je me suis pris au jeu et j’ai (re)découvert que Chrome OS avait quelques solides arguments à faire valoir. La rapidité est sans conteste le plus gros : même sur cette machine dépassée, le système se charge en une dizaine de secondes et l’interface est réactive. Par ailleurs, tout stocker dans le cloud peut être pénible quand on perd la connexion – même si Google a fait de gros progrès sur ce point –, mais quel confort quand ça marche !

Je peux prendre n’importe quel Chromebook, je saisis mes identifiants et je retrouve presque instantanément tous mes réglages, mes favoris et même mes applications. Avec OS X et même avec iOS, on est encore loin d’une telle simplicité et rapidité. Certes, on ne lance qu’un navigateur, me direz-vous. Mais et alors ? L’important, c’est ce que l’on fait de l’appareil et de nos jours, on en fait beaucoup dans le navigateur…

Soyons honnêtes, le plus gros argument en faveur des Chromebook, c’est certainement leur tarif. Les modèles plus chers, comme le Pixel de Google, atteignent le prix d’un Mac, mais le panier moyen tourne autour de 200 à 300 €. À ce prix-là, on n’a pas un ordinateur très bien conçu, il ne faut pas se leurrer, mais les fabricants font de plus en plus d’efforts. Et l’avantage avec Chrome OS, c’est que les besoins sur le plan matériel sont très modestes : n’importe quel processeur Intel fera bien l’affaire, par exemple.

Pour en avoir le cœur net, nous avons commandé un nouveau Chromebook. Après moult hésitations, nous avons choisi le Toshiba CB30-B–104, un modèle de 13 pouces qui a la particularité, encore rare aujourd’hui, de proposer un écran IPS et Full HD (1 920 x 1 080 pixels) de bien meilleure qualité. Il est également équipé d’un processeur Intel Celeron, de 4 Go de RAM et d’un SSD de 16 Go, le tout pour 300 € environ.

Pourrais-je utiliser un Chromebook après des années passées sur OS X ? Mon idée n’est pas de remplacer totalement mon Mac, cela n’aurait pas de sens, mais d’utiliser Chrome OS en complément, en guise de machine à écrire un petit peu sophistiquée en quelque sorte. C’est sur le Chromebook de Toshiba que cet article a été entièrement rédigé, non sans difficulté, mais il faut bien s’ajuster à la nouveauté… On verra dans les prochains jours si c’est une solution viable !

avatar ecosmeri | 

Troll on :

"5 ans après on a ressorti le premier chromebook, et il est plus veloce que le macbook"

Troll off

Bonne journée ;)

avatar iPop | 

@ecosmeri :
Aux dire de l'article, je reconnais bien là mon MacBook. :-(

avatar 0lf | 

Moi pas.
Mon macbook fait presque jeu égal avec ma surface pro 2 (core i5 4200u).

avatar C1rc3@0rc | 

@ecosmeri

Ce n'est pas un troll, c'est une observation factuelle.
D'ailleurs le Macbook n'est pas le seul netbook qui soit encore en vente: les netbook ont été rebaptisés "Hybrid" mais sont ni plus ni moins que des netbook.

La raison est simple a la non disparition totale des netbook: le prix (sauf dans le cas d'Apple). Apple a présenté l'iPad comme alternative aux netbook et les constructeurs ne netbook ont tenté de c'aligner sur Apple sans y arriver :difficulté technique, manque d'OS - avant que Android soit adapté -, mais surtout incapacité a faire un prix suffisamment bas face a l'iPad!

Google a trouvé une alternative avec les chromebook et Apple a résolu le problème de la concurrence en montant les prix des iPad. Reste qu'Apple n'a pas résolu le problème de son netbook: adapter l'OS.

«La dalle TN de 1 200 x 800 pixels choisie par Samsung est encore plus désagréable pour nos yeux habitués au Retina. Sans compter que c’est difficile de travailler confortablement avec une telle définition.»

Moais, le Macbook air c'est 1366 by 768. Et le Macbook 1440X900...

avatar Pommeduverger | 

@C1rc3@0rc :

As tu réellement essayé le MacBook ? Depuis le temps que tu en parles j'en ai de moins en moins l'impression …

Je te le demande honnêtement sans me moquer, donc ne me réponds pas de façon agressive.

Plusieurs questions :

- qu'est ce qu'un NetBook pour toi ?
- quelle est la différence entre un NetBook et un Ultrabook (type MacBook Air) ?
- qu'est ce qu'un MacBook Air peut faire qu'une MacBook ne puisse pas faire ?

Tu ne m'as jamais réellement explicite tout cela en réalité donc j'aimerai mieux connaître ton point de vu. (Et ne me fais pas ta propagande).

Pour avoir essayé un MacBook environ 40 minutes en magasin en essayant de faire ce que je fais en moyenne sur mon MBA, je n'ai pas senti de net différence (web, bureautique, iMovie GarageBand, mission contrôle exploité à fond) … donc en quoi pour toi est il légitime d'attaquer à ce point le MacBook ?

Et quand bien même tu aurais raison et que ça soit un NetBook, en quoi serait ce un problème ? Parce que jobs détestait les NetBook ? Ce à quoi je répondrais qu'il les détestait parcequ'en 2008/2010 ce genre de produit n'était capable de rien et était mal fini ! Or, aujourd'hui si le MacBook fait tout comme un MBA et est même mieux fini cela règle le problème …

Rappelons que niveau performance le core M est moyen certes mais s'en sort aussi bien qu'un core I5 de MBA de 2015 ce qui est pas mal sachant qu'on a pas eu de gros gain de performance (je crois pas me tromper mais rectifiez moi si je me trompe).

avatar pocketalex | 

@Pommeduverger : bien évidemment qu'il na pas le Macbook, il copie/colle le même message depuis des mois, on commence à le connaitre :)

@ecosmeri démarre la discussion sur de l'ironie de troll, ce qui attire fatalement le vrai troll

Sinon pour revenir sur terre et sur du plus sérieux, j'utilise le macbook intensément, et je ne vois aucune différence en surfant sur le web (le Macbook fait beaucoup, beaucoup plus mais je me cantonne à cet exemple de l'article) avec mon Macbook, mon Macbook pro core i7 et ma station de travail desktop core i7 3770K, 16 Go de ram, SSD, CG dédiée Nvidia, et tutti quanti

Voila un témoignage d'un utilisateur qui possède la machine et ne fait pas mumuse avec, et non une inepsie trollesque d'un type un peu "à l'ouest" dans son monde de licornes et de princesses des glaces.

Après, je dis pas qu'a la 30e fenetre simultanée je verrai pas une différence, mais pour le moment je n'en ai jamais ouvert autant :) Et pourtant j'en ouvre ...

avatar Pommeduverger | 

@pocketalex :

J'ai fait le test en magasin comme dit dans mon commentaire et j'aimerai beaucoup m'en acheter un.

Est ce que pour des longues sessions de iMovie il tient bien la route ?

avatar Manubzh | 

d'après les bench, le processeurs core M est quand même en dessous de celui d'une MBA non ?

avatar pocketalex | 

ça dépend du MBA :)

avatar pocketalex | 

@Pommeduverger :

je ne connais pas iMovie... enfin je ne l'utilise pas. Je suis sur Premiere Pro CC 2015, mais je n'ai pas encore ouvert de projet avec le Macbook (j'attends de recevoir le cable USB-C / USB-3 pour pluguer les disques de projets vidéo)

Pour le moment j'utilise surtout Photoshop et After

Je préfère le répéter, mais le Macbook n'est pas une station de montage. Il fera tourner Pemiere, iMovie ou Final cut sans souci, mais il faut raisonner en terme de dépannage, de travaux ponctuels. Pour du régulier, il est préférable de se tourner vers un desktop qui déchire bien, ou un Macbook Pro 13 ou 15" en core i7 avec au moins 16Go de RAM

La grande force du MBr est de pouvoir prendre un projet Créa, Vidéo, Motion, etc et travailler dessus, faire une modif, un retour client, etc, mais ça reste des conditions incomparables avec une station de travail performante.

Vous allez me dire, c'est pareil avec le Macbook Air

Maintenant, si c'est pour des projets en FullHD, des trucs perso, pas de souci :)

avatar Arcetnathon | 

Y a une petite différence entre un écran de Macbook Air. Genre un bond en avant qualitatif.
L'écran du Chromebook c'est un contraste à 189:1 (866 pour le Macbook), des couleurs complètement fausse et un écran bleu.

On fait pas pire sur le marché.

avatar Manubzh | 

Et bien merci pour cet article !!
Je suis en train de me torturer pour savoir quelle machine prendre en complément de mon iMac !
Mais je n'ai pas envie de me ruiner pour un ordi que je n'utiliserai qu'au boulot ou en conférence pour de la bureautique.

J'ai le choix entre
- un iPad Pro (v'la le prix exhorbitant, il tient pas bien sur un autre support qu'un bureau et le prix des accessoires et le clavier qwerty...)
- un MacBook : trop cher pour faire de la bureautique, pas de connectique et un ordinateur trop jetable à mes yeux... Et pareil le prix des accessoires etc sinon écran magnifique, clavier superbe
- un MBA 11 ou 13 : mon meilleur candidat mais le 13 je le trouve presque trop gros, mais pareil cher pour c qu'il apporte (en dehors d'une bonne batterie), après c'est une excellente machine d'après mes collègues !
- un MBP 13" : meilleur que le MBA pour 200g de plus mais très cher aussi, j'attends de voir la mise a jour pour voir s'ils vont baisser le prix.
- la surface 4 : 2e meilleur candidat, j'ai beaucoup entendu parler de bug mais c'est un bon compromis apparemment et Windows 10 semble tenir ses promesses.

Mais les Chromebook, je n'y avais pas songé, j'étais frileux vis-à-vis de Google, mais j'ai l'impression que tout le monde se comporte un peu de la même manière avec notre vie privée.
Et on peut dire ce qu'on veut, les services de Google sont de très bonne qualité !

avatar oomu | 

et bien, manifestement vous voulez une surface pro 4 et en plus c'est pas cher du tout quelles que soient les options pour le mettre au niveau du mba, manifestement.

et comme Windows 10 semble tenir ses promesses (lesquelles ? ne pas être 8 ?), que demander de + ?

avatar Manubzh | 

@oomu :
Bah il est beaucoup plus simple à utiliser, c'est le même os pour tous, et il est plus stable ;).
Ça reste Windows, mais on ne peut pas nier l'évidence, ils ont pas mal avancer quand même.

iOS sur iPad, c'est pas du tout viable en professionnel à moins d'avoir une appli dédiée
Le monde graphique est heureux comme tout !
Mais je bosse en hospitalier, je peux t'assurer que travailler avec un iPad au boulot, c'est impossible, l'interface ne s'y prête pas !

avatar oomu | 

"Bah il est beaucoup plus simple à utiliser, c'est le même os pour tous"

le même pour tous ? c'est qui ou quoi ce "tous" ?

" et il est plus stable ;)."

Windows est "stable" (au sens, pas un écran bleu régulièrement) depuis 7.

"ils ont pas mal avancer quand même."

Microsoft a pas mal avancé de version en version depuis windows 1 en effet. Là n'est pas la question. J'ai déjà lu pareil lors de 95, NT 3.51, XP et 7.

"iOS sur iPad, c'est pas du tout viable en professionnel"

il n'y a pas 30 ans de développement d'applications de bureaux, ni la puissance cpu/mémoire d'un PC. oui.
Mais pourquoi voudriez vous acheter un ipad quand dans votre liste, y a des macbook air etc.

La surface pro 4 est un pc. Un pc dont on peu débrancher le clavier et souris, mais un pc. J'y recommande un i5 ou i7 minimum. En modèle haut de gamme, c'est un excellent pc portable.

"Mais je bosse en hospitalier, je peux t'assurer que travailler avec un iPad au boulot, c'est impossible, l'interface ne s'y prête pas !"

Donc, ça sera surface pro 4+clavier/souris ou macbook air/pro

avatar Manubzh | 

c'est le même pour tous les appareils maintenant
à quelques fonctionnalités près, ce n'est pas le duo iOS et macOS, mais je pense que c'est volontaire de la part d'Apple

J'ai mis l'ipad parce que je donnais en gros ma réflexion sur quel appareil correspondrait le mieux à mon boulot,
ah et j'oubliais aussi, un ipad pour présenter sa thèse, c'est pas top ...

je suis d'accord pour la surface 4, je regardais du coté de l'I5 justement, et à la fnac, il faisait une offre très intéressante
Mais je fais la même conclusion sur le choix, et c'est pour ça que le MBA l'emporte à mes yeux ;)

avatar patrick86 | 

" un ipad pour présenter sa thèse, c'est pas top ..."

Vous parlez de presentation orale ?

Eh bien on peut faire de très bonnes présentations avec l'iPad. La question est : comment veux-je réaliser ma présentation, quel type de support (un diapo classique ou autre chose) ?

avatar Manubzh | 

orale et présentation d'un diaporama
disons que c'est surtout l'interface qui pose problème, ils ont encore du vieux vga chez nous .... , pour ça encore, faut que je fasse de vrais tests, c'est pas faux, en plus j'ai la suite office dessus, à voir !

avatar patrick86 | 

"disons que c'est surtout l'interface qui pose problème, ils ont encore du vieux vga chez nous "

Le problème sera le même avec une Surface, n'importe quel Mac des dernières années ou même de plus en plus de PC récents.

Mais les adaptateurs existent.

avatar oomu | 

ipad + apple tv. c'est un combo TRES efficace (certainement le + efficace du marché et je pèse mes mots)

MAIS, et je parle de mon expérience en administrateur de grande école/université, pour des raisons de gestions et coûts, on déploie rarement de l'apple tv mais des solutions + ou - universelles (android, win, mac, ios). Enfin, c'est le rêve.

Rien sur le marché n'est aussi frappa-géniale qu'une Apple TV et Airplay (ne me parlez pas de dongle google et autre microsofterie et autre miracast).

Mais encore vous faut il pouvoir brancher la Apple TV. à un Vidéoprojecteur HDMI. Hdmi n'est pas toujours disponible, vous n'avez pas forcément accès à la connectique et le wifi de l'Apple TV peut être considéré comme un risque de sécurité par l'admin réseau (moi).

Le couple bluetooth 4+Wifi simplifient grandement l'auto-découverte et configuration par l'utilisateur de l'appareil. Il peut se passer d'un admin (moi). Mais sincèrement, je préfère intégrer l'apple tv au wifi du campus, via ethernet et enregistrement préalable. Mais forcément ça supprime la spontanéité du truc, qui est ce que recherchent enseignants et conférenciers.

Sur demande, des enseignants ont fait des conférences avec leur propre ipads et une apple TV installée. C'est une procédure qui marche. L'enseignant est familier avec son propre matériel, les performances du streaming sur un réseau wifi N et/ou AC d'entreprise sont excellentes.

Un produit qu'on regarde, qui marche avec Android, win, etc pour faire de la présentation vidéo en wifi sur écrans: Airtame (https://airtame.com). C'est pas une apple tv.

-
je sais que ça fait mal (encore hier j'ai eu la complainte) mais achetez les ZAdaptateurs (vga, etc).

avatar rolmeyer | 

@oomu :
Les promesses de Windows 10 c'est de ne pas changer les habitudes ancrées de millions et même milliards d'utilisateurs qui n'arrivent pas à faire un clic supplémentaire pour arriver sur le bureau et qui veulent absolument cliquer sur un alias (sur le bureau) au lieu d'une tuile. Apple a plus de chance, je pense que 95 % des utilisateurs Apple auraient réagit pareil mais comme il y en a beaucoup beaucoup moins c'est plus simple de les faire évoluer. Et puis Microsoft vit de l'Os alors que Apple vit des machines, les mecs qui vont à l'Apple store opéra achètent un Mac parce qu'il est tellement beeeaaaauuuu ( Arf ) et pas à cause de l'Os. Du coup Apple peut se permettre plus de choses.

avatar oomu | 

"Les promesses de Windows 10 c'est de ne pas changer les habitudes ancrées de millions "

pourquoi changer ce qui MARCHE et que ce qui était "nouveau tout bô" de windows 8 ne permettait pas de MIEUX travailler ?

"même milliards d'utilisateurs qui n'arrivent pas à faire un clic supplémentaire pour arriver sur le bureau"

pourquoi voudriez vous faire un clic de + quand avant on avait son bureau avec ses logiciels, ses fichiers et l'interface immédiatement sans faire de "clic de +" ?

Pourquoi voulez vous mettre un écran supplémentaire bardé de carrés colorés (mais inutiles), de pubs et quasi-popup (news, météo etc dans des petits carrés) entre l'utilisateur et son travail ? (ou jeux vidéo).

Pourquoi ?

réponse: parce que MS voulait imposer ses apps "new ui", pas améliorer l'interface des utilisateurs.

-
"Apple a plus de chance, je pense que 95 % des utilisateurs"

Comme le disait Georges Washington "sur internet, 95% des statistiques citées sont fausses". Mais à mon avis ULTRA SUBJECTIF et PERSONNEL (interdit de le copier sans me payer), si Apple avait fait un coup pareil, y aurait eu HURLEMENT sur 150 sites webs simultanément.

Il n'est PAS si simple de les "faire évoluer" (ou dans le cas de windows 8, désévoluer), preuve en est des modifications par touches de MacOs, la migration en année de Mac Os Classic à Os X et le passage à ios 7, conséquent (principalement visuel) mais retouché rapidement.

Et Pourtant Apple est considérée comme une entreprise "violente" (violente pour abandonner des logiciels surtout).

"Et puis Microsoft vit de l'Os alors que Apple vit des machines"

Ceci est l'explication de pourquoi ces entreprises font n'importe quoi. Ce n'est pas une excuse pour subir l'arbitraire (les tuiles de windows 8 ou Apple Music sur ios 8).

-
"Les mecs qui vont à l'Apple store opéra achètent un Mac parce qu'il est tellement beeeaaaauuuu ( Arf ) et pas à cause de l'Os."

oui moi aussi en tant que Geek je crache sur les béotiens...

avatar oomu | 

Le point est: quand c'est naze c'est naze. Cela s'applique à Apple ou Microsoft.

avatar marc_os | 

@rolmeyer :
Faudra m'expliquer alors pourquoi les gens ne mettent pas en masse Windows 10 sur leur Mac si c'est tellement mieux que MacOS.

avatar pocketalex | 

@rolmeyer

"les mecs qui vont à l'Apple store opéra achètent un Mac parce qu'il est tellement beeeaaaauuuu ( Arf ) et pas à cause de l'Os"

c'est surement vrai pour une partie des acheteurs, mais merci de ne pas généraliser, ça devient réducteur ... voir pas crédible

Pages

CONNEXION UTILISATEUR