Apple aurait divisé par deux sa facture chez Amazon Web Services

Florian Innocente |

Tout en étant un important client d'Amazon Web Services pour le stockage des données iCloud, Apple a très fortement réduit sa facture et par conséquent sa dépendance à Amazon, explique The Information.

Ces précisions, obtenues d'une source bien informée, font suite à un récent article de CNBC (lire Apple serait l’un des plus gros clients d’Amazon pour iCloud) qui insistait sur le poids d'Apple.

De 2017 à 2018, Apple aurait fait passer ses dépenses annuelles en hébergement de 775 millions de dollars à quelques 370 millions, une chute d'environ 52%. Pour mettre les choses en perspective, lors des derniers résultats trimestriels annoncés fin janvier, Amazon expliquait qu'AWS avait enregistré un chiffre d'affaires de 7,4 milliards de dollars (10% de son CA global). Apple n'est pas la seule à faire vivre cette branche d'Amazon…

Comme pour d'autres éléments essentiels, la Pomme tâche de subvenir à ses propres besoins en sollicitant ses centres de données plutôt que ceux d'Amazon, de Google ou de Microsoft.

The Information se fait l'écho d'un problème survenu en 2016, où un incendie dans un centre de données de Google a privé temporairement des utilisateurs d'iCloud de l'accès à leurs photos et à d'autres contenus.

Il s'est avéré que Google n'avait pas réparti les copies de ces données entre plusieurs centres mais au sein de ce seul et même data center. Apple a pu récupérer les données parties en fumée, mais pour certaines elle a dû se reposer sur les originaux présents sur les appareils de ses clients.

Le site raconte également qu'Apple n'était pas totalement satisfaite des performances d'AWS pour l'enregistrement et l'accès aux données des utilisateurs. Son objectif est d'avoir ces informations au plus près des clients d'iCloud et, pour cela, elle doit augmenter ses capacités propres. C'est d'autant plus crucial alors qu'elle a dévoilé de nouveaux services : Apple TV+, Apple News+, Apple Arcade et que sa base installée croît régulièrement.

Dans son dernier rapport sur l'environnement, Apple liste cinq centres en activité aux États-Unis (Maiden/Caroline du Nord ; Newark/Californie ; Prineville/Oregon ; Reno/Nevada et Mesa/Arizona) un sixième est à venir à Waukee dans l'Iowa ; la construction d'un centre est en cours au Danemark à Viborg (un autre est prévu) et deux ont été annoncés en Chine. Une installation était programmée en Irlande aussi mais le projet a capoté il y a un an devant l'opposition de résidents locaux.

Le futur data center dans l'Iowa pour les clients américains utilisateurs d'Apple Music, Siri, Messages, etc. Il doit être opérationnel l'année prochaine.

Pour autant Apple ne peut se passer complètement d'AWS, tempère The Information, il reste l'un des principaux prestataires au monde et, pour certains services comme des capacités de calcul, Apple a au contraire augmenté ses dépenses chez Amazon, jusqu'à 800 %, passant de 8 millions à 70 millions de dollars d'une année sur l'autre.

avatar Kriskool | 

Je voudrais bien qu’Apple me divise ma facture iCloud par 2 aussi. 🤣🤣🤣🤣🤣

avatar MarcMame | 

@Kriskool

Pourquoi compter sur les autres pour quelque chose que tu peux faire toi-même ?

avatar Kriskool | 

@MarcMame

Tes drôle toi 🤗

avatar MarcMame | 

@Kriskool

Très sérieux au contraire

avatar Teeto | 

@Kriskool

C’est déjà cheap je vois pas trop ce que tu veux réduire...

avatar Bigdidou | 

La gestion de bon père de famille, j’y crois.
C’est une valeur sûre.
Le père Cook, c’est un gars bien.

avatar Ielvin | 

@Bigdidou

Comme présente dans les cgu de Free ? :D

CONNEXION UTILISATEUR