Disney ferme Pixar Canada

Stéphane Moussie |

Disney a annoncé la fermeture de Pixar Canada , une filiale du célèbre producteur de dessins animés en images de synthèse achetée par S. Jobs à Lucasfilm en 1986, puis revendu à Walt Disney en 2006.

Le studio Pixar Canada comptait une centaine de personnes. Il avait été ouvert en 2010 à Vancouver, devenant la première et la seule entité ouverte par Pixar en dehors de ses locaux californiens. L’une des missions du studio était la réalisation de courts-métrages basés sur les héros des dessins animés de Pixar et destinés à être diffusés dans les parcs d’attractions de Disney (« Air Mater », « Small Fry » et « Partysaurus Rex » notamment).

Selon la PR Barb Matheson, Disney a décidé de rapatrier les opérations du studio canadien pour les regrouper avec le reste de Pixar en Californie. La décision de la fermeture a été néanmoins brutale, surprenant beaucoup, avec un arrêt des activités immédiat. L’une des raisons qui expliqueraient la fermeture du studio canadien serait la décision de la Colombie-Britannique de réduire les aides de la région aux entreprises. Le travail du studio canadien sur des courts-métrages était semble-t-il apprécié de Pixar, car il permettait de déceler des producteurs de talent et donnait l’occasion de tester de nouveaux concepts.


Tags
avatar Mark Twang | 

Le capitalisme financier est un cancer de l'économie de marché. Relisons Adam Smith, père du libéralisme, qui condamnait les dérives du capitalisme à la recherche d'accroissement perpétuel des profits au détriment du corps social sur lequel il prospère.

avatar marc_os | 

Cette fermeture n'a rien à voir avec le « capitalisme financier ».
Le capitalisme est un cancer en lui même. Si on considère que le seul et unique objectif d'une entreprise est de maximiser les bénéfices de ses propriétaires. "Nous ne sommes pas des associations à but non lucratif" aiment-ils dire non sans raison. En voit ici une conséquence directe du système. C'est comme pour la présence d'Arcelor Mital en France : Si pas de subventions, bye bye !

avatar daxr1der | 

Bien dommage, en esperant qu'ils ne sont pas licenciés tabernacle...

avatar AirForceTwo | 

On parle de la Colombie-Britannique, pas du Québec. Ils ne parlent pas français là-bas :-)

avatar jesfr | 

C'est surprenant, de voir la différence de perception que l'on a de Disney entre l'image bon enfant que celle-ci véhicule avec ses parc d'attraction et ses long-métrage, et le côté capitaliste sans pitié que l'on voit dans les infos en ce moment.
Qu'en penserait ce bon vieux Walt ?

avatar koko picasso | 

Ayant vécu à Vancouver 2,5 ans, ce genre de nouvelles ne me surprend pas. Vancouver est la succursale cheap de l'industrie Entertainement des USA (cinéma, jeux vidéo, musique…).

Les compressions de personnel ou les fermetures sont rapides et toujours brutales suite à un jeu qui marche mal ou une réglementation qui change. Les ouvertures de boîtes sont tout aussi rapides d'ailleurs.

Bref… typique Vancouver.

avatar Yanik | 

@jesfr :
'C'est surprenant, de voir la différence de perception que l'on a de Disney entre l'image bon enfant que celle-ci véhicule avec ses parc d'attraction et ses long-métrage, et le côté capitaliste sans pitié que l'on voit dans les infos en ce moment.
Qu'en penserait ce bon vieux Walt ?'

Le "bon Walt" trouverait ça très bien. Renseignez vous sur le personnage, vous ne serez pas déçu du voyage.
Ou plutôt, si. Le business Disney, ce n'est pas le monde des bisou noirs depuis le début.

avatar Yanik | 

J'adore le correcteur d'orthographe : j'avais écrit : "bisounours"

avatar sekhmet | 

Toujours pareil , le capitalisme qui veut toujours moins d'état et de services public est accro aux subventions . Une pute qui se vend au plus offrant . Avec des dérives hallucinante . Une usine d'électroménager quitte le quebec pour les États Unis pour cause de subvention hallucinante de 100 000$ par emplois et des salaires plus bas pour les ouvriers . Toujours plus bas et toujours plus d'argent public . Et après ils viennent nous faire la morale sur le soi disant gaspillage de nos institutions et la soi disante efficacité du privé !

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Le capitalisme n'y est pour rien. Les Etats et Collectivités se livrent une bataille de distribution d'argent public, malheureusement ces comportements ont obligé les patrons à se transformer en chasseurs de primes au lieu d'innover et de s'occuper de leur personnel.

avatar marc_os | 

Oh les pauvres patrons obligés d'exploiter puis de jeter leur personnel comme des vieilles chaussettes ! C'est sûr, ce sont les collectivités qui les ont forcé. C'est ça.:/

avatar Mark Twang | 

"ces comportements ont obligé les patrons à se transformer en chasseurs de primes au lieu d'innover et de s'occuper de leur personnel."

Les pauvres.

avatar Switcher | 

Si Pixar continue sa série de purges ("Cars 2", "Brave", au secours - "Monsters U" pas vu, pas fou), je pense que les licenciements vont commencer à toucher les USA aussi.

Maintenant, d'autres l'ont dit mieux que moi : libéralisme incontrôlé, etc.

avatar kornichon | 

C'est sûr, c'est pas nous qui changerions d'opérateur pour 10€ de subvention en plus... Ou qui laisserions crever le revendeur du coin parce que Amazon offre un meilleur prix. Nous on n'est pas comme ça, on a des principes.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@mark twang : il ne s'agit pas de les plaindre. La chasse aux primes représente une part beaucoup trop importante de leur métier au détriment du reste, c'est un fait que je me permet de constater. Il n'y a pas d'idéologie dans mes propos contrairement aux vôtres.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@marc os : vous déformez mes propos, les Collectivités créent l'environnement fiscal et juridique qui amène à ce genre de décisions malheureuses. La concurrence entre Collectivités n'est pas saine car elle a trop de répercussions sur la vie des entreprises et des salariés.

avatar Mark Twang | 

"Il n'y a pas d'idéologie dans mes propos contrairement aux vôtres."

J'assume mon idéologie (même si je suis toujours infichu de me situer convenablement dans l'échiquier politique : je relis actuellement autant les penseurs anarcho-syndicalistes que les libéraux anglais), mais vous vous leurrez vous-même si vous pensez l'économie comme une science positive dénuée d'idéologie.

avatar Mark Twang | 

"La concurrence entre Collectivités n'est pas saine"

Je vous suis sur cette analyse. Les territoires n'ont pas à être mis en concurrence, cela fausse tout et aggrave les déséquilibres sociaux.

avatar Mark Twang | 

@marc_os

"Le capitalisme est un cancer en lui même."

C'est ce disait Adam Smith, pourtant grand libéral. Il distinguait nettement l'économie de marché - basée sur l'offre et la demande et régulée par la "main invisible" du marché lorsque la libre concurrence était assurée - et le capitalisme. Il préconisait d'ailleurs une stricte limitation des profits et des taux d'intérêts, annonçant que le capitalisme croîtrait au détriment de la société et des intérêts publics. Ce sont des choses que les néo-libéraux ont tout simplement gommé de leur doctrine.

avatar Anonyme (non vérifié) | 

@Mark Twang :
'Le capitalisme financier est un cancer de l'économie de marché. Relisons Adam Smith, père du libéralisme, qui condamnait les dérives du capitalisme à la recherche d'accroissement perpétuel des profits au détriment du corps social sur lequel il prospère.'

Je plussois !

avatar Anonyme (non vérifié) | 

Une chose est sûre, les théoriciens du capitalisme ont trouvé une excellente façon d'en profiter tout en le critiquant.
Enfin, dommage pour les gens de Pixar Canada, une niche fiscale leur avait donné du travail, la suppression de cette niche les ramènent au point départ, un retour à la normale, et là de mon point de vue on est très loin de l'économie et marché et du capitalisme.

CONNEXION UTILISATEUR