Pressée par des actionnaires, Apple publie son engagement en faveur des droits de l'Homme

Stéphane Moussie |

Apple a publié sur son site un document de quatre pages dans lequel elle formalise son engagement en faveur des droits de l'Homme. Cette déclaration, listée dans les documents dédiés aux investisseurs, a été poussée par des actionnaires qui demandaient depuis plusieurs années un engagement en bonne et due forme.

Lors de la dernière réunion annuelle des actionnaires, la résolution déposée par l'organisation SumOfUs avait été rejetée par le conseil d'administration ainsi que par la majorité des investisseurs. Néanmoins, elle avait été soutenue à hauteur de 40 %, largement plus que les autres motions.

Des ouvriers sur une chaîne de production d'iPhone en Chine. Image Apple.

Pour s'éviter une nouvelle passe d'armes avec les actionnaires, le conseil d'administration a finalement adopté cette résolution, à la veille de la date limite de la soumission des nouvelles résolutions.

« Nous nous engageons à respecter les droits humains de tous ceux dont nous touchons la vie — cela inclut nos employés, nos fournisseurs, nos sous-traitants et nos clients », déclare Apple dans le document officiel. Et de poursuivre :

Chez Apple et dans toute notre chaîne d'approvisionnement, nous bannissons le harcèlement, la discrimination, la violence et les représailles de quelque nature que ce soit. Nous avons une tolérance zéro pour les violations motivées par toute forme de préjugé ou de sectarisme.

Apple s'engage à respecter la Déclaration universelle des droits de l'Homme ainsi qu'à suivre les principes directeurs de l'ONU relatifs aux entreprises. L'entreprise rappelle qu'elle publie depuis des années un rapport sur la transparence et un autre sur la responsabilité de ses fournisseurs.

La déclaration d'Apple est très précautionneuse. Alors que l'entreprise est régulièrement critiquée sur les conditions de travail chez ses sous-traitants en Asie et sur différentes actions prises sur ordre du gouvernement chinois, comme le retrait de l'application HKMap lors des manifestations à Hong Kong en 2019, « nous sommes tenus de respecter les lois locales », explique-t-elle.

« Il y a parfois des questions complexes sur lesquelles nous pouvons être en désaccord avec les gouvernements et d'autres parties prenantes. Grâce au dialogue et à notre confiance dans la puissance de l'engagement, nous essayons de trouver la solution qui convient le mieux à nos utilisateurs », déclare-t-elle, sans jamais citer de cas épineux, comme la Chine.

« Quand [les principes directeurs de l'ONU] sont disputés [par un pays], nous respectons la législation nationale tout en cherchant à respecter les principes des droits de l'Homme intentionnellement reconnus », dit autrement Apple, qui marche sur des œufs.

Sondhya Gupta de SumOfUs considère que l'adoption d'une politique officielle en matière des droits de l'Homme est « un moment décisif ». Néanmoins, l'organisation caritative demande à voir comment cette politique va être mise en place et comment elle sera contrôlée.

« Apple a une influence énorme sur la liberté d'expression à travers le monde. À la fin, son engagement en faveur des droits de l'Homme se mesurera par la différence qu'il fera dans la vie de millions de clients Apple se trouvant sous cyber-surveillance à Hong Kong, au Tibet, au Turkestan oriental, en Chine et ailleurs », estime SumOfUs.

avatar pelipa91 | 

Une vaste blague qui leur ont pondu..

avatar corben | 

@pelipa91

Et sinon, on veut bien entendre tes arguments plutôt que ce commentaire lunaire et sans fondement

avatar Dimemas | 

Bah ils disent ce qu’ils veulent entendre...
Un vrai discours politique pleins de promesses.

Maintenant on va vérifier cela par des actes !
Apple vs la chine ! Mouahah

avatar pelipa91 | 

@corben

Je dis simplement que ce que dis Apple est une blague.
Pas besoin d’argument quand on lis rien que sur ce site tous les passes droits qu’Apple octroie à la Chine depuis des années pour rester dans les bons papiers de Pékin.
Et il est bien connu que la Chine est totalement droite en ce qui concerne les droits de l’homme et la liberté d’expression.

Bref Apple fait simplement du business et contente ses actionnaires.

avatar raoolito | 

@pelipa91

Ben c'est expliqué : il y a les principes et les lois locales. La Chine est membre permanent de conseil de sécurité et est une dictature, ka russie est aussi membre permanent et c'est une democrature
L'onu doit donc les ejecter?

avatar pelipa91 | 

@raoolito

Dans l’idée bien sûr que oui.
Mais quand on s’attaque à un pays fort (et qui possède la Bombe atomique) on met des pincettes.
Il y a actuellement une guerre froide entre USA (et l’Europe s’y intègre) contre la chine et ses alliées.

Pour simplifier faut le voir comme une partie de Risk. On ne s’attaque pas à plus puissant que soit.
Ok fait des alliances.
Et on fait la guerre à des petits alliés de ses ennemis.

Pour en revenir au sujet, Apple fait du Trump dans sa communication. Mais des fois plus c’est gros plus ça passe.

Quand à la Russie, l’opposant politique de VP a apprécié avoir le « droit » de quitter le pays pour qu’on lui sauve la vie. Quel beau pays où toutes ses règles édictés sont respectés

avatar heero | 

Mais maintenant c’est écrit noir sur blanc, et « moins » de pirouette possible.

Et comme le dit SumOfUs, l’engagement d’Apple va pouvoir être mesurable et être justifiable (conseil) vis à vis des actionnaires.

avatar Moonwalker | 

Oh! Oh! Oh! Tu te fais encore des illusions sur la valeur d'un texte aussi vague ?

Tu peux interpréter les mots dans le sens que tu veux, il suffit d'une bonne dose de mauvaise foi.

Et que signifie ce texte-ci ?

Que dans les pays respectant les droits de l'Homme ont les respectera et que dans les pays qui s'en contre-foutent on regardera ailleurs parce qu'ils sont trop puissants.

Il suffit de comparer avec l'attitude d'Apple envers les pays sous embargo économiques des États-Unis. Là, pas d'échappatoire.

… son engagement en faveur des droits de l'Homme se mesurera par la différence qu'il fera dans la vie de millions de clients Apple se trouvant sous cyber-surveillance à Hong Kong, au Tibet, au Turkestan oriental, en Chine et ailleurs.

Et bien ce sera pinuts. Comme toujours.

avatar occam | 

Il serait intéressant de voir Apple résoudre le problème du loup, de la chèvre et du chou en fonction des principes énoncés dans cette déclaration.

« Grâce au dialogue et à sa confiance dans la puissance de l'engagement », Apple tâchera donc de convaincre le chou que la loi naturelle prévoit que son rôle est d’être mangé par la chèvre. Puis, arguant de l’équilibre écologique nécessaire pour préserver la végétation, Apple va persuader la chèvre de se laisser bouffer par le loup.

Reste le loup. Comme il ne mange pas de pommes, Apple pourra se targuer d’avoir partiellement résolu le contentieux par la concertation et la conciliation. Et le titre AAPL grimpera encore de 2.5%.

avatar AieFone66 | 

Et les ouighours????

avatar vince29 | 

Les Ouighours ? Toujours pas d'issue.

avatar melaure | 

Le droit du consommateur à des machines évolutives, réparables, et donc durable, on s’assied dessus par contre ...

avatar pagaupa | 

@melaure

Tu ne voudrais tout de même pas le beurre et l’argent du beurre et la crémière ? 😛

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Le droit "

Le droit rien que ça 😳🙄

avatar melaure | 

Oui je sais, avec toi, tu as juste le droit d'être un pigeon ... un peu lourd dingue le membre de la secte ...

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

C’est ça mon pauvre.

J’encourage régulièrement à migrer vers W10 et je suis un Apple Fan 🙄

Désolé mais ta revendication d’un “droit “ est délirante 🤪

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"Le droit du consommateur à des machines évolutives, réparables, et donc durable, on s’assied dessus par contre ..."

Encore faudrait-il démontrer qu’avec toutes ces exigences le cycle de vie moyen des produits vendus serait allongé de manière significative.

Il est loin d’être évident que ce soit le cas 😎

avatar Yves SG | 

@melaure

Les appareils Apple sont de loin les plus durables que j’ai en ma procession. C’est bien simple, je ne crois pas être venu à bout d’aucun d’entre eux et le plus ancien à 22 ans !
Et quand je regarde autour de moi, force est de constater qu’il font semble-t-il beaucoup mieux que les constructeurs d’androphones 😄

avatar carabat | 

@ Yves SG

"C’est bien simple, je ne crois pas être venu à bout d’aucun d’entre eux et le plus ancien à 22 ans !"

Parce que vous utilisez encore au quotidien, et depuis 22 ans, au moins un produit Apple , qu'en plus vous avez réussi à faire évoluer pour un usage de 2020? On peut savoir ce que c'est?

avatar Yves SG | 

@carabat

J’ai un PowerBook G3 qui fonctionne parfaitement, mais je ne peux plus en faire grand chose car les versions de navigateurs ne permettent plus d’aller sur les principaux sites internet.
Également un iPod à disque dur de 2007 qui lui est parfaitement utilisable. Sa batterie « non remplaçable » tiens tenant la charge. Et si elle était de moins bonne qualité et facile à remplacer, je ne la remplacerai pas...

À côté j’ai acheté il y a 3 ans un pc portable hp « ouvert et bricolable » qui a fonctionné exactement 1 an 1/2 avant que je le donne à un amis qui n’a pas encore réussi à le faire redémarrer.

Je fais parti des gens qui estiment que la ressource la plus précieuse à ma disposition est le temps et que passer des heures à réparer du matériel électronique me coûterait une fortune.
Et même si ce n’est probablement pas l’expérience de tous, pour ma part mais aussi pour la douzaine de personnes de mon entourage sur Apple, on ne se pose pas la question de « comment on change ceci ou cela », car le matériel fonctionne tout simplement très bien (y compris les claviers papillons) 😃

avatar carabat | 

@ Yves SG

Evidemment, si tu prends en exemple de vieux appareils que tu n'utilises pour ainsi dire plus depuis des lustres, ils pourront encore fonctionner durant des décennies puisqu'ils ne sont plus soumis à des contraintes. Mais à ce compte là, on pourrait en dire tout autant de n'importe quel appareil concurrent à ceux d'Apple.
Quand aux PC, niveau fiabilité on trouve un peu tout et n'importe quoi, tant l'offre est pléthorique. Se baser sur une seule expérience personnelle ne me parait pas très sensé, en tout cas on ne peut pas en faire des généralités.

avatar Yves SG | 

@carabat

Certes des statistiques fiables ne se font pas sur une une cinquantaine d’appareils. Mais ils ont tous fonctionné jusqu’à ce leurs propriétaires aient décidé d’en changer. Le « réparables, et donc durable » de melaure est juste une idée qu’il se fait et qui ne correspond en aucun cas à une réalité.
(Au passage j’ai aussi utilisé de nombreux pc, jusqu’à ce que j’ai eu la chance d’avoir le choix total du matériel que j’utilise 😉)

avatar melaure | 

J'ai des machines bien plus vieilles que ça qui fonctionne encore. Pourquoi ? Parce qu'elles sont réparables assez facilement et upgradable.

Oui ton matos de 22 ans est encore là. Mais le matos de l'ère Cook, au bout de 10 ans il est forcément à la benne vu le nombre d'erreurs de conception dans toutes les gammes et le fait qu'on ne peut plus rien faire ... c'et du jetable, et c'est conçu pour ça. Enlever vos oeillères les gars !

avatar frankm | 

Ah ces actionnaires qui veulent palper du blé, mais éthique en apparence

avatar Moonwalker | 

Pitoyable.

Apple cherche à ménager ONG et dictatures. On a bien vu avec Hongkong que les grands principes proclamés ne pèsent pas lourd face à leur business.

Il aurait été plus franc de continuer d'ignorer ces demandes plutôt que de faire semblant d'y souscrire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR