Epic dépose plainte contre Apple devant la Commission européenne

Stéphane Moussie |

Epic étend sa bataille contre Apple sur un territoire supplémentaire, l'Europe. Le créateur de Fortnite a déposé une plainte auprès de la Commission européenne, qui va évaluer celle-ci selon sa procédure habituelle, comme l'a déclaré une porte-parole de l'institution au Wall Street Journal.

Extrait de la parodie du spot « 1984 » par Epic.

Epic a déjà entamé des poursuites aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni. Le procès en Californie, auquel Tim Cook est tenu de se présenter, doit avoir lieu en mai.

« Ce qui est en jeu ici, c'est l'avenir même des plateformes mobiles. Nous ne resterons pas les bras croisés alors qu'Apple profite de la domination de sa plateforme pour contrôler ce qui devrait être un terrain de jeu équitable », vilipende Tim Sweeney, le patron d'Epic.

Le studio dénonce entre autres la commission prise par Apple sur les achats réalisés dans l'App Store (une commission abaissée récemment à 15 % pour les développeurs faisant un chiffre d'affaires inférieur à un million de dollars) et le fait que l'App Store soit l'unique boutique d'apps autorisée sur iPhone et iPad.

La plainte d'Epic dans l'Union européenne rejoint celle de Spotify déposée en 2019 pour des motifs similaires. Ces deux entreprises ont formé avec d'autres (Deezer, Tile, Match Group…) une coalition qui cherche à faire fléchir Apple sur sa gestion de l'App Store. La Commission européenne a ouvert une enquête sur le sujet en juin 2020.


avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est vous, et d'autres, qui placer le débat sous la thématique de la liberté."

Un peu d’honnêteté s’il te plaît 😎

Là et bien l’enjeu même si tu le place sur le terrain du droit à jouir librement et pleinement d’un produit que l’on posséderait.

Les questions de propriété sont philosophiquement liées à celles de liberté et aux coeur de nombreux mouvements de pensée politique 🤓

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Réclamer que l'on ait le contrôle final sur ce que l'on possède ne me semble pas être une démarche liberticide."

Tiens une contradiction 🤩🥸😉

Tu prétends de façon spécieuse ne pas te placer sur le terrain des libertés et tu fais dans la continuité une référence à des démarches liberticides

C’est la limite de ta réthorique mécanique bien maîtrisée : l’outil devient l’objet jusqu’à produire ce type de contradiction 😎

Nous sommes pleinement sur des enjeux de liberté dont la propriété est un des constitutifs dans bien des systèmes politiques et sociaux.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Moi je le place sur celui du contrôle et du droit de la propriété"

C’est un axe très intéressant que celui de la propriété, de la brevetabilité, des règles d’usage des logiciels.

Mais il ne me semble pas que les procédures en cours portent sur cela ou que la doctrine établie soit appelée à évoluer radicalement au niveau mondial.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Je ne veux pas bricoler. Je veux que le propriétaire d'une plateforme numérique ait le même contrôle final, protégé par la loi, que le propriétaire de n'importe quel autre type de bien."

Immonde suppôt de cet abject concept bourgeois de propriété.

La propriété c’est dépassé tu es retrograde fait, nous sommes au temps des usages et des expériences 😀

avatar byte_order | 

> La propriété c’est dépassé tu es retrograde fait, nous sommes au temps des usages
> et des expériences

On est surtout toujours au temps du capitalisme, mais la dématérialisation des biens à ouvert une faille commerciale qui permet à certains de vendre des choses sans transférer complétement la possession de la chose vendue.

Si Apple louait ses iPhones 30 euros - par exemple, on peut négocier ;-) - par mois, l'usage obligatoire de son AppStore m'irait très bien.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"On est surtout toujours au temps du capitalisme, mais la dématérialisation des biens à ouvert une faille commerciale qui permet à certains de vendre des choses sans transférer complétement la possession de la chose vendue."

Le commerce et les enjeux de propriété des biens immatériels ne sont pas des problèmes si nouveaux.

Du temps de Beaumarchais déjà et même bien avant...

Par contre je suis toujours surpris de te voir prendre au 1er degré certaines de mes saillies qui me semble pourtant clairement caricaturale et relever du clin d’œil que j’imagine complice 😉

avatar Brice21 | 

@byte_order

C’est toute le droit de la propriété intellectuelle, par définition perpétuel, inaliénable et imprescriptible que tu remettrais en question.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Propri%C3%A9t%C3%A9_intellectuelle

Je ne sais pas si dans le cadre de tes études tu as été éduqué sur cette matière, mais sache qu’en Occident, le propriétaire d’un objet n’est jamais celui de la propriété intellectuelle qui y est attachée. Et l’auteur se réserve tous les droits par défaut (il peut en céder mais il doit le faire explicitement).

Par exemple si tu achètes un tableau à un peintre, tu n’en acquiers pas le droit de reproduction, si tu achètes un livre, tu ne peux pas le modifier à ton goût, si tu achètes un disque tu ne peux pas le jouer en public, si tu achètes un meuble tu ne peux pas le copier, si tu achètes un appareil contenant un logiciel, tu n’as qu’une licence du logiciel assortie de condition d’utilisations.

La propriété intellectuelles reste attachée au créateur et elle est incessible. Tu serais milliardaire que tu ne pourrais même pas l’acheter. A la limite tu pourrais acquérir des droits d’édition, de reproduction, de diffusion, de modification ... mais uniquement si l’auteur est d’accord. Et dans le cas d’iOS, le détenteur des droits (Apple), il est pas d’accord. Et aucune loi d’aucune nation ne pourra changer le droit international de la propriété intellectuelle auquel adhère plus d’une centaine de nation sans de longues négociations internationales.

Va vivre en Chine?

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Pour ceux que mènent ces joutes, clairement ils défendent leurs intérêts à eux."

Non : ce qu’ils pensent être leur intérêt en manquant parfois un rien de recul 😉

S’imaginer que les gens savent ce qui est bon pour eux, quelle idée 😛

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
Je reconnais bien votre élitisme bien pansant.
Les gens sont trop bêtes pour les laisser penser par eux même, il faut absolument les empêcher de faire des erreurs (comme si faire des erreurs n'avait aucune valeur positive, ne portait aucun enrichissement).

Avec le même genre d'attitude on légitime n'importe quelle oligarchie.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Je reconnais bien votre élitisme bien pansant."

En quoi mes propos seraient bien pensants?

Pour le reste crois tu pars exemple que la masse adhère à ta croisade?

“Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les allumettes
Parce que Messieurs quand on le laisse seul
le monde mental Messssieurs
N'est pas du tout brillant
Et sitôt qu'il est seul
Travaille arbitrairement
S'érigeant pour soi-même
Et soi-disant généreusement en l'honneur des travailleurs du
bâtiment
Un auto-monument
Répétons-le Messsssieurs
Quand on le laisse seul
Le monde mental
Ment
Monumentalement. “

J. Prévert.

Je me méfie toujours de ceux qui prétendent défendre les intérêt d’autrui avec leurs dogmes et leurs vision, s’érigent en porte parole des masses ignorantes.

Car niveau élitisme, désolé mais je le vois bien plus dans ta posture cherchant à éclairer les masses ignorantes des dangers terribles qui les quêtent.

Crois tu vraiment que la masse veut et réclame cette liberté inaliénable que tu lui proposes ?

Nous sommes dans les mêmes fantasmes que ceux qui ont fait croire à certains que le merveilleux GNU\Linux allait libérer les masses du joug de Microsoft.

La plus grande part des utilisateurs n’en a strictement rien à faire des enjeux dont tu te fais le chevalier.

L’élitisme est de ton côté avec cette prétention de croire savoir ce qui est bon pour le peuple tenu dans l’ignorance 😉

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Car niveau élitisme, désolé mais je le vois bien plus dans ta posture cherchant à éclairer les
> masses ignorantes des dangers terribles qui les quêtent.

Là encore, vous vous érigez au dessus pour dire que ce que vous comprenez mieux que moi.
Et je ne cherche pas à "éclairer", je partage mon opinion, nuance.
Je n'ai pas la prétention d'éclairer, sinon j'aurais poursuivi une autre carrière.

> Crois tu vraiment que la masse veut et réclame cette liberté inaliénable
> que tu lui proposes ?

C'est mon opinion, oui.

> Nous sommes dans les mêmes fantasmes que ceux qui ont fait croire à certains
> que le merveilleux GNU\Linux allait libérer les masses du joug de Microsoft.

Et pourtant, c'est bien ce qui c'est passé.

Les technologies informatiques fondamentales de nos jours ne sont plus issus de Microsoft, une très grosse partie repose sur des avancées conçues de manière open source, que ce soit des implémentations ou même les spécifications.

Un truc totalement impensable y'a 40 ans au début de l'informatique personnelle.
Aujourd'hui, l'essentiel des usages quotidiens des gens peuvent parfaitement être fait sans différente notable depuis un navigateur web quelque soit l'OS en dessous.
Et l'OS le plus utilisé dans le monde est issu de l'OS open source le plus connu.

> La plus grande part des utilisateurs n’en a strictement rien à faire des enjeux

Y'a une différence entre "rien à faire" et "pas conscience de l'importance".
La plus part des gens n'en avait également strictement rien à faire de l'écologie, de la biodiversité, y'a 100, 50 ou même 20 ans. Et pourtant, c'est bien un enjeu majeure.

> dont tu te fais le chevalier.

C'est assez pathétique cette figure de rhétorique, de me qualifier de chevalier.
Elle en dit plus sur votre respect du contradicteur que d'autre chose.

Partager son opinion, débattre, c'est pas se "faire chevalier".
Si je voulais l'être, je serais engagé dans une démarche plus explicite.

> L’élitisme est de ton côté avec cette prétention de croire savoir ce qui est bon pour
> le peuple tenu dans l’ignorance 😉

Dis celui/celle qui vient tout juste d'écrire cela :

"S’imaginer que les gens savent ce qui est bon pour eux, quelle idée 😛".

puis ceci :

"La plus grande part des utilisateurs n’en a strictement rien à faire des enjeux"

C'est vous qui dites que les gens ne savent pas ce qui est bon pour eux.
Pas moi.

Moi je me contente de partager mon opinion, à savoir que je suis pour la défense de la propriété, et que si Apple veut l'exclusivité d'un part de porte sur l'iPhone appartenant à quelqu'un d'autre, soit elle paye un loyer soit elle reste propriétaire du pas de porte.
Et cela vaut, évidement, pour toutes plateformes liés à un store imposé non contournable par quelque moyen qu'il soit.

Au passage, qu'est-ce qui vous permet d'être sûr que vous, vous savez ce qui est bon pour vous ? Par quel miracle seriez vous si différent de la plupart des gens ?

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et je ne cherche pas à "éclairer", je partage mon opinion, nuance.
Je n'ai pas la prétention d'éclairer, sinon j'aurais poursuivi une autre carrière."

Assumes ta dimension évangéliste, c’est là toute la noblesse de ton geste ici 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est mon opinion, oui."

Là il faudrait l’étayer sur des faits et niveau fait l’ouverture et la liberté n’ont strictement jamais été un élément de succès grand public depuis des décenniesˋ;

L’échec cuisant du fantasme de GNU\Linux sur le poste client devant libérer le peuple du joug de MS en est une illustration.

L’absolue domination financière d’Apple en terme de profits sur ses marchés en est une autre.

C’est un de tes grands biais et ta grande limite pour moi : tu crois mordicus à une rationalité de l’être humain qui est purement utopique.

Cela biaise totalement tes jugements sur le business entre autres.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> L’échec cuisant du fantasme de GNU\Linux sur le poste client
> devant libérer le peuple du joug de MS en est une illustration.

Et pourtant, 75% des smartphones dans le monde fonctionne sur ces fondations-là.
Et c'est bien un terminal "client". Et Microsoft a zéro part de marché.

Le "desktop" classique sous Linux a échoué, principalement en raison de l'inertie dû au collosalle logithèque de Windows. Pour la même raison, la part de marché de macOS n'a pas franchement beaucoup changé.

> L’absolue domination financière d’Apple en terme de profits sur ses marchés en est
> une autre.

Encore une fois, une approche purement comptable pour évaluer un succès.
l'iPhone domine peut être en valeur, mais pas en nombre. Pareil pour le mac.
Une majorité de gens ne sont pas des clients d'Apple, pour rappel.

> C’est un de tes grands biais et ta grande limite pour moi : tu crois mordicus
> à une rationalité de l’être humain qui est purement utopique.

Au contraire, je crois mordicus que l'être humain est irrationnellement utopique, et que c'est vital qu'il le reste. Et donc que pour cela il cherche toujours a améliorer la situation, au lieu de s'en contenter, de prendre se que d'autres lui jettent.

Les plus grandes avancés, les plus grandes oeuvres, sont issus de grands utopiques, qui ne se sont jamais contenté du monde tel qu'il était, du statu-quo.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et pourtant, 75% des smartphones dans le monde fonctionne sur ces fondations-là."

Là encore argument spécieux que de mettre en avant un noyau pour essayer d’éluder l’échec cuisant du fantasme de GnU\Linux (Tu remarque que je ne cite systématiquement pas que le noyau) libérant les masses du joug de MS.

C’est le côté fatiguant de tes contributions, cette propensions à sombrer dans la malhonnêteté intellectuelle et à ne surtout jamais accepter de donner un point à « l’adversaire »

Un petit côté « mauvais joueur » d’autant plus désagréable ici que je suis très loins d’être un opposant aux nombreuses avancées de la révolution Free/Open

Tu peux faire toute les pirouette que tu veux mais non le « bon peuple » n’a pas adhéré en masse à la libération que lui promettait GNU\Linux.

Les visions de Stallman se sont pris le mur des réalités en pleine poire.

Le « peuple » n’adhère pas forcément à ce qui rationnellement semble le meilleur pour lui

Tu vas si loin dans la mauvaise foi pour ne pas reconnaître cette évidence et envisager, que peut-être ta belle vision théorique, ne correspond nullement aux attentes du plus grand nombre 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et pourtant, c'est bien ce qui c'est passé."

Au le jolie mensonge, je te parle du poste client où le fantasme d’une éradication de MS par la liberté offerte c’est pris le mur des réalités en pleine figure.

Et les questions qui nous intéresse ici sont du même acabit : nous parlons du client final pas des infrastructures.

Ta propension à une certaine malhonnêteté intellectuelle est vraiment dommage 😉

avatar byte_order | 

> Et les questions qui nous intéresse ici sont du même acabit : nous parlons du client final
> pas des infrastructures.

Et le client final, aujourd'hui, a forcément un smartphone et de moins en moins un ordinateur portable à titre personnel.

Et vous le savez très bien.
Hors sur smartphone, Microsoft est totalement évitable. Sur le Web aussi, d'ailleurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et le client final, aujourd'hui, a forcément un smartphone et de moins en moins un ordinateur portable à titre personnel."

Aurais je prétendu le contraire ?

Je te dis juste qu’il y a de grandes chances que pas plus que le bon peuple n’a voulu se libérer du joug de mS avec la fantastique libération que proposait GNU\Linux, il ne veut de la libération que tu penses largement désirée aujourd’hui.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Y'a une différence entre "rien à faire" et "pas conscience de l'importance"."

Tiens une contradiction, tu prétendais précédemment ne pas chercher à éveiller les consciences 😉

Et nous retrouvons exactement les mêmes discours que ceux de la grande époque de Stallman et de la FSF : si on éveille les consciences MS sera bouté hors du poste client et le libre triomphera.

Exactement le même type de déni des réalités porté par une belle vision idéaliste de ce qui est bon pour les masse et qu’elles ignorent par manque d’informations.

Désolé mais ses considérations indiffèrent et indiffèreront toujours la plus grande part de l’humanité qui ne veut pas du prix de cette liberté.

Assumes ton utopisme dogmatique c’est ce qui te rend attachant 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est assez pathétique cette figure de rhétorique, de me qualifier de chevalier.
Elle en dit plus sur votre respect du contradicteur que d'autre chose."

Ce n’est nullement insultant c’est une noble fonction et moi même j’assume le fait d’avoir cette posture comme j’assume le fait d’avoir celle d’évangéliste.

Et en ce qui me concerne j’assume même la part Don Quichotte de ma posture.

Tu prends la mouche pour ce qui est un hommage, nullement un manque de respect.

Et ce n’est nullement une attaque ad hominem 😉🖖

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Si je voulais l'être, je serais engagé dans une démarche plus explicite."

Tu peux difficilement faire plus que l’activisme que tu as systématiquement sur ces questions et que je respecte.

Tu es ici le héros d’une belle vision de l’informatique dans le droit fil de l’admirable Richard Stallman, c’est absolument respectable et même beau.

Après je considère cette belle vision comme utopique, idéaliste, irréaliste, decorélée des réalités .. et je te le dis.

J’ai une immense admiration pour Marx et pourtant je pourrais tenir bien des propos équivalent sur les limites de sa pensée utopique pour laquelle j’ai de l’admiration et du respect.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

« Dis celui/celle qui vient tout juste d'écrire cela :

"S’imaginer que les gens savent ce qui est bon pour eux, quelle idée 😛". »

Si tu es incapable de saisir l’ironie, je n’y peux rien 🥺

« puis ceci :

"La plus grande part des utilisateurs n’en a strictement rien à faire des enjeux" »

Là c’est un fait avéré dont il te sera bien difficile de prouver le contraire.

Strictement aucun grand succès commercial grand public n’est basé sur les enjeux que tu défend depuis des décennies et bien des échecs grand public s’appuyaient eux sur ces visions.

Désolé mais ton combat est beau mais décorélé des réalités.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Au passage, qu'est-ce qui vous permet d'être sûr que vous, vous savez ce qui est bon pour vous ? Par quel miracle seriez vous si différent de la plupart des gens ?"

Ce qui est bon pour moi,n’a strictement aucune importance et je suis conscient moi que ce que je pense être bon pour moi n’est que très partiellement le fruit de mon rationalisme et de mon libre arbitre 😎

avatar Brice21 | 

@byte_order

« Je reconnais bien votre élitisme bien pansant. »

C’est parce qu’il va trop au restaurant.

avatar YetOneOtherGit | 

@Brice21

"C’est parce qu’il va trop au restaurant."

J’avais raté cette savoureuse coquille 😉😂🙏

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Mais le législateur, lui, peut avoir à défendre d'autres intérêts que ceux de Epic mais également que ce de Apple (enfin, surtout s'il n'est pas un législateur américain...)"

Ce que va défendre le législateur, puis l’exécutif et enfin le juridique reste une grande inconnue aux contours actuels très flou.

La seule chose dint je suis quasiment certain: dans le secteur ce triptyque aura toujours un train de retard sur l’évolution des paradigmes. Les evolutions arrivent toujours sur les enjeux d’une guerre qui est déjà finie.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Les evolutions arrivent toujours sur les enjeux d’une guerre qui est déjà finie.

Et donc ?
Il faut accepter d'avoir perdu la guerre et abandonner à chaque fois plus aux vainqueurs à chaque fois, c'est ça l'idée ?!

Le retard n'est jamais remboursé, mais à minima on peut empêcher que cela s'aggrave encore plus et éternellement.

La dématérialisation chamboule un certain nombre de concept de la propriété, par définition.
Il faut bien que les règles changent pour inclure cela. Et ce ne sont pas les entreprises qui définissent les règles, pas encore.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et donc ?
Il faut accepter d'avoir perdu la guerre et abandonner à chaque fois plus aux vainqueurs à chaque fois, c'est ça l'idée ?!
"

Et donc? Courir après l’échec et brasser du vent c’est se donner l’illusion d’être utile.

Regardes ce qui a réellement eu un impact sur le monde numérique ces quarante dernières années et ce qui a changé les rapports de force entre les acteurs: quasiment rien de conséquent ne provient du politique.

Il y a les rêveurs hors sol et les pragmatiques.

Et tu es dans un fantasme de monde rationnel qui n’existe que dans tes visions nullement dans la réalité.

Tu as de belles visions théoriques qui s’écraseront toujours sur le mur des réalités têtues.

Et ce n’est nullement te manquer de respect que d’écrire ça, j’ai beaucoup de respect pour toi et ce que tu incarnes 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Le retard n'est jamais remboursé, mais à minima on peut empêcher que cela s'aggrave encore plus et éternellement."

Nope, la bataille est déjà sur un autre front quand les régulations arrivent et elles ne changent pas les rapport de force.

Les paradigmes du business des usages de la tech évolue beaucoup plus vite que le temps des processus politiques, législatif et juridique.

Je ne prétends nullement que c’est un bien mais c’est un fait.

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Les paradigmes du business des usages de la tech évolue beaucoup plus vite
> que le temps des processus politiques, législatif et juridique.
> Je ne prétends nullement que c’est un bien mais c’est un fait.

Cela revient à dire que puisque les abus ont déjà eu lieu, y'a plus qu'à accepter qu'ils soient légitimisé perpétuellement ?

Avec ce genre d'attitude, on peut fermer la branche judiciaire de nos sociétés...

Dans le passé, l'invention et les usages du pistolet aussi a été nettement plus vite que les processus sociétaux régulant le comportement autorisé en société.
C'est pas pour autant que l'usage d'un flingue est impunie de nos jours.

Etre en retard ne justifie pas d'accepter de ne rien pouvoir faire, de ne rien vouloir faire.
Sinon c'est la prime à l'impunité perpétuelle.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Dans le passé, l'invention et les usages du pistolet aussi a été nettement plus vite que les processus sociétaux régulant le comportement autorisé en société.
C'est pas pour autant que l'usage d'un flingue est impunie de nos jours.
"

Un exemple typique de tes analogies douteuse.

Les lois réglementant l’usage de la violence et les atteinte au personne n’ont absolument pas eu à être changé de part l’invention du pistolet.

Les lois règlementant la possession d’armes ont eu à évoluer

Et si tu compares la vitesse d’évolution des sociétés en des temps anciens et celles de l’époque actuelle c’est qu’il y a deux trois choses qui t’échappent.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Etre en retard ne justifie pas d'accepter de ne rien pouvoir faire, de ne rien vouloir faire."

Si tu n’es pas conscient de l’incapacité du politique à influencer réellement quoi que ce soit de fondamental sur les 30 derrière année...

C’est une des raisons de la grave crise que traverse nos sociétés de part se profond hiatus entre un paradigme hérité des lumières et les réalités de notre temps.

Je ne m’en réjouis absolument pas, mais je n’ai hélas pas les moyens intellectuels de penser un nouveau paradigme adapté aux réalités de l’époque 🥺

Par contre je ne crois pas un instant aux cautère sur des jambes de bois 😩

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"La dématérialisation chamboule un certain nombre de concept de la propriété, par définition.
Il faut bien que les règles changent pour inclure cela. “

La bataille de la dématérialisation est quasiment finie, la consolidation est là.

Les dispositif réglementaire ne feront peut-être que changer la répartition du gâteau entre une poignée de majors mais ne changeront strictement rien dans l’intérêt du consommateur ou de la société sur la durée.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Et ce ne sont pas les entreprises qui définissent les règles, pas encore."

C’est déjà très très largement le cas et ceux depuis longtemps, les démocraties étant absolument incapable de suivre le rythme des changements profonds de l’économie et des sociétés depuis des décennies😉

avatar byte_order | 

C'est surtout parce que le mouvement politique majoritaire dans les démocraties est pour la dérégulation, soit idéologiquement, soit par paresse.
Après tout, pourquoi mener des combats qu'on a plus de chance de perdre qu'autre chose quand on peut se contenter de se faire réélir par des électeurs de moins en moins impliqué et faire carrière sans se mouiller ?

Etrangement, dans les dictatures, les entreprises ne définissent pas aussi facilement les règles.
Preuve que c'est surtout un problème de volonté plutôt qu'un problème de synchronicité.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Etrangement, dans les dictatures, les entreprises ne définissent pas aussi facilement les règles."

Il ne reste quasiment aucune réelle dictature parmi les économie développée mais. des régimes fort où l’état est une entreprise.

La Chine est clairement aujourd’hui une entreprise et est géré comme tel et les lois sont faites pour le profit et la prospérité de cette entreprise.

De même pour la Russie.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est surtout parce que le mouvement politique majoritaire dans les démocraties est pour la dérégulation, soit idéologiquement, soit par paresse."

Nope par réalisme et pragmatisme.

Et tu en trouve encore pas mal pour satisfaire l’opinion en courant après des chimères comme l’actuelle présidente de la comite européen qui est très bonne en communication.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Preuve que c'est surtout un problème de volonté plutôt qu'un problème de synchronicité. "

Sur ce point :

Un état de droit a par construction des processus de décision et de justice long : d’où ce décalage quand les faits bougent plus vite que les processus.

Un régime fort peut lui se permettre le luxe de la décision arbitraire immédiate.

Comment prendre des décisions juridiques rapides en respectant les structures et les garantie d’un état de droit ? c’est un sacré challenge auquel personne n’a la réponse 😉

avatar webHAL1 | 

@hogs :
« Les faits ne seront pas analysés par des "spécialistes de forums" mais par des professionnels s'appuyant sur des textes légaux et des jurisprudences, sur l'appréciation d'éléments de preuve (à charge ou décharge) dans le cadre d'un procès juste et équitable concrétisant un débat contradictoire. »

Malheureux, que dis-tu là ?! Les "spécialistes de forums", surtout sur un site comme MacG, sont évidemment bien plus à même de savoir qu'Epic a totalement tort et qu'Apple est entièrement dans son bon droit.

C'est pour cela que, à chaque actualité de ce type, on a des personnes qui viennent nous sortir :

1. "Epic y z'ont qu'à aller sur Android s'ils sont pas contents !"
(ben oui, après tout se passer des centaines de millions d'utilisateurs qui sont ceux qui dépensent le plus en achats d'applications, ce n'est pas du tout un souci)

2. "La commission de 30% elle est tout à fait normale, d'ailleurs mon boulanger il a une marge nettement plus élevée !"
(car, c'est bien connu, baguette de pain-application logicielle : même combat)

3. "Epic devrait être content de tout ce que fait Apple pour eux avec l'App Store"
(car quand vous travaillez avec un acteur totalement dominant, mais que ça vous permet quand même de gagner de l'argent, eh bien vous devez fermer votre bouche et être reconnaissant de pouvoir exister)

Quand on y pense, c'est fou que la justice ait condamné tant de pratiques monopolistiques par le passé, alors qu'en fait elles rendaient plein de gens très heureux (et riches)...

avatar oomu | 

@webHAL1

"Malheureux, que dis-tu là ?! Les "spécialistes de forums", surtout sur un site comme MacG, sont évidemment bien plus à même de savoir qu'Epic a totalement tort et qu'Apple est entièrement dans son bon droit."

enfin vous reconnaissez ma compétence.

avatar webHAL1 | 

@oomu :
« enfin vous reconnaissez ma compétence. »

Comme cela est malhonnête, je la reconnais depuis de très nombreuses années, ô grand oomu ! :-D

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"enfin vous reconnaissez ma compétence."

Elle se fait rare l’expression de ta compétence ces deniers temps je trouve, tu deviens avare du partage de tes connaissances techniques pour n’être le plus souvent que dans le personnage du Oomu.

Je trouve ça dommage 😟

avatar oomu | 

@hogs

MERCI !

avatar YetOneOtherGit | 

@hogs

"On ne peut pas reprocher à quelqu'un de déposer une plainte auprès de l'instance compétente, c'est juste un DROIT qu'il exerce. Charge à la justice de déterminer si le reproche est fondé ou non ainsi que la nature de la punitions s'il y a lieu. Cette possibilité est un des FONDEMENTS des états de droits. Les faits ne seront pas analysés par des "spécialistes de forums" mais par des professionnels s'appuyant sur des textes légaux et des jurisprudences, sur l'appréciation d'éléments de preuve (à charge ou décharge) dans le cadre d'un procès juste et équitable concrétisant un débat contradictoire.

Dès lors je suis sidéré de lire des commentaires déniant ou critiquant l'exercice des droits fondamentaux des personnes physiques et morales. Heureusement que nous sommes dans un état de droit et pas au Far-West...
"

On ne peut qu’abonder en ton sens en ajoutant même que pour le pan US absolument personne n’est capable d’annoncer l’issue puisque la procédure sera source de droit une fois que la SCOTUS aura tranché une affaire sans précédent dans un système de common law.

Choisir un camp ou l’autre est hasardeux, imaginer un vainqueur improbable.

Ce qu’on peut raisonnablement faire c’est mettre en perspective les procédure et rappeler que l’enjeu est avant tout business : dans quelles poches finira l’argent.

avatar v1nce29 | 

> Heureusement que nous sommes dans un état de droit et pas au Far-West...

Contrairement à l'image d'Epinal le far west n'aurait pas été si violent.
Ca vaudrait même le coup de comparer avec un état de droit.

avatar corben | 

Bon il semblerait que Epic ait généré 1.2 milliards sur l’app store
Donc même en payant 30% dessus ils ont fait plus de bénéfice que n’importe quel éditeur...

C’est ce que j’appelle cracher dans la soupe...

Maintenant qu’ils veulent la guerre ils renonceront donc aux autres milliards qu’ils auraient pu se faire avec de nouvelles ventes

avatar r e m y | 

Les 300 millions encaissés par Apple c'est du bénéfice (ou presque vu qu'Apple n'a quasiment aucuns frais). Par contre sur les 900 millions de chiffre d'affaires d'Epic, bien malin celui qui saura en déduire le bénéfice net.

avatar corben | 

@r e m y

Tu dis ça comme si Apple n’avait rien branlé...

Il a fallu le concevoir cet écosystème, vendre ces millions d’iPhone, développer l’app store, promouvoir les contenus...

Quand un éditeur veut vendre une cartouche de jeu dans la grande distribution ça a un coût aussi...

Les 2 parties étaient non seulement gagnantes mais surtout quand tu signes un contrat c’est qu’à la base tu es d’accord avec les termes. Personne les a forcé.
Puis il semble que la commission soit dégressive...

Les mecs ils voulaient juste faire du fric et ne rien partager du gâteau...

avatar raoolito | 

@corben

il a raison, quand Fortnite est arrivé sur iOs (presenté par apple) depuis iOs n’a pas bougé, aucune nouveauté, aucune com’, aucun développement d’aucune sorte ni hard ni soft.
vraiment apple quel caca quand meme…

en fait pourquoi epic veut son store du coup ? une si mauvaise plateforme ne doit pas avoir beaucoup de monde ?

avatar iftwst | 

@corben

Eh oui c’est totalement cela.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR