Fermer le menu
 

Trois nouveaux Mac avec coprocesseur ARM arriveraient cette année

| 29/01/2018 15:09 | 48

Les coprocesseurs maison d’Apple devraient continuer à faire leur trou dans les Mac cette année. Au moins trois Mac prévus pour 2018 vont profiter d’une puce ARM, indique Bloomberg. Actuellement, seuls le MacBook Pro Touch Bar et l’iMac Pro bénéficient d’une puce Tx qui gère la sécurité ainsi que divers composants dans le cas de la machine de bureau.

La puce T2, au centre de la carte-mère de l’iMac Pro. Image iFixit (CC BY-NC-SA).

Dans ces trois nouveaux Mac à coprocesseur Tx, il y aurait deux portables (MacBook Pro et MacBook, probablement) et un ordinateur de bureau (iMac non Pro, à moins qu’il ne s’agisse du nouveau Mac Pro).

Le journaliste Mark Gurman glisse au passage qu’un nouvel iPad doit sortir d’ici la fin de l’année. Ce modèle devrait avoir un processeur équipé d’un réseau de neurones artificiels et d’un GPU fait maison, comme c’est le cas sur l’A11 Bionic de l’iPhone X.

> Accéder aux commentaires

Meltdown/Spectre : des fabricants chinois prévenus par Intel avant le gouvernement américain

| 29/01/2018 13:45 | 14

Avant que les failles Meltdown et Spectre ne soient révélées au grand jour, Intel avait prévenu plusieurs de ses partenaires en secret pour les combler le plus rapidement possible.

Selon le Wall Street Journal, des entreprises technologiques chinoises faisaient partie des premiers avertis, avant même le gouvernement américain. Au vu du contrôle exercé par les autorités chinoises sur les entreprises locales, cette confidence a présenté un risque de sécurité, estiment des spécialistes, qui précisent qu’il n’y a néanmoins aucune preuve d’abus à l’heure actuelle.

La communication initiale d’Intel a été un numéro d’équilibriste qui consistait à alerter les fabricants les plus importants pour qu’ils soient prêts le jour J tout en s’assurant que les informations ne fuitent pas pour éviter une panique, ce qui a fini par arriver.

Cette stratégie est critiquée aujourd’hui par des entreprises plus petites qui n’avaient pas été mises au courant, comme Joyent, un fournisseur américain de services dans le cloud appartenant à Samsung : « Les autres ont eu six mois d’avance. Nous cravachons maintenant. »

Mais même pour les partenaires prévenus, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. En raison d’un bug pouvant entraîner des redémarrages intempestifs, Intel a demandé la semaine dernière aux utilisateurs d’ordinateurs équipés de processeurs Haswell ou Broadwell de ne pas appliquer un de ses correctifs. Microsoft a finalement sorti une mise à jour qui désactive ce patch sur les appareils où il a déjà été installé. Intel travaille sur un nouveau correctif.

> Accéder aux commentaires

macOS High Sierra 10.13.4 : une bêta qui voit les images en bleu

| 29/01/2018 12:45 | 33

La bêta de macOS High Sierra 10.13.4 a des problèmes avec l'affichage d'images sur des Mac anciens. On parle d'une bêta, et de la première d'un nouveau cycle, cela n'a donc rien de surprenant que tout ne soit pas en ordre de marche.

À leur ouverture, tous les fichiers jpeg (ou tiff et certainement d'autres formats) s'affichent avec un fond bleu en lieu et place de l'image. Idem lorsqu'on utilise Quick Look. Il n'y a que la vignette de prévisualisation de l'icône qui affiche le contenu correctement.

Difficile de dire quels types de machines sont touchées au total, mais nous l'avons constaté sur nos deux iMac de travail. Il s'agit de modèles mi-2011 équipés chacun d'une AMD Radeon : HD 6770M pour l'un et 6970M pour l'autre. Pour la bonne bouche nous avons soumis un rapport de bug en attendant la prochaine bêta.

Cliquer pour agrandir

Ce bug étant assez embêtant au quotidien, si vous êtes de ceux qui installent les bêtas du système, passez votre tour pour le moment. Ou prévoyez, comme il est toujours conseillé de le faire, de pouvoir redémarrer sur une partition contenant la précédente version système…

> Accéder aux commentaires

La Freebox distribue des accès Wi-Fi à tous vos invités

| 29/01/2018 11:45 | 49

La dernière mise à jour du Freebox Server n'est pas avare en nouveautés, la principale étant l'ajout d'un mode invité pour les connexion Wi-Fi à votre domicile. Que ce soit pour un ami de passage ou dans le cadre d'une soirée, la box devient capable de gérer de 1 à 128 (!) invités, largement de quoi subvenir aux besoins en connexion de suffisamment de monde.

Free explique que l'on peut déterminer la durée maximale de cette invitation et limiter l'accès à Internet seulement, plutôt que donner les clefs de tous les services. L'application Freebox Compagnon doit recevoir dans la foulée une mise à jour pour que les utilisateurs se transmettent les infos de connexion par QR Code.

Autre nouveauté, la connexion en WPS (Wi-Fi Protected Setup) qui évite de saisir un long numéro d'identification sur son terminal. Là encore on pourra utiliser l'app Freebox Compagnon (ou bien l'afficheur de la Freebox ou encore passer par l'interface de Freebox OS). La liste complète des changements apportés par ce firmware 3.5 comprend des améliorations pour le mode bridge, l'utilisation d'un QR Code pour se substituer à la saisie de la clef WPA, la prise en charge du DHCPv6, etc.

Pour obtenir cette mise à jour il suffit de redémarrer la Freebox.

> Accéder aux commentaires

Promos : toutes les formations Udemy à 10 €

| 29/01/2018 10:18 | 6

Pour célébrer les 20 millions de participants enregistrés sur son site, Udemy solde à nouveau son catalogue de formations vidéos. Alors que les prix peuvent monter jusqu’à 200 € en temps normal, vous pourrez acheter un accès aux cours pour 9,99 € seulement, et ce pendant encore deux jours.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Voici quelques idées, uniquement avec des cours en français. Le catalogue complet contient bien plus de formations, mais attention, la majorité est proposée en anglais. Même dans notre langue, il y a bien plus à découvrir que cette sélection, et dans tous les domaines.

La promotion est proposée jusqu’à la fin du mois, mercredi 31 janvier, sur le site d’Udemy.

> Accéder aux commentaires

Deux nouveaux moniteurs Dell qui ont de l'allure à défaut de 4K

| 29/01/2018 08:59 | 25

Dell va commercialiser à partir de demain (au moins aux États-Unis) deux nouveaux moniteurs qui misent principalement sur leur look. Pas de 4K ni de Thunderbolt, mais les S2419HM et S2719DM sont très fins (29 mm jusqu’à 5,5 mm sur le point le plus mince) et ont un pied élancé (qui peut s’incliner sur 21°) qui accentue cet aspect.

Le S2419HM a une dalle de 23,8“ Full HD et le S2719DM une dalle de 27” avec une définition de 2560 x 1440 pixels. Ils ont tous les deux un contraste de 1000:1, couvrent 85 % de l’espace colorimétrique DCI-P3 et 99 % du sRGB. Le grand modèle est certifié DisplayHDR 400. Ils ont chacun deux ports HDMI 2.0 et une prise jack.

Cliquer pour agrandir

Les S2419HM et S2719DM seront respectivement vendus 300 $ et 500 $.

> Accéder aux commentaires

Refurb: le plein d'iPad Pro, d'iMac 5K, de MacBook et MacBook Pro versions 2017

| 29/01/2018 07:25 | 1

Le refurb est raisonnablement rempli ce matin et si l'on cherche des modèles récents, il y a de quoi faire son marché.

Six iPad Pro 10,5", cette famille sortie en juin dernier, sont en vente à partir de 629 € (110 € de réduction sur le neuf), pour ce prix on a 64 Go. Les deux autres versions à 769 € (140 € de réduction) et 909 € (160 € de moins) ont 256 Go pour l'un et la même capacité mais avec le cellulaire en plus pour l'autre.

En iMac 27" 5K de la génération 2017 aussi, le choix est plus restreint mais il y a deux gros modèles avec des Core i5 Quad dans les deux cas, des Fusion Drive 1 To et 2 To et deux types de cartes graphiques pour respectivement 1 949 € (-350 €) et 2 199 € (-400 €).

Pour les MacBook Pro 13" et 15" de dernière génération, le choix reste copieux avec 14 configurations, de la plus simple avec un 13", 8 Go/128 Go à 1 269 € (-230 €) à la plus musclée : un 15" Touch Bar à 4 209 € (-750 €) avec un Core i7 Quad et 2 To de SSD.

Enfin, vaste choix également pour les MacBook de 2017 qui débutent à 1 269 € (-230 €) avec 256 Go de stockage. Il n'y a par contre qu'un seul MacBook Air 13" 2017, à 929 € avec un petit 128 Go de SSD.

À noter le retour de quelques accessoires, des borne AirPort Express (79 €), Extreme (169 €) et une Time Capsule de 3 To (349 €)

> Accéder aux commentaires

macOS 10.13.4 : la première bêta publique est en ligne

| 26/01/2018 22:13 | 36

Si vous êtes du genre téméraire, alors vous êtes certainement déjà inscrit au programme de bêta publique d'Apple. Le constructeur vient de livrer la première préversion publique pour macOS 10.13.4 qui, mine de rien, comprend un certain nombre de nouveautés.

La première d'entre elles est une alerte qui préviendra en cas d'utilisation de logiciels 32 bits — ces derniers ont un pied dans la tombe. Safari aussi est à la fête avec un gros paquet de nouveautés sous le capot qui méritent de s'y intéresser.

> Accéder aux commentaires

De nouveaux processeurs Intel immunisés nativement contre Meltdown et Spectre dès cette année

| 26/01/2018 20:30 | 24

Intel livrera ses premiers processeurs protégés nativement contre les failles Meltdown et Spectre cette année, a annoncé le CEO Brian Krzanich à l’occasion de la présentation des derniers résultats financiers. Les deux failles ont en effet ceci de particulier qu’elles concernent l’architecture matérielle des processeurs — c’est ce qui explique pourquoi les rustines logicielles peuvent affecter les performances quand elles n'entraînent pas d'autres problèmes.

Brian Krzanich n’a pas précisé en quoi consistait le correctif matériel ni s’il sera applicable à l’intégralité des nouvelles puces produites à partir d’un moment donné cette année.

Quoi qu’il en soit, le dernier trimestre 2017 a été bon pour Intel avec un chiffre d’affaires en hausse de 4 % (17,1 milliards de dollars), et ce en dépit d’une baisse de 5 % des ventes de processeurs de bureau.

Les failles Meltdown et Spectre auront-elles un impact négatif sur le fondeur cette année ? « Du point de vue financier […] nous ne nous attendons pas à une répercussion sur nos dépenses ou nos coûts de production », a déclaré, confiant, Brian Krzanich. Certains analystes pensent même que c’est l’inverse qui pourrait se produire : les ventes pourraient augmenter à la faveur d’un large renouvellement au profit des processeurs protégés nativement.

> Accéder aux commentaires

Donald Trump confirme le rapatriement par Apple de 245 milliards de dollars

| 26/01/2018 17:30 | 130

Durant son discours devant les huiles du monde entier regroupées à Davos, Donald Trump a révélé un petit secret de polichinelle : le président américain a en effet confirmé qu'Apple allait bien rapatrier aux États-Unis 245 milliards de dollars du trésor de guerre détenu par le constructeur à l'étranger.

Cliquer pour agrandir

La Pomme n'a pas explicitement donné de chiffre concernant le volume de cash qui va revenir sur le sol américain. Le constructeur a en revanche mis en avant les 38 milliards de dollars qu'il va devoir régler au Trésor public américain pour rapatrier tout cet argent (lire : Apple veut rendre l'Amérique encore plus grande).

Cette décision fait suite à la baisse de la taxe de rapatriement sur les profits détenus à l'étranger. Cette taxe n'est plus que de 15,5% : rapporté aux 38 milliards que doit payer Apple, il était dès lors assez facile de calculer que l'entreprise allait rapatrier 245 milliards. Apple détient un total de 252,3 milliards en dehors des États-Unis.

> Accéder aux commentaires

Apple Store : les offres de crédit sont en panne depuis un mois

| 26/01/2018 14:17 | 47

Depuis le mois dernier les Apple Store sont confrontés à un problème technique avec Sofinco, l'organisme qui leur permet de proposer des formules de crédit aux clients. Depuis Noël, Olivier, l'un de nos lecteurs, cherche à acheter un iPhone X en profitant d'un paiement en 4 fois sans frais (l'Apple Store en ligne a également une offre mais soumise à un taux de 9,47 %).

Apple Opéra

« Je suis passé à l’Apple Store Opéra pour tenter de m’en acheter un en fin de journée, avec une offre de crédit ou crédit gratuit sur 4 mois » nous écrivait à nouveau Olivier avant-hier et d'ajouter : « La vendeuse m’a dit qu’il fallait revenir entre 12h00 et 18h00 pour prendre RDV auprès d’un conseiller qui, lui-même, me donnera un autre RDV dans les jours suivants pour effectuer l’achat de mon iPhone X […] Je lui ai demandé également si par hasard ils ne perdaient pas des ventes à cause d’un problème informatique de leur prestataire Sofinco ? Réponse : oui plein ! »

Deux contacts en Apple Store nous ont confirmé ce problème et aussi qu'il traînait en longueur. L'un de ces interlocuteurs nous a expliqué qu'il était consécutif à la migration sur iOS 11 des iPad utilisés par les vendeurs. L'application du partenaire d'Apple qui gère ces offres de prêts a été mise à jour mais elle fonctionne mal avec le nouvel OS.

L'autre contact nous a indiqué que le problème aurait dû être réglé le 17 janvier mais rien n'est venu et c'est le flou quant à l'arrivée d'une solution.

> Accéder aux commentaires

macOS 10.13.4 peut également créer des fichiers HEIF

| 26/01/2018 10:37 | 6

High Sierra était déjà capable de lire des fichiers HEIF, le nouveau format d’image utilisé par défaut sur les appareils iOS 11 récents. La première bêta de macOS 10.13.4 proposée depuis quelques jours complète cette prise en charge en permettant aux apps de créer des fichiers HEIF. Concrètement, il est désormais possible de modifier une photo prise avec un iPhone, sans la convertir en JPEG (ou un autre format) pour enregistrer les modifications.

Chaque développeur devra néanmoins mettre à jour son app pour offrir cette fonction. Le créateur de l’excellent éditeur d’images Acorn n’a pas perdu son temps et il propose déjà une pré-version qui prend en charge cette fonction. Lors de l’export, on peut désormais choisir ce format et créer un fichier HEIF, qui porte en fait l’extension .heic dans le Finder.

Si vous utilisez Aperçu, l’app intégrée à macOS a elle aussi été mise à jour avec cette possibilité de modifier un HEIF sans le convertir. Vous pouvez même convertir n’importe quelle image dans ce nouveau format, mais c’est un petit peu caché : lors de l’export, cliquez sur la liste des formats en maintenant la touche option () enfoncée pour voir la liste complète. Sur la nouvelle bêta, vous verrez une option supplémentaire pour exporter dans le nouveau format.

Pour exporter un fichier HEIF en utilisant Aperçu, vous devez cliquer sur la liste de formats en maintenant la touche option appuyée. Sur macOS 10.13.4, cette liste contient une nouvelle option pour le format HEIF. Cliquer pour agrandir

Acorn 6.1, cette nouvelle version qui intègre l’export, est une mise à jour majeure qui a revu totalement son moteur d’affichage et de traitement. Sur les Mac sous High Sierra et compatibles avec Metal 2, c’est ce moteur qui est désormais utilisé plutôt qu’OpenGL. À la clé, des performances en hausse, mais il peut encore y avoir des bugs importants et ses concepteurs parlent d’une version alpha seulement.

> Accéder aux commentaires

eGPU : des améliorations bienvenues avec macOS 10.13.4

| 25/01/2018 21:00 | 19

La première bêta de macOS 10.13.4 apporte un peu de réconfort aux utilisateurs d'eGPU. Le branchement d'une carte graphique externe au Mac via Thunderbolt 3 est (censé être) transparent : on connecte le boîtier sans plus de cérémonie, il n'est plus nécessaire de se déconnecter de sa session puis se reconnecter pour que le Mac reconnaisse le eGPU. Du plug'n play qui sera sans nul doute bien accueilli par tous ceux qui testent cette solution.

La bêta installe également dans la barre de menus de macOS un menulet "eGPU" limité à une seule fonction : débrancher le boîtier en toute sécurité. Si on déconnecte la carte « à la barbare », le système affiche une notification qui prévient que le "disque" n'a pas été éjecté comme il convient, à la manière d'une clé USB.

Autre changement appréciable, macOS reconnait désormais parfaitement les GPU Radeon Vega 64 dans les informations système, et les ventilateurs ne tournent plus à plein régime en tout temps avec cette même Vega 64.

Un MacBook Pro 13'' de 2017 équipé d'une Vega 64, woof. Cliquer pour agrandir

Pour le reste, il ne faut pas trop espérer voir les performances s'envoler, le support des eGPU reste partiel. De même, il faut toujours brancher le moniteur externe sur le boîtier.

Au printemps, Apple devrait livrer une mise à jour de macOS qui prendra bien mieux en charge les boîtiers GPU externes (peut-être s'agira-t-il de la version finale de macOS 10.13.4 ?). 9to5Mac a réalisé une vidéo (ci-dessus) montrant toutes ces petites avancées qui vont dans le bon sens.

> Accéder aux commentaires

Batteries d'iPhone : les développeurs ont maintenant leur part du boulot à accomplir

| 25/01/2018 20:00 | 67

Cela ressemble à un appel du pied de la part d’Apple. Xcode 9.3, disponible en bêta depuis hier, contient une nouvelle série d’outils liée à la gestion de l’énergie. Les développeurs peuvent analyser les logs enregistrés quand leur application consomme tellement de ressource processeur qu’elle draine rapidement la batterie. Cela vaut autant pour la consommation au premier plan qu’à l’arrière-plan.

L’environnement de développement comprenait déjà des outils pour étudier l’utilisation CPU des applications, mais cette nouveauté a tout l’air de s’inscrire dans l’affaire des batteries d’iPhone.

Pour éviter des extinctions inopinées provoquées par des « pics » d'utilisation CPU, Apple avait décidé de brider les performances des iPhone aux batteries vieillissantes (iPhone 6 et modèles suivants). Face au scandale de la découverte de cette mesure qui n’avait pas été clairement annoncée, Apple a finalement fait marche arrière et iOS 11.3 permettra de désactiver le bridage.

Sauf qu’en désactivant le bridage, les utilisateurs retrouveront certes des performances maximales, mais ils s’exposeront à des arrêts imprévus, avant que la batterie de l’iPhone n'atteigne 0 %. D’où ces nouveaux outils dans Xcode pour encourager les développeurs à optimiser la consommation d’énergie de leurs apps…

Dans un autre domaine, Xcode 9.3 accélère significativement la compilation des projets en Swift. Le coup de boost est en fait déjà possible avec Xcode 9.2, mais il faut l’activer manuellement. Il a une contrepartie : la consommation en mémoire vive augmente pendant l’opération.

> Accéder aux commentaires

Apple renforce sa flotte de véhicules autonomes en Californie

| 25/01/2018 19:21 | 8

Ce sont désormais 27 véhicules autonomes d'Apple qui circulent sur les routes californiennes, selon le dernier décompte de Bloomberg. En avril dernier, Apple obtenait le feu vert de l'État pour y faire rouler des voitures sans chauffeur (en fait, il y a généralement deux personnes dans ces véhicules).

Depuis, le constructeur a enregistré 24 véhicules en plus des trois premiers, il s'agit de Lexus RX450h équipés d'un système de radars et de capteurs sur le toit. On a d'ailleurs récemment appris que cet équipement avait évolué vers quelque chose de plus complet. La flotte d'Apple est donc beaucoup plus importante, ce qui signifie que les tests vont bon train. Mais les tests de quoi ?

Le projet Titan a réduit fortement sa voilure : d'une automobile au complet, Apple développe finalement un système de conduite autonome bourré d'intelligence artificielle (lire : Apple publie des travaux sur la détection d'objets 3D, piétons ou cyclistes). Tim Cook lui même l'a confirmé en juin dernier, sans trop s'avancer évidemment.

> Accéder aux commentaires

Logic Pro X 10.4 : une version majeure avec de nouveaux modules et Smart Tempo

| 25/01/2018 18:22 | 7

Il n'y a pas que les développeurs dans la vie d'Apple. Le constructeur a aussi pensé aux musiciens adeptes de Logic Pro X, qui peuvent ce soir télécharger une grosse mise à jour pour le logiciel d'édition musicale. La version 10.4 comprend une grosse nouveauté en particulier, baptisée Smart Tempo. Celle-ci détecte le tempo et permet de combiner automatiquement du contenu indépendamment du tempo d'origine. L'utilisateur n'a qu'à enregistrer du son, de glisser/déposer ou d'ajouter un fichier et à définir le tempo du projet.

Cliquer pour agrandir

Plusieurs modules font aussi leur apparition ou s'améliorent : ChromaVerb (réverbération sophistiqué), Space Designer (réverbération à convolution), Step FX (traitement rythmique multi-effet), Phat FX (chaleur et punch avec 9 effets), Vintage EQ (3 égaliseurs analogiques vintage), Studio Strings et Studio Horns (instruments de groupe réalistes) ; Mellotron devient un instrument autonome et Retro Synth comprend 18 modèles de filtrages.

Cliquer pour agrandir

Du contenu supplémentaire est disponible comme deux drummers jazzy, deux batteries de jazz vintage, 800 boucles en plus et 150 préréglages ciné pour la nouvelle bibliothèque Visions d'Alchemy.

Mise à jour — Apple a publié les notes de version de Final Cut Pro X 10.4 qui sont aussi longues qu'extrêmement complètes et détaillées. On aimerait que tous les logiciels de la Pomme soient aussi bien traités !

> Accéder aux commentaires

MailButler ajoute des notes et des tâches à Mail et s'ouvre à Gmail

| 25/01/2018 16:48 | 15

MailButler, cet utilitaire qui se greffe à Mail d'Apple pour lui apporter des fonctions que l'on trouve habituellement chez les concurrents, reçoit une importante mise à jour.

Pour mémoire, MailButler insère dans Mail des actions comme des modèles tout prêts pour des messages dont la forme est récurrente ; l'envoi différé de messages ; la mise de côté de certains (il les sort de la boite d'arrivée) jusqu'à une période programmée et aussi l'affichage dans un volet des renseignements sur l'expéditeur d'une missive (tout ce qu'il a pu laisser sur Linkedin, Twitter, les adresses dans sa signature). Toutes choses qu'Apple se refuse à inscrire dans Mail et qui permet à des logiciels comme Spark, Airmail ou Polymail de se différencier.

Le volet tout à droite donne des informations sur l'expéditeur du mail. Un mail dans lequel on peut saisir des notes et de taches Cliquer pour agrandir
La remise à plus tard de la lecture d'un message

Avec cette version, MailButler se complète de fonctions de prise de notes et de saisie de tâches que l'on associera à des e-mails. En outre, il fonctionne désormais aussi avec Gmail au travers d'une extension pour Chrome. Autre nouvelle fonction : le Dashboard qui permet de consulter sur un espace web personnel toutes les notes et les tâches que l'on a créées depuis Mail ou Gmail.

Cliquer pour agrandir

Depuis deux ans, MailButler a opté pour un modèle économique basé sur un abonnement qui déverrouille une large part de ses fonctions (7,95 € ou plus si on l'inscrit dans le cadre d'une équipe de travail). Il faut croire que ça n'a pas mal réussi à la société puisque ce principe est maintenu.

Il existe toujours une version gratuite avec quelques options seulement (comparatif). Pour autant les autres fonctions ne sont pas bloquées mais limités à 30 utilisations mensuelles. C'est assez pour s'en faire une idée. Précision utile, MailButler installe un menu de suivi de votre activité dans la barre du Finder c'e...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Safari 11.1 : une mise à jour majeure sur Mac et iOS

| 25/01/2018 12:00 | 59

Introduit avec macOS 10.13.4 et iOS 11.3 actuellement en bêta, Safari 11.1 contient tellement de nouveautés que cela aurait pu être une mise à jour majeure. On fait le tour des évolutions de cette version qui sera aussi disponible sur El Capitan et Sierra quand elle sera finalisée.

Des web apps plus complètes

Safari 11.1 prend enfin en charge les Service Workers. Comme on l’expliquait dans un précédent article, il s’agit de code JavaScript chargé avec une page web et stocké en local sur l’appareil de l’internaute. Ce code peut ensuite être exécuté à tout moment, même si la page web n’est pas ouverte au premier plan et même si elle n’est pas du tout ouverte dans le navigateur.

Le support de cette technologie par Safari va permettre aux sites web qui l’exploitent d’accélérer le chargement des pages et même de fonctionner sans connexion internet (toujours pas de notification push prévue par contre).

Dans la même veine, les web apps ajoutées à l’écran d’accueil d’iOS et les vues web de dernière génération intégrées aux apps peuvent désormais utiliser l’appareil photo du terminal. La stabilité et la compatibilité de WebRTC, un standard qui permet de passer des appels audio et vidéo dans son navigateur, ont également été améliorées.

Un mode lecteur amélioré

Le moteur d’extraction de texte du mode lecteur de Safari a été perfectionné. Un développeur d’Apple indique que cela se traduit concrètement par plein de petites améliorations. Il en cite une seule : si le titre d’un article contient un lien vers une autre page web, comme c’est parfois le cas sur les blogs, le mode lecteur permet maintenant de cliquer sur ce lien.

Le titre (en bleu) de ce billet de blog qui mène vers un autre article est maintenant cliquable.

La protection contre le traçage encore plus intelligente

En septembre dernier,...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Farrago, un cartoucheur pour les créateurs de contenus en live

| 25/01/2018 11:02 | 9

Spécialiste en utilitaires audio, Rogue Amoeba lance Farrago, un cartoucheur pour les éditeurs de podcasts ou plus largement tous ceux qui ont besoin de glisser des contenus et effets sonores dans une prise sonore réalisée en direct.

Farrago, plus léger qu'un Logic qui assurera des services identiques, peut s'intégrer à une chaine d'outils audio et le résultat du mixage sera par exemple expédié dans Skype où tous les intervenants l'entendront.

Cliquer pour agrandir

La fenêtre principale comprend un chutier dans lequel on dispose ses sons, ses boucles et toutes les ressources sonores qui formeront vos bibliothèques d'effets.

Un inspecteur autorise toutes sortes de modifications sur ces éléments, comme de changer le volume, de régler des fondus en entrée/sortie, de les faire se répéter automatiquement ou de leur affecter des couleurs pour les repérer plus facilement (une vidéo en montre les grandes lignes).

Le logiciel est vendu 39 $ au lieu de 49 $ pour son lancement, une version démo est disponible avec 20 lectures possibles avant qu'un bruit parasite ne soit appliqué. Il faut au minimum macOS 10.10 Yosemite pour l'utiliser.

> Accéder aux commentaires

Setapp un an et 15 500 abonnés à son catalogue de logiciels Mac en location

| 25/01/2018 10:20 | 4

Un an après son lancement, la boutique d'applications pour Mac Setapp compte plus de 15 500 abonnés payants. Pas de quoi ébranler un Mac App Store vieillissant mais la plateforme imaginée par l'éditeur MacPaw voit ses courbes d'activité toujours progresser, quand bien même cela se fait à plus petite allure.

Cliquer pour agrandir

Setapp donne un accès illimité gratuit pendant une semaine au catalogue des éditeurs partenaires, puis on paye tous les mois (9,99 € H.T) sans engagement (ou 8,99 € mensuels avec un an d'engagement et 4,99 $ pour les étudiants) pour continuer à profiter à volonté de tous les logiciels du catalogue. Un modèle inspiré de celui qui marche maintenant très bien pour la musique et les films. La liste complète des titres proposés est consultable ici, avec un mélange de logiciels plus connus que d'autres (Ulysses, 2Do, Screens, Forklift, Remote Mouse, Rapidweaver, Disk Drill, etc).

Parti avec 62 applications, le catalogue en a maintenant 107. Un volume qui progresse très doucement (le cap des 100 avait été franchi en septembre). MacPaw a dès le début déclaré qu'il ne visait pas la quantité mais la diversité et la qualité, avec un maximum tournant autour de 300 apps. Si 15 500 utilisateurs se sont abonnés, 300 000 évaluent actuellement le service gratuitement.

Cliquer pour agrandir

Le chiffre d'affaires progresse aussi doucement, il s'est établi à 1,46 million de dollars en décembre, dont une partie est reversée aux développeurs en fonction de la fréquence d'utilisation qui est faite de leurs titres. Au bout d'un an, MacPaw a observé qu'un client type utilisait moins de 10 logiciels par mois.

Les prochains objectifs de développement n'ont pas varié, MacPaw veut proposer un abonnement familial ainsi qu'une version pour les entreprises.

> Accéder aux commentaires

Pages