DynDNS tire un trait sur le gratuit

Pierrick Aubert |

Le célèbre service de DNS dynamique DynDNS devient entièrement payant. L'abandon de l'offre gratuite du service est annoncée pour le 7 mai prochain. Les utilisateurs qui n'auront pas migré sur une formule payante d'ici là verront leurs adresses DynDNS en *.dyndns.org devenir inaccessibles.

DynDNS compte plus de 4 millions d'utilisateurs : l'offre gratuite, directement intégrée dans les box de nombreux FAI, grevait la rentabilité de la société américaine. Il faudra désormais payer au moins 25 dollars l'année pour utiliser les services de DynDNS. Ceux qui ne veulent payer sous aucun prétexte se tourneront vers l'une des alternatives gratuites, mais devront changer leurs adresses.

Les trois principaux FAI français prennent notamment en charge No-IP. Comme DynDNS, il permet de lier un nom de domaine aux adresses IP bien souvent dynamiques des équipements des fournisseurs d'accès. Les utilisateurs de NAS sont souvent friands de ce genre de services, qui leur permettent d'accéder à leurs fichiers par un simple nom de domaine, et non une adresse IP d'autant plus difficile à mémoriser qu'elle change fréquemment.

La nouvelle politique de DynDNS pénalise certains utilisateurs, mais a le mérite de rappeler que rien n'est indéfiniment gratuit. Pour ne pas avoir ce genre de surprise, il est évidemment recommandé de choisir et d'acheter un nom de domaine à soi, plutôt que passer par un prestataire extérieur, et de privilégier les opérateurs qui fournissent des IP fixes.


Tags
avatar pokpok33 | 

IP fixe pour tout le monde et c'est réglé.

avatar jfchadeyron | 

Reste plus qu'à trouver une alternative opensource

avatar Wolf | 

@jfchadeyron : pourquoi open source. Une alternative, point barre

avatar fritz67 | 

Moi c'est no-ip pour l'instant

avatar apossium | 

et bien ils vont passer de 4 millions de comptes actifs à 500 000 …

ca fait 10 ans que je j'utilise … il aurait du trouver un autre moyen …

je pense qu'ils vont perdre bcp … y'a trop d'alternatives gratuites …

Sebastien

avatar LaurentR | 

Beaucoup de quoi ? En suivant votre calcul, est-ce qu'il ne vaut pas mieux pour une entreprise comme DynDNS avoir 500.000 utilisateurs payant que 4.000.000 dont 3.500.000 gratuits ? Je suppose que la gestion de ces clients gratuits a un coût, non ? La question serait plutôt de savoir quel est l'intérêt pour une entreprise de conserver un service gratuit parallèlement à un service payant, surtout si, comme l'indique DynDNS dans leur blog, certains en abusent.

avatar apossium | 

le gratuit peut être transformé en une autre source de revenu …

biensur que cela a un cout mais il vaut mieux 4 M d’utilisateurs dont 500 k payant
que 500 k payants …

à eux de trouver les partenariats, ou des services ou autres qui puissent matcher
avec leur clients …

c'est mon propos …

Sebastien

avatar C1rc3@0rc | 

La quantité de clients piègés sera connue bientôt, mais il est probable que ce soit près d'un quart du volume actuel, la société état très tatillonne sur la fermeture des comptes "inactifs".

Du jour au lendemain la trappe s'est refermee et dénote d'une stratégie de mise en captivité qui date depuis longtemps. Apparemment la société faisait financer la "gratuite" par les clients payants et par le prix d'acquisition de nom de domaine.

Ils ont juste attendu d'avoir atteint un seuil en masse de captifs pour fermer la clôture et passer les moutons a la tondeuse.

L'histoire de la soit-disant perte de rentabilité a cause des box qui embarquent en sandard le service, c'est de l'enfumage pour cacher la réalité.
On se doute bien que les opérateurs ont inclus le service avec l'accord de la société, et vu que cela fait plus de 10 ans qu'ils sont sur le marché ils savaient parfaitement la charge et le nombre de clients que cela représentait… Si il y avait eu un risque, ils l'auraient pas fait: ils sont la pour se mettre de l'argent dans les poches!

C'est juste une illustration d'une des plus vieilles technique de mise en captivité du client: le gratuit dans le monde commercial, c'est jamais gratuit!

avatar Egon-058 | 

Je suis toujours effaré de voir qu'il existent des FAI n'offrant pas d'IP fixe. Surtout vu le prix auquel ils facturent les frais de mise en service et d'abonnement...

avatar Pan666 | 

@Egon-058 :
J'en ai une bonne pour toi, chez Orange en fibre, il n'y a pas d'IP fixe possible même en payant. La seule solution possible ce sont les offres fibre pro. J'ai été client fibre Orange pendant 48 heures, ce qui leur a suffit pour défoncer un de mes murs.

avatar C1rc3@0rc | 

Orange, orange…. ah c'est un poème cette boite!
Surtout que derrière le nom Orange, c'est l'opérateur national, celui fonctionnant avec des deniers publics!

Ce qu'il faut que l'on m'explique c'est comment Free fait pour fournir des IP fixes systématiquement et être (très) rentable, alors que les autres trouvent les plus pitoyables excuses pour se limiter aux IP variantes…

C'est d'autant plus ridicule qu'avec IPv6 tous les appareils de la planète auront une IP fixe, et cela c'est dans un lointain futur, IPv6 c'est maintenant….

avatar misc | 

25$ c'est un peut élevé. Pour beaucoup c'est juste pour accéder à leur box deux fois par an, etc.

avatar Strix | 

@misc :
T'es sérieux là ?!

Passé en euros, ça fait environ :
- 1,50€/mois pour 1 an
- 1,20€/mois pour 2 ans
- 1,08€/mois pour 5 ans

Ça va en plomber des budgets...

avatar Trollolol | 

Ca va plomber son budget clopes/alcools/autrestrucsquiserventàrien. :'(

avatar misc | 

Et d'ou est ce que tu me connais pour m'insulter comme ça? Pauvre tache.

avatar misc | 

@stix
T'es serieux la?

Ça dépends de l'utilisation, si un prix le vaut dépends de ça. Pour 25$ (et TVA et bonus Europe) l'on a un nom de domaine + hébergement, alors une simple entré DNS, je trouve ça léger. Au débit / cpu que ça leur coute par an, ils font une très belle marge.
Si t'a un serveur utilise activement ça le vaut surement, si tu veut juste accéder a ta box et trois conneries par an, ça le vaut moins.

Puis "ca va en plomber des budgets" /s tu te sort ça comme logique a chaque fois que t'achette quelques chose a moins de milles balles? Ah la baguette a 25$, pas de problème, "ca va en plomber des budgets" /s. Tu dois faire le bonheur des commerçants.

avatar Ambobo25000 | 

Il vous suffit d'acheter un nom de domaine chez OVH a 5€ par an et vous faites votre propre DynHost avec un petit script qui tourne sur votre Mac. Je fais ça chez moi et au boulot. Et en plus on a un vrai nom de domaine et pas un sous-domaine de DynDNS.

avatar misc | 

C'est quoi comme script? J'ai un nom de domaine chez ovh mais la fibre Orange, alors du coup.. J'ai regardé un peut, et il n'y a pas l'air d'avoir de clients graphiques a jour ces dernières années.

avatar Ambobo25000 | 

C'est même très bien documenté : http://guide.ovh.com/DynDns

avatar patrick86 | 

Le recours aux DNS dynamiques montrent un problème évident dans la manière dont certains traitent Internet.

Adresse IP fixe est LA réponse.

avatar FollowThisCar | 

@Patrick : "Adresse IP fixe est LA réponse"

En fait je ne pense pas que ce soit LA bonne réponse pour TOUS. Une adresse IP fixe n'a de sens que pour un serveur qui doit toujours être localisé au "même endroit", sinon, pour la grande majorité des gens qui se connectent quelques minutes par jour, aucun problème d'avoir une IP qui change à chaque fois. Y aurait-il un inconvénient qui m'aurait échappé ?

Si tous ces gens devaient tous avoir une IP fixe, il n'y aurait probablement pas assez de numéros disponibles … mais je n'ai pas fait le calcul, j'en conviens.

avatar patrick86 | 

"sinon, pour la grande majorité des gens qui se connectent quelques minutes par jour, aucun problème d'avoir une IP qui change à chaque fois. Y aurait-il un inconvénient qui m'aurait échappé ?"

Quand j'accède à ma Freebox depuis l'extérieur, je n'ai aucun moyen (s'il y a personne chez moi) de connaître l'adresse IP, à moins qu'elle soit fixe, ce qui est le cas.
J'ai en signet dans Safari mon IP, je clique dessus, point.

Idem si je voulais accéder à un ordi de mon réseau local depuis l'extérieur.

Je n'utilise pas de nom de domaine pour le moment, je m'y mettrai quand j'aurai un serveur plus conséquent.

"Une adresse IP fixe n'a de sens que pour un serveur"

Ne pas fournir d'adresse IP fixe est, pour les opérateurs, précisément un moyen de dissuader leurs abonnés d'avoir LEURS serveurs chez EUX (les abonnés), pour y stocker LEUR contenus, serveur mails, web, etc.
Orange préfère que vous mettiez vos mails sur son service et vos sites web sur ses serveurs de "pagesperso", plutôt que VOS serveurs.

En clair, de pas fournir d'adresse IP fixe est un moyen d'empêcher les abonnés d'utiliser pleinement INTERNET en ne leur donnant qu'une Minitel 2.0.

Internet est fait pour que si je le souhaite, je puisse avoir mon serveur mail, web, blog, etc. CHEZ MOI.

"Si tous ces gens devaient tous avoir une IP fixe, il n'y aurait probablement pas assez de numéros disponibles"

Absolument pas.
Premièrement, les adresses IP ne changement pas pour être libérées pour d'autres utilisateurs.
Le nombre d'adresse IP à utiliser sur Internet n'est que le nombre de machines qui y sont interconnectées.

Deuxièmement, il n'y aura pas de pénurie d'adresses IP sur Internet. La ICANN prévoit le cout depuis la fin des années 90 (adressage CIDR puis IP v6…).

--

Il n'y aucune justification technique à ne pas fournir d'IP fixe, surtout pour des lignes DSL dégroupées et/ou fibres optiques.
La seule motivation pour ne pas le faire est : TUER INTERNET. (et faire chier, accessoirement).

avatar jb18v | 

aucun moyen ? cette merveilleuse freebox qui fait tout sauf le café ne s'administre pas via la page free, et donc accessible à distance de n'importe où, dans laquelle on peut savoir l'ip actuelle du modem ? faut arrêter de crier au loup un peu.

avatar patrick86 | 

"aucun moyen ? cette merveilleuse freebox qui fait tout sauf le café ne s'administre pas via la page free, et donc accessible à distance de n'importe où, dans laquelle on peut savoir l'ip actuelle du modem ?"

La Freebox V6 est accessible depuis son Intranet et, si on l'active, depuis Internet.
Dans les deux cas, c'est l'interface Freebox OS complète.

Dans les deux cas, il faut une ADRESSE à taper dans le navigateur web.
Depuis Internet, c'est soit l'IP, soit un nom de domaine (on peut avoir un sous-domaine en truc.free.fr sans frais supplémentaire).

--

Autre exemple, si je veux utiliser le serveur VPN de la Freebox, une IP fixe c'est MIEUX.

--

Vous trouveriez normal, lorsque vous voulez envoyer une lettre à quelqu'un, de lui redemander à chaque fois son adresse postale, au cas où elle aurait changée ?
Et le numéro de téléphone ?

C'est pareil sur Internet.
Votre maison a un identifiant permanent qui permet de l'a trouver : son adresse.
Votre ligne téléphone a un identifiant permanent qui permet de vous appeler : le numéro de téléphone.
Sur Internet, l'identifiant permanent s'appelle adresse IP.

avatar FollowThisCar | 

"Ne pas fournir d'adresse IP fixe est, pour les opérateurs, précisément un moyen de dissuader leurs abonnés d'avoir LEURS serveurs chez EUX"

Depuis que le net existe, il y a toujours eu une différence entre l'utilisation grand public et le celle du public pro. Je n'ai plus en ce moment qu'un seul serveur avec IP fixe chez un fournisseur (à une époque j'en avais un paquet) et le coût est relativement dérisoire, mais le prix n'a jamais été prohibitif de toutes façons. Je comprends qu'un FAI veuille limiter l'utilisation de la bande passante et éviter que les clients grand public se mettent à générer soudain des trafics pros de l'ordre de plusieurs millions de demandes à la journée, voire à la minute. Donc il y a des FAI plus coulants que d'autres, c'est clair, parfois on est obligé de faire avec ce qu'on a.

OK, c'est cool d'avoir une IP fixe chez soi, mais si le besoin est essentiel, pourquoi ne pas migrer cette activité sur un serveur autonome à IP fixe ? Il y a des solutions vraiment bon marché.
Sinon, reste la vieille méthode manuelle : bien noter l'adresse IP avant de sortir de chez soi et laisser tourner au moins un Mac toute la journée. Accès garanti sans problème avec par exemple Apple Remote Desktop ou Timbuktu. Ca marche en tout cas ...

avatar patrick86 | 

"Depuis que le net existe, il y a toujours eu une différence entre l'utilisation grand public et le celle du public pro."

Les premiers à avoir cherché exploiter pleinement le Net ne le faisaient pas nécessairement à but purement professionnel.

"Je n'ai plus en ce moment qu'un seul serveur avec IP fixe chez un fournisseur (à une époque j'en avais un paquet) et le coût est relativement dérisoire, mais le prix n'a jamais été prohibitif de toutes façons."

C'est-à-dire ? Il est où ton serveur, cher toi ou chez un hébergeur ?

"Je comprends qu'un FAI veuille limiter l'utilisation de la bande passante"

Sur Internet, le modèle de facturation est basé sur la bande passante.
Je paie une certaine bande passante ou un débit (ce qui revient au même), mon FAI n'a PAS à limiter ma bande passante en deçà de ce que je lui paye.
J'ai actuellement 20 Mbits/s en descendant et 1 Mbits/s remontant. Ce qui me donne une BP totalement mensuelle de 54,432 Tbits.
Je lui PAIE cette bande passante.

"éviter que les clients grand public se mettent à générer soudain des trafics pros de l'ordre de plusieurs millions de demandes à la journée, voire à la minute."

Non.
Un serveur mail privé et un serveur web pour héberger son site perso (plutôt que remplir la base de donnée Facebook) ne généreront pas des millions de requêtes à la journée.

La bande passante de toute connexion est LIMITÉE. Je ne peux PAS faire transiter plus de 54 Tbits chaque mois sur ma connexion ADSL.

"OK, c'est cool d'avoir une IP fixe chez soi, mais si le besoin est essentiel, pourquoi ne pas migrer cette activité sur un serveur autonome à IP fixe ?"

C'est-à-dire ?
Mettre mon serveur ailleurs ?
Payer une autre connexion Internet pour mon serveur ? Je n'en vois pas l'intérêt, alors que certains opérateurs permettent d'avoir PLUSIEURS IP publiques fixes sans frais supplémentaires.

"bien noter l'adresse IP avant de sortir de chez soi et laisser tourner au moins un Mac toute la journée."

Je ne vois aucunement l'intérêt de me faire CHIER avec de telles méthodes archaïques.
Si je m'absente plusieurs jours et que pas de chance, une coupure de courant à redémarré la box ?

Je ne laisserais PAS un Mac un allumé en permanence chez moi uniquement pour m'y connecter dans le seul but d'y récupérer mon IP. C'est absurde.

--

L'intérêt du Minitel 2.0 pour l'opérateur est toujours le même : lier autant que possible les différents services que j'utilise à SON réseau et taxer les contenus que j'échange.
Il est plus facile pour un opérateur de taxer les contenus issus de gros diffuseurs que de tout un tas de connexions de petits abonnés.

Exemple de base en France : Orange. Son service mail n'est plus accessible aux anciens abonnés 6 mois après résiliation. C'est une manière de dissuader l'abonné de changer d'opérateur.

Mettre mais mails sur les serveurs de mon FAI lui coûte de l'argent : ça coûte de l'argent un serveur pour héberger des millions de comptes mails.
Ça lui coûte quoi un serveur mail à moi chez moi ? RIEN. Je lui PAIE une ligne et de la bande passante dessus pour ça.
La différence réside dans le fait qu'il est beaucoup facile pour lui d'exploiter, s'il en a envie, des données qui son hébergées sur ses serveurs.

--

Sur Internet, le rôle de l'opérateur n'est QUE de transporter le traffic. Il n'a pas la main sur les contenus. Idéalement, que ce soit un contenu gratuit ou payant, il s'en fout.
C'est particulièrement perturbant, surtout pour l'opérateur qui gérait le Minitel.

avatar FollowThisCar | 

Non mais faut pas s'énerver comme çà Patrick. Je comprends l'irritation, je dis simplement qu'il y a des choses plus graves et que cet inconvénient de l'IP dynamique est contournable à peu de frais.

Ainsi, il est possible d'avoir un compte web hosting avec ses propres domaines et ses IP à partir de 7 €/mois, par ex. chez 1and1.fr ; ils font aussi du serveur dédié (= machine non partagée), mais en Unix.

Sinon il y a possibilité d'avoir son propre Mini en colocation à partir de 22 €/mois et là, c'est la liberté absolue.
Par exemple chez http://www.macminihosting.nl aux Pays Bas. Ou encore chez http://www.macminiworld.net aux US. Mais il y en a d'autres ...

Je veux bien en discuter plus, mais là faut que je file. A plus tard.

avatar patrick86 | 

"Non mais faut pas s'énerver comme çà Patrick."

Je ne suis pas énervé.

"Ainsi, il est possible d'avoir un compte web hosting avec ses propres domaines et ses IP à partir de 7 €/mois, par ex. chez 1and1.fr ; ils font aussi du serveur dédié (= machine non partagée), mais en Unix.

Sinon il y a possibilité d'avoir son propre Mini en colocation à partir de 22 €/mois et là, c'est la liberté absolue.
Par exemple chez http://www.macminihosting.nl aux Pays Bas. Ou encore chez http://www.macminiworld.net aux US. Mais il y en a d'autres ..."

Héberger mes données chez d'autres ne m'intéresse pas.
Internet est fait pour me permettre d'héberger chez moi, sur ma machine, mais données. C'est cela que je souhaite exploiter.

avatar FollowThisCar | 

A propos des FAI, ils font leur prix en se basant sur le principe que la plupart des clients n'utiliseront qu'une parcelle de leur capacité, ce qui compensent pour certains qui sont à fond.

Donc OK, un petit serveur perso, çà ne mange pas de pain et certains FAI l'admettent, alors si ceux-là offrent l'IP fixe et que c'est indispensable, pourquoi ne pas aller chez eux ? Par contre dès qu'une activité de serveur est en route, un petit serveur peut vite gonfler en un centre proposant une offre alléchante et attirant ainsi des centaines de milliers de requêtes par seconde, ce qui, indépendamment de la bande passante, peut congestionner et étouffer toute la ligne. Bref, dans tous les pays où j'ai vécu, il n'y avait pas d'IP fixe systématique, et bien heureux celui qui a un FAI qui le propose (pour un prix convenable).

Par ailleurs, le fait de laisser un Mac allumé en permanence, mais c'est le principe même de tout serveur, donc s'il n'y a aucun Mac allumé chez soi, je ne vois pas ce qu'une IP fixe apporte en plus, puisque de toute façon, y'a person qui répond :-/

avatar patrick86 | 

"ceux-là offrent l'IP fixe et que c'est indispensable, pourquoi ne pas aller chez eux ?"

Je suis chez Free.

"Par contre dès qu'une activité de serveur est en route, un petit serveur peut vite gonfler en un centre proposant une offre alléchante et attirant ainsi des centaines de milliers de requêtes par seconde, ce qui, indépendamment de la bande passante, peut congestionner et étouffer toute la ligne."

Avec un serveur mail privé et 2 sites web perso ?

"et bien heureux celui qui a un FAI qui le propose (pour un prix convenable)."

Ça coûte rien chez tout opérateur qui cherche un minium à fournir des accès complets à Internet.
Certains permettent même d'avoir plusieurs IP publiques fixes.

"Par ailleurs, le fait de laisser un Mac allumé en permanence, mais c'est le principe même de tout serveur, "

Pour le moment, je ne l'ai pas installé ce serveur.

"donc s'il n'y a aucun Mac allumé chez soi, je ne vois pas ce qu'une IP fixe apporte en plus,"

Acceder à ma Freebox depuis l'extérieur en cliquant sur le signet que j'ai mi dans Safari.

avatar patrick86 | 

"ceux-là offrent l'IP fixe et que c'est indispensable, pourquoi ne pas aller chez eux ?"

Je suis chez Free.

"Par contre dès qu'une activité de serveur est en route, un petit serveur peut vite gonfler en un centre proposant une offre alléchante et attirant ainsi des centaines de milliers de requêtes par seconde, ce qui, indépendamment de la bande passante, peut congestionner et étouffer toute la ligne."

Avec un serveur mail privé et 2 sites web perso ?

"et bien heureux celui qui a un FAI qui le propose (pour un prix convenable)."

Ça coûte rien chez tout opérateur qui cherche un minium à fournir des accès complets à Internet.
Certains permettent même d'avoir plusieurs IP publiques fixes.

"Par ailleurs, le fait de laisser un Mac allumé en permanence, mais c'est le principe même de tout serveur, "

Pour le moment, je ne l'ai pas installé ce serveur.

"donc s'il n'y a aucun Mac allumé chez soi, je ne vois pas ce qu'une IP fixe apporte en plus,"

Acceder à ma Freebox depuis l'extérieur en cliquant sur le signet que j'ai mi dans Safari.

avatar FollowThisCar | 

"Je suis chez Free."

Bon ben alors, j'ai cru comprendre qu'ils offraient l'IP fixe, donc tout le monde est content ?

Sinon, il est aussi possible de résoudre le problème en mettant en place une communication entre un Mac à la maison et un serveur extérieur (ou un site hébergé). Mettre un petit robot sur un Mac Mini à la maison, ou un vieux Mac, qui doit rester allumé. Ce petit logiciel (ou un petit script) peut envoyer un message toutes les 10 minutes au serveur, comme par exemple une simple demande d'URL pour une page particulière du site. Ensuite, de n'importe où, on peut accéder au log du serveur, repérer la demande d'URL en question, et identifier ainsi l'adresse IP.

D'ailleurs, gérer un serveur Mac à distance en colocation, ce n'est pas héberger chez d'autres, puisqu'on n'utilise que la ligne à très haut débit. On a accès à son Mac comme s'il était dans la pièce à côté et on est totalement maître.

Ca paraît tarabiscoté mais en réalité hyper simple et pas cher à mettre en oeuvre.
Même si çà ne répond pas du tout à tes besoins, je sais :) :)

avatar patrick86 | 

" j'ai cru comprendre qu'ils offraient l'IP fixe"

C'est par défaut pour les abonnés Fibre et xDSL dégroupés, les autres abonnés peuvent en faire la demande.

JE n'ai pas trop à me plaindre.

"Sinon, il est aussi possible de résoudre le problème en mettant en place une communication entre un Mac à la maison et un serveur extérieur (ou un site hébergé). Mettre un petit robot sur un Mac Mini à la maison, ou un vieux Mac, qui doit rester allumé. Ce petit logiciel (ou un petit script) peut envoyer un message toutes les 10 minutes au serveur, comme par exemple une simple demande d'URL pour une page particulière du site. Ensuite, de n'importe où, on peut accéder au log du serveur, repérer la demande d'URL en question, et identifier ainsi l'adresse IP."

Sincèrement, c'est à se marcher sur la tête.
Laisser allumé un ordinateur pour récupérer une IP qui peut être fixe… C'est une hérésie.

avatar rikki finefleur | 

ip fixe = ultra traçage.
Je m’inquiète , pour toi qui dénie le traçage (je t'approuve), que tu dises du bien de l'ip fixe.
si je pouvais choisir ce ne serait certainement pas une ip fixe (sauf dans de rares cas (comme l'identification de ta banque sur ton ip)

avatar patrick86 | 

"ip fixe = ultra traçage."

Non.
1) Je bloque les traceurs.
2) Ton IP peut changer, pas les adresses MAC de ton routeur et ton PC.

Comme ça a été dit, une IP "dynamique" ne change pas tous les jours. Les traceurs ont largement le temps de compléter leurs profils et de larguer des pubs bien ciblées.

avatar rikki finefleur | 

Oui mais je parlais d'un citoyen lambda.
Bien vu pour l'adresse mac d'un particulier. Mais bon je ne sais si ils s'en servent , ni si le routeur permet cela.

avatar patrick86 | 

"Oui mais je parlais d'un citoyen lambda."

Certes.
Bon, Free bloque la pub par défaut.

"Bien vu pour l'adresse mac d'un particulier. Mais bon je ne sais si ils s'en servent , ni si le routeur permet cela."

Edit:
[L'adresse MAC apparait dans chaque paquet transmis sur le réseau, en se débrouillant, on peut s'en servir… ] → FAUX.

avatar Yuku | 

@patrick86 :
Alors toi tu veux te monter un serveur web et surtout mail, tout en refusant de laisser ta bécane allumée avec un petit script pour rafraîchir un DNS ? Soit tu ne comprends pas le principe d'un serveur (surtout mail, a moins que tu ne parles que d'un fetchmail), soit tu ne sais pas de quoi tu parles...Risible...

avatar patrick86 | 

"Alors toi tu veux te monter un serveur web et surtout mail, tout en refusant de laisser ta bécane allumée avec un petit script pour rafraîchir un DNS ? Soit tu ne comprends pas le principe d'un serveur (surtout mail, a moins que tu ne parles que d'un fetchmail), soit tu ne sais pas de quoi tu parles...Risible..."

Abstiens toi de me reprendre si tu n'as pas l'envie d'essayer de comprendre ce que j'écrit.

Je suis contre l'idée de laisser un Mac fonctionner en permanence UNIQUEMENT POUR rafraîchir un DNS.

Le serveur que j'envisage est AUTRE CHOSE.

-

Toi comprendre langage France ?

avatar Yuku | 

@patrick86 :
En tout cas, toi t'enfoncer, et toi être très contradictoire (pour ne pas dire que tu racontes n'importe quoi).

avatar patrick86 | 

@Yuku :

Toi toujours aussi inutile quand toi intervenir.

Prends donc exemple sur 'Feroce' et vois ce qu'est une correction INTELLIGENTE d'une erreur d'un autre, avec CLARTÉ, PRÉCISION et RESPECT.

Quittes un peu le stade de la médiocrité, ça ferra du bien à tous le monde, toi en premier.

avatar Yuku | 

@patrick86 :
Il serait temps que tu comprennes qu'ici ce sont des commentaires, et pas un espace libre de dissertations interminables pour se faire mousser...
Non je ne prendrais pas le temps de reprendre une a une toutes tes inepties, ce n'est pas l'endroit, et je sais que, pour te subir depuis de longs mois, ça ne sert a rien. So long.

avatar patrick86 | 

@Yuku :

Au dessus de la zone de commentaire sur MacG on peut lire ceci :
"Afin que MacGeneration reste un espace de discussion utile et agréable, certains types de commentaires sont formellement interdits :
les commentaires hors-sujet ou de faible qualité (« +1 », « First ! », …) ;
les commentaires agressifs, injurieux ou diffamatoires ;
les commentaires à caractère publicitaire ;
les commentaires contrevenant à la loi.
Les commentaires de ce genre seront supprimés sans préavis et pourront justifier la suspension du compte de leur auteur. "

Et ceci sur iGen :
"Cinq consignes avant de réagir :
Rester dans le cadre de la dépêche. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par e-mail.
Relisez-vous, et pour les utilisateurs de Safari profitez de l'aide du navigateur : activez le menu édition > Orthographe > Vérifier l'orthographe lors de la frappe."

Je recite : Dé-ve-lo-pper son ar-gu-men-ta-tion.

Alors je ne vois que deux solutions :
- soit tu as réellement un problème de lecture de la langue Française ;
- soit tu prend véritablement les gens pour des cons.

Je me permet aussi de te donner la définition du mot 'commentaire' (que tu pourras retrouver dans un dictionnaire) :

Remarque, exposé qui explique, interprète, apprécie un texte, une œuvre, notamment une œuvre littéraire. Commentaire qui accompagne un passage obscur.

informatique – Texte explicatif inséré dans un programme pour en faciliter la compréhension.

Observation, remarque, explication faite sur un sujet. Homme politique qui fait le commentaire d’un événement.

spécialement – Interprétation malveillante que l’on donne des propos ou des actes de quelqu’un. Son comportement suscite bien des commentaires.

---

Yuku, il est inutile de tenter lamentablement de redéfinir l'utilité et le but des commentaires d'articles, dans le but d'essayer de justifier ta volonté de ne faire aucun effort pour élaborer des commentaires constructifs.

---

Vas faire un tour sur ce site par exemple, tu y verras quelques exemples de commentaires élaborés — qui te donneront surement bien mal au crâne : http://www.maitre-eolas.fr

---

Nous devrions cesser de discuter de sujets de manière argumentée, parce qu'un teigneux congénital veux imposer sa loi ? Ne t'en déplaise, cela n'arrivera pas.

avatar Yuku | 

@patrick86 :
Wow, as tu pensé à consulter ?

avatar patrick86 | 

@Yuku :

Oui mais un seul psychologue n'a su me donner un diagnostique. J'ai donc dû mandater une commission de 12 psychologues, psychiatres, neurologues et spécialistes de la langue française pour examiner ton cas. En espérant qu'ils arrivent à déceler ton problème.

avatar Yuku | 

@patrick86 :
C'est censé être drôle ? Même la tu échoues... Condoléances...

avatar patrick86 | 

@Yuku :

"C'est censé être drôle ?"

Non. Je n'espérais pas faire rire un aigri.

Je peux continuer longtemps comme ça, juste pour voir si t'auras l'intelligence d'arrêter un jour.
Tu alimentes un "échange" vide après m'avoir dit que ce n'était ici pas le lieu pour des discussions argumentées avec commentaires de plus de 5 lignes…

Tu m'amuses (mais tu commences à me faire de la peine).

avatar Yuku | 

@patrick86 :
Et toi tu me fais juste pitié, ici comme pour quasiment toutes tes interventions. C'est pas bien grave hein, j'en ai vu passer des comme toi en 20 ans d'Internet...

avatar Feroce | 

"L'adresse MAC apparait dans chaque paquet transmis sur le réseau, en se débrouillant, on peut s'en servir…"

Faux. La MAC apparait au niveau des trames Layer 2 donc couche physique, mais pas au niveau du Layer 3 (couche de transport, donc IP dans ce cas-ci). C'est le protocole ARP qui permet la liaison entre ces deux couches.
Donc ce que tu dis est valable uniquement dans le cas où tu as accès aux réseau local.

Au niveau "d'Internet" (donc équipements derrière une box, firewall etc qui contactent l'extérieur), c'est uniquement le layer 3 qui est routé.
Par ailleurs, entre l'équipement et, par exemple, le routeur du FAI, il y a une translation d'adresse qui est faite par la box, firewall etc. Donc pour l'équipement du FAI, c'est l'IP WAN qui est connue, mais aucunement celle de l'équipement particulier (laptop par exemple dans le LAN), ainsi que la MAC du WAN de la box.
Mais au prochain hop, pour le deuxième routeur, il n'a pas de connaissance de la MAC de la box, cette information ne suit pas le paquet.

avatar patrick86 | 

" La MAC apparait au niveau des trames Layer 2 donc couche physique, mais pas au niveau du Layer 3 (couche de transport, donc IP dans ce cas-ci)."

C'est ce que je voulais dire, mais le terme 'trame' est effectivement plus adéquat.

"Par ailleurs, entre l'équipement et, par exemple, le routeur du FAI, il y a une translation d'adresse qui est faite par la box, firewall etc. Donc pour l'équipement du FAI, c'est l'IP WAN qui est connue, mais aucunement celle de l'équipement particulier (laptop par exemple dans le LAN), ainsi que la MAC du WAN de la box."

Que l'extérieur ne voit pas les adresses MAC et IP des machines de mon réseaux local était bien clair pour moi.
J'avais un doute sur la possibilité de voir et d'exploiter l'adresse MAC du routeur (carte réseau 'côté extérieur'). Donc c'est non.

Merci pour cette précision. :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR