Aux origines anglaises de l'iPod

Florian Innocente |
Le Daily Mail a mis un nom et un visage sur l'homme qui imagina, il y a 29 ans, le concept du baladeur numérique. Un inventeur oublié et sans beaucoup d'argent, mais qui, selon ses dires, prépare un nouveau coup plus fort encore que l'iPod. Kane Kramer, âgé de 52 ans, avait dessiné il y a 29 ans l'ancêtre des baladeurs numériques. Son appareil électronique, baptisé IXI, ne pouvait stocker en l'état qu'un peu plus de 3 minutes de musique. Il en déposa le brevet, mais suite à des désaccords, la société qu'il avait montée en 1988 ferma et il fut incapable de payer les 60 000 lives pour prolonger le dépôt de son brevet.

kankramerportrait


iTunes chez les disquaires

L'idée de Kramer englobait également la distribution de la musique numérique. Dans le dossier qui détaillait son invention, il expliquait qu'une fois numérisés par les maisons de disques, les morceaux seraient envoyés, via des lignes téléphoniques sécurisées, vers des terminaux et des banques de données installées chez les disquaires. L'utilisateur brancherait alors son IXI pour acheter du contenu.

kankrameripod


Et de voir en ce dispositif le moyen de proposer plus de musique que ne pourrait jamais en stocker un magasin avec ses K7 et ses disques. Une informatisation qui permettrait également de suivre en temps réel la progression et la nature des ventes partout dans le pays.

iPodoriginal


Un jour Apple appelle

Kane Kramer fut contacté par Apple il y a un an. Celle-ci l'invita à venir raconter son histoire dans le cadre d'une affaire qui l'opposait à la société Burst sur des questions de paternité de brevet. Kramer fut interrogé dix heures durant par l'avocat de Burst.

kankramer2


Kramer a gagné un iPod dans l'opération - offert par Apple - mais quasiment rien financièrement. "Pour être honnête, j'étais juste heureux que quelque chose que j'avais réalisé, qui a été un immense succès et qui a changé l'industrie de la musique soit reconnu. C'était très émouvant pour moi" raconte-t-il.

Depuis il essaie néanmoins de négocier avec Apple une forme de compensation. Au-delà de la somme qu'il a déjà perçue pour sa prestation en tant que consultant. Kane Kramer, raconte le journal, a dû vendre son affaire de conception de meuble et emménager avec sa femme et ses trois enfants dans un appartement de location "je n'ai même pas de quoi me payer un iPod".


Un nouveau projet pour l'hiver

Kramer, qui reste impliqué dans l'univers des inventions (il organise depuis huit ans le British Invention Show), a néanmoins un plan. Son prochain bébé s'appelle Monicall et verra le jour cet hiver. Une idée qu'il présente comme étant plus importante que celle de son baladeur.

Monicall permettra d'enregistrer une communication téléphonique et en enverra le fichier audio par mail aux différents protagonistes. Afin par exemple d'avoir une trace des échanges menés dans des discussions d'affaires. Proche comme il est d'Apple, on lui suggérerait presque d'aller en faire la démo à l'équipe iPhone… brevet en main.

http://www.monicall.com/register1.php



avatar cyberdeamon | 
[quote=Kramer]j'étais juste heureux que quelque chose que j'avais réalisé, qui a été un immense succès et qui a changé l'industrie de la musique soit reconnu[quote] Respect !!
avatar sf1989 | 
et bah...
avatar Orus | 
Quel saint homme. Être témoins gratuit pour une histoire de brevet et faire ainsi économiser des millions de dollars à Apple... Et Apple, grand seigneur, offre à son témoin/serf un iPod... A vomir.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ne t'inquiète pas, apple a du lui ouvrir un compte à Taïwan.
avatar eauliv | 
il y a très très très loin du dessin d'une bonne idée à la réalisation d'un produit acheté et rentable.
avatar Dr. Kifelkloun | 
Formidable, il a "inventé" le balladeur numérique. Quel génie ! Einstein et Marie Curie n'ont qu'a bien se tenir.
avatar jerome74 | 
c'est bizarre comme histoire... si son brevet n'est plus valable, en quoi pouvait-il aider Apple? Et si son brevet a un interrêt quelconque pour le business astronomique de l'iPod, comment peut-il ne pas se retrouver assis sur une montagne de $$$ ?
avatar mocmoc | 
einstein au tapis !
avatar Atlante | 
C'est horrible: "Kane Kramer, raconte le journal, a dû vendre son affaire de conception de meuble et emménager avec sa femme et ses trois enfants dans un appartement de location "je n'ai même pas de quoi me payer un iPod".
avatar rodhot | 
Moi, j'ai eu l'idée de Facebook! Le problème c'est que j'ai eu cette idée la semaine passée... Et zut!
avatar filalakena | 
eh a part dire des conneries ? vous avez fait quoi?
avatar bibibenate | 
Si tout ce révèle vrai dans cette affaire, ce qui m'impressionne le plus c'est que ce mec a eu l'idée de ça il y a 30 ans !! où les façons de penser étaient à des années lumière de notre "paradigme" numérique-réseaux. Franchement on peut comparer ça à Léonard de Vinci avec l'hélico ou Jules Vernes !! Parce que ce n'est pas qu'un vulgaire "dessin", c'est tout le concept qui a été inventé avant même que le CD le soit !! Respect
avatar benjaminhparis12 | 
Americo,sans le brevet ,il n y aurait plus d'invention. C ' est au moins aussi important que le droit d'auteur ... Nondundiou comment peux t on dire des choses pareilles !!!!
avatar P'tit Suisse | 
L'histoire est passionnante et ce Monsieur un visionnaire. Mais pour être brevetable une invention doit, notamment, «être susceptible d’application industrielle, c’est-à-dire qu’elle doit pouvoir être fabriquée ou utilisée quel que soit le type d’industrie», d'après inpi.fr. Ce n'était pas le cas en 1979. Ps : d'après une estimation à la louche, un brevet européen coûte env. 30'000€ pour 8 ans. Purée, c'est vrai que c'est cher !
avatar Liam128 | 
@jerome74 : Si j'ai bien compris, Apple l'a fait présenter son vieux brevet pour prouver que l'idée ayant déjà été inventée, les brevets de Burst étaient invalides. La fin de validité d'un brevet ne signifie pas que le mec d'en face peut l'enregistrer à ta place et en devenir le possesseur du brevet. Cela signifie au contraire que tout le monde peut désormais se servir de l'idée : ce qu'a fait Apple, en toute légalité. Il s'agissait donc simplement pour Apple de prouver que le brevet de Burst n'était pas valide puisqu'il concernait une idée déjà brevetée et tombée dans le domaine public entre temps.
avatar Diavlo | 
Comment on dit dans ces cas-là ? Pas de bol ?
avatar macoupc | 
Ouais c'est triste mais je trouve ça un peu chiche de la part d'Apple de ne lui offrir qu'un iPod symbolique : "tiens garçon, regarde comme c'est simple ! NOUS on l'a pas seulement dessiné. On l'a construit en très très grandes séries et on a rendu possible ton rêve. Mais t'auras pas un rond. Fallait monter dans le train mon gars etc." Même en lui offrant $10.000, est-ce que ça change quelque chose ? Ou un ordi + un iPod ou toute la gamme d'iPod ??? Bref, c'est un petit geste sympathique pour un petit bonhomme sympathique... qui a inventé le concept de l'iPod.

CONNEXION UTILISATEUR