Résultats financiers T3 2018 : nouveau record grâce aux ventes d’iPhone X

Anthony Nelzin-Santos |

Apple présente les résultats du troisième trimestre de son année fiscale 2018. Ce trimestre, qui court du début du mois d’avril à la fin du mois de juin, est traditionnellement le plus « mou » de l’année. Les étrennes et les enveloppes rouges sont déjà loin, tandis que les achats de la rentrée et les nouveautés de l’automne sont encore loin.

Pas de quoi décourager Luca Maestri, qui a surpris son monde en annonçant prévoir une croissance à deux chiffres pour un quatrième trimestre d’affilée. Une prévision devenue réalité : le directeur financier d’Apple annonce un chiffre d’affaires de 53,265 milliards de dollars, un nouveau record absolu au troisième trimestre.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

En bref

Chiffre d’affaires, bénéfice, services et autres produits : en milliards de dollars. Ventes d’iPhone, d’iPad, et de Mac : en millions d’unités.

T3 2018 T3 2017 Évolution
Chiffre d’affaires 53,265 45,408 17,30 %
Bénéfice 11,519 8,717 32,14 %
Ventes d’iPhone 41,3 41,026 0,66 %
Ventes d’iPad 11,553 11,424 1,12 %
Ventes de Mac 3,720 4,292 -13,32 %
Services 9,548 7,266 31,40 %
Autres produits 3,740 2,735 36,74 %

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’établit donc à 53,265 milliards de dollars (17,30 %). Apple a réalisé un bénéfice de 11,519 milliards de dollars (32,14 %), soit 2,34 dollars par action. La firme de Cupertino dégage donc une marge nette de 21,47 %, un chiffre dans la moyenne — ni plus ni moins — des dernières années.

Comme souvent au troisième trimestre, la proportion des ventes réalisées à l’international baisse assez sensiblement, et tombe à 60 % contre 65 % en moyenne ces derniers temps. L’activité s’est légèrement tassée en Europe et au Japon, mais a nettement augmenté aux États-Unis (+20,45 %) et en Chine (+19,33 %).

Enfin, signalons que le conseil d’administration a autorisé le versement d’un dividende de 0,73 dollar par action. Il aura lieu le 16 août prochain, et bénéficiera à l’ensemble des actionnaires référencés au 13 août. À l’heure de la rédaction de ces lignes, l’action AAPL s’échangeait à 195,98 dollars en after hours, un chiffre en progression de près de 3 % sur le cours à la fermeture des marchés.

Ventes d’iPhone

Ces excellents chiffres s’expliquent par la bonne tenue des ventes d’iPhone — et notamment d’iPhone 8 et d’iPhone X. Si les ventes progressent de moins d’un pourcent en volume, pour atteindre 41,3 millions d’unités, elles progressent de plus de 20 % en chiffre d’affaires. Le panier moyen, à 720,00 dollars, progresse de 19,6 %, signe que les iPhone les plus chers sont aussi les plus populaires. Le succès de l’iPhone X ne se dément pas, et l’iPhone 8 ainsi que l’iPhone 8 Plus continuent à bien se vendre. Une stratégie à trois modèles qu’Apple pourrait poursuivre à la rentrée, afin de crever le plafond des 80 millions d’unités trimestrielles.

Ventes d’iPad

L’iPad continue sur sa lancée : les ventes augmentent de 1,12 % pour s’établir à 11,553 millions d’unités. Dans le même temps, le panier moyen chute de 5,7 % pour tomber à 410,00 dollars, signe que l’iPad 6 est monté en puissance en même temps que les ventes d’iPad Pro se sont tassées. Cela tombe bien : Apple devrait tout prochainement lever le voile sur sa nouvelle gamme de tablettes.

Ventes de Mac

Sans surprise, la baisse des ventes de Mac se prolonge pour un troisième trimestre d’affilée, elles tombent à 3,720 millions d’unités. Pire : cette baisse s’accélère (-13,33 %), alors qu’elle avait semblé se tasser au deuxième trimestre. L’effet de la nouvelle gamme de MacBook Pro (et, peut-on espérer, de la prochaine révision du reste de la gamme) ne se fera pas sentir avant la fin du quatrième trimestre.

Services et autres produits

Regroupant pêle-mêle les revenus de l’App Store et les abonnements Apple Music, les commissions Apple Pay et la « redevance » iCloud, le chiffre d’affaires des services traduit la force de l’écosystème d’Apple, qui ne s’arrête pas avec l’achat d’un produit mais se poursuit avec son usage. Ce trimestre, les services ont dégagé 9,548 milliards de dollars, un chiffre en progression constante (31,40 %).

Le chiffre d’affaires des « autres produits », ces accessoires de plus en plus indispensables, progresse de 36,74 % pour atteindre 3,740 milliards de dollars. S’il est encore difficile d’estimer les ventes du HomePod, on sait qu’Apple domine de la tête et des épaules le marché de l’audio sans-fil avec les AirPods et les casques Beats, et les analystes s’accordent à penser que la firme de Cupertino vend plus d’un million de montres connectées par mois.

Pour le T4 2018

« Nous sommes heureux d’annoncer le meilleur trimestre de juin de l’histoire d’Apple, et notre quatrième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres », dit Tim Cook. « La croissance soutenue des ventes d’iPhone, des services, et des wearables ont été le moteur de nos résultats », explique le CEO d’Apple, impatient de dévoiler « les produits et les services en réserve ». Le quatrième trimestre sera sûrement l’occasion de la présentation d’une nouvelle gamme d’iPhone, probablement le théâtre d’une refonte de l’iPad Pro, et peut-être même le moment où Apple se décidera enfin à mettre ses Mac à niveau.

Luca Maestri s’attache à souligner la croissance de la société « dans chacun de nos segments géographiques ». Une petite phrase d’une grande importance : le marché chinois du smartphone est en pleine dépression… mais pas le marché chinois de l’iPhone. Apple gagne des parts de marché sur l’ensemble de ses concurrents (à l’exception de Huawei), et place deux modèles parmi les cinq smartphones les plus vendus (l’iPhone X, 3e, et l’iPhone 8 Plus, 4e).

« Nous avons rendu près de 25 milliards de dollars aux investisseurs […] ce trimestre », poursuit le directeur financier d’Apple, « dont 20 milliards par des rachats d’actions. » Luca Maestri table sur un chiffre d’affaires compris entre 60 et 62 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit une progression comprise entre 14 et 18 %, indication que le rythme ne va pas ralentir.

avatar pocketalex | 

@manorestrum

"le pC aussi descend."

Les ventes de PC chutent depuis 5/6 ans environ et de manière continue. Je te donne raison sur ce point. Ce n'est pas un problème de qualité des produits, c'est un problème à facteurs multiples (stagnation des CPU, essor des tablettes, etc) qui a entrainé un non-renouvellement significatif du matériel, pros et particuliers, mais surtout auprès des particuliers.
Pour autant, il y a des actes d'achats et des actes de renouvellement, les gens n'ont pas arrêté d'acheter des ordinateurs, juste ils en achètent moins, ou moins souvent

Bon

Mais depuis quelques mois, on assiste à une reprise du marché.

Et force est de constater qu'Apple, qui jusqu'ici tirait bien son épingle du jeu dans ce marasme, voit une baisse de -13% entre deux trimestres similaires de 2017 et 2018

Baisse des ventes dans un marché qui se reprend... pas bon.

"les gens n'ont pas besoin d'un ordinateur, un smartphone leurs suffit largement."

ça c'est une connerie. basée sur un fond de vérité, je te l'accorde.

"l'iPhone va remplacer le mac + pc. son prix va augmenter encore."

ça, c'est un fantasme

avatar NoRulez | 

Purée.
Enfin bon, on commence à avoir l'habitude.
Franchement, cette société ne cessera jamais de m'impressionner malgré ses décisions parfois douteuses (pour certains d'entres nous).
Je suis pressé de voir ce que va donner le prochain trimestre au niveau des macbook avec la grille tarifaire qui va sortir et l'éventuel MAJ du Macbook Air. :)

avatar lepoulpebaleine | 

@NoRulez

Très curieux également pour les MB et MBA. Prix ? Fusion des deux branches ou pas ? Si le MBA reste à part, passage au rétina ou pas ? Si oui, quel intérêt de conserver le MB ?

avatar NoRulez | 

@lepoulpebaleine

Je me pose exactement les mêmes questions.
Limite j’ai plus d’engouement sur l’éventuel MBA et l’avenir des MacBook Pro que sur les prochains iPhone qui je pense, seront une MAJ de nos magnifique X ?

avatar pocketalex | 

@lepoulpebaleine

question à 1000€ (enfin, plutot 1500 chez Apple)

Le MB12" a quand même des spécificités "radicales" qui n'en font pas une machine "mainstream" mais plutôt une machine de niche. Or les Macs à 1000€ sont des machines mainstream

Pour rendre le MB12" mainstream, il faudrait à la fois booster encore ses performances ET baisser son prix. Pas gagné, sauf à changer le CPU pour un Core-i plus classique, donc ajouter un étage de ventilation, donc épaissir la machine, donc arriver à ... un MBA

Ou, plus simplement, ajouter une dalle Retina au MBA, mais alors on aurait deux modèles très similaires, le MBA et le MBP13" ... quel intérêt ?

Bref tu as le soulignes bien, il est compliqué d'intervenir sur le MBA sans foutre le dawa dans la gamme, et en même temps ils ne peuvent pas garder le MBA en l'état ad vitam.

avatar lepoulpebaleine | 

Bon, et les ventes d’iMac Pro full options à
15 000 € on en parle ???? ?

avatar IPICH | 
[Modéré]
avatar Doomsday | 

Espérons qu’il restera quelques miettes pour les salariés/sous-traitants...

avatar debione | 

Les quoi? Ils ont qu'à être actionnaire...

avatar oomu | 

bon alors, c'est la fin d'Apple ?

comme vous le savez, je n'attends que les explications des Apôtres de l'Apocalypse pour accepter qu'Apple est terminée, F I N I, terminée !

#AppleIsDoomed

avatar marenostrum | 

grâce à Ive tout ça. c'est le pion essentiel de Apple. ils doivent lui faire une statue.

avatar Applesoft | 

Résultats vraiment impressionnants !!!

Grâce à l’iPhone X et son tarif salé. Beaucoup de gens ont suivi !

Moi-même j’y ai succombé hier. J’ai perdu mon IPhone 7 dont j’étais très content. Je m’apprêtais à en racheter un puis j’ai craqué pour un X 256Go. 1329€, no comment ... Je ne suis que le reflet du marché : désormais je suis plus prêt davantage à payer pour un smartphone, quitte à déconner sur le prix, que pour un Mac portable. Mais quoi de plus normal à une époque où notre temps passé, notre valeur de travail bascule sur le smartphone.

Je serais content avec un IPhone 7 mais Apple a tapé fort avec son X, c’est indéniable. Je dirais pas que c’est l’OLED, franchement ça change pas la vie énormément. C’est pas non plus tant que ça Face ID qui marche bien mais pas dans toutes les situations (lunettes de soleil, bien positionner sa tête). C’est pas non plus la puce. C’est à la limite un peu l’appareil photo de très bonne qualité (le motif essentiel de mon achat en fait pour upgrader du 7) mais la concurrence fait aussi de très APN.

Non c’est surtout l’incroyable user interface et sa gestuelle pour faire face à la fin du Home Button. Là, ils sont épatants vraiment parce que c’est une rupture énorme qu’ils ont réussi à transformer en transition douce. Chapeau ! Je le savais mais à l’usage, on se dit que c’est vraiment super bien pensé. C’est tellement abouti qu’à aucun moment on se dit que y’a un truc qui cloche. Pour une version 1, je connais pas beaucoup d’exemples dans ce genre !

Donc je suis pas surpris du succès de l’Iphone X.

Apple peut aussi dans l’avenir faire beaucoup, beaucoup d’argent avec Apple Pay et s’offrir de nouveaux relais de croissance. Ils sont en train de tisser patiemment mais sûrement, et bien plus vite que les concurrents, une clientèle Apple Pay qui prendra beaucoup de valeur dans les années qui viennent.

avatar marenostrum | 

plus on plonge dans la crise plus le luxe marche. mais c'est vraiment la dernière étape avant l'apocalypse.

avatar Fabeme | 

@marenostrum

C’est quoi l’apocalypse ?

avatar marenostrum | 

la fin de notre civilisation. pas celui biblique, mais on peut pas savoir lequel des deux. le premier passe plus sauvent que le deuxième.

avatar Fabeme | 

@marenostrum

Je crois qu’il y a encore (malheureusement) pas mal de marge avant une fin qui marquerait un réveil quelconque...

avatar en ballade | 

@marenostrum

Quelle civilisation ? Américaine? Hongroise?

avatar debione | 

Avec 5 degré en plus, l'acidification des océans, la civilisation telle qu'on la connaît n'a pas de beau jour devant elle... Mais bon, on pourra faire de belle photos des catastrophe naturelle et humaine et on pourra tous suivre cela en direct grâce aux réseaux sociaux, quoique...

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@debione

5 degrés de plus: ça réduira la facture de chauffage, c’est déjà pas si mal...

avatar Zash_FX | 

@Moumou92

Et augmentera celle de la clim!

avatar marenostrum | 

dite l'occidentale.

avatar Zash_FX | 

Le prix des iPhone est pas prêt de baisser... attendez vous a payer votre smartphone 2000€ dans 3/4 ans...

avatar ecosmeri | 

Ils sont pas près de baisser les prix....

avatar ecosmeri | 

Avec apple pay ils ont trouvé la poule au oeuf d'or sans faire grand chose.

Comment engranger un max de blé sur le dos de l'ensemble des personnes de la planete.

Dalleur ce Serait interessant macgé que vous fassiez une enquete pour savoir au bout du bout quel est l'impact de la commission d'apple sur les clients ( qui paye au final la facture)

avatar alfatech | 

@ecosmeri

"Dalleur ce Serait interessant macgé que vous fassiez une enquete pour savoir au bout du bout quel est l'impact de la commission d'apple sur les clients ( qui paye au final la facture)"

Comment faire une enquête sur quelque chose qui n'existe pas ? Pour l'instant as-tu vu une augmentation de quoique ce soit de ta banque ? moi non. Les banques mangent moins sur les transactions, c'est tout (de toute façon elles nous volaient déjà assez)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR