Qu’est-ce qu’Apple nous réserve pour son keynote du 30 octobre ?

Christophe Laporte |

Et de 4 ! Apple organisera le 30 octobre son quatrième keynote de l’année. C’est finalement beaucoup pour une année où Apple n’a rien présenté de véritablement inattendu. Enfin, si l’on met de côté le HomePod qui aurait dû sortir l’année dernière.

Un premier événement pour le monde de l’éducation

La première conférence était assez inhabituelle sur certains points. Rappelez-vous, elle s’est déroulée le 27 mars au Lane Tech College Prep, le plus grand lycée de Chicago et l’un des plus grands lycées américains.

Pour Apple, il s’agissait de renouveler son attachement au marché de l’éducation en présentant un nouvel iPad toujours moins cher, avec un stylet dédié et de nouveaux outils dédiés à la classe. Si les démonstrations d’Apple étaient à bien des égards impressionnantes, il n’est pas garanti - loin de là - que cela ait permis d’inverser la tendance. Dans l’éducation, cela fait quelque temps qu’Apple prend le bouillon, notamment face aux Chromebooks…

Tim Cook en maître des écoles

Une WWDC sans nouveauté matérielle

Si l’événement du 27 mars était relativement original, celui du 4 juin était d’un grand classicisme. Il s’agissait en effet de la conférence inaugurale de la WWDC avec au programme iOS 12, macOS Mojave, tvOS 12 et watchOS 5 qui ont atterri sur nos terminaux il y a maintenant quelques semaines. Du logiciel et rien que du logiciel, l’Apple Store n’ayant même pas pris la peine de fermer ses portes (lire : Dix enseignements à retenir de la WWDC 2018).

Outre de montrer ses avancées sur ses principaux fronts, l’objectif pour Apple était de montrer qu’elle avait bien retenu les critiques de l’année passée. Avant les nouveautés, place à l’optimisation et à la stabilité. De ce point de vue, on peut dire qu’Apple a pour le moment réussi son pari. Les successeurs d’iOS 11 et de macOS High Sierra n’ont pas connu de problèmes majeurs jusqu’à présent.

Un keynote de septembre qui va à l’essentiel

Il a fallu attendre les chaudes journées de juillet pour qu’Apple annonce enfin du nouveau côté Mac : des MacBook Pro, plus puissants et dotés d’un clavier légèrement revu. Une mise à jour certes bienvenue, mais qui montre bien que la gamme de Mac portables est en plein chantier. Si les MacBook Pro avec Touch Bar ont été revus, les autres portables restent inchangés.

Mais fidèle à son habitude, Apple a préféré attendre la rentrée pour abattre ses premières cartes en prévision des fêtes de fin d’année. Au programme : les iPhone 2018, qui restent la vache à lait du groupe, et les Apple Watch Series 4, qui ne cessent de monter en puissance.

Contrairement à l’année dernière, Apple n’a pas voulu multiplier les annonces et les lancements. A la rentrée, elle s’est focalisée sur l’essentiel. Certains d’ailleurs ont peut-être regretté le manque de véritable surprise. Mais c’est peut-être bien l’un des objectifs de ce keynote du 30 octobre.

Special event : un événement pour se réconcilier avec les pros ?

La plupart des produits qui seront mis en avant connaîtront très certainement une refonte majeure. C’est le cas de l’iPad Pro, qui devrait à son tour adopter la plupart des technologies qui ont fait le succès de l’iPhone X. On s’attend également à ce qu’il soit doté d’un Pencil de nouvelle génération. Voilà qui pourrait faire le bonheur des utilisateurs créatifs, à un moment où la tablette est en passe d’entrer dans une nouvelle dimension avec l’arrivée de Photoshop pour iOS prévue pour l’année prochaine.

Que dire du MacBook Air ? Son successeur est attendu depuis des années. On espère que la cuvée 2018 reprendra le meilleur du MacBook et du MacBook Air. Si le résultat est à la hauteur et le prix est raisonnable, alors Apple aura incontestablement un véritable best-seller entre les mains.

On prête également à Apple l’intention de renouveler le Mac mini, qui adopterait un positionnement plus proche des exigences des utilisateurs professionnels. En toute logique, cela signifie que la machine compacte d’Apple devrait adopter des processeurs plus puissants et le Thunderbolt 3. Cela signifie également que son prix pourrait exploser. Après tout, un Mac à 500 $ apparait comme anachronique à une époque où les nouveaux iPhone dépassent de la tête et des épaules la barre des 1000 $.

Il se murmure d’autre part qu’Apple aurait l’intention de réviser sa gamme d’iMac. Certains rêvent enfin d’une présentation en avance des nouveaux Mac Pro. Apple pourrait utiliser ce keynote comme celui de la réconciliation avec une partie de ses utilisateurs qui se sentent abandonnés par certains de ses choix. Apple avait fait son grand mea culpa en avril 2017 devant une poignée de journalistes. Elle pourrait profiter de cet événement pour continuer son opération rachat auprès d’une de ses clientèles historiques. Dans cette quête, le lancement des iMac Pro avait déjà constitué une première étape.

Quoi qu’il en soit, le carton d’invitation envoyé il y a quelques jours à la presse donne l’impression qu’Apple a quelque chose à dire à sa clientèle creative. Le slogan There’s more in the making et le lieu (l’Howard Gilman Opera à New York) renforcent cette impression qu’Apple cherche à marquer les esprits et à envoyer un message fort à une partie de sa clientèle comme elle l’a fait lors de son keynote de début d’année avec le monde éducatif. Mais pour que cela soit couronné de succès, il faut maintenant des annonces qui soient à la hauteur de l’événement.

avatar oomu | 

Chez moi uniquement. En Corse. Interdit aux gens décomplexés.

avatar pocketalex | 

@oomu

"- plateau à fromage (son usage principal, idéal lors des soirées de Oomu réputé pour le bon goût du maître de maison)"

comme quoi on peut ne pas être d'accord sur des discussion informatiques, et se retrouver sur le contenu d'un plateau

avatar SkeletonGamer | 

L’AirPower ? ?

avatar Tchobilout23 | 

?? la veille de la presentations des résultats aux investisseurs..

Un Keynote pour masquer des résultats en demi teinte??

avatar joff3333 | 

@Tchobilout23

Oui bien sûr ils ont créé une nouvelle gamme de produits exprès au cas où cela serait le cas!!! Apple est comme Musk ne gère pas son entreprise en fonction de résultats à 3 mois !!!

avatar Tchobilout23 | 

@joff3333

Non peut être pas.. mais des produits qui ne demandent pas forcément une exposition médiatique comme un Keynote.. Apple sort souvent des produits sans Keynote..

avatar joff3333 | 

@Tchobilout23

Pourtant Apple porte bcp d’intérêt pour l’iPad .... Keynote en début d’année pour iPad classique pour éducation... et la pour les Pro pour le monde artistique.... tout simplement !

avatar Crkm | 

Lol. Regardez un peu les ventes d’iphone ces dernières années, et vous vous rendrez compte que leur stratégie vise à satisfaire les actionnaires : quand ils se rendent compte que les ventes stagnent, ils augmentent la taille d’écran, ils augmentent les prix, de manière à cacher les faibles volumes de vente. Le problème c’est qu’ils ne pourront pas augmenter la taille d’écran éternellement.

avatar Ndrix68 | 

@Crkm

J’aimerais bien que tu me démontres les faibles volumes de ventes.
Parce que les chiffres publiés par Apple ne reflètent pas du tout ta logique. Mais alors pas du tout...

avatar Florian Innocente | 
Toute l'industrie augmente la taille de l'écran et les prix, mais chez Apple c'est juste pour les actionnaires… ok ?
avatar pocketalex | 

@Crkm

"quand ils se rendent compte que les ventes stagnent, ils augmentent la taille d’écran, ils augmentent les prix, de manière à cacher les faibles volumes de vente"

C'est ta vision des choses, la réalité est peut-être à l'inverse : augmenter les prix et les marges, quitte à vendre moins mais mieux, et, au final, gagner toujours autant d'argent

Par ailleurs, quelque sois la vérité, elle n'arrange que ceux qui ont des gros moyens, ce qui n'est pas une bonne chose

avatar Bounty23 | 

La com s’oriente plus sur du full iPad et le dessin que du mac quand même hein, faut rester réaliste...

avatar lowpette | 

Encore une chance pour Apple de me garder, SE2 sinon je passe chez l’ennemi !!
Même si je n’y crois pas du tout.

avatar lepoulpebaleine | 

@lowpette

Désolé, le SE s’appelle maintenant X?, il est plus cher et beaucoup plus grand (« pelle à tarte » disent certains). ?

avatar asheden | 

@lowpette

T’auras quoi chez l’ennemi, de la taille du SE et aussi qualitatif ?

avatar lowpette | 

@asheden

Ben rien, mais quitte à racheter un téléphone, je mets pas plus de 500€...
mais mon SE tient toujours hein .... j vais le pousser encore un moment mon « grand » ?

avatar asheden | 

@lowpette

Mais dans tous les cas, tu retrouveras jamais le confort d’un 4 pouces chez l’ennemi. Alors si c’est une question de prix, alors oui tu peux tout à fait aller voir du côté de la concurrence mais pour la taille, garde ton SE

avatar lowpette | 

@asheden

Pour une fois que la petite taille me convient ...??

avatar debione | 

@Ashedeen:
Ben genre le Xperia compact que je possède et qui fait assez bien le job... Je l'ai d'ailleurs pris quasiment uniquement à cause de la taille, un des derniers qui rentre encore dans une poche avant de jeans.

avatar asheden | 

@debione

Comme tu dis, il fait « assez bien le job ». Ça semble être un choix par « faute de mieux » ou faute de SE2 ?

avatar Alberto8 | 

@lowpette

y’a pas d’équivalent au niveau de la taille chez la concurrence, va falloir s’y faire le minimum c’est 5,5 aujourd’hui.

avatar debione | 

@Alberto8: Il reste le Xperia compact.

avatar iPop | 

@lowpette

Pour un SE 2 , il faudrait qu’ils aient des châssis en rab.

avatar Kounkountchek | 

Logic et MainStage pour iPad. Je le sens bien.

avatar iPop | 

@Kounkountchek

Houla, pour Logic, il aurait pu le faire depuis longtemps. Je crois qu’ils s’en foutent un peu.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR