Le gendarme de la Bourse américain inculpe un ex-dirigeant d'Apple pour délit d'initié [màj]

Mickaël Bazoge |

La SEC, le gendarme de la Bourse américain, a inculpé un ancien dirigeant d’Apple pour délit d’initié. L’affaire est singulière, puisque Gene Levoff, directeur des affaires juridiques, était responsable du respect par Apple de la législation sur les instruments financiers… qu’il aurait donc contournée à son profit personnel.

Levoff aurait indument profité de sa situation particulière au sein de l’entreprise, qui lui donnait un accès privilégié aux données financières du constructeur. À trois reprises entre 2015 et 2016, il a acheté ou vendu des actions Apple au meilleur moment, c’est à dire avant la présentation des résultats financiers du groupe. Ce qui lui a permis d’éviter des pertes d’environ 382 000 $, selon la SEC.

L’ex-cadre aurait également agi de même, là aussi par trois fois, entre 2011 et 2012. Le régulateur précise qu’à au moins une occasion, Gene Levoff a enfreint une règle de « black-out » mise en place par Apple, lui interdisant toute transaction d’actions AAPL pendant un certain temps.

Il aurait ainsi vendu et acheté des actions du groupe pour une valeur de plusieurs dizaines de millions de dollars, avec à la clé un profit de 245 000 $. Ironie de l’histoire, c’est lui qui prévenait les employés d’Apple d’activation de la période de « black-out »…

Gene Levoff a été embauché par Apple en 2008 ; il a quitté l’entreprise en septembre dernier. La SEC réclame des pénalités qui pourraient être très élevées, cumulant les profits engrangés et les pertes évitées durant ces délits d’initié. L’organisme précise qu’Apple n’est pas visée dans cette affaire, le constructeur ayant mis en place une politique visant à empêcher les employés d’exploiter en Bourse des informations financières privées.

Mise à jour — Les autorités financières ont contacté Apple l’été dernier sur le dossier. Un porte-parole du constructeur a précisé à Business Insider qu’après une enquête interne menée avec l’aide d’experts, le licenciement de Gene Levoff était scellé.

Source
Tags
avatar jbr39 | 

Ne dirait-on pas plutôt inculpe...

avatar Sebasto | 

Inculpe ?

avatar Jeamy | 

Soit ils est inculte soit il inculpe ou c’est un inculte qui inculpe
Bref c’est culte !!!

avatar Mickaël Bazoge | 

@Jeamy

Urgh, c’est moi qui suis inculte. Je vais battre ma coulpe.

avatar Jeamy | 

@MickaëlBazoge

Un sujet de fin de soirée qui fait sourire et se détendre
Pas de souci : tout mon soutien .

avatar Mickaël Bazoge | 
👍
avatar alexis83 | 

Vous pouvez signaler les fautes en sélectionnant le mot en question ça évite le spam inutile dans les commentaires 👍

avatar Sgt. Pepper | 

@alexis83

👏

avatar colossus928 | 

@Sgt. Pepper

➕1️⃣

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

Quand je sélectionne un mot il se passe rien. Enfin si, il est sélectionné. J'ai beau cliquer et double cliquer, y'a rien de plus.

avatar alexis83 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Sur l’app quand tu sélectionnes le mot dans le menu contextuelle tu as signaler une faute, sur le site web je ne sais pas comment la fonction est présente. Sinon tu signales directement sur la boîte mail fautes@mgig.fr

avatar ForzaDesmo | 

Et oui les Cahuzac n'ont pas de frontière 🤨

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Il y a un truc qui me fait douter de l'information :
"un profit de 245 000 $"
Petit joueur, alors qu'il y a peu d'actions qui font autant de montagnes russes,
il investit plusieurs dizaines de millions, + délit d'initié, et il gagne seulement
245 000, Ca ne colle pas, où il est vraiment très mauvais.
Apple a bien fait de s'en débarrasser, un guignol pareil, moi je ne lui ferai pas confiance
(ni pour un travail honnête, ni pour braquer wall-street.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

For instance, in July 2015, Levoff learned that Apple wouldn’t meet analysts’ third-quarter forecas, he sold about $10 million of Apple stock -- virtually all of his holdings. When the company reported earnings, its shares plunged more than 4 percent. Levoff avoided losing about $345,000, the SEC said.
Donc cet initié a vendu son stock pour 125$ ce qui lui a évité de perdre 5$, s'il l'avait vendu quelques jours plus tard, mais la empêche de le vendre 225$ s'il l'avait gardé 2 ans de plus;
Un amateur, il n'a ni sa place chez Apple, mais encore moins chez les chacals boursicoteurs

avatar SyMich | 

J'imagine que s'il est assez malin pour vendre juste avant la baisse, il a su racheter ensuite juste après la baisse.... donc cette vente ne l'a sans doute pas empêché de vendre ensuite à nouveau à 225$ !

avatar PierreBondurant | 

@J'en_crois Pas_mes yeux

Les juristes ça fait pas les meilleurs financiers...

Le mec c’est même pas fatigué à ouvrir un compte offshore au nom de sa femme pour trader de la dérivée action qui attire moins l’attention.
Le tout pour un petit profit... je connais pas les dérives US mais je suis sûr qu’on doit pouvoir trouver un put leveragé 10x sur Apple.
Comme on dit en finance, quitte à franchir la ligne autant y aller franco!

avatar albert einstein | 

Pourtant il est bien dans l'esprit actuel d'Apple.. faire un max de pognon pour les actionnaires en augmentant les marges quitte à perdre son âme... Si cela se trouve, il connait le détail des ventes des iPhones.. c'est là qu'est le délit d'initier

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@albert einstein
Tu as presque compris eistein mais pas tout à fait.
Ayant connaissance des résultats trimestriels,
avant que ceci soient publiés, le pauvre homme a paniqué
et a vendu toutes ses actions.
Petit joueur... Tout ça pour 4 % !

Pour le reste, oui einstein, tu as bien compris: l'objectif des entreprises, c'est de faire des bénéfices.Par contre plus loin, tu fais erreur : Jamais entendu dire qu'une entreprise puisse perdre son âme quand elle faisait des bénéfices...
Les entreprises ont-une âme ?!?

avatar Pipes Chapman | 

@albert einstein

"délit d'initier" (sic) tu avais juste à recopier... comme tu es dans le cliché (ulcéreux) cela ne devrait pas être difficile de recopier...

avatar Biking Dutch Man | 

5 ans de droit, tout le reste de travers... Michel Colucci

CONNEXION UTILISATEUR