« After Steve » : un livre explore la succession de Tim Cook et Jony Ive à la tête d'Apple

Stéphane Moussie |

Que s'est-il passé à la tête d'Apple après la disparition de son cofondateur emblématique, Steve Jobs ? C'est ce qu'explore After Steve, un livre à paraître le 3 mai. Dans plus de 400 pages, le journaliste du Wall Street Journal Tripp Mickle retrace le parcours de Tim Cook et Jony Ive aux commandes de l'entreprise.

Le reporter s'est appuyé sur plus de 200 entretiens avec des employés (actuels et anciens) d'Apple pour comprendre comment le duo — qu'il n'a pas pu interroger — a pris la succession de Steve Jobs. D'après le New York Times, Tripp Mickle a construit « une mosaïque dense et granulaire des épreuves et des succès de l'entreprise qui montre comment l'Apple qui s'est basée sur les succès d'Ive dans les années 2000 est devenu la société de Cook dans les années 2010. »

Le surtitre, « How Apple Became a Trillion-Dollar Company and Lost Its Soul » (« Comment Apple est devenue une entreprise de 1 000 milliards de dollars et a perdu son âme »), reflète cette analyse, voire un certain parti pris de la part de l'auteur. La relation distante entre Cook et Ive, à l'opposée de la relation presque fusionnelle entre Ive et Jobs, est au cœur du livre.

Tim Cook est décrit comme étant insondable et un mauvais partenaire pour Ive, « un artiste qui voulait apporter de l'empathie à chaque produit. » Jony Ive en prend aussi pour son grade en étant accusé d'avoir rapidement laissé de côté les responsabilités du design logiciel et de management qu'il avait prises. Au bout du compte, le sentiment que les deux ont raté une chance de créer un digne successeur de l'iPhone est palpable dans le livre.

« Le livre est un portrait extrêmement détaillé de la tension permanente entre stratégie et chance : les entreprises créent leur propre histoire, mais elles ne le font pas à leur guise », résume le New York Times. After Steve : How Apple Became a Trillion-Dollar Company and Lost Its Soul, aux éditions HarperCollins, est d'ores et déjà en précommande sur Apple Books à 15,99 € (uniquement en anglais). La version papier sera disponible à partir du 12 mai.


avatar jrxch31 | 

Sort également au mois de mai le livre de Tony Fadell. Écrit par lui et revenant entre autres sur l’extraordinaire aventure de l’iPod. Parfois, même si c’est subjectif, il vaut mieux s’appuyer sur ce genre de récit qu’un journaliste qui a immédiatement pris le parti pris qu’Apple avait perdu son âme et construit son argumentaire pour le prouver…

avatar Furious Angel | 

Mouais. L’idée qu’Apple ait perdu son ame, bof…

Certains fantasment ce qu’Apple aurait été avec un Steve Jobs toujours là dans les années 2010 mais la réalité c’est qu’in en sait rien.

Les produits révolutionnaires, c’est pas tous les ans. Apple a changé le monde avec le Mac puis l’iPod puis l’iPhone, et le fera peut-être avec son casque AR (sujet qui ne me fait absolument pas rêver) ou sa voiture.

La seule certitude c’est que Tim Cook est un excellent dirigeant, qui a eu énormément de succès comme l’Apple Watch, les services, les processeurs, et surtout une croissance incroyable. Ce ne sont pas des choses qui tombent du ciel.

avatar Lax | 

@Furious Angel

Très bon raisonnement

avatar pocketalex | 

@Furious Angel

Le casque AR/VR n'a aucun intérêt, ce n'est que la première pierre vers le graal, l'outil qui pourra se targuer d'être le prochain "iPod/iPhone" c'est à dire LE appareil qui changera tout, une fois encore : les lunettes AR

avatar marc_os | 

@ Furious Angel

> Les produits révolutionnaires, c’est pas tous les ans. Apple a changé le monde avec le Mac puis l’iPod puis l’iPhone...

Ne pas oublier les puces A4 et suivantes jusqu'aux M1 & Co aujourd'hui.
Ce genre de révolution est moins spectaculaire pour le grand public, mais les dirigeants d'Apple ont quand même permis que ça arrive.

avatar Grahamcoxon | 

@Furious Angel

Tout à fait d’accord avec toi

avatar stefhan | 

Une édition en français est prévue ?

avatar monsieurg33K | 

@stefhan

Même question…

avatar Uriah Heep | 

@stefhan

Même question

avatar IceWizard | 

@stefhan

« Une édition en français est prévue ? »

Probablement un ou deux ans après la sortie de l’ouvrage, comme c’est généralement l’usage.

avatar stefhan | 

@IceWizard

Cool 👍

avatar raoolito | 

une relation distante entre cook et ives, cela ne doit pas trop etonner. Qu'une vision plus etroite du futur ai donné naissance à un iphone 2 fantasmatique, ca c'est de la spéculation. Jobs et Ives c'etait unique, jobs et cook c'etait aussi unique, cook et ives, ben ca n'est pas ete unique hahaha

avatar Lecorbubu | 

@raoolito

Tout à fait. Ce qui a fait la renaissance d’Apple de 97 à 2010 c’est l’étonnante alchimie que Steve avait réussi à créer avec son équipe resserré de dirigeant.

L’ancien dirigeant d’Apple avait la qualité de comprendre un très large spectre de thèmes régissant son entreprise lui permettant d’impulser sa vision à une échelle globale tout en laissant la main à ses vice présidents, chacun plus expert qu’il ne l’était dans leur pôle respectif.

Aujourd’hui Tim Cook ne semble pas avoir cette compréhension et cette passion générale, et à juste titre il délégue presque totalement la gestion de certains pole de l’entreprise, et encore une fois il vaut mieux ça que de prendre des décisions sur des sujets qu’on maîtrise approximativement.

Steve Jobs avait les caractéristiques que l’on peut retrouver chez certaines personnalités politiques, artistes ou musicien. Et à ce titre, pour moi, la qualité et la pertinence des choix de design réalisés à son retour avec Jony Ive avait quelque chose se rapprochant plus d’une alchimie créative que l’on voit dans un groupe de musique.
La disparition de Steve Jobs ressemble à bien des égards à celle d’un membre majeur du dit groupe, ça n’enlève pas le talent qui y existe toujours mais l’alchimie globale ne peut qu’en être différente.

Je serais curieux de lire cet ouvrage en tous cas !

avatar Zik | 

Franchement quand on a fait les AirPods et les macs M1 on peut pas dire que l’âme se perde !

avatar Malouin | 

@Zik

+ 10

avatar Zik | 

@Zik

Et j’ai oublié l’iPhone X.

avatar mat16963 | 

@macg

Une fois le livre sorti, est-ce qu’il serait possible d’en faire un article résumant les points importants ? Ça serait super intéressant je trouve pour qui n’a pas le temps (ou ne parle pas anglais) de lire le livre entier…

avatar Macbook31 | 

Et pour ceux qui se souviennent des icônes d’iOS 7… c’était Ive aussi.
Bof.
Je ne regrette pas son départ perso.
Il est comme une bouteille de vin qui a mal vieilli.
Désolé pour le ressenti, mais c’est mon avis.
C’est bon au début, puis ça a pris le bout du bouchon, l’air, ça c’est oxydé.
A l’arrivée on jette la bouteille.
Pourtant, y’a eu de bons moments.

avatar Martinoo | 

Sans renier les performances d’Apple et les innovations des dernières années. Cook est aussi le dirigeant qui avance à marche forcé pour sortir un sytème par ans pour ces nouveaux téléphones (la corne d’abondance d’Apple) et qui du coup impose un nouvel OS par an sur les Mac pour faire fonctionner ces innovations téléphoniques! Du coup des pans entier du développement des app maison notamment sont laissés à l’abandon, les bugs récurrents de certaines app (comme photo par exemple) qui sont pourtant présent depuis plusieurs années et donc connu de tous (il suffis de voir les réactions des Genius de l’assistance téléphoniques pour le comprendre) ! Steve job n’aurais jamais laisser ces utilisateurs avoir des problèmes avec des app durant 2/3/4 ans, il avais trop de respect pour ces utilisateurs. Respect que ma pas cook qui pense plus à la capitalisation boursière et au ÇA que au retour des clients ! Donc oui Apple a bien perdu son âme pour des milliards de $ !

CONNEXION UTILISATEUR