Les banques sauvent Sharp… pour mieux contrôler sa restructuration

Anthony Nelzin-Santos |

Les banques Mizuho et BTMU ont lancé une nouvelle bouée de sauvetage à Sharp, offrant 200 milliards de yens (1,5 milliard d’euros) à la société en l’échange de parts. Une bouée qui pourrait rapidement se transformer en menotte, à entendre les déclarations à Reuters d’un cadre d’une des banques en charge de l’accord.

Le siège de Sharp à Osaka. Image Otsu4.
Le siège de Sharp à Osaka. Image Otsu4.

Le plan de restructuration annoncé serait loin d’être « complet », explique-t-il, et manquerait d’une stratégie « solide pour la division écrans ». « [Sharp] doit explorer d’autres mesures », dont « une possible fusion », que son président Kozo Takahashi a pourtant exclue. Quoi qu’il en soit, cette restructuration « prendra du temps ». Un temps qui est de l’argent que Sharp n’a pas, malgré cette nouvelle injection de liquidités.

Pour réduire ses coûts, la société va licencier 10 % de ses salariés, vendre son quartier général, et confier sa division TV nord-américaine à un partenaire industriel. Mais pour revenir dans le vert, elle devra innover dans le marché des écrans pour retrouver les marges et les contrats qu’elle a abandonnés à ses concurrents chinois, coréens, et japonais. Des concurrents vers lesquels se tournent des clients aussi importants qu’Apple, autrefois partenaire privilégié de Sharp.

Cette restructuration et réinvention passe par une baisse significative du capital de la firme d’Osaka, de manière qu’elle puisse bénéficier des avantages fiscaux réservés aux PME. Japan Industrial Solutions, un fonds de restructuration où l’on retrouve les banques Mizuho et BTMU, participera à cet effort à hauteur de 25 milliards de yens (185 millions d’euros).


Tags
avatar Liena | 

Sharp aurait dû mettre sa division écran dans le consortium "Japan Display". C'eût été un concurrent de moins...

avatar Dwigt | 

Bientôt, ils vont revenir à leur activité de départ, les stylos à bille.

Bah oui, Sharp ça vient de Ever-Ready Sharp (ou Ever-Sharp) Pencil, le crayon toujours bien taillé, qu'ils ont lancé en 1915. Un peu plus plus tard, leur fabrique a été démolie par le tremblement de terre de Kanto en 1923 (celui qui était récemment représenté dans Le Vent se lève), et ils sont passés aux postes de radio, mais le nom leur est resté.

avatar CorbeilleNews | 

@Dwigt :
Merci pour cette petite leçon d'histoire :)

avatar iPop | 

Le texte sous entend que Sharp revende sa division TV à...Samsung (qui est désormais partenaire).
Pour innover dans les écrans ...IGZO (ça c'est fait)
Que reste il pour remonter la pente ?

avatar Mathias10 | 

@iPop :
Division Tv nord américaine uniquement si je comprend bien :-)

Du reste, une entreprise sans vision ne peut pas exister, l'inquiétude des banques est normal.
"On vire xx% de personnes, on réduit les coûts de xx%, mais pas contre on ne sait pas où l'on va"...cool

avatar jessy | 

Aquos Xx smartphone réussi question style en tout cas. Dommage il métrite mieux.

CONNEXION UTILISATEUR