Apple réfute avoir bénéficié du travail forcé des Ouïghours chez l’un de ses sous-traitants

Nicolas Furno |

Lens Technology, fabricant chinois de verre utilisé pour protéger les écrans des smartphones et qui compte Apple parmi ses nombreux clients, est accusé d’avoir bénéficié du travail forcé des Ouïgours. Pour rappel, le gouvernement chinois persécute la communauté ouïgour à majorité musulmane, enfermée dans des camps et envoyée dans plusieurs usines sur tout le territoire pour travailler de force :

Image iGeneration

Ce n’est pas la première fois qu’un sous-traitant d’Apple est suspecté d’avoir bénéficié de cette main-d’œuvre gratuite, mais la firme a répondu comme toujours : en niant toute implication directe. De fait, le rapport du jour accuse Lens Technology, mais pas les lignes de production destinées à Apple. L’entreprise de Tim Cook a par ailleurs confirmé par un communiqué reçu par The Verge n’avoir aucune preuve de l‘utilisation de travailleurs forcés sur ses produits :

Apple a une tolérance zéro pour le travail forcé. Enquêter sur la présence du travail forcé fait partie de l’évaluation que nous effectuons pour chaque fournisseur, ce qui inclut des audits surprises. Plus tôt cette année, nous avons confirmé qu’aucun de nos fournisseurs n'utilisaient de travailleurs ouïgours, sur aucune de nos lignes de production.

La déclaration est précise et Apple ne nie nullement l’utilisation de travailleurs forcés au sein des usines de ses sous-traitants. La frontière entre lignes de production ne paraît pas particulièrement fermée a priori, mais le constructeur de l’iPhone étant très exigeant sur ce point, on peut imaginer que ses sous-traitants font tout pour s’assurer qu’il n’y a effectivement aucun travailleur forcé impliqué dans la production d’une pièce destinée à Apple.

Le rapport du jour cite en revanche Tesla et Amazon comme clients de Lens Technology et les deux entreprises n’ont pas encore communiqué à ce sujet.


avatar IceWizard | 

@YetOneOtherGit

« Les efforts d’éducation et de formation gratuite de la RPC ne sont pas reconnus à leur juste valeur. »

Qui se souvient d’ailleurs des efforts méritoires des Européens dans ce domaine ? La RDA et ces voisins de l’Est étaient des pionniers dans ces méthodes éducatives !

avatar debione | 

@IceWizard:

Nous avons eu d'incroyable exemple en Suisse avec ProJuventute... (des enfants arrachés à leurs familles et autres joyeusetés).
Ce n'est pas une raison pour aujourd'hui ne pas aider Projuventute qui n'a plus ce genre de comportement.

Le passé aide à ne pas recommencer les mêmes merdes, pas à se donner bonne conscience sur des merdes actuelles...

avatar occam | 

@debione

"Ce n'est pas une raison pour aujourd'hui ne pas aider Projuventute qui n'a plus ce genre de comportement."

C’est une raison suffisante. Pro Juventute est le produit d’une certaine idéologie délétère, son action a été répréhensible, son bilan est rédhibitoire, et on ne l’élimine pas sans en éliminer les structures sous-jacentes.

Parlons clair : Pro Juventute a arraché pendant des décennies des enfants tsiganes à leur familles, en vue de les sédentariser et de les « civiliser ».
(Il n’est plus de mode d’utiliser le nom de « tsiganes » dans les pays germanophones, on préfère dire « Sinti et Roma », ce qui ne fait qu’obnubiler les complexités ethniques des « gens du voyage » ; en Suisse, beaucoup d’entre eux appartenaient aux communautés Jenisch ou Kaldarash.)

Parmi les autres « joyeusetés » que vous évoquez, il y a l’adoption forcée des enfants de filles-mères, la ré-éducation violente d’adolescents récalcitrants, et d’autres formes d’épuration sociale.

Je le sais pour avoir participé pendant une dizaine d’années aux travaux d’une association bénévole oeuvrant pour la réintégration de familles disloquées par les manoeuvres bienveillantes et désintéressées de Pro Juventute. Être témoin de ces vies brisées après avoir pris connaissance de la teneur sanctimonieuse des archives vous amène à une conclusion amère :
Le pur eugénisme serait moins cruel que cet enfer pavé de bonnes intentions.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"« gens du voyage »"

Effectivement on ne dit pas CDROM mais ce sont des gens du voyage 🥸

avatar Bigdidou | 

@YetOneOtherGit

« Effectivement on ne dit pas CDROM mais ce sont des gens du voyage 🥸 »

Rhoooooooo 😱
:D

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

" Le pur eugénisme serait moins cruel que cet enfer pavé de bonnes intentions."

Blague à part Debione m’a fait redécouvrir cette histoire qui m’était sortie de la mémoire et qui trouve des pendant un peu partout de part le monde 🤢

avatar IceWizard | 

@occam

« Parmi les autres « joyeusetés » que vous évoquez, il y a l’adoption forcée des enfants de filles-mères, la ré-éducation violente d’adolescents récalcitrants, et d’autres formes d’épuration sociale. »

Les australiens ont fait de même avec les aborigènes pour les assimiler culturellement.

avatar debione | 

@occam

Vous n'apportez pas de raison suffisante pour ne pas les aider aujourd'hui...

Parce que si on part dans cette optique, on exclu pour leurs passés le 90% des pays et entreprise (j'ai failli écrire le 100%)... Plus de produit allemand, japonais, américain, français, Chinois, taiwanais qui dans le passé se sont comporté de manière bien pire que Projuventute...

C'est un peu comme quand on me dit: ouais mais la Suisse durant la seconde guerre mondiale.... Je veux bien débattre, mais malgré mes bientôt 50 ans, mon père n'était même pas né...

Il y a un moment pour régler les affaires et repartir de "0"... Sinon on est dans l'immobilisme, car strictement personne n'a rien à se reprocher sur son passé...

Actuellement, et sur les 30 dernières années, on ne peut rien reprocher à ProJuventute... Mais sinon, on peut dissoudre ProJuventute, remonter une association avec exactement les mêmes têtes pensantes et dire: regardez, Projeunetus, c'est une super association....

Ce que vous proposez n'est qu'une façade de paraître, le fond restera le même

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

Elle est facile cette vanne

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Elle est facile cette vanne"

Ce n’est pas une vanne 😎

avatar marc_os | 

Ah que c'est beau le capitalisme !
Si l'esclavagisme était autorisé, que choisiraient les actionnaires pour maximiser leurs bénéfices ?
Ce qu'ils ont toujours fait quand c'était autorisé, en profiter.

avatar debione | 

@marc_os:

Pourquoi utiliser le passé?
"La ou l'esclavagisme est autorisé, les actionnaires choisissent cela pour maximiser leurs bénéfices. C'est ce qu'ils font toujours quand c'est autorisé..."

Le seul truc qui peut modifier cela, c'est si le client final ne consomme plus ce genre de produit et en préfère d'autres qui n'ont pas cette tare.
Mais consommer quelque chose que l'on estime moins bien mais qui respecte plus "l'ensemble", c'est pas encore dans les moeurs, voir même si on relit certain, une obligation parce que "les autres aussi ont agit comme cela"

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Le seul truc qui peut modifier cela, c'est si le client final ne consomme plus ce genre de produit et en préfère d'autres qui n'ont pas cette tare."

On peut se faire l’avocat du diable : « En consommant massivement des produits augmentant le PIB de la zone asie-pacifique je suis fier de contribuer à la plus formidable amélioration des conditions de vie moyennes de cette zone géographique de toute son histoire »

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Serait parfaitement valable si les productions de Samsung et Sony par exemple n'était pas aussi dans cette zone... Mais je ne connais pas de constructeurs d'électroménager qui n'aie pas déplacé sa production dans cette zone ;)

Après, on ne peut pas se passer entièrement de la production chinoise, mais on peut limiter... Un euro donné à un pauvre c'est mieux que 0...

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

Tu peux expliciter ?

Je ne suis pas certain de bien comprendre ton propos ?

avatar debione | 

Que l'on ne peut pas se passer de la Chine sur tout, mais en partie... Et que sortir de la dépendance exclusive de la Chine est un bon point, même si c'est de 1 euro, c'est mieux que 0.

Pas que je dise qu'il faut exclure la Chine, elle s'impose d'elle même, mais il existe des possibilité de dissoudre le pouvoir.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Que l'on ne peut pas se passer de la Chine sur tout, mais en partie..."

Il est toujours intéressant de se souvenir que la grande peur des années 80 était le miracle japonais : l’automatisation de la production.

l’ouverture de l’asie a bouleversé la donne en remplaçant la coûteuse robotisation par l’accès à des ressources humaines pléthoriques.

je crois fort peu à un retour d’emplois d’OS massifs en occident pour de très nombreuses raisons allant du simple nombre au peu de valeur de ce type d’emplois.

Il est d’ailleurs intéressant de noter que la part de la valeur ajoutée crée en Chine sur les produits technologiques reste assez faible d’après l’OCDE (autour de 20%)

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit
"Il est d’ailleurs intéressant de noter que la part de la valeur ajoutée crée en Chine sur les produits technologiques reste assez faible d’après l’OCDE (autour de 20%)"

Et quelle est la valeur "d'impossibilité de s'en passer"?
Vous êtes passé à côté de la chose la plus importante que je dis: Dissolution du pouvoir (de nuisance, d'obédience, de dépendance)

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"Si l'esclavagisme était autorisé, que choisiraient les actionnaires pour maximiser leurs bénéfices ?"

Question bien moins triviale que tu ne sembles le penser et qui fait débat depuis longtemps.

Quasiment tous les penseurs du capitalisme moderne s’opposent à l’esclavage et pas seulement pour des raisons morales.

Et même Marx et Engels ne sont pas dans ta vision manichéenne et superficielle.

Économiquement l’esclavage est un modèle finalement fort peu intéressant, c’est raison d’être sont bien plus fortement socials et politique qu’économiques.

Un Lumpenprolétariat est économiquement plus intéressant qu’une classe d’enclaves si l’on veut être cynique.

avatar marc_os | 

@ YetOneOtherGit

> Économiquement l’esclavage est un modèle finalement fort peu intéressant

On se demande bien pourquoi les européens en a fait un usage massif pendant des siècles via les colonisations, jusqu'à ce que des gens arrivent à le faire interdire.
On se demande bien pourquoi l'industrie textile, et pas que, paye une misère ses travailleurs en Asie.
L'objectif d'une entreprise capitaliste n'est-il pas de maximiser "ses" bénéfices, quoiqu'il en coûte ? Quitte à pratiquer des "licenciements boursiers" si les bénéfices ne sont pas suffisants (!) par rapport à ce qui a été promis aux actionnaires ?

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"On se demande bien pourquoi les européens en a fait un usage massif pendant des siècles via les colonisations, jusqu'à ce que des gens arrivent à le faire interdire."

On se demande bien pourquoi le paradigme actuel n’est plus celui de ces époques depuis longtemps.

Même Marx et Engels dés le 19° montrent clairement les limite de l’esclavage pour le développement d’un système capitaliste.

Pour le reste tu as comme d’habitude une vision manichéenne et caricaturale, par exemple réduire la colonisation à des enjeux d’esclavage c’est passé à côté de la plus grande part des motivations de la colonisation et ce n’est absolument pas un jugement de valeur que de poser cela.

Intéresse toi par exemple à la guerre civile US, crois tu que la première des motivations des états de l’union étaient purement d’ordre moral ?

La guerre civile est avant tout une opposition de deux modèles économiques, les états de l’union étant porteur d’un capitalisme industriel qui justement n’a absolument aucun intérêt à s’appuyer sur l’esclavage du vieux modèle économique des états confédérés.

Non l’esclavage n’est pas économiquement intéressant dans des sociétés industrielles et post-industrielles.

Et non l’esclavage n’est pas le rêve du capitalisme moderne.

avatar YetOneOtherGit | 

@marc_os

"On se demande bien pourquoi l'industrie textile, et pas que, paye une misère ses travailleurs en Asie."

Pour t’expliquer sous un autre axe.

L’esclavage ne présente un intérêt marginal que sur les tâches et très faible valeur ajoutée et ne participe que de manière absolument anecdotique à la croissance.

Un travailleur pauvre est bien plus intéressant qu’un esclave plus encore s’il a l’illusion de pouvoir améliorer sa condition.

Et bien évidemment ma dernière phrase n’est pas une défense de ce fait juste un constat pragmatique ou la certitude que la condition de ses enfants sera meilleure que la sienne.

La vertigineuse croissance économique depuis la première révolution industrielle ne c’est absolument pas appuyée sur l’esclavage.

avatar Lemmings | 

Le discours d'Apple est particulièrement hypocrite en effet...

"Aucun Ouïghours sur NOS lignes de production". Ha bon bha super alors, tout va bien ! Tant pis si la même entreprise se sert de ces mêmes Ouïghours pour les concurrents... Il peut dormir tranquillement Tim, c'est bon :D

Bon, c'est sûr que Apple fait mieux que les autres en imposant cette interdiction, les autres ne s'embêtent globalement pas de telles considérations. Mais si Apple voulait être réellement droit dans ses botes, ils devraient rompre tout lien avec les entreprises qui utilisent les Ouïghours, même pour les concurrents.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemmings

"Le discours d'Apple est particulièrement hypocrite en effet..."

Il n’est pas hypocrite il est factuel.

Apple a vocation à défendre les actes de ses prestataires pour d’autres clients qu’eux mêmes ?

Apple informe que les prestation qu’ils achètent ne sont pas concernés, rien de plus rien de moins.

Tu ne sais rien de la suite des relations commerciales entre ce prestataire et Apple.

Et il y a de grandes chances que l’affaire ne soit pas un point sans conséquences pour les relations clients de ce prestataire.

Les majors n’aiment pas être embarqués dans des scandales nuisibles à leur image de marque.

avatar YetOneOtherGit | 

@Lemmings

"Mais si Apple voulait être réellement droit dans ses botes, ils devraient rompre tout lien avec les entreprises qui utilisent les Ouïghours, même pour les concurrents."

Pourquoi s’arrêter là ?

Aucune entreprise ne devrait commercer ave un pays ne respectant pas la lettre et l’esprit de la déclaration universelle des droits de l’homme.

Ce qui au final exclut quasiment toutes les nations de la planète USA inclus.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR