Fermer le menu

Google-Motorola : une acquisition à double tranchant

Anthony Nelzin-... | | 17:25 |  46
Google a annoncé son intention d'acheter Motorola Mobility pour la bagatelle de 12,5 milliards de dollars (8,7 milliards d'euros). Une fois n'est pas coutume en ce qui concerne Google, les réactions sont très diverses. Cette acquisition surprise s'impose en effet comme une épée à double tranchant : action ou réaction, menée ou subie, réponse ou source de questions, cette décision stratégique de Google est difficile à décrypter.

motorola-droid

Motorola : du DynaTAC au Droid
Fondée en 1928 à Chicago (Illinois), Motorola est une société pionnière dans le domaine des télécommunications : elle a développé les premiers talkies-walkies (dont le fameux SRC-536), les dispositifs de communication de la NASA (dont ceux utilisés par Apollo 11), le premier téléphone mobile (1973, l'année de naissance de Larry Page), et a conçu les processeurs qui ont permis le premier essor de la micro-informatique (1974).

motorola-startac
Motorola StarTAC


Du DynaTAC 8000 (premier téléphone mobile commercialisé, 1983) au fameux StarTAC (premier téléphone à clapet, 1998), Motorola s'est imposé comme le fondateur et numéro 1 mondial de la téléphonie mobile. Dès 1998 cependant, Nokia passe devant Motorola, une avance qui ne fera que croître au long des années 2000 : à la manière d'Apple qui s'est enferrée avec le succès des différentes itérations de l'Apple II, Motorola a dû sa chute au succès mondial du RAZR, sans cesse renouvelé.

motorola-razr
Motorola RAZR


Les chemins de Motorola et de Google se croisent en 2009. Android est alors un OS mobile naissant qui a pris quelques parts de marché, mais ne parvient pas à s'imposer : Google cherche son « iPhone », un smartphone emblématique pour amorcer une dynamique positive (lire : Android, d'Apple à Danger). Motorola, elle, cherche une solution logicielle pour revenir au premier plan, notamment dans le domaine du haut de gamme, qui génère plus de marges. L'alliance est toute naturelle et est concrétisée par un partenariat avec Verizon, qui cherche une nouvelle plateforme à opposer à l'iPhone d'AT&T, alors que les ventes de BlackBerry s'essoufflent.

motorola-droid
Motorola Droid


L'opérateur américain va apporter sa connaissance du marché, indiquant qu'il faut concevoir un smartphone masculin, presque viril, conçu comme un anti-iPhone. Motorola développe ce matériel, Google concevant un Android 2.0 taillé sur mesure. Lorsque le Motorola A855 sort en octobre 2009, Verizon le baptise Droid (une marque sous licence Lucasfilm) et lui offre une campagne publicitaire agressive. L'opération est un succès : pour la première fois, l'iPhone perd des parts de marché (lire : Motorola dépasse Apple en image de marque).

motorola-xoom
Motorola XOOM


Partenaire sur les smartphones, Google et Motorola le sont aussi sur les tablettes : la première tablette Android 3.0, le prototype même de la tablette Honeycomb, est la Motorola Xoom. Entretemps, Motorola s'est séparée en deux : Motorola Solution d'une part (télécommunications), Motorola Mobility (téléphonie mobile) d'autre part. Malgré le succès de sa gamme Android, Motorola Mobility continue à vendre plus de bêtes téléphones que de smartphones (6,6 millions d'unités contre 4,4 millions d'unités au dernier trimestre[1]), et n'est plus que le septième acteur du marché. Pire : elle a déclaré 79 millions de dollars de pertes en 2010[2].

Deux dindes ne font pas un Aigle
Vic Gundotra se moquait de l'alliance Nokia-Microsoft, se moque-t-il aujourd'hui de l'acquisition de Motorola par sa société, Google ?


Comment passe-t-on donc d'un partenariat fructueux à une acquisition directe d'une société déficitaire ? Comment passe-t-on d'une situation où l'on loue les partenariats technologiques sans attaches à une situation où 12,5 milliards de dollars sont posés sur la table ? Comment passe-t-on enfin d'un Google qui raille le partenariat entre Microsoft et Nokia à un Google qui achète Motorola sans y regarder à deux fois ? Qu'est-ce qui a changé en seulement quelques mois ?
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


46 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Marc Duchesne 16/08/2011 - 17:35

Bof, un compagnie de pub qui achète du hardware. C'est juste un mouvement d'argent. Pas tellement de rapport l'un à l'autre. Sauf pour faire circuler des téléphones à publicité à ses clients. Motorola qui n'ont rien fait de bon les dernières années en plus, et tout ces brevets qui n'ont pas grande valeur. Google devra soudoyer Samsong pour qu'ils leurs fourgue de la technologie qu'ils ont voler à Apple. : )

avatar Marc Duchesne 16/08/2011 - 17:35

Samsung...

avatar parafsuo54000 16/08/2011 - 17:44

J'aime bien Apple et ses produits mais je trouve quand même que la pomme va un peu loin avec Samsung et cie. Android n'est pas trop mon truc mais il faut bien avouer que même si certains aspects sont pris d'iOS, l'inverse et aussi vrai...(systeme de notif sur iOS5).C'est stimulant pour tout les constructeurs et le consommateur y gagne forcement.


avatar iPadOne 16/08/2011 - 17:47

@anthony, excellent article qui resume bien la situation

avatar Terence993 16/08/2011 - 17:55

Ça nous change de Frandroid et de l' absence d' articles objectifs et pouvant nuire à la réputation de Google et d' Android.

avatar Lemmings 16/08/2011 - 18:03

Bon article mesuré ! Il faut aussi savoir le dire ;)

avatar Lemmings 16/08/2011 - 18:04

@Terence993 : je suis malheureusement assez d'accord. Frandroid est sympathique mais un peu trop fanboy dans sa ligne éditoriale.

avatar Newton Pippin 16/08/2011 - 18:21

Larry page n'a qu'un an de moins que moi ? c'est là que je me rends compte à quel point je ne n'ai pas réussi ma vie :(

avatar Ashram60 16/08/2011 - 18:34

@Marc Duchesne : Ah Samsung vole la technologie d'Apple? C'est marrant car en regardant mon iPhone j'ai plutôt l'impression qu'il fonctionne grâce aux technologies de Samsung. Ne pas confondre technologie et Marketing.

avatar bookhd 16/08/2011 - 18:40

Bon article qui résume bien la situation : alors que tout le monde tirait à boulet rouge sur Apple et son écosystème "trop fermé", tous les concurents de l'iPhone aujourd'hui s'engouffrent dans ce chemin, car ils savent que c'est le seul moyen pour être un sérieux rival. Eh oui, maîtriser à la fois le logiciel et le matériel, est une façon d'optimiser la fameuse expérience utilisateur chère à la firme de Cupertino qui a tout compris. A quand Microsoft qui rachète Nokia ?

avatar malcolmZ07 16/08/2011 - 18:44

Beaucoup de bouleversement  j'ai hâte de voir ce qui va se passer dans deux trois ans ^^ Bon résume en passant

avatar Ashram60 16/08/2011 - 18:44

Sinon pour en revenir à l'article je ne sais pas trop où Google va ni la pertinence des brevets. Je n'ai pas lu la liste mais j'imagine quand même qu'ils sont intéressants sinon je ne vois pas trop l'intérêt de payer pour acquérir juste un constructeur. A titre personnel j'ai été satisfait des deux seuls appareils Motorola que j'ai eu, ils étaient increvables mais bon je parle d'une époque ou chacun avait son OS et où on découvrait le clapet, la "camera" frontale en 0,3 mega et quatre couleurs d'affichage. Depuis il n'y a guère que le Droid et le Defy que je trouve sympas, d'ailleurs j'adorerais un iPhone avec les mêmes normes que le defy, un truc tout terrain. Sinon hormis les portables, Motorola n'a plus rien a prouver dans la télécommunication professionnelle, dans mon taf on utilise que des talkies Motorola et ils sont increvables.

avatar GerFaut 16/08/2011 - 18:50

« Cette acquisition surprise s'impose en effet comme une épée à double tranchant » C'est exactement ce que je disais récemment ailleurs : Si Google a racheté Motorola Mobile, c'est bien pour avoir du répondant face aux autres « brevetés ». Mais, du coup, cette acquisition la met (Google) dans la cour des grands et, elle qui était ignorée des autres (sauf de M$, le vautour de service), va devenir une proie toute fraîche et un acteur de plus dans la guerre des brevets qui fait rage actuellement aux US et qui coûte des fortunes aux protagonistes. Google s'est lancée ici dans un jeu dangereux s'il faut débourser lesdites fortunes pour répondre aux éventuelles attaques sauf à être plus agressive que les autres et les attaquer en premier... Ceci dit, si Motorola avait la conscience bien tranquille dans son pré carré, cela atténuera peut être les attaques. À voir donc comment va se traduire cette opération pour Google qui, soit dit en passant, a bien du réfléchir au problème, à savoir s'il est plus rentable de se défendre, d'attaquer ou de rester impavide face à la guerre en face et de travailler dans de bonnes conditions sur le développement d'un écosystème cohérent. Par contre, la réaction de Nokia montre un peu plus, s'il en était besoin, sa déconnection de la réalité du marché. Il semble que le système de M$ n'a pas le succès escompté, quelque soit la marque qui le supporte, et ce n'est pas en utilisant la méthode Coué que cela changera quelque chose.

avatar pseudo714 16/08/2011 - 19:24

ça ne résout pas le cas java avec oracle.

avatar Azur83062 16/08/2011 - 19:39

Merci MacG :) sa change des autres Mac4ever et Cie qui envoie notif sur notif pour des articles inintéressants ... En espérant que Google en face quelque chose de bien de cet acquisition Androïd pourrais être bon mais trop cafarnaum pour le moment et les différences de réactivité d'un appareil a un autre sont énormes et fond d'Android un système de seconde zone je parle même pas des surcouches souvent horrible de certain constructeur ! Exception du nexus qui est un très bon smartphone

avatar lukasmars 16/08/2011 - 19:39

@pseudo714 Non et on sent que ton petit esprit prosaïque et mesquin jubile ...

avatar Mithrandir 16/08/2011 - 20:24

Très bon article !!

avatar Florian Innocente macG 16/08/2011 - 20:59

@parafsuo54000 : C'est stimulant pour tout les constructeurs et le consommateur y gagne forcement. Mais où tu traces la frontière entre le truc vaguement inspiré et le plagiat ?

avatar harisson 16/08/2011 - 21:54

Ce rachat est une bonne chose, ça permettra à Google de prendre pied dans autre chose que la pub, la haute finance et l'optimisation fiscale pour faire de l'argent. Même si cette branche de Motorola est déficitaire, ça reste une valeur/marque sûre pour l'économie américaine (peut-être pas dans le reste du monde mais bon). En tout cas, c'est un bon article de fond sur ce rachat ;)

avatar Newton Pippin 16/08/2011 - 21:55

le scénario catastrophe serait que Google fasse basculer tous ces 17000 brevets vers le libre :(

avatar Yves SG 16/08/2011 - 22:13

Très bon article, merci Macg une fois de plus ! Si Google se montre décidément incapables d'innover, ils affirment aussi un peu plus leur capacité à gagner de l'argent et à racheter ceux qui ont su innover. Pas très glamour mais pour l'instant assez efficace ! Ce que je trouve captivant c'est que tout bouge tellement vite qu'on a absolument aucune idée de ce que sera le paysage dans 5 ans.

avatar daito 16/08/2011 - 22:33

[quote]Ce qui fera la différence ? La vision de Larry Page, sans doute, qui doit maintenant prouver qu'il a l'étoffe d'un Steve Jobs ou d'un Bill Gates. [/quote] Humm à mon avis il en est encore très loin. Après avoir perdu les brevets Nortel et Novell, Google achète pour 12,5 milliards de dollars (soit presque deux ans de profit pour Google) la division mobile de Motorola qui connaît des ventes en baisse (http://www.asymco.com/2011/08/12/updated-amp-index-for-q2/) et qui n'a pas fait de gros profit récemment. Steve Job et Gates sont encore entrain de se marrer! Sinon voilà le template pour les partenaires de Google s'ils veulent commenter ce rachat : http://android-press-release.com/

avatar zoubi2 16/08/2011 - 23:13

Thank you Mr Anthony. Excellent paper.

avatar francisco22 16/08/2011 - 23:37

La guerre des brevets ce prépare!

avatar francisco22 16/08/2011 - 23:41

Google veut faire comme Apple mais regarder Nokia cette société qui fabriquait software et hardware

Pages