Guerre des consoles : round two, fight!

Arnaud de la Grandière |
Lors du special event dédié à iPhone OS 3.0, Apple a lâché un chiffre révélateur : en cumulant les deux générations d'iPhone et d'iPod touch sorties depuis 2007, il y a en tout et pour tout 30 millions d'appareils susceptibles d'exploiter l'App Store.

30 millions, voilà qui représente un vivier d'importance, qui pourrait même approcher le parc de Macs en activité (estimé à 22 millions il y a deux ans, voir notre article Mac OS X : 22 millions d'utilisateurs). Rien d'étonnant donc à ce que les développeurs et éditeurs se ruent sur l'App Store, d'autant que le magasin virtuel, s'il rend la visibilité d'un logiciel donné plus délicate, n'en simplifie pas moins les questions de logistique et de distribution, le poste le plus important dans le prix d'un logiciel.

Mais ce chiffre de 30 millions est d'autant plus révélateur si on le met en regard des ventes d'un concurrent affiché d'Apple : Sony a vendu 45 millions de consoles portables, la PSP, depuis sa mise sur le marché fin 2004. Apple a atteint les deux tiers de ce chiffre dans la moitié du temps… Certes, les modèles économiques sont bien différents, et les utilisations des appareils d'Apple multiples. Certains d'entre vous ne sont d'ailleurs pas convaincus que l'iPod touch et l'iPhone font des consoles de jeu crédibles, ce qui fait régulièrement l'objet de débats houleux dans les commentaires.

Quelles que soient les considérations au niveau individuel, à partir du moment où les plate-formes ont des titres en commun (Cooking Mama, I love Katamari, Super Monkey Ball…), et qu'elles se positionnent sur les mêmes segments de marché (portabilité, fonctionnalités…) elles sont de facto en concurrence. D'autre part, le marketing autour de l'iPod touch le positionne clairement comme un concurrent des consoles portables, mettant en avant ses capacités pour le jeu vidéo. En outre, Nintendo partage également le territoire de chasse des joueurs occasionnels, ainsi que les modes d'interaction novateurs avec ses appareils (accéléromètre, micro, écran tactile).



Avec l'App Store et ses appareils, et forte de ses 30 millions d'utilisateurs, Apple a réussi le tour de force de se bâtir un écosystème complet en partant de zéro, alors qu'elle n'avait aucune légitimité dans le domaine du jeu. La prédiction du patron de Sega s'est bel et bien accomplie : toute l'industrie du jeu vidéo s'est mise à l'App Store (voir notre article Apple à l'assaut des consoles). Non seulement avec des éditeurs prestigieux (Namco, Sega, Konami, Capcom, EA, Hudson…), mais même avec des éditeurs exclusifs, tel NGmoco, qui a de plus levé 10 millions de dollars pour développer son activité (voir notre article NGmoco se fait du souci pour Sony), en pleine période de crise qui plus est, ce qui montre la confiance du marché dans l'avenir des appareils d'Apple concernant les jeux.

Certes, l'absence de boutons rend certains genres inaccessibles aux appareils d'Apple, (on imagine mal un Street Fighter pour iPhone par exemple), mais à l'inverse, le multitouch rend certains titres de l'App Store inaccessibles aux autres consoles. Ne nous leurrons pas : l'iPhone et l'iPod touch n'ont pas été conçus à l'origine pour le jeu vidéo. Initialement, il n'était même pas possible de faire un vrai jeu en 3D digne de ce nom pour ces machines, jusqu'à ce qu'Apple change son fusil d'épaule et sorte un SDK officiel. Ce qui fait que les consoles de Sony et Nintendo bénéficient d'une meilleure crédibilité dans ce domaine, sachant qu'elles ont été conçues dès le départ dans ce seul but.



Si l'iPhone et l'iPod touch sont moins polyvalents que les consoles en matière de jeux à cause de cette absence de boutons, et qu'ils feront donc parfois figure de second choix si le jeu est le premier critère d'achat, n'oublions pas que c'est loin d'être la seule fonctionnalité commune entre les concurrents : les consoles de Sony et Nintendo permettent également de lire de la musique, des vidéos, et de surfer sur le net, et sur ces points Apple a un net avantage. Et c'est sur cet effet "double emploi" que la concurrence bat son plein : une fois un iPod touch ou un iPhone acquis, sachant que leurs capacités pour le jeu sont tout à fait honnêtes, certains ne verront plus d'utilité à investir par ailleurs dans une console portable, d'autant que la mobilité pèse dans la balance. A quoi bon en effet avoir des appareils portables si c'est pour en avoir les poches pleines, sans parler des cartouches et UMD pour les consoles de jeu.



Et justement, on mesure les premiers effets de cette concurrence sur les supports : on concevrait mal que la prochaine génération de consoles portables n'emboîte pas le pas à Apple pour proposer leurs propres App Stores. Il n'aura d'ailleurs pas fallu attendre longtemps : Sony, qui aura décidément connu bien des avatars avec son support UMD, propose un PSP Store, permettant de faire l'acquisition de jeux en ligne à partir d'un PC, d'une Playstation 3, ou de la PSP elle-même. Nintendo n'est pas en reste, puisque la troisième mise à jour de sa console portable, la Nintendo DSi, qui sera proposée sur le marché européen en avril intégrera un DSi Shop, permettant d'obtenir des jeux en téléchargement en échange de points comme sur la Wii.



Outre la fin des supports physiques, on trouve d'autres similitudes : la Nintendo DS avait déjà un écran tactile, un micro, et un accéléromètre, la DSi aura désormais deux caméras vidéo. D'autre part, les rumeurs prédisent l'arrivée d'une PSP 2 intégrant un écran multitouch. Il est vrai que Sony a bien du mal face à la Nintendo DS, forte de ses 100 millions de ventes, et les appareils multitouch d'Apple ne viennent guère lui simplifier la tâche en intensifiant la concurrence. Le géant japonais se fait parfois quelque peu dissipé, entre ses téléphones mobiles, la PSP, les walkmans tactiles (voir notre article Sony dévoile son Walkman concurrent à l'iPod touch), ou encore le Mylo, un navigateur internet de poche. Ce manque de volontarisme et de clarification de son offre lui coûte sûrement très cher.

Reste à voir si Apple entend s'investir de manière plus prononcée dans le jeu, en dotant par exemple la prochaine version de l'iPod touch d'un joypad digne de ce nom. Toujours est-il qu'Apple connaît une bien meilleure fortune qu'elle ne l'avait en son temps avec la Pippin, alors qu'à l'inverse de celle-ci, encore une fois l'iPhone et l'iPod touch n'ont pas été conçus initialement pour être des consoles de jeu. On reste rêveur devant la liste de prestigieux éditeurs du jeu vidéo qui se sont lancés sur l'App Store : dire que tous ces jeux ont été développés sur Mac, et qu'ils manquent toujours cruellement sur nos machines… A l'époque où Sega produisait encore ses propres consoles, qui aurait pu espérer qu'elle proposerait un jour des jeux pour les machines d'Apple? Il serait d'ailleurs peut-être judicieux que la firme de Cupertino intègre à son SDK un moyen simple pour les éditeurs de proposer une version Mac de ces jeux, ce qui ferait d'une pierre deux coups.
avatar Bibotonio | 
Article très intéressant ! Sinon , il est dit : "on imagine mal un Street Fighter pour iPhone par exemple" Ca s'est s'avancer un peu trop vite, non ?... En réfléchissant un peu, je suis certain qu'un p'tit malin trouvera un geste sur l'écran tactile pour balancer des attaques et autres combo sur Street Fighter (ou tout autre jeu de ce style). Et je ne pense pas qu'Apple intègrera nativement un joystick digne de ce nom, mais qu'il laissera plutôt ce marché à des accessoiristes (étant donnée l'ouverture annoncée de l'OS 3.0) A voir...
avatar alushta | 
[i]Sony a vendu 45 millions de consoles portables, la PSP, depuis sa mise sur le marché fin 2004. Apple a atteint les deux tiers de ce chiffre dans la moitié du temps… [/i] Par contre 100% des possesseurs de PSP ont acheté la console pour jouer à l'inverse de l'iPhone! Je vois plus l'iPhone pour des 'petits' jeux arcades pour jouer à temps perdu (0-15min) et à petit budget (0-10€)! Il ne faut pas oublier qu'un bon jeu PSP fait entre 600Mo-1.5Go et qu'ils peuvent revendu en occase, prêté a un copain, ...!! Je ne pense pas que c'est des concurrents. Par contre il me semble que l'utilisation de l'iPhone (comme tous les phones) en avion est interdit et c'est très utile de pouvoir jouer en avion!
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ bibotonio : concernant un Street Fighter basé sur des gestes, ce que tu dis n'est pas faux, mais ça n'est plus le même style de jeu. On part d'un "button masher", qui nécessite plus de réactivité que ne le permettent des gestes sur l'écran (d'autant que ça se ferait au prix de la visibilité). Concernant un joypad en option, l'inconvénient c'est qu'il ne serait pas proposé en standard, les éditeurs seront donc moins enclins à proposer des jeux reposant dessus.
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ Alushta : ce que tu dis est juste, mais il n'en reste pas moins que sur certaines catégories de joueurs, Apple, Nintendo et Sony sont en concurrence frontale. Une fois qu'on a investi dans un iPhone ou un iPod Touch, les consoles portables perdent pas mal d'intérêt pour certains joueurs occasionnels. Concernant l'avion, l'iPhone et l'iPod Touch ont un mode "avion" qui permet de jouer en toute sécurité ;¬)
avatar Gimli fils de Gloin | 
Bof, la PSP reste la seule vraie console portable a ce jour. Les jeux iPhone ne sont que des jeux flashs a coté des grosses prods PSP genre God of War ou les FF.
avatar pwetpwet | 
"Certes, l'absence de boutons rend certains genres inaccessibles aux appareils d'Apple, (on imagine mal un Street Fighter pour iPhone par exemple), mais à l'inverse, le multitouch rend certains titres de l'App Store inaccessibles aux autres consoles. " Voilà, ce n'est pas moi qui l'ai dit. N'en déplaise à l' "autre". PS : excellent article.
avatar melaure | 
@alushta l'iPhone est doté d'un mode avion, qui coupe tous les transmetteurs. Plus d'émissions. On peut donc l'utiliser en avion.
avatar XiliX | 
@Alushta Ce qui est interdit dans l'avion c'est la fonction phonie. Il suffit que cette fonction soit coupée pour pouvoir l'utiliser pour jouer/écouter de la musique/voir une vidéo... [BOUTADE ON] [i]Il serait d'ailleurs peut-être judicieux que la firme de Cupertino intègre à son SDK un moyen simple pour les éditeurs de proposer une version Mac de ces jeux, ce qui ferait d'une pierre deux coups.[/i] Hummm secouer mon iMac 24" pour recommencer le jeu... :eek: [BOUTADE OFF]
avatar houlala63 | 
Ou avec l'apple remote !!!!!!!! c'est plus pratique que de secouer l'écran (et il y a un brevet pour ça)
avatar Godzil | 
[quote]Sony a annoncé que la PSP serait prochainement autonome, puisque le PSP Store sera proposé directement à partir de la console portable.[/quote] Le PS Store est accessible depuis une PSP depuis des lustres... Il ne va pas arriver, il est DEJA la ! (et meme je dirais depuis sensiblement autant de temps que l'App Store, si ce n'est plus) Je doute sérieusement que Sony ai fait le PS Store pour contrecarrer l'AppStore de l'iPhone, mais plutot pour jouer contre le MarketPlace de microsoft sur la XBox 360. Le PS Store est présent sur la PS3 depuis sa sortie
avatar Godzil | 
(et l'article lié pour le PS Store date de fevrier 2008 !!!)
avatar shenmue | 
@Pwetpwet: "mais à l'inverse, le multitouch rend certains titres de l'App Store inaccessibles aux autres consoles. " Ce n'est pas moi qui le dit non plus... LA vérité est dans les jeux eux mêmes, PAS dans les capacités ou spécifictés des machines. S'il y a des jeux exellebnts qui sortent sur l'iphone, DE FACTO, ce sera aussi une console de jeu à ses heures. Et comme il y a DEJA des jeux excellents... Je te laisse conclure...
avatar pwetpwet | 
..et j'en conclus que tu dois avoir un problème avec la sémantique. Dire que les contrôles ne sont pas idéaux pour le jeu sur iPhone n'est en aucun cas incompatible avec la présence de très bon jeux, la preuve ils sont là nous sommes d'accord à ce sujet, et ça n'implique pas non plus que la concurrence fasse ou puisse faire mieux. C'est l'unique chose que j'aimerais que tu comprennes.
avatar pwetpwet | 
ah et au fait, je n'avais pas percuté hier mais là ça me revient, l'IGF truc dont tu parlais hier, c'est comme son nom l'indique un festival centré sur les [b]indépendants[/b]. Donc pas franchement représentatif du marché, qu'on le déplore ou non.
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ Godzil : ouspe, j'ai rectifié, désolé pour la boulette. @ Shenmue & Pwetpwet : c'est balot, en fait vous êtes d'accord depuis le début ;¬)
avatar shenmue | 
@Nonoche: Je suis en partie d'accord avec toi, moins quand tu parles de joueurs justes occasionels our l'Iphone ou l'ipod touch. Je pense que beaucoup passent à côté de la spécificité de ces appareils dans leur aspect console, car il y en a une: le marché des jeux indépendants. Par nature, le store est ouvert à TOUS les devs hors des structures classiques des gros studios qui soit font du hard core blockbusterisés (PSP) soit du casual blockbusterisé (DS)... Cela donne une grande liberté de création pour les devs. La PSP, c'set la console de salon in the pocket, et c'est aussi en partie la raison de l'échec des ventes de bien des titres: ceux ci ne sont en effet pas vraiment adaptés dans le format au support portable et sont des redites de jeux auxquels souvent on préfère jouer sur grand écran. La DS, c'est la console du casual. Hormis quelques JDR japonais et les jeux Nin, la console tourne autour des même succès que la WII.: jeux rapides et accessibles, calibrés pour marcher auprès d'un public non joueur à la base. L'Iphone, c'est la console de l'indé. Zen bound, Spin, Crayon physics deluxe, Trism, Fieldrunners, Trace etc... la "rafle" de l'Iphone au dernier festival indé le prouve. C'est LE positionnement encore une fois naturel du support. Hors cette catégorie de jeux n'est pas "à priori" casual ou hardcore, ce qui la définit c'est avant tout la recherche de concepts originaux (comme Zen bound), c'est une catégorie aussi repréentée sur PSP (locorocco ou Patapon) ou sur DS, mais c'est bien sur Iphone que pratiquement TOUS les indés veulent bosser aujourd'hui (comme l'équipe de Fez, comme Noby noby boy prévu pour Iphone, etc etc...). Je suis un gros joueur, mais j'avais acheté la PSP pour Locorocco et je me suis pris Patapon. C'est ce que j'attendais sur PSP. Autant dire que j'ai été déçu par le seul positionnement "titres de salon dans la poche" qui ne m'apporte personellement pas grand chose. --
avatar klog | 
Peut-être un signe des temps : ma fille, 9 ans, économise depuis quelques temps afin de s'acheter une console portable... Sa première cible : la Nintendo DS, toutes les copines en ont une, so... Il y a 2 mois virage à 180, maintenant c'est l'iPod touch qui a sa préférence. Principales raisons invoquées : le prix des jeux, la musique, les vidéos, internet...
avatar shenmue | 
@Pwetpwet:"Donc pas franchement représentatif du marché, qu'on le déplore ou non." C'est le marché du jeu qui progresse le plus aujourd'hui et qui donne les concepets les plus interressants. Celui qui sert aussi le MOINS la soupe aux moutons-joueurs. Braid est l'un des jeux les plus importants de ces dernières années...c'est un jeu indé. Tu veux un jeu original ? Aujourd'hui franchement, il faut un Iphone ou un Ipod touch.... Cela en dit long sur la fraicheur induite par ces devices dans un marché saturé de produits casuals ou au contraire blockbusterisé. Vous êtes des joueurs ou des consommateurs ? Ou alors il s'agit juste de casser de l'Apple encore une fois en refusant de reconnaîtres les gros points forts qui font actuellement décoller l'Ipod touch et l'iphone auprès de joueurs qui ont envie de NEUF.
avatar indycroft | 
Pwetpwet ou la palme de l'hypocrisie: tu te plains à longueur de commentaires que Shenmue te malmène et te manque de respect, et tu t'adresses à lui en parlant de "l'autre", ce qui est pour le moins discourtois. Le respect, ca se mérite.
avatar pwetpwet | 
"Ou alors il s'agit juste de casser de l'Apple encore une fois" c'était bien parti et patatra, tu retombes dans la paranoïa, c'est dingue. Je suis D'ACCORD avec ce que tu dis, je ne trouve rien à jeter dans ton gros message plus haut. OUI les jeux INDÉS sont aujourd'hui sur cette plateforme. Il n'a jamais été question de casser/basher/troller pour rester dans ton vocabulaire habituelle. Bref, çay supayr. @indycroft : on dit aussi que le respect doit être mutuel, c'est pourtant pas faute d'avoir essayé auparavant, moi ou d'autres.
avatar Arnaud de la Grandière | 
@ Shenmue : tout à fait d'accord concernant les indépendants, mais concernant la typologie du joueur, je crois que par essence les consoles portables s'adressent avant tout au casual gamer. Les joueurs "hard core" veulent le top au niveau hardware, et le meilleur confort d'utilisation. Les consoles portables permettent de jouer de façon inopinée et ponctuelle, ce qui correspond plus au profil du joueur occasionnel. Parmi les joueurs acharnés, je pense que ça sera plutôt les fanatiques et collectionneurs, ne voulant rien rater de ce qui se fait, qui se pencheront sur les consoles portables. Si on prend les FPS par exemple, chacun sait que l'idéal ça reste l'ordinateur gonflé à bloc plutôt qu'une console portable ou même de salon. Ca n'empêche pas qu'il y a des FPS pour ces machines également, mais ça n'est pas sur celles-là que les gros joueurs vont s'orienter de prime abord.
avatar vintz72 | 
"Il serait d'ailleurs peut-être judicieux que la firme de Cupertino intègre à son SDK un moyen simple pour les éditeurs de proposer une version Mac de ces jeux, ce qui ferait d'une pierre deux coups." Mouais, bof, les 2 plateformes étaient complètement différentes (résolution, interface de contrôle, puissance, etc.) ça ne me parait pas évident comme utopie...
avatar Stef@n | 
Je suis d'accord que beaucoup copient Apple et je suis le premier déçu du manque de créativité de certains... Mais j'en ai marre qu'on insinue que tout les évolution de la "concurrence" se font par rapport aux progrès d'Apple. Quelques corrections : - La Console Virtuelle de la Wii (qui permet de télécharger de anciens jeux classiques à travers le net) a été dévoilé en mai 2005, soit 7 mois avant l'introduction de l'iPhone et prés de ... 3 ans avant la présentation de l'app store (mars 2008). - Le Wii Ware, lui, a été lancé le 20 mai 2008, soit un mois après que l'App store ait été dévoilé - on ne fait pas un Wii Ware en un mois, ils ne se sont pas inspiré d'Apple (en plus l'app store est accessible depuis juillet 2008, soit après le Wii Ware...). Si il y a quelqu'un qui "copie" l'autre, ce n'est pas Nintendo : l'App Store vient 3 ans après la Console virtuelle, la DS (la démocratisation du tactile à une si grande échelle) vient 2 ans avant l'iPhone et Apple est en train de pensé à une ... télécommande révolutionnaire pour son TV... (lol, je me demande où il vont pécher leur idées...). Ce qui est bien avec Apple, c'est qu'ils s'inspirent et font des révolutions enssuite, pas comme Microsoft... Mais merci d'avance de NE PLUS JAMAIS INSINUER QUE LES FONCTIONS DE TÉLÉCHARGEMENT DE JEUX SUR DS ET WII SONT INSPIRE PAR APPLE... Les nouvelles fonctions de la DSi viennent à temps pour rebooster l'intérêt de la DS et rattraper les fonctions des concurrent, ok, mais elles ont été prisent de la Wii.
avatar Gimli fils de Gloin | 
J'espere bien qu'apple ne copiera jamais Nintendaube et ses merdes pour papy/mamies.
avatar pwetpwet | 
Et le Xbox Live Arcade fut annoncé en mai 2004, soit un an avant la VC et plus de 3 ans avant le WiiWare. Soit dit-en passant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR