Orange : toutes les nouveautés en détail

Nicolas Furno |
Orange a fait son show ce matin. Son patron, Stéphane Richard a présenté en grande pompe plusieurs nouveautés à l’occasion d’une grande conférence assez impressionnante à voir - elle était diffusée en direct - et plutôt efficace dans la mise en scène. Outre la nouvelle Livebox Play, il a été question de réseau et surtout de services. Le message est très clair : Orange ne veut plus être qu’un simple fournisseur de tuyaux et l’opérateur entend jouer un rôle central dans les services.



Nouvelle Livebox



Avec la Livebox Play, Orange compte renforcer sa présence au cœur de la maison. On a déjà eu l’occasion d’évoquer en détail les nouveautés de cette box, qui n’est pas attendue avant le début de l’année prochaine (lire Orange présente sa Livebox Play). La conférence a été l’occasion de reprendre rapidement ces nouveautés et d’en préciser d’autres.



Stéphane Richard a rappelé que cette nouvelle box est le résultat de plusieurs années de travail en interne. Paul Otellini, patron d’Intel, est même intervenu en personne pendant la conférence pour mettre en avant la puissance de la puce intégrée, une puce Intel bien évidemment. Ce serait la box la plus puissante du marché à ce jour. Une prestation qu'il avait déjà assurée lors de l'annonce de la Freebox Revolution.



Livebox Play



La Livebox Play contient deux réseaux WiFi pour fournir toute la maison en flux HD sur plusieurs appareils, tout en offrant un accès rapide à Internet. La puissance du WiFi a été renforcée au passage pour atteindre toutes les pièces du domicile.

L’application pour smartphone My Livebox offrira un contrôle complet de la box, mais elle permet aussi de vérifier l’utilisation du réseau Internet. Un bon moyen de surveiller vos enfants et de limiter l’utilisation à certaines plages horaires. Sur la télévision, la Livebox Play met en avant les appareils actuellement connectés.



La simplicité et le contrôle ont été mis en avant là aussi, une constante dans cette conférence. Simplicité dans la gestion, mais aussi dans la prise en main : Orange a manifestement réduit le nombre de câbles, mais on ne sait pas comment. Le design assez simple a été justifié par une attente exprimée par les clients (sic, Orange s'est plusieurs fois référé aux souhaits des clients pour justifier des nouveautés qui découlent plutôt de l'évidence…) : cette Livebox Play est petite et elle doit se fondre dans son environnement pour ne plus être vue.

La Livebox Play fait office de base DECT, comme la Freebox, pour les téléphones fixes et Orange propose de tout paramétrer depuis l’application mobile. La possibilité d’enregistrer ses numéros dans les téléphones fixes, sans passer par le téléphone lui-même.

Livebox Play TV



La Livebox Play TV a quant à elle droit à une nouvelle télécommande et il en a été question pendant la conférence et les présentations qui ont suivi. L’interface peut être contrôlée par des gestes, y compris pour passer d’un élément à l’autre dans les menus. La face avant a été pensée pour être la plus simple possible, avec essentiellement les boutons pour changer de programme et de volume ; la face arrière est évidemment plus complète avec son clavier AZERTY.



Stéphane Richard a aussi parlé de l’intégration de Facebook et Twitter, une fonction qui reprend une fonction que l’on avait vu dans La Box de Numericable et qui semble aussi importante ici. La box intègre à cet effet un navigateur complet et on peut accéder au réseau social sur sa télévision.

La Livebox Play TV intègre une boutique d’applications avec une cinquantaine de titres pour le moment. Dans le lot, on trouve inévitablement Deezer, mais aussi des radios (RTL) ou encore Allociné.



La conférence a été l’occasion d’évoquer le jeu : contrairement à ce que l’on pensait, la box mêle jeux en local et jeux dans le Cloud. Orange a intégré la Xbox, non pas pour jouer, mais pour accéder à la télévision fournie par la box. Kinect a été exploité, pour passer d’une chaîne à l’autre avec un geste par exemple. L’opérateur insiste une nouvelle fois sur la simplicité : tout se fera automatiquement, sans même saisir ses identifiants.

Les précommandes pour la Livebox Play seront ouvertes dès demain sur Internet, avec des conditions préférentielles. Le patron d’Orange n’a toutefois donné aucun chiffre, le prix reste la grande inconnue pour le moment pour cette Livebox.

Réseau plus rapide



Après les services, la conférence est revenue au réseau et au transfert de données. Stéphane Richard a évoqué le déploiement de la fibre avec un objectif : dépasser le million de clients à la fin de l’année 2014. Il y a à l'heure actuelle 150 000 clients fibres chez Orange selon son patron. Comme on l’avait appris, l’opérateur pousse ses débits à 200 Mbit/s dès le mois de février.

Orange a également signé une alliance avec Akamaï qui fournit la bande passante nécessaire à la distribution de contenus à de nombreuses entreprises, dont Apple : gageons que cela ira plus vite pour le téléchargement des mises à jour et l'accès aux services de VOD d'Apple, notoirement lents chez le concurrent Free…



Le réseau mobile très haut débit a également été évoqué, la H+ bien sûr, mais aussi, et surtout la 4G. Après Marseille, la 4G ouvre dans trois nouvelles villes aujourd’hui (Lille, Nantes et Lyon) et six villes supplémentaires seront ajoutées d’ici le mois d’avril 2013. Dans un premier temps, il s’agit d’une offre professionnelle toutefois, l’offre grand public en 4G attendra février 2013.



L’opérateur a longuement évoqué les avantages de ces offres rapides pour les professionnels, mais pas seulement. Il a aussi été question de Cloud gaming en 4G, testé sur une tablette, mais aussi sur un ordinateur, avec une clé 4G. L'intérêt évidemment est de pouvoir faire tourner des jeux plus puissants sur un simple smartphone.



Services



Joyn : le successeur du SMS ?



Stéphane Richard a commencé sa conférence avec le premier service évoqué : Joyn. Ce système standard combine appels, chat, visioconférence et transferts de fichiers. Il sera déployé en Espagne dans un premier temps, en France à la mi-2013 et dans plusieurs autres pays européens. Il s’agit en quelque sorte du successeur de RTC et du nom commercial d’une technologie qui existe par ailleurs, nommée RCS. Avantage de cette solution, on peut appeler et partager des vidéos en même temps.



Par rapport à FaceTime, on peut facilement revenir à la téléphonie. Son plus gros avantage est toutefois son aspect standard : il ne devrait plus se limiter à une marque et il n’y aura pas besoin d’application spécifique. Les constructeurs et les opérateurs devront toutefois l’intégrer, puisqu’il s’agit d’une fonction réseau. Reste à savoir si Apple, au hasard, sera prête à utiliser cette fonction qu’elle n’a pas créée. Le vice-président de HTC a, de son côté, manifesté son intérêt pour cette technologie.

Selon Orange, Joyn n’aura pas un impact significatif sur la consommation de DATA, mais c’est une information qu’il faudra vérifier sur le terrain. Son interopérabilité en fait un successeur du SMS, dixit l’opérateur, qui n’a pas manqué de tacler Google et Apple.

Le Cloud d’Orange



Orange a confirmé sa volonté de ne pas en rester au seul niveau des tuyaux, il entend fournir le plus grand nombre de services. Stéphane Richard a par exemple présenté le "Cloud d’Orange", une "armoire numérique composée de grands tiroirs", selon ses mots. Une offre qui se veut résolument grand public, mais qui se veut aussi plus sûre que ses concurrents.



Ce service est présenté comme un « Cloud de la confiance », en clair, le seul qui protège efficacement des données et la conférence a fait preuve de grande pédagogie à ce sujet. On doit aussi pouvoir retrouver ses données en permanence, quel que soit le terminal utilisé. Les serveurs de l’opérateur seront situés en France — une pique aux clouds américains — et les données ne seront pas utilisées à des fins commerciales — bis. L’opérateur met aussi en avant la sécurité des données à long terme.

Stéphane Richard a évoqué un appareil photo Samsung qui stocke automatiquement les données sur le Cloud d’Orange et d’autres partenariats de ce type devraient être signés. Aucun nom n’a été évoqué, mais des applications seront proposées au moins pour les terminaux iOS et Android. Ce Cloud est censé synchroniser les photos, des documents, mais aussi ses données personnelles, comme le carnet d’adresses et le calendrier. Outre les applications mobiles, les photos stockées dans le Cloud d’Orange s’afficheront sur une télévision, via la Livebox Play TV. À terme, on devrait y stocker encore plus, notamment des livres et de la musique.


Son numéro de téléphone Orange devrait suffire pour se connecter au Cloud.


Ce nuage d’Orange sera gratuit et contiendra 50 Go de données pour tous les abonnés et même 100 Go pour les abonnés fibre ou 4G. Point négatif par rapport aux autres concurrents, l’opérateur n’a pas conçu d’applications desktop, mais les échanges entre terminaux et le Cloud d’Orange ne seront pas décomptés du forfait. Le transfert se fera ainsi en WiFi, mais aussi en 3G sans risquer de dépasser les limites habituelles (fair use).



Party-Call : Facebook et Orange main dans la main



Stéphane Richard a évoqué rapidement un partenariat entre son entreprise et Facebook : il devrait voir le jour à l’été 2013 et permettre aux abonnés de l’opérateur de se rapprocher plus facilement de leurs amis sur le réseau social.

Cette fois, il s’agit d’une application pour smartphones que l’on pourra lancer depuis l’application Facebook. Dans Party-Call, vous invitez des amis et ces derniers sont contactés par un appel amélioré. Les invités rejoignent l’appel en voyant son motif et cette conférence à plusieurs fonctionne aussi sur le site de Facebook depuis l'ordinateur.



Dans le cas d’une séance de cinéma, l’invitation est lancée par une personne, mais c’est par la discussion au téléphone que la décision de voir tel ou tel film est prise. En somme, le réseau social facilite l’appel à plusieurs, dans une interface très simple.

Paiement mobile par NFC



Autre domaine dans lequel Orange veut jouer un rôle central : le paiement mobile par NFC. L’authentification se fait par la carte SIM et via les serveurs d’Orange. Le patron d’Orange insiste sur le lien avec la carte SIM et sa sécurité : "aussi sûr que sa carte bancaire", a-t-il ainsi affirmé et c’est un responsable de VISA qui vient confirmer cette promesse.

Seules quelques banques bénéficient de ce nouveau service. Certaines l’offrent dès aujourd’hui, d’autres l’année prochaine et côté magasin, il faudra attendre un peu. Stéphane Richard cite Auchan qui acceptera le paiement par NFC au premier trimestre 2013. Dans les transports en commun, certaines villes sont déjà équipées en France et il faudra attendre 2014 pour la RATP. Air France et la SNCF devraient également s’y mettre, selon ses mots.



Libon



Le patron d’Orange a aussi officialisé le lancement de Libon (Gratuit). Ce service existe depuis quelque temps sur l’App Store sous la forme d'une application, mais elle permet maintenant également d’appeler. Cette application sera disponible prochainement pour les terminaux Android.



Conclusion



On attendait la présentation d'une nouvelle Livebox, la nouvelle box d'Orange n'a occupé qu'une petite partie de la conférence, l'essentiel était ailleurs. Ce sont les services proposés par l'opérateur qui constituent certainement la nouveauté la plus significative de ce matin. Reste à savoir si les utilisateurs adhéreront à ce Cloud proposé par leur opérateur plutôt que par un acteur tiers…

La 4G a occupé une grande part de la conférence, alors qu'Apple n'a jamais été citée, pas même une seule fois en passant. Et pour cause, son iPhone 5 n'est pas compatible avec la 4G en France. Avec un lancement qui se généralise cette année, cette incompatibilité risque de peser lourd sur les ventes d'iPhone dans le pays…


À la fin de la conférence, Stéphane Richard a appelé ses équipes sur scène…
Tags
avatar ThoTokio | 
"Et pour cause, son iPhone 5 n'est pas compatible avec la 4G en France. Avec un lancement qui se généralise cette année, cette incompatibilité risque de peser lourd sur les ventes d'iPhone dans le pays…" Sauf si les rumeurs sont vraies et que l'iPhone 5S sort plus tôt que prévu. Ce coup-ci, il supportera sûrement la 4G européenne. Pour l'histoire de la fibre Orange, ce qui est dommage, c'est que c'est forcément du FTTH et les syndic ne veulent rien savoir. Ils ne voient pas l'intérêt d'installer la fibre dans une résidence alors qu'il existe déjà une offre FTTB avec Numericable.
avatar Julien_70 | 
J'utilise déjà le cloud d'orange pour ma musique en déplacement, il est très très pratique !
avatar SimR69 | 
« Le message est très clair : Orange ne veut plus être qu’un simple fournisseur de tuyaux et l’opérateur entend jouer un rôle central dans les services. » C'est pourtant ce que j'attends de mon fournisseur d'accès ! Qu'il me fournisse un accès réseau neutre qui traite les paquets de façon neutre, que ceux-ci proviennent de ses propres services ou de services tiers. Cette évolution des choses chez tous les gros fournisseurs d'accès me déplaît beaucoup. Si ça continue, je vais passer à un fournisseur comme FDN, qui propose une connexion Internet et rien d'autre, et un respect de la neutralité pris beaucoup plus au sérieux !
avatar Zouba | 
« Orange ne veut plus être qu’un simple fournisseur de tuyaux et l’opérateur entend jouer un rôle central dans les services. » Cette blague… ils nous ressortent leur stratégie d'il y a 5 ans ? Ils vont faire quoi racheter les droits du foot ?
avatar ArchiArchibald | 
D'ici que les gens s'intéressent réellement à la 4G, Apple auront sorti l'iPhone 5S compatible. Peut-être est-ce déjà pour ça que l'on évoque un iPhone qui sortirait à la fin du printemps...?
avatar Larme | 
Et MyPlug ?
avatar Pierre H | 
Franchement la 4G ça ressemble plus à un argument commercial du même niveau que la course au Gigahertz des processeurs il y a qq années. Ça ne devrait pas changer grand chose sur une utilisation au quotidien d'un smartphone sur lequel on telecharge pas des gigas d'un seul coup.
avatar Mc_iPhone | 
FREE a du souci à se faire ! Que cela soit à propos de l'ADSL ou bien sur les mobiles, l'expérience « utilisateur » donne clairement le sentiment que FREE nous bride sur les usages. Vous citez le lien avec les serveurs de MAJ APPLE, mais la bande passante avec YOUTUBE est à un niveau qui frise l'arnaque !! Pour FREEMOBILE, avec 5 barres en 3G parfois dans Paris, il est impossible de charger une page de Plan ou bien une page simple dans Safari ou bien encore d'envoyer ou recevoir un SMS. Il va y avoir du changement d'opérateur en 2013 !
avatar Terence993 | 
Où peut-on revoir la conférence de presse ?
avatar lukasmars | 
La scène me rappelle le vénérable théâtre de l'Empire cher à Jacques Martin...
avatar en ballade | 
@Pierre H : On parle de débit et non de volume avec la 4g et utiliser ton appli plans ou une vidéo tel YouTube c'est sympa non?
avatar StevenHuon | 
Du bon travail de la part d'Orange, en voilà une société qui crée et innove... 200M, c'est juste hallucinant, mais j'aimerai que les tuyaux enfoui devant chez moi me permettent d'avoir la fibre assez rapidement.
avatar Manueel | 
" Orange ne veut plus être qu’un simple fournisseur de tuyaux" Rires... Orange a toujours voulu se servir des tuyaux pour imposer ses services (médiocres) à ses usagers. Free avec sa box et Apple avec l'Iphone l'ont renvoyé à sa fonction première, et c'est une bonne chose. Mare de ces mafiosis qui veulent nous interdir d'utiliser leurs tuyaux (bande passante) comme bon nous semble. Surtaxant les SMS, interdisant la voip, et bien d'autres usages légitimes. Merci Apple, merci Free de les avoir renvoyés à leur unique fonction : tuyauterie et bande passante.
avatar Manueel | 
lukasmars "La scène me rappelle le vénérable théâtre de l'Empire cher à Jacques Martin..." Et ele est où ta Maman Pt'it Lucas ?
avatar gto55 | 
est ce que JOYN sera dispo pour les clients SOSH ?
avatar Caraud | 
@Mc_iPhone J'ai résilié mon abonnement Free il y a 10 jours, marre de leurs bridages sur YouTube notamment . Je dois dire qu'avec ma Livebox j'ai 14 Mbits au lieu de 20 Mbits avec Free, et pourtant les pages sur Safari s'ouvrent beaucoup plus vite qu'auparavant. Je pense que c'est dû à une histoire de Ping.
avatar chcout | 
La partie sécurisation et contrôle d'accès pour protéger les enfants via smartphone est vraiment bien vu ce qu'on peut trouver sur le net. Ce qui serait bien c'est de pouvoir souscrire un abonnement fibre sans le boîtier TV que je trouve inutile pour moi. Je préfère mon Apple TV.
avatar Steeve J. | 
@chcout : T'es pas obligé de l'installer ni d'ailleurs de le prendre ???
avatar bidon_essence | 
Je ne comprends pas bien ceux qui voient de l'innovation là...
avatar MachX | 
À 1722 m du NRA, la technologie VDSL ne m'apportera rien de plus que l'ADSL+. Ma Livebox 2 fonctionne bien. Pas de réinitialisation intempestive quotidienne comme avec la Livebox 1 et entre 1,4 et 1,5 MO de débit. La seule chose qui pourrait me faire changer de Box pour cette nouvelle Livebox 3, c'est la fibre. Autant dire que je ne le verrai jamais.
avatar bigham | 
"Orange a également signé une alliance avec Akamaï qui fournit du contenu à de nombreuses entreprises, dont Apple :" Akamaï ne fournit pas de contenu mais de la bande passante…
avatar Fanphone | 
@bidon_essence : Moi non plus
avatar bigham | 
"Joyn" Mais quelle bonne idée comme nom… Je suppose que la campagne de pub sera celle-ci : "Joyn. T'en veux ?"
avatar Applesoft | 
Ok peut-être que la Livebox v3 est sympa (même si je trouve pas ça ouf). Mais j'aurais souhaité des changements sur les points suivants : - une interface Orange bien plus user friendly : j'utilise presque pas les menus de la Livebox, c'est lent, horriblement lent, c'est moche et y'a des menus où on y comprend rien. Et avec moi, si ça rame, j'utilise pas... - le boîtier de la Livebox devrait être plus fin, plus compact. J'ai eu à un moment un tout petit boîtier Numéricable qui était plutôt joli et discret. Je suis prêt à payer plus pour retrouver ce petit boîtier et tous les services proposés par Orange ne m'attirent pas. Je trouve que c'est vraiment de la poudre aux yeux. Je suis halluciné de voir qu'ils ont déboursé 120 millions d'euros pour un "rafraîchissement" de la Livebox. Quand à la stratégie de faire plus que proposer le réseau via des services, pour moi, ils perdront toujours car ils savent pas faire, c'est pas leur métier. Cela ne sert à rien qu'ils proposent un Cloud Orange, une adresse mail Orange où tout ce qu'on veut, les concurrents dont c'est le métier feront toujours 1000 fois mieux et surtout bien plus ergonomique / simple. Pareil pour Samsung, les utilisateurs n'achètent pas les produits pour profiter de la surcouche Touchwizz. De plus, je souscris à que Niel de Free a plusieurs fois expliqué : à terme, les box vont disparaître, tout sera intégré à la TV. Donc quand je vois Orange faire un show à l'américaine pour présenter un boîtier qui ne représente pas l'avenir, je me dis qu'une fois de plus Orange ne se positionne pas pour l'avenir. En attendant, je reste chez Orange ! :))))
avatar chriseg | 
En fait, Orange ne propose pas de nouvelles fonctions mais rattrape son retard face à ses concurrents

Pages

CONNEXION UTILISATEUR