Archos, les limites du « made in France »

Anthony Nelzin-Santos |


Suite à l'annonce des dernières nouveautés de la marque, nous avons demandé à Archos quelques précisions sur son activité. L'identité de la firme de Henri Crohas a souvent été utilisée à des fins politiques : c'est une société informatique oui, mais une société informatique française. À l'heure du « made in France » et de la place incontournable de la Chine dans l'industrie informatique, où se situe Archos ?

Une PME française dans l'ombre des géants de la Silicon Valley
Fondée en 1988 par Henri Crohas, Archos sort de l'ombre avec ses premiers baladeurs numériques en 2000. On considère souvent le Jukebox 6000 comme le premier baladeur MP3, et c'est faux : ce titre revient à l'Audio Highway Listen Up de Nathan Schulhof (1997), qui détient quelques brevets clefs sur cette technologie. Le premier baladeur MP3 produit en grande série est le fameux MPMan de SaeHan / Eiger, présenté deux ans avant le Jukebox d'Archos.

Jukebox 6000
Jukebox 6000


Ce n'est pas non plus le premier baladeur musical à disque dur : le Personal Jukebox de HanGo, conçu par Compaq, et le Nomad Jukebox de Creative utilisaient tous les deux des disques 2,5", deux ans avant le Jukebox 6000. Archos n'a même pas inventé une interface révolutionnant les choses : les menus du Jukebox 6000 étaient tellement complexes, et son micro-logiciel tellement bogué, qu'il a inspiré la création de l'interface open-source Rockbox.

Juxebox Multimedia
Juxebox Multimedia


Non, ce qu'Archos a inventé avec le successeur du Jukebox 6000, le Jukebox Multimedia, c'est le concept même du portable media player, un lecteur capable de faire plus que de lire de la musique. Véritable compagnon numérique, le Jukebox Multimedia était capable d'afficher des images, de lire des vidéos, et même d'en enregistrer grâce à un module externe. Mais il est arrivé trop tard : huit mois avant sa commercialisation, Apple avait présenté l'iPod. Grâce à iTunes, conçu comme le centre du hub numérique, et une politique d'itérations progressives, l'iPod va progressivement devenir le synonyme de portable media player.

Aujourd'hui, l'iPod touch écoute de la musique, lit et enregistre des vidéos, affiche et prend des photos, et exécute des milliers d'applications diverses, dont de nombreux jeux. Il y a dix ans, le Jukebox Multimedia en faisait presque autant : Archos a longtemps été l'archétype même de la société intégrant le plus grand nombre de fonctions possibles, et des fonctions souvent innovantes, dans ses produits. Sans forcément se soucier de leurs interactions et de la facilité d'utilisation, toutes choses qui ont fondé le succès d'Apple, puisque c'est semble-t-il ce qui importe le plus pour le plus grand nombre de clients.

Archos Gmini
Archos Gmini (2004-2005)


Alors que l'iPod a fait exploser la croissance d'Apple, aujourd'hui plus grande société du monde par la capitalisation boursière, Archos est restée une petite société, dans l'ombre des géants de la Silicon Valley. La société, dont le siège social est situé à Igny, emploie environ 200 personnes, dont un peu moins de 100 en France. Il est donc parfaitement faux de parler de « fleuron de l'industrie française » lorsqu'on mentionne Archos : c'est une de ces nombreuses PME qui constituent l'essentiel du tissu économique français, mais dont l'impact, prises une à une, est négligeable.

Le recours à la Chine
La gamme Jukebox a connu un certain succès, notamment grâce à sa grande qualité audio, mais dès 2005, les comptes d'Archos ont pris la pente descendante. En 2009, la firme de Henri Crohas prend la décision de sous-traiter une partie du développement de ses produits pour alléger ses investissements, et d'attaquer le segment du bas de gamme plutôt que de continuer à représenter une certaine idée de l'innovation.

Stratégie Archos
Image Blogeee.


Aujourd'hui, la centaine d'employés français de la société — des ingénieurs, des designers, des communicants — est chargée de concevoir les matériels vendus sous la marque Archos. Tous les produits vendus sous cette marque sont ainsi conçus en France, comme la gamme de tablettes G9 (dont l'OS, Android, est lui fourni par Google).

L'autre centaine d'employés de la société travaille notamment pour la filiale Arnova Technology basée à Hong Kong. La tablette Arnova 10 G2 reprend en grande partie le design de la tablette Archos 101 : Archos conçoit le cahier des charges et conserve l'exclusivité de l'apparence extérieure du produit. Une grande partie du développement de son matériel a néanmoins été réalisé en Chine : pour tirer les coûts vers le bas, les matériaux employés sont de qualité inférieure.

Arnova 10 G2
Arnova 10 G2


Cette stratégie a eu un impact bénéfique sur les comptes d'Archos : alors que son activité ne cessait de se contracter depuis 2005, le chiffre d'affaires de la société est reparti dans le bon sens en 2010 (83,3 millions d'euros, + 21 %), une trajectoire suivie par l'année 2011 (71,7 millions d'euros au premier semestre). Elle a néanmoins eu un impact négatif sur l'image globale des produits Archos, et a donné lieu à quelques quiproquos, comme le netbook Archos 10S Mini qui ressemblait étrangement au netbook chinois Teclast X8… puisqu'il s'agissait de la même machine.

Pour éviter ce genre de mésaventure, Archos s'est elle-même transformée en fabricant OEM : elle n'empruntera plus de matériels sur lesquels elle placera son logo, mais est susceptible de fournir à d'autres ses produits. Des tablettes vendues sous la marque de grands distributeurs français ou destinées au marché américain de l'éducation sont ainsi à l'origine des produits Archos.

Design industriel et choix architecturaux restent donc la prérogative des équipes françaises d'Archos. Dans le cas des produits Archos, ces équipes développent aussi le matériel et les éventuelles briques logiciels manquant à Android. Dans le cas des produits Arnova, le matériel peut ne pas être original, et est souvent développé par des partenaires chinois. La dernière étape, le contrôle qualité, est effectuée en France. Mais les produits Archos n'ont plus le cachet d'antan…

Archos : les limites du « made in France »
L'histoire d'Archos est en quelque sorte l'histoire d'un échec, celui de l'industrie informatique grand public française. Certaines entreprises françaises ont un savoir-faire incontestable dans la conception de microprocesseurs, de MEMS, de systèmes intégrés, et même de logiciels spécialisés. Mais pour des raisons diverses — culturelles, économiques et politiques — la France n'a jamais réussi à développer des produits grand public distribués en masse.

Il est donc difficile de critiquer le choix d'Archos de produire en Asie l'intégralité de ses produits, et d'y développer une partie de sa gamme, dans le contexte industriel et économique actuel. Il serait tout simplement impossible de fabriquer un produit équivalent en France sans une volonté politique forte permettant l'implantation de toute la chaîne de production dans l'Hexagone et la reconnexion des produits du savoir français avec le tissu industriel. Et les euros ne pleuvent plus.

Il est donc particulièrement difficile de ne pas critiquer l'instrumentalisation d'Archos : quand une Nathalie Kosciusko-Morizet, qui est pourtant cliente d'Apple puisqu'elle possède un iPhone, fait vibrer la corde patriotique en appelant à acheter les « équipements » Archos « fabriqués en France » plutôt que l'iPad, elle oublie tout simplement les faits (lire : NKM préfère la tablette Archos à l'iPad). Quand d'autres manipulent les mêmes arguments pour vanter les mérites d'Archos, ils oublient là encore les faits.

NKM
L'iPad n'est pas si lourd, finalement… Image Jérôme Choain.


Quitte à faire vibrer la corde patriotique, on pourrait parler de relocalisation, comme le font d'ailleurs certains aux États-Unis. Ce qui pourrait être possible pour Apple, qui dispose aujourd'hui du budget d'une super-puissance et peut se substituer au pouvoir politique, n'est tout simplement pas possible pour Archos. Qui achèterait une tablette Android deux fois plus chère si elle est produite localement ? On atteint ici les limites du raisonnement du « made in France », qui se heurte à des contraintes systémiques, et rend d'autant plus intolérable le double langage tenu autour de cette société française qui n'a pas su, et n'a pas pu, passer à la vitesse supérieure.
Tags
avatar Olivier Simard-Casanova | 
Par ailleurs la France aurait bien peu intérêt à se lancer dans la constitution d'une industrie high tech grand public forte : elle ne supporterait probablement pas la pression des américains ni des asiatiques, qui ont une expérience de plusieurs décennies dans ces secteurs.
avatar riri2 | 
...Suite... - Dans le moyen de gamme : des produits assez avancés techniquement mais deux fois moins chers que les produits Apple (seul moyen d'exister face à lui, voir l'expérience douloureuse passée d'une confrontation directe sur le haut de gamme) et donc en faisant des compromis sur certains points (qualité des matériaux, de l'écran, du tactile... même s'ils se sont améliorés sur ces deux derniers points) mais en offrant par ailleurs des qualités techniques indéniables : une compatibilté avec les formats vidéo et audio toujours aussi parfaite, les premières tablettes sous Android plusieurs années avant l'Ipad, de grosses capacités de stockage, une bonne connectivité (HDMI, USB host, UPnP, DLNA, Wifi...), un écran relativement bon, un bon processeur, une solution parfaite pour la 3G (clef optionnelle intégrable)... Il y a eu certes quelques ratées mais globalement Archos s'est amélioré et la dernière génération G9 offre un assez bon niveau de qualité (sauf le plastique) et un excellent rapport qualité/prix. Tout le monde n'a pas forcément les moyens ni l'envie de mettre 600-700€ dans une tablette Ipad, Samsung ou Motorola comme tout le monde n'achète pas une Mercedes comme voiture et pourtant personne (ou presque) ne dit que "Renault c'est de la merde": Ce n'est simplement pas le même marché. Archos se place sur sa vraie gamme sur le "une assez bonne qualité à un prix serré". Pitié arretez de juger la qualité des Archos à partir des gammes Vision, Home ou Arnova (il en faut pour toutes les bourses !) comme vous ne jugez pas de la qualité d'une Renault Laguna à partir d'une Dacia. Même si Archos a fait la grossse erreur de ne pas séparer clairement les marques.
avatar riri2 | 
...Suite... - Dans le moyen de gamme : des produits assez avancés techniquement mais deux fois moins chers que les produits Apple (seul moyen d'exister face à lui, voir l'expérience douloureuse passée d'une confrontation directe sur le haut de gamme) et donc en faisant des compromis sur certains points (qualité des matériaux, de l'écran, du tactile... même s'ils se sont améliorés sur ces deux derniers points) mais en offrant par ailleurs des qualités techniques indéniables : une compatibilté avec les formats vidéo et audio toujours aussi parfaite, les premières tablettes sous Android plusieurs années avant l'Ipad, de grosses capacités de stockage, une bonne connectivité (HDMI, USB host, UPnP, DLNA, Wifi...), un écran relativement bon pour la G9, un bon processeur, une solution parfaite pour la 3G (clef optionnelle en accessoire intégrable)... Il y a eu certes quelques ratées mais globalement Archos s'est amélioré et la dernière génération G9 offre un assez bon niveau de qualité (sauf le plastique) et un excellent rapport qualité/prix. Tout le monde n'a pas forcément les moyens ni l'envie de mettre 600-700€ dans une tablette Ipad, Samsung ou Motorola comme tout le monde n'achète pas une Mercedes comme voiture et pourtant personne (ou presque) ne dit que "Renault c'est de la merde": Ce n'est simplement pas le même marché. Archos se place sur sa vraie gamme sur le "une assez bonne qualité à un prix serré". Pitié arretez de juger la qualité des Archos à partir des gammes Vision, Home ou Arnova (il en faut pour toutes les bourses !) comme vous ne jugez pas de la qualité d'une Renault Laguna à partir d'une Dacia Logan. Même si Archos a fait la grossse erreur de ne pas séparer clairement les marques. PS : Personnellement j'ai opté pour du plus haut de gamme en prenant comme tablette une ASUS Tranformer TF101 32 GB (+ microSD de 32 GB) avec dock clavier. Elle me sert à la fois de tablette et de netbook avec une autonomie record. Mais si cette Transformer n'avait pas existé j'aurais sans doute choisi une Archos G9 Turbo 10" pour son excellent rapport qualité/prix (et parce que le design et la mode ne m’intéresse pas). Mes enfants utilisent toujours mon vieil Archos 605 qui marche toujours parfaitement pour regarder des films sur l'écran 4,5" téléchargés directement par WiFi (depuis le disque dur de 1 To branché à ma Freebox Révolution) et ceci sans aucune conversion que ce soit pour les RIP en XVID de mes DVD ou même les enregistrements de films de ma Freebox en .TS lisibles directement sur l'Archos !
avatar Cellulo | 
Quand on voit la stratégie marketing et le fait que depuis les premiers Ipod, Apple fabrique en Asie, faut pas se demander pourquoi Archos n'a pas su suivre... Pas les mêmes moyens...
avatar shenmue_fan | 
@rikki finefleur Le jour ou il y aura une vraie volonté politique de production sera mise en place dans ce pays, vous en serez le premier à en bénéficier. Dans le fond, vous avez exactement les mêmes exigences que les actionnaires : au lieu de prendre les richesses générées par des capitaux étrangers ET le TRAVAIL des Chinois pour les reverser aux actionnaires (un petit groupe d'individus) qui veulent s'enrichir sans cesse, vous demandiez à ce qu'on reverse ces richesses aux pauvres Français (65Millions ?) pour financer votre Assurance Maladie et autres indemnités au chômage [d'ailleurs le terme "indemnités" est assez révélateur - on vous doit toujours quelques choses] ? Pour revenir à la news. C'est le comportement archétype de l'ingénieur technicien, faire des produits innovants en termes de fonctionnalités au détriment de "l'usabilité". Quand on décidé de casquer ses produits d'un design soviétique, il ne faudrait pas s'étonner que les ventes ne décollent. Certes, il y aura toujours quelques poilus pour venir clamer qu'ils s'enfichent du design, c'est la solidité qui prime. En attendant, les gens continuer à acheter des produits Conçus par des Américains et Produisent par des Chinois. Nous sommes que des vaches qui regardent le train passer.
avatar Vincent Letellier | 
@lmouillart Pillé c'est le mot : qui s'est soucié à une époque des brevets possédés par Thomson qui maîtrisait toute les technos qui ont fait les téléviseurs jusqu'à aujourd'hui... Et pourtant certains l'avaient compris (pas Juppe en tout cas...) puisqu'il y a quelques millionnaires dans l'ancien staf... Thomson ou Technicolor ensuite, est devenu une coquille vide avec les errements que l'on connaît depuis. C'est tout la limite de l'état colbertiste... Il suffit de voir les seuls marchés que l'on ait capable de viser : le nucléaire, les avions de chasse, les trains... Que des marchés institutionnels incapables d'exister sans les états...le reste n'intéresse pas les politiques car il faut être visionnaire quand on leur demande du concret lié au quotidien des français...(on ne parlera pas des Bouygues, EDF, Lyonnaise des eaux,Areva... Des entreprises qui n'existe pas sans les marchés publiques...) Archos et son fondateur ont du mérite d'exister dans un pays ou il est difficile de se faire une place... en dehors de ces marchés institutionnels. C'est pourquoi certaines remarques à leur sujet sont bêtes. Et pourtant...il suffit de voir le succès de certaines entreprises allemandes et la façon dont ils ont valorisé leurs brevets (dans le cas d'Apple on citera l'exemple des écrans multitouch !) Il suffirait peut être que les politiques arrêtent de vouloir à tout prix orienter les marchés , les maîtriser et laisser faire l'innovation... Le "made in France" est un miroir aux alouettes. Le même que pour ceux qui écoutent les discours sur la délocalisation, l'insécurité, l'immigration.... Une autre manière de reporter les erreurs de nos politiques sur les autres... Archos à peut être fait l'erreur du bas de gamme... C'est le seul reproche qu'on peut leur faire... Des produits premium bien conçu, qualitatif... Quitte à être aussi cher qu'Apple... Le secteur de la domotique... Tout reste ouvert... Archos doit continuer d'innover. Bon courage à eux.
avatar Saluki | 
Je ne reviendrai pas sur Archos : comme disait Françoise Giroud : «On ne tire pas…» Le «Made in France» est une branlette électorale actuellement en vogue, ça passera après le deuxième tour. La première cause de la désindustrialisation de notre pays…sont les dommages de guerre! En effet, je me souviens d’usines tournant encore dans les années 80 avec des machines allemandes récupérées en 1946 et bien estampillées «1938». Pendant ce temps, de l’autre côté du Rhin ils avaient des machines modernes. La seconde cause, et je l’ai vécue douloureusement, c’est l’essor de la grande distribution : la chasse au prix bas à …tout prix. ET il ne faut pas oublier que la grande distrib, nous en avons été les précurseurs en Europe : Carouf' est un copier-coller de ce que les Defforey avaient vu aux US. Exemple : mettre en concurrence des commandes locales de petites séries au compte goutte (1500 pièces, ajustables en tailles, par mois) payées à 120 jours, fin de mois sur relevé arrêté le 25 (quand tu devais livrer le 26 à 14 heures…) avec une boîte exotique, commande ferme de 9000 pièces désignées en taille, livrables en cartons standard identiques, à 60 jours , payée à la commande par lettre de crédit irrévocable (donc escomptable), ce n’est pas tenable plus de deux ans. Et je ne parlerai évidemment pas des avantages "locaux" que les acheteurs attendaient pour leurs longues soirées…
avatar Oenc | 
Archos, la honte du « made in France »
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai un Archos AV604 depuis 2006, il fonctionne super bien. Très pratique pour vider les cartes de mon appareil photo, il a pas mal voyagé avec moi.
avatar sinbad21 | 
Il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser avec Archos, tellement c'est le bas de gamme. Evidemment il y a un marché pour le bas de gamme, mais ça veut dire délocalisation dans des pays où la main d'oeuvre est à bas coût. C'est en somme le contraire de ce qu'il faut faire si on veut réindustrialiser la France, avec des emplois en France. Il faut faire comme les Allemands ou comme Apple, faire de la qualité et du haut de gamme. La preuve le luxe français marche très bien : haute couture, parfums, cognac, vins... Laissons le bas de gamme aux Chinois et faisons du très cher et du très beau. Oui mais voilà pour l'instant personne en France n'essaie ça.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est quand même dingue de voir à quel point certains sont endoctrinés... Archos est une marque loin d'être parfaite tant sur le plan pratique, esthétique, fiabilité... etc, mais de là à dire que c'est "la honte française"... Certains de leurs produits font bien mieux qu'un Ipad ou Itouch, produits vendus excessivement chers pour ce qu'ils font. Je reconnais que le design n'est vraiment pas top, que certains ont pu avoir des problèmes avec, mais ayant actuellement plusieurs de leurs produits, je peux vous assurer que je n'ai pas eu le moindre soucis... Cdt. BCL2
avatar rva1mac | 
Les tablettes longues comme sur la photo, c'est bien pour les films mais comme les tablettes ce n'est pas pratique pour voir un film, ben... elle ne convient pas. ;) Apple a choisi le bon format !
avatar Francis Kuntz | 
[quote]Il devient vraiment fatiguant d'entendre de plus en plus ce discours. Nous sommes tous des actionnaires (rien qu'à travers nos plans de retraite). Nous sommes tous des clients (lorsque vous allez dans un supermarché) et nous sommes tous des salariés (c'est à dire percevant des revenus issu d'un travail voir même des indemnités de chomage). Francis Kuntz informez vous avant de faire ces prononcements pleins de préjugés et qui ne font que demontrer votre ignorance.[/quote] Amusant dans le genre préjugés. On est actionnaire à travers nos retraites si on prends une complémentaire, ce que je ne fais pas... Informez vous avant de faire ces prononcements pleins de préjugés et qui ne font que demontrer votre ignorance...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Perso j'ai un Ipad et je viens d'avoir l'archos 10.1 G9 Turbo. Aucune hésitation pour revendre l'ipad qui n'a ni prise USB, ni Sortie HDMI, Ni port HD externe et sur lequel il faut obligatoirement lancer un jailbreak (donc mine de rien avouer que l'IOS est bien trop bridé). Le problème de notre drapeau tricolore, est que les francais n'ont aucune idéologie sur leur pays. Un américain va dire "Dieu bénisse l'amerique", un francais va dire ".. ben rien du tout en fait". Un ricain qui voit un produit de son pays va l'acheter en priorité, pour aider son pays et parce qu'il croit en la capacité des entreprises américaines. Un francais va dire " c'est fabriqué en france ? je prefere prendre sony !". Tant que l'on aimera pas son pays, on ne pourra que pleurer sur l'évolution des autres.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ rva1mac. Faux ! Apple a choisi un format qui rend impossible la lecture des films car elle fait perdre 1/3 de l'image, alors qu'une majorité de gens, bien tranquille dans le jardin, ou dans le lit, regarde tranquillement leur feuilleton avec leur tablette. Sondage des utilisations des tablettes à l'appui... Renseignez vous avant de sortir des choses pareils.
avatar Jeje68 | 
3 tablette archis en garanti depuis noel . Demande de remboursement puis achat d'un iPad . Plus de problème ! Depuis !!!!
avatar misc | 
Très intéressant, merci pour l'article. Leur design est vraiment exécrable, dommage.
avatar oomu | 
merci pour cet article, bravo. J'aimerais posséder la discipline pour écrire ça. Ca résume toute l'ambiguité de la France et la véritable situation de Archos. - (une chose que je réfute ou que du moins je refuse d'accepter comme un dogme, c'est l'argument du coût salarial en France et ailleurs : Si on n'avait pas cessé d'innover constamment dans les processus industriels et les formations, le gain en productivité aurait pu être redonné sur le prix des produits. On ne saura jamais (enfin pour l'heure) l'équilibre qu'on aurait pu atteindre, faute d'avoir abandonné prématurément !)
avatar Fil de Brume | 
Article très intéressant et bien écris. Quand on parle d'acheter français, il faut voir ce que ça veux dire. Exemple, une Renault, fabriquée à l'étranger, est-elle plus française qu'une Toyota Yaris, fabriquée en France? Et puis c'est vrai qu'il y a les contraintes financières. Peut-on blâmer un français qui décide d'acheter un produit fabriqué en Chine et deux fois moins cher ? Pour beaucoup de ménages, déjà les produits actuels, chinois, sont chers. Alors si en plus ils devaient prendre la version française, deux fois plus chère, la seule solution pour eux serait de ne pas acheter...
avatar Fil de Brume | 
@oomu : je dis ça comme ça, c'est peut être une bêtise, mais aussi si on arrêtait de gaspiller l'argent du contribuable, et donc qu'on arrêtait d'avoir des déficits grands comme la muraille de Chine, peut être qu'on pourrait mieux financer la production française ;)
avatar SolMJ | 
Y'a pas que leur design qui est execrable malheureusement pour eux...
avatar SolMJ | 
Le Jukebox 6000 on dirait un appareil de fitness !
avatar Archos | 
Archos : Ou les pires tablettes que j'ai eu entre les mains... Faudrait que je pense à changer de pseudo un jour moi :( J'aurais du le déposer il y a 20 ans ^^
avatar philiipe | 
Très bon travail : bravo encore pour la qualité de vos articles de fonds .
avatar Francis Kuntz | 
"Aujourd'hui, la centaine d'employés français de la société — des ingénieurs, des designers, des communicants — est chargée de concevoir les matériels vendus sous la marque Archos." Vu les tests catastrophiques de toutes les merdes Archos, leurs "designers" et les "ingénieurs" ne doivent pas être très bon.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR