Tim Cook laisse la porte ouverte à un retour de Parler sur l’App Store

Nicolas Furno |

Tim Cook s’est exprimé sur Parler lors d’une interview exclusive donnée à la chaîne CBS qui évoquait principalement les initiatives d’Apple pour lutter contre l’inégalité raciale aux États-Unis. Gayle King a aussi interrogé le CEO d’Apple sur l’actualité et notamment sur ce réseau social qui revendiquait l’absence de modération et qui a attiré les mouvements d’extrême-droite et contribué à l’attaque contre le Capitole le 6 janvier dernier.

Comme Google sur le Play Store, Apple a retiré Parler de l’App Store pour non respect de ses règles et en particulier pour le manque de modération de messages violents et autres appels haineux. Des contenus illégaux qui ont aussi conduit Amazon à fermer ses serveurs, conduisant ainsi à une fermeture complète de Parler depuis quelques jours. Est-ce que le service pourra revenir un jour ? Du côté d’Apple en tout cas, la porte n’est pas fermée.

Le patron d’Apple a ainsi expliqué que le compte développeur de Parler a été suspendu, mais pas banni. Cela veut dire qu’il suffirait d’apporter les preuves qu’une modération efficace a été mise en place pour restaurer ce compte et avec lui l’app iOS. En apparence, c’est une bonne nouvelle pour les fans du service, mais pour que l’app puisse revenir, encore faudrait-il que le service trouve un nouvel hébergeur.

Parler reposait jusque-là sur AWS, le service de cloud d’Amazon qui a banni le réseau social pour la même raison qu’Apple. Ses concurrents directs, de Google à Microsoft, en passant par DigitalOcean, ont d’ores et déjà tous prévenu qu’ils n’étaient pas question d’héberger le service. La seule option restante serait d’acheter des serveurs et de louer un emplacement dans un data-center qui les accepterait, ou bien de faire appel à un hébergeur peu regardant.

Sauf bien sûr si Parler se décidait à faire respecter la loi, auquel cas le service pourrait aisément retrouver un hébergeur et revenir sur l’App Store. Mais alors, quel intérêt face aux réseaux sociaux en place ?

avatar flux_capacitor | 

La mise au tapis de cet app par Tim Cook n'est que la parcelle d'un tout vu par le bout de la lorgnette. Elle fait partie de l'action coordonnée de grande ampleur ayant conduit à la suppression de l'ensemble de la "Trumposphère" en quelques heures par les GAFAM : 4,5 millions de comptes personnels supprimés sur Twitter et Facebook en une seule journée. Chaînes associées (ou indépendantes mais sur ce thème) effacées dans le même temps par YouTube. App Parler retirée de l'App Store et du Google Play Store concomitamment, site web parler.com déréférencé dans la foulée par Google, son hébergement dézingué par Amazon Web Services quelques heures plus tard. Annulation des comptes bancaires des organismes de collecte de fonds et de leurs versements par VISA, MasterCard, Stripe etc. Mouvements synchronisés de censure à tous niveaux, ahurissant au pays du 1er amendement, salué par l'ensemble des médias mainstream comme une avancée considérable dans la lutte contre les propos haineux et les fake news, y compris par MacG qui qualifie Parler "d'app d'extrême-droite" alors que c'est un front-end communautaire, service-tuyau permettant aux utilisateurs de s'exprimer en toute liberté sur le modèle ergonomique (pas économique !) de Facebook (y compris tous "groupuscules" bien évidemment, mais "pas que" et loin s'en faut).

Les fournisseurs de contenus en état de monopole qui se substituent comme un seul homme au pouvoir judiciaire, parfois même dans une optique de "prévention des risques a priori". Minority Report.

Savez-vous à quoi ressemblait la protection du National Mall (zone s'étendant du Lincoln memorial au Capitole à Washington DC) lors des manifestations BLM à l'été 2020 ? À ça. Pas le même délire à pénétrer, hein ! Cette lamentable "insurrection" aura au moins permis de déclencher une vague de censure coordonnée par Big Tech irréaliste quelques mois auparavant. Quand on pense que Schwarzy lui-même a comparé la poignée de rednecks investissant le Capitole à la Kristallnacht de l'Allemagne nazie ! Le monde à l'envers.

Remarquez, grâce à la nouvelle loi pondue par notre cher gouvernement de notre beau pays France, avec ce que je viens d'écrire je suis désormais fiché comme dangereux sympathisant pro-Trump… alors que je n'aime pas le bonhomme et que je ne réagis que sur le concept fondamental de Liberté.

avatar Romuald | 

Les réseaux sociaux c’est devenu incontournable, c’est limite du service public

Vaut mieux entendre ça que d'être sourd...

avatar Derw | 

@Romuald

Pas sûr…

avatar byte_order | 

@Ol'Dirty

Je me fait l'avocat du diable, mais bon...

> Sur Parler on trouve des propos appelant à la violence ou à la haine sans modération
> sérieuse. C’est illégal.

Non.
C'est illégal *quand* quelqu'un ayant une autorité judiciaire le dit.

C'est bien ça le problème : autant je ne pleurerais pas le bannissement du service Parler, autant j'ai conscience que dès lors que ce type de bannissement n'est plus dans les mains de la justice, ce qui est illégal n'est plus, de facto, en pratique, du ressort de la justice.
On inverse la présomption, sans jugement, selon des intérêts qui ne sont nullement garantie être pour le bien public désormais (en pratique, il s'agit surtout d'auto-protection juridique des plateformes qui bannissement *avant* qu'on puisse leur reprocher qu'elles ne l'aient pas fait - ironique dérive de la lutte contre la neutralité du net, en effet).
On court-circuite la phase de jugement, chacun se posant désormais comme juge légitime, le processus judiciaire devient l'exception et l'arbitraire des puissants, quelqu'ils soient, la norme.

Et ça, ce point là, cela me pose problème.
La censure est de la censure. Qu'elle soit contre ou pour le fascisme,
cela reste de la censure.

Si censurer l'expression d'une pensée réglait le pb de la population qui ont cette pensée, cela se saurait, depuis le temps.

On tue le messager. Cela n'a jamais combattu le message efficacement, comme tactique. Au contraire, cela alimente les complotistes...
Et, pire, ils iront sur des plateformes bien moins facilement surveillables.

Pour rappel, l'enfer est pavé de bonnes intentions.

avatar mpettorelli | 

@byte_order

C’est exactement ça..

avatar IceWizard | 

@byte_order

« On court-circuite la phase de jugement, chacun se posant désormais comme juge légitime, »

Amusant ce discours d’un type comme toi, affirmant que TOUTES les personnes travaillant pour le secteur privé sont des s. ne pensant qu’à leurs intérêts personnels.

Comme court-circuit du jugement, tu es très loin devant Trump. Sans parler du discours de haine, et des fakes news incessantes, et du jugement permanent. T’es ultra-binaire dans ta vision du monde, ce qui est assez logique vu ton pseudo.

Par exemple, tes propos sur la nécessité de dissoudre Apple, parce qu’elle ne respecte pas les droits de l’homme (???) sont bien au-delà d’une simple censure.

avatar byte_order | 

@IceWizard
> Amusant ce discours d’un type comme toi, affirmant que TOUTES les personnes
> travaillant pour le secteur privé sont des s. ne pensant qu’à leurs intérêts personnels.

Merci de produire une preuve concernant votre affirmation, en particulier sur le qualificatif "TOUTES".

> Comme court-circuit du jugement, tu es très loin devant Trump.

Merci de revoir la définition du mot jugement dans les termes que j'ai, moi, employé, c.a.d. ceux liés au caractère judiciaire, de la légalité, de la loi.
L'expression d'une opinion est un jugement de valeur, pas une décision judiciaire.

> Sans parler du discours de haine, et des fakes news incessantes, et
> du jugement permanent. T’es ultra-binaire dans ta vision du monde,
> ce qui est assez logique vu ton pseudo.

J'adore quand le critique se prend dans le tapis de ce qu'il cherche à prouver...
Ah, et, non, le byte order n'a rien de binaire. D'ailleurs y'en a bien plus que seulement 2.
Wikipedia est votre amis.

> Par exemple, tes propos sur la nécessité de dissoudre Apple,
> parce qu’elle ne respecte pas les droits de l’homme (???)
> sont bien au-delà d’une simple censure.

Merci de relire la définition du mot censure.

Vous confondez droit d'expression, jugement et censure.
Pour autant, je défendrais votre droit d'exprimer librement l'opinion que vous avez de moi.

avatar IceWizard | 

@byte_order

« Merci de produire une preuve concernant votre affirmation, en particulier sur le qualificatif "TOUTES". »

La formulation « Les voitures » .. impliquent toutes les voitures

Écrire « Certaines voitures » ... n’impliquent pas toutes les voitures.

Tu n’as pas écrit « certaines », mais « les » ..

C’est typique de tes formulations, toujours à la limite de l’insinuation, de la limite flou pour dire des choses, tout en pouvant se rétracter par la suite. Et ensuite, jouer à la vierge effarouchée..

Technique de base du propagandiste ..

avatar IceWizard | 

@byte_order

« Merci de relire la définition du mot censure. »

Merci de relire la définition de « bien au-delà ».

Au delà de la censure, il y a le désir d’élimination physique, pour faire disparaître l’émetteur du message gênant. Dans le cas d’une entreprise, une personne morale, c’est le démantèlement, la dissolution..

L’existence même de culture technologique d’Apple ne te plaît pas, donc .. couic.

Je remarque que tu ne précises toujours pas la nature de ces droits de l’homme nécessitant un démantèlement.

avatar IceWizard | 

@byte_order

« J'adore quand le critique se prend dans le tapis de ce qu'il cherche à prouver... »

« J’adore quand..« formulation passive-agressive trahissant de la colère. Tu perds ton calme ? Classique chez les prêcheurs habitués à déclamer du haut de leurs chaires, amoureux de leurs propres voix.

Tu devrais relire les principes de base de l’algèbre de bool, à la base de l’informatique actuelle, de la numérisation de l’information et de son traitement automatique.

avatar IceWizard | 

@byte_order

« Vous confondez droit d'expression, jugement et censure. »

Dit le type qui a fait 20 posts sur une phrase du discours de Cook en Inde, parce qu’elle lui rappelait une phrase nazie et que donc ... blabla .. et .. blabla.. Respect de la liberté d’expression et pas de jugement hâtif, hein ?

avatar Derw | 

@byte_order

« Non.
C'est illégal quand quelqu'un ayant une autorité judiciaire le dit.
.… »

Votre discours est intéressant. Vraiment. La présomption d’innocence, tout ça tout ça… cela soulève de bonnes questions et je ne suis pas juriste, je n’ai donc pas les réponses. Toutefois je me demande ce qui différencie le fait de supprimer une application où les appels à la violence sont évidents, bien que non jugés, et le fait de licencier un employé qui est clairement identifié sur des caméras de surveillance en train de voler dans les entrepôts alors qu’il n’a pas été jugé…

avatar Romuald | 

C'est illégal *quand* quelqu'un ayant une autorité judiciaire le dit.

La loi le dit, ce n'est pas suffisant ?

avatar byte_order | 

@romuald
>> C'est illégal *quand* quelqu'un ayant une autorité judiciaire le dit.
> La loi le dit, ce n'est pas suffisant ?

Non.
Tout le monde n'a pas autorité à appliquer la Loi, et c'est pas par hasard.
D'abord parce que la Loi, c'est compliquée. Elle est écrite par des humains, donc faillibles.
Et elle est appliquée et interprétée par des humains, tout autant faillibles.
C'est pour cela que ceux qui doivent le faire sont formés à le faire.
C'est pour cela que la Justice prévoie des recours, des appels, le droit à un second jugement.

"La Loi le dit", c'est précisément tout l'objet des enquêtes et des procès judiciaires.
Si n'importe quel quidam s’octroie de clamer que *son* interprétation de "la Loi le dit" est la bonne, y'a plus de Justice, plus de justiciables, il ne reste que des justiciers.

7 milliards, environ.

avatar IceWizard | 

@byte_order

"La Loi le dit", c'est précisément tout l'objet des enquêtes et des procès judiciaires.
Si n'importe quel quidam s’octroie de clamer que son interprétation de "la Loi le dit" est la bonne, y'a plus de Justice, plus de justiciables, il ne reste que des justiciers.

Dit le serial justicier passant son temps à hurler son interprétation des choses, à mentir et contourner la vérité, à faire de la fake news, etc ..

avatar DG33 | 

"C'est illégal *quand* quelqu'un ayant une autorité judiciaire le dit."
Heu.. Tu as l'air de dire que ce n'est illégal que/si/lorsque le pouvoir judiciaire le dit.
NOOOON.
C'est illégal dès lors que le pouvoir législatif (parlement, sénat) l'a dit (puis parution etc).
Violer est interdit, la loi le dit, donc c'est illégal. POINT BARRE.
C'est illégal mais ça n'empêche pas que des viols soient hélas commis.
Si on trouve le coupable le pouvoir judiciaire instruira, puis décidera d'un verdict coupable, pas coupable, et d'une condamnation ou pas de la loi transgressée (l'interdiction de violer).
Le pouvoir judiciaire ne dit pas la loi, il l'applique.
Par ailleurs nul ne peut se faire justice soi-même.
Apple a-t-il abusé d'un pouvoir en suspendant l'App ? Pas si dans les conditions d'utilisation il est écrit qu'il est interdit de... Et que Parler a enfreint la règle. (Mais Parler a le droit de porter cela devant les tribunaux).
[je peux avoir des approximations dans mon écrit car je ne suis pas juriste, mais ce que tu laisses penser est à mon sens une aberration ou au mieux un raccourcis dangereux]

Par ailleurs, suggestion pour la Rédac, ce serait intéressant de faire un parallèle entre l'affaire Parler et l'affaire HKmap :
https://www.igen.fr/app-store/2019/10/tim-cook-sexplique-sur-la-suppress...
(retrait, republication d'App puis retrait d'App, sur fond de violences policières et/ou entre personnes, tout cela à Hong-Kong/Chine...)

avatar deltiox | 

@Ol'Dirty

Bon
Ils sont bannis de iOS de facto puisqu’il n’y a pas d’autre Store possible pour leur App
Aucun hébergeur n’accepte de les héberger
Stripe refuse que des donateurs contribuent
Je ne crois pas que d’autres systèmes de paiement se bousculent pour les accepter

Mais ils peuvent aller ailleurs dites vous...

Ouf la liberté d’expression est sauve pour eux mais on ne sait pas ou en fait

Et pis c’est tellement facile de construire soit même un data center et ses propres serveurs et migrer et ré développer tout un réseau social
Ah oui mais il faut des autorisations peut être pour créer un data center et puis un registrar qui sait et bien sûr on leur dira d’aller voir ailleurs

C’est drôlement bien cette région d’ailleurs

avatar Rapsodan2 | 

@Ol'Dirty

👍

avatar loludovic31 | 

@gattuz

Qu’est ce que tu raconte .. on peut pas laisser des gens organiser des attentats ou déverser une haine raciale librebrement sur internet c’est pas une question de gauche ou droite

avatar hillel | 

@loludovic31 la haine raciale est partout sur Twitter, Facebook, Reddit, 4chan et j'en oublie. Bizarrement ça ne gêne personne.

Pour ce qui est d'empêcher l'organisation d'attentats, elle peut tout a fait de faire sur les réseaux suscités et pourquoi ne pas supprimer le téléphone et les messageries qui peuvent servir à le faire aussi.

Comme d'habitude beaucoup ont du mal à comprendre que les coupables sont les internautes et pas les plateformes qu'ils utilisent. J'attends toujours qu'on interdise Laguiole de vendre des couteaux parce que l'un d'entre eux a servi à commettre un meurtre

avatar Derw | 

@hillel

« Comme d'habitude beaucoup ont du mal à comprendre que les coupables sont les internautes et pas les plateformes qu'ils utilisent. »

Oui, mais tant que les internautes seront anonymes et donc non justiciables, la responsabilité tombera sur les plateformes

avatar loludovic31 | 

@hillel

Oui mais sur Facebook quand je vois un truc très raciste je signale et en général c’est supprimé. C’est comme si tu vas à carrefour et que tu commences à hurler de choses raciste tu te fera interpeller c’est pareil la liberté d’expression c’est pas tout permis il faut respecter les autres

avatar marenostrum | 

Le fait de hurler même dans la jungle, espace sans lois ni règles, te condamne déjà. Quelqu’un va te bouffer. Bref au Carrefour ou Net t’en profites quand tu hurles. Dans une espace sans modération t’aurais pas fait. Comprends tu ?

avatar BleuRooster | 

@loludovic31

Le compte du simple d’esprit Truc qui appelle à recrée l’empire ottoman reste active! Les pays ou personnalités musulmanes qui menace la France reste active!

avatar gattuz | 

@loludovic31

Je suis sur parler et je n’ai jamais entendu personne parler de commettre des atrocités. Les gens ne supportent pas les nationaux. C’est tout.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR